Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

 Conseils Municipaux à 9h

 après moult report ce sera le  22 février 2021

Commission Finances   

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 12:15

Une longue et complexe histoire de sous, de taux d'occupation de salles très trop faible...inavouable, que nous choisissons de commencer à la journée de 2014 de visite annuelle de la commission sécurité incendie au palais des Princes.

La pauvre commission n'en revient pas, elle relève année après année le délabrement du site dont des dysfonctionnements des systèmes sécurités incendies1 qui s’aggravent au palais des Princes. En résulte une délibération (mère) au conseil du 17 nov 2014. Car c'est la faute aux autres comme d'habitude.

Bien "malencontreusement", semble-t-il,  cette première délibération (mère) du 17 nov 2014 sert de modèle et prétexte pour imposer par une délibération (fille) le 21 mars 2016 un tarif inadéquat et prohibitif de 220€ par tranche de 4 heures pour la prestation sécurité incendie par une société spécialisé choisie par la mairie pour toutes les salles municipales2 mises à disposition...sans aucune autres précisions... Ce manque de précision est plus qu'embêtant. Car donc la maison de la principauté, la salle st Louis, la salle festive de la maison des associations, la salle de restauration du grès etc en font toutes automatiquement parties.

Les princes d'Orange ne font vraiment pas dans la dentelle, cette gestion brutale n'entend point la raison.

 

Pour la mairie, il ne s'agit d'une économie, c'est à dire un transférer du coût de la prestation sécurité incendie qu'elle a délégué à un privé et impose par ricochet en quelque sorte à l'usager.

Le souci c'est bien que la délibération du 17 nov 2014 était taillée pour la salle de spectacle du palais des princes et qu'elle est tout à fait inadapté pour les autres salles mises à disposition.

Les élues Aimer Ma Ville l'ont dénoncé, ont cherché à discuter argumenter puis demander l'annulation voire l'amendement de la délibération, intervention en conseil, nombreux courriels rendez-vous3, rien n'y a fait. Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Aujourd'hui à la faveur d'une convention de mise à disposition des salles Daudets et du palais des expos, c'est la surprise. Le texte présentant la convention fait fi, non plus que cela oublie souverainement, la délibération fille du 21 mars 2016. Donc bien naturellement les élues Aimer Ma Ville reviennent sur la chose rappelant qu'il serait sage d'annuler ...parce que...Mais leurs interventions au conseil du 3 octobre ont été superbement iméprisées.  Elles n'ont eu d'autres choix que d'écrire au préfet pour mettre en avant cette inadéquation.

Vous trouverez les délibérations en question ainsi que leur dernier courrier ci-après

 

 

1- Résultat de l'inaction royale qui a perduré malgré le premier coup de semonce une fermeture en urgence en avril 2016 par la commission sécurité qui bien que patiente n'a pas apprécié que le système de sécurité fonctionne avec deux bouts de ficelle depuis deux ans. En bout du bout une obligation d'agir, six bons mois de fermeture, la programmation culturelle interrompu avant l'été nécessitant le remboursement des billets des spectacles non donnés. Une programmation 2016/2017 qui commence que le 19 octobre.

2 le coût en question qui n'est ni discutable, ni adaptable dans la délibération et est bien trop lourd pour une association de bénévoles orangeois .

En dessous du roi on essaie de s'arranger mais le porte à faux est dangereux.  Qui est responsable en cas de pépin? Et bien l'organisateur. C'est une manœuvre pas saine ...

Et puis, facile d'opposer à certains cette délibération, quand avec d'autres on peut être plus arrangeant. Rappel aucun registre, documents ne sont consultables... Bien, bien trop facile.

 

délibération "mère" du  17 Nov 2014

délibération "mère" du 17 Nov 2014

délibération "fille" du 21 mars 2016

délibération "fille" du 21 mars 2016

Parce que cette délibération fille est dangereuse, sclérosante en l'état pour la vie associative.

Parce que son application stricte est impossible et que cela remet en cause la sécurité incendie rien que cela.

Parce qu'il y a beaucoup de question sans réponse et inapplication de fait de cette délibération N° 36 du 21 mars, les élues Aimer Ma Ville se sont bougées dès le début pour le bien commun, pour les associations et les administrés simplement sans attendre des fleurs ou du prestige. Elles ont demandé l'annulation de cette délibération.

Aujourd'hui nous alertons, parce que la situation n'a pas bougé.

Elle a même empiré, depuis l'adoption en complète incompatibilité avec cette première délibération d'une autre délibération adoptant une nouvelle convention de mise à disposition des salles DAUDET et palais des EXPOS délibération N° 1 du conseil municipal du 3 octobre :

Résultat on ne sait plus qui fait quoi qui est responsable de quoi en matière de sécurité incendie dans les salles municipales lors des manifestations organisées par des associations!

Cette nouvelle convention d'occupation est un transfert de responsabilité mal cadrée.

 

La gestion des salles municipales est catastrophique, opaque, clientéliste. Personnes n'a de droit de regard sur cette gestion. Personne n'est assuré que la prestation du service incendie est assurée, ni en quoi elle consite pour chaque batiment "en moyen humain" Et c'est sûr le besoin n'est pas celui défini dans la délibération N° 36 du 21 mars 2016.

Nous demandons une annulation de la délibération N° 36 du 21 mars 2016.

Nous demandons une clarification des conventions de mise à disposition et de réservation pour toutes les salles municipales mises à dispositions.

Nous exigeons un cahier des charges définissant tous les cas de figures et mise en adéquation avec les exigences légales notamment en matière de sécurité incendie.

Assez de cette gestion sans sens, clientéliste du domaine public!

 

 

-3- historique

21 mars conseil municipal délibération paralysante les élus s'insurgent la délibération est voté

1 avril premier courrier au maire.

Réponse : Fin de non recevoir

18 mai ils ont pris rendez vous et rencontrées Monsieur Sabon,

Constat : oui rien n'est appliqué, Réponse Un laconique Oui on étudie la question...

Enquête de terrain six mois:

Constat les conditions de mise à dispositions sont très variables non seulement entre les salles mais aussi en moyen humain dérogeant en cela à la délibération du 21 mars. On a même vue un employé municipal seul là ou il aurait fallu trois personnes selon la délibérations Lequel employé était costumé en agent de sécurité "comme les privés" la prestation ayant été effectué pour un tarif qui ne correspondait aucunement à la délibération bien sûr..défiant

30 août lettre des élues demandant l'annulation de la délibération elle n'est pas applicable dans les fait c'est avérer par l'enquête de terrain.

Le 20 septembre une non-réponse leur parvient.

Le 23 septembre une nouvelle délibération surajouter de la confusion tout en ignorant la délibération du 21 mars: la convention d'occupation "type" des salles DAUDET et Hall des expositions. Le conseil ajournée la délibération sera adoptée le 3 octobre.

3 octobre avant le vote les élues d'opposition relèvent les nombreuse incohérences

Noyé sous les preuves indiscutables de non conformité le maire choisi d'ignorer les interventions et fait voter sans un seul mot de réponse

4 octobre Les élues Aimer Ma Ville en appellent au préfet du Vaucluse.

 

 

Lettre au préfet du 4 oct 2016.

Objet : Sécurité incendie / contrôle de légalité

 

 

 

Monsieur le préfet,

 

Madame KOEHREN Nelly

 

 

 

Nous en appellerons à vos services pour un conseil sur une procédure à engager et un contrôle de légalité au sujet d’une délibération prise ce 3 octobre 2016.

 

Il s’agit de la délibération N°1. Le vote de la convention de mise à disposition des salles DAUDET et du Palais de la foire (hall expositions).

 

A notre sens il y a incompatibilité entre cette délibération et une précédente la N° 36 du 21 mars 2016, et en outre cela remet en cause la mise en œuvre de la sécurité incendie des lieux.

 

En effet, la délibération du 21 mars 2016 instaure un tarif forfaitaire sans prévoir aucun cas de figure particulier. Cette délibération correspond dans le registre des actes administratifs, à l’acte administratif N°201 : impose un tarif forfaitaire de 220 € par tranche de 4h pour une prestation privée du service incendie lors de mise à disposition de toutes les salles municipales. De plus la délibération arguant que, seul du personnel ayant une parfaite connaissance de ces sites permet de recevoir du public en toute sécurité, impose une unique société avec laquelle la mairie a contracté un marché.

 

Le 3 octobre dans le texte de la délibération adoptant la convention d'occupation type, aucune ne référence au tarif du service de sécurité imposé le 21 mars ce qui revêt à notre sens déjà un premier manquement.

 

Et autre incohérence de taille il y a incompatibilité entre les deux délibérations dans le sens ou l'une impose indifféremment pour toute salle municipale un tarif forfaitaire sans aucune variante possible et surtout du personnel clairement identifié et l'autre introduit pour deux salles uniquement ignorant les autres donc, la prise en compte de paramètres listés mais pas définis, (entendons pas de vrai cahier de charges, prise charge de la sécurité par d'autres personnes qualifiés que celles de la socièté!!, pas de cadre clair), permettant de fait une gestion clientéliste mais surtout remettant en cause la mise en œuvre claire d’un service sécurité incendie (aucun écrit/ contrôle possible de la part de quiconque)

 

Du reste les délibérations 2 et 3 du 3 octobre illustrent parfaitement la chose, puisque personne ne comprend en lisant les délibérations, avec quel moyen humain, comment et à quelle condition tarifaire sera faite la prestation du service incendie : Les cases restant en blanc, ou parfois il est fait référence à de multiples annexes non communiquées.

 

Nous avions en Août dernier demandé une annulation ou un amendement de la délibération N° 36 du 21 mars 2016 concernant la sécurité incendie. Nous vous avions adressé d’ailleurs une copie de ce courriel au maire d’Orange.

 

Aujourd’hui nous en appelons à vos services afin que soit clarifié cette situation. Il ne nous parait pas concevable de laisser dans le flou des questions aussi grave que la sécurité incendie des personnes lors de manifestations dans les salles municipales DAUDET et HALL des EXPOSITIONS.

 

 Il y a bien sûr le coté incompatibilité et d’illégalité de la délibération en regard de la précédente, mais aussi d’inégalité de traitement due à l’opacité du cadre, le tout pouvant amener à des négligences inacceptables dans le domaine du respect du cadre légal de la sécurité incendie et donc de la responsabilité des acteurs. Notez d’ailleurs le transfert explicite de la responsabilité sécurité incendie vers l’organisateur "associatif" même en cas de partenariat avec la mairie! cf les délibérations 2 et 3 du 3 octobre. Nous avons voté le prêt des salles aux associations, délibération N° 2 et 3 mais en réfutant la convention et ce transferts.

 

A savoir, lors du conseil toutes ces questions ont été exposées mais le maire sous un prétexte puéril (exposé trop long)  a fait voter la délibération sans essayer d’énoncer la moindre réponse.

 

Nous restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires,

 

En vous remerciant,

 

Bien respectueusement.

 

Pour les élues Aimer Ma Ville

 

Christine Badinier

 

délibération 3 oct et ci dessous la convention pour Daudet celle du parc des exposet un copié collé ou seul les tarifs changes

délibération 3 oct et ci dessous la convention pour Daudet celle du parc des exposet un copié collé ou seul les tarifs changes

Conditions d'occupation des salles à Orange.
Conditions d'occupation des salles à Orange.
Conditions d'occupation des salles à Orange.
Conditions d'occupation des salles à Orange.
Conditions d'occupation des salles à Orange.
Conditions d'occupation des salles à Orange.
Repost0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 20:39

Le stade Costa revit et que ça fait plaisir de voir des jeunes athlètes disputer le tour automnal à Orange.

Le stade remis en état a été classé par la commission sportive d'organisation de la fédération française d'athlétisme le 2 février 2016 en niveau régional.

De fait après une très longue interruption le stade Costa a pu accueillir ce Dimanche 02 Octobre sa première compétition depuis la réfection de la piste et différentes aires de sauts, lancés...

Le tour automnal c'est des benjamins, minimes et cadets qui tentent de décrocher leur qualification pour les championnats de France par équipes.

La journée a été jalonnée de belles couses, sauts, lancées.

Un stade plein de vie de 9h30 à plus de 18h00 avec des athlètes qui se sont donnés à fond, c'est beau à voir. Les badauds étaient nombreux en bord de route l'après midi sous de belles éclaicies tout étonné de cette "nouveauté".

Bravos aux jeunes et bénévoles.

 

N'oublions pas que la rénovation du stade a tardé. Dans l'état dégradé dans lequel il était parveu il avait été déclassé sous l'ére Bompardienne.

Depuis combien de temps ce stade n'avait pas accueilli une manifestation d'athlétisme de ce niveau? Trop longtemps.

La rénovation est aussi une petite victoire de notre groupe qui à travers un article sur ce blog -photos- avait dénoncé l'état du stade d'athlétisme de la ville.

 

 

Un saut à la perche réussit!

Un saut à la perche réussit!

Repost0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 13:24

Où est le vrai ? Où est le faux? C'est évident une des deux positions est un mensonge.

Mosquée ou pas mosquée?

2007 Oui à la construction d'une nouvelle mosquée à Orange.

2007 / 2008 le maire négocie avec l'association le déménagement de la mosquée d'Orange contre un terrain au bord de l'autoroute. Il promet alors permis de construction. Le tout est allégrement relayé lors de la campagne électorale dans les quartiers.

Heu Finalement élections municipales passées le projet capote, une remise en cause du prix, mais aussi des questions sans réponses, l’iniquité de la transaction, inquiètent la communauté semble-t-il.

 

Aujourd'hui sept 2016 à l'évidence la volonté du coté municipal n'y était pas. La mosquée reste dans un environnement indéniablement abandonné. Aucun essai de reprise du dialogue à l'initiative de l'association ne trouve écoute.

 

2016 NON à la construction de mosquées en France!

C'est affirmé haut et fort sur les tracts sans ambiguïté. Cf le bandeau de l'actuelle campagne.

Certes cette position ferme est dicté par le besoin de se démarquer du FN ...Mais d'une part cela positionne le maire à l'extrême droite de l'extrême droite et de l'autre confirme la tromperie, la manipulation, de 2007 . Somme toute un "politicien" dans la définition la plus dégradée de la chose Le genre honni, moqué et sans cesse de dénoncé chez les autres. Manquer à sa parole c'est immoral? inique? quelle étique politique? quel service public dans ces manoeuvres?

Le bandeau des sites Bompardiens...

Le bandeau des sites Bompardiens...

Repost0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 12:55

Voici le programme annuel de l'école municipale des sports.

Ecole municipale des sports; heeuuu... d'un sport!

Cela ne vous choque pas?

Nous si!

C'est qu'il faut avoir connu l'école municipale des sports avant 1995 et avoir suivi sa fonte durant 21 ans pour comprendre.

Nous étions curieux1 de voir comment il s'y prendrait pour restreindre encore un peu les activités de cette structure.

Voili voilou, c'est fait. (pour des gens sans complexe bien facilement).

Le stratagème: Les activités ne sont plus proposéés à l'année en simultanément mais à la queue leu leu chaque activité devient l'unique sport proposé pour une période de quelques semaines.

Alors après la suppression de nombreux sports (notamment judo, natation, VTT, sport co) et celle du personnel adéquat (plus qu'une éducatrice sportive municipale à Orange sur les 10) , la limitation automatiquement du nombre d'enfants qui pouvaient accéder à un sport pour un prix modique, voici donc le nouvel artifice du moment "une réorganisation de ce service public". 

Et gagné, il vient encore d'amputer ce secteur. "Il", le roi du droit au travail

Donc restriction, restriction. En fait si votre enfant veut faire "Tennis" il peut que Tennis, théoriquement il peut. Il doit attendre le 10 mai et avec énormément de chance ou un passe droit il aura six semaines -dit donc chouette!!!- soit 6h d'initiation à ce sport dans la cour de l'école de la Deymarde, avec 17 camarades. S'il a un peu de chance et bien il sera sur la liste d'attente et s'il n'en a pas et bien il restera à la maison.

La réorganisation de l'année en période de quelques semaines pour la pratique de sport en école municipale des sports est donc bien de nouveau une nouvelle manière de réduire ce service point. Un bon point 2 si l'on veut tout de même le tarif 8€ soit l'inscription au CLAE,

On peut dire aujourd'hui que l'école municipale des sports n'existe plus. Elle est remplacée par une structure de "découverte d'un panel sportif très très étroit. Elle est hyper restrictive tant en créneaux horaire qu'en nombre d'enfants, tranche d'age.

Pour bien appréhender ce phénomène il fallait connaître et suivre depuis le début la régression de ce service, ou comparer avec ce qu'il se fait ailleurs ou avec bon sens réaliser que cette organisation n'est pas logique dans une ville de 30 000 habitants avec 3000 enfant de ces tranches d'âge.

Bon sens et logique ont une définition spécifique à Orange.

C'est pourquoi nous attribuons pour cette rentrée de nouveau une mauvaise note pour la politique appliquée à ce service.

 

1 Tel une sorte de jeu chaque année dans les services aux écoles, garderies, cantines, sports, il y a des coupes franches, des réductions de service public, des économies de bas étages qui d'un empoissonne la vie des parents, de deux permet à l'édile quelques années après de revenir dans des dispositions qu'on nomme pompeusement amélioration voire "problème réglé".Qu'il est bien notre maire, heureusement qu'il a inventé le fil à couper le beurre. Clap Clap clap...Clic clac photossss.

2 Un bon point vite dit car à 2x18 éléves sur plus de 3000 en primaire ...le tarif est bien secondaire. A savoir: Les activités peuvent se pratiquer par période ou à l'année mais attention à ce jour ou l'affiche parait sur le site municipal les enfants 6-7 ans sont inscrits sur liste d'attente.

Repost0
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 06:30
Journée des associations édition 2016.Journée des associations édition 2016.Journée des associations édition 2016.

Ciel bleu, température caniculaire pour la journée des associations d'Orange qui s'est déroulée ce samedi 3 septembre de 10h00 à 18h00. "Faudrait changer l'horaire, faire un nocturne, nous ont glissé quelques participants", tant le soleil brulant, la température fut difficile à supporter.

120 stands, annonçait le dépliant de la municipalité. Mais il se peut que nous ayons dépassé ce chiffre, encore que. Nous avons pu observer que des participants non officiel se sont glissés de ci de là . Ainsi par exemple le golf Orangeois occupait la table des organisateurs contre l'estrade, le café jardin partageait la table d'une association amie, deux représentants d'une autre association sont restés sagement planté debout rue St Martin sans oser s'approcher de la table non occupée quasi en face d'eux... par ailleurs quelques emplacements sont demeurés vides toute la journée. Remarquons, le retour des Resto du Coeur, la présence d'un association qu'on refusait depuis plusieurs années..., mais aussi l'absence de Loisir en Fête. La disposition des stands était soit très très lâche rue St Martin, soit hyper resserrer1 au point que la visibilité des stands comme la circulation en étaient malaisés... que dire de la sécurité... Enfin nous avons noté une discordance marquée et assez gênante entre le plan et la réalité. Par exemple place Clemenceau pas moins du tiers des emplacements était occupé par des associations autres que celles prévues.2 Fallait-il remplir cette place à tout prix?

Notons une fréquentation honorable et surtout un beau changement de la politique d'accueil des associations. De 100 associations grand maxi adoubées jusqu'en 2014 par les princes d'Orange, nous sommes passés à peut être 120. Une beau bond. Ce qui n'explique toujours pas l'écart entre 350, le nombre revendiqué d'association3 depuis des années par le maire sur "ses guides", et la réalité Orangeoise.

L'inauguration de la journée a eu lieu à 10h30 par la majorité municipale et la clôture fut un repas 4 servi à DAUDET.

 

 

1 Passage entre la place Clemenceau et la place de la République.

2 Sur le plan: Stand 1 Harmonie d'Orange était occupé par un club d'échec. Stand 2 Clic au delà des ages occupé par Chat sans toi, Stand 6 Pam et compagnie occupé par une association de science fiction, stand 13 ligue contre le cancer occupé par l'association Aquagym, stand 21 Princesse Johnny occupé par Comment trouver sa voix etc plus présence de l'association de golf à coté de la scène.

3 Nombre totalement fantaisiste dans l'édito du maire car en fait dans le guide seul un peu plus de 250 associations sont effectivement répertoriées. Ne cherchez plus à comprendre: Simple tactique affabulatoire orangeoise très ordinaire...

4 chaque association inscrite et présente à la journée, a 3 repas gratuits et si plus de convives pour une association, les autres repas sont payants.

Journée des associations édition 2016.
Journée des associations édition 2016.
Journée des associations édition 2016.
Repost0
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 06:27

Depuis juin, les amateurs de tennis d'Orange attendent de pouvoir accéder aux nouveaux aménagements, notamment de paddle et de squash.

Tout est prêt.

Tous les terrains aménagements sont prêt à être remis aux utilisateurs, mais l'inauguration prévue a été annulé 48 h avant.

Depuis... tous les utilisateurs s'interrogent attendent....

Enfin, tous... , pas tout à fait.

Car certains sont tout à fait au courant de la raison du grippage.

La raison, la ville ne veut pas gérer ce lieu mais le mettre à disposition au club contre un loyer important..

Choquant !

Un lieu public payé par nous citoyens serait quasi privatisé - à l'usage d'un club contre loyer?

Choquant pour nous administrés mais aussi pour les membres du club qui semblent en découvrir

les conditions.

La mairie se défausse de son rôle de gestion du patrimoine public contre rémunération? Ce n'est pas nouveau. (culture espace)

En exploitant le bénévolat des utilisateurs? C'est moins courant et c'est engager dans une galère assurée des personnes qui ont reçu 10 000€ le 23 juin dernier pour un souci de trésorerie.

Est-ce normal d'utiliser l'argent du contribuable puis de priver ce dernier de l'usage du bien qu'il vient de financer? Est-ce normal de mettre la pression sur les usagers?

C'est en tous les cas immoral.

Résultat de ce bras de fer.

Un président du club qui s'en va .

Un lieu public tout neuf qui reste inemployé (un autre.. cf l'office de tourisme resté vide deux années)

Bref le problème est identifié: La ville ne veut pas gérer ce lieu public et exerce une pression sur les membre du club, une sorte de chantage...

Pas beau pas bien monsieur le gestionnaire.

 

Repost0
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 13:20
Braderie des commerçants 2016.

En 2015, il y a eu des soucis entre l'association des commerçants et la municipalité1.

Les uns reprochant aux autres de ne pas jouer le jeu pour faciliter l'organisation et la promotion de leurs événements.

Le mois dernier, juillet 2016, un quotidien faisait part d'un malaise de la présidente de l'association des commerçants orangeois qui a annoncé vouloir rendre son tablier, en assumant toutefois auparavant l'organisation de cet évènement "La Grande Braderie". Le malaise perdure donc et semble aussi trouver sa source dans les mêmes causes

Ce n'est pas la première fois que des commerçants et les présidents de cette association font part de malaises dans leurs relations avec la municipalité...2

 

Cette braderie est annoncée sur le site municipal depuis peu, à l'aide d'une affiche électronique.

Elle n'était et n'est toujours pas prévue dans l'agenda municipal du mois d'Août...

A côté de cet événement très attendu et ancien - les trois jours de « La braderie de la Saint Barthélemy », pendant lesquels les commerçants du centre-ville déballaient dans tout le centre-ville fermé à la circulation une abondante marchandise- on trouve sur le site spécialisé "123 BROQUANTE" l'annonce d'un vide grenier pour le 21 Août...nommé vide grenier de la St Barthélemy. Notons que cet événement-ci n'est pas du tout annoncé sur le site municipal.

En regard des événements promus sur l'agenda municipal...

Quelle logique? De quoi perdre le nord...

21 ans de gestion et ne pas comprendre, ne pas prendre la mesure de l'importance de cet événement inscrit dans les mémoires... ne pas réussir à s'appuyer sur le tissu associatif des commerçants pour perpétuer cette animation qui a besoin à minima des trottoirs pour sa visibilité et réussite.

Mais quel est donc le fond du problème?

Allez SVP,  ressaisissez-vous monsieur le député-maire, redonnez à cet événement les moyens nécessaires à sa pleine réussite.

 

 

 

1http://www.orange-autrement.fr/2015/03/braderie-la-mairie-refuse-de-jouer-le-jeu.html

2 http://www.orange-autrement.fr/article-au-gout-de-la-mairie-j-ai-trop-politise-l-association-98841870.html

+ cf début ce mandat démission de l'élu et commerçant H Gendron

Site spécialisé annonce du vide grenier

Site spécialisé annonce du vide grenier

Extrait de l'agenda d'Août  capture d'écran du site municipal ...

Extrait de l'agenda d'Août capture d'écran du site municipal ...

Repost0
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 14:20

Dans les nouveautés de ce mandat, voici la seconde fête Provençale. Une idée d'animation comme une autre1

Cette journée festive a eu lieu, samedi 23 juillet.

Toutes ces fêtes ont plusieurs intérêts indéniables. Et entres autres pour celle-ci:

- l'animation de la ville,

- la réappropriation, découvertes (pour les plus jeunes) de la culture Provençale -musiques, danses, costumes-, de l’artisanat, vie domestique et métiers d'autrefois...

- l'attractivité touristique.

Les stands annoncés:

Seconde "Fête Provençale."

Ne discutons pas les choix d'animations, ni sur leur qualité.

Sachons apprécier la volte face de la municipalité dans la gestion des "journées d'animations".

Rappelons-nous le forcing sur les associations et leurs bénévoles spécialement un soir de voeux pour participer aux animations de la ville gracieusement...et l'annulation qui suivit de la fête médiévale...

Les temps changent, les enjeux aussi: maintenir le clan, les élections...

Bref.

Cette seule fête Provençale a coûté à minima3.

12 437,80€ plus 56 repas

Ajoutons:

Des commerçants ambulants de spécialités provençales, rue St Martin.

La participation du groupe Folklorique Orangeois: les enfants d'Arausio  dont la prestation n'est pas valorisée, ainsi que celle du service animation de la ville...

Et n'oublions pas les Troubadours des Princes, association qui reçoit 400€ pour participations au fonctionnement des manifestations organisées par la ville, année culturelle 2016/2017...

Évidement et heureusement que cet événement avec de tels moyens, le beau temps, ravisse les promeneurs.

Nous sommes fort aise de constater au fil des événements proposés en deux ans, qu'enfin l'édile en place depuis 21 ans, ait compris les ressorts de la réussite d'une animation.

Car tout travail mérite reconnaissances et salaires, monsieur le "roi" du "droit au travail".

 

 

 

1 Récupérée sans doute chez nos proches voisins une 20ème Journée Provençale a eu lieu à Jonquières, le 16 mai 2016.

 

Les 13 organismes dont la ville a louée les services.

1- "Les légendes se raconte" : 350€ + un repas.

2- APER (Amis du Patrimoine Etoilien et de la Ruralité) : 1000€ + 10 repas

3- La Carretero de Mont FAVET: 1 800€ + 15 repas

4- La Cortesia Musica: 1 200€ (o repas, groupe de danse, intervienu que l'après midi)

5- Enjouez-vous: 550 + un repas

6- Doigts de fées: 350€ + 3 repas

7- Le théâtre à Malice: 1060€ + 2 repas

8- Tourneboule: 700€ + 2 repas

9- Distillerie des quatre vallée 490€ +2 repas

10 La petite Ferme: 1912€80 + 3 repas

11- Le Haras de Merindol : 750€ + 5 repas

12- Le moulin des automates: 1305€ + 2 repas

13- L'escandihado de Mout Favet: 970 + 12 repas

Point sur leurs coûts, retracé à partir des décisions du maire, publiées dans les actes administratifs. -de la décision N° 468 du 15 juin transmise en préfecture le 20 juin

 

2 Problème de programmation d'événements...Fête provençale samedi incluant un marché provençal a fusillé celui du lendemain matin...

Ce marché qui est aussi une innovation, se tient seulement sur les quatre dimanches de juillet. Il a bien du mal à prendre: Défection pour le troisième dimanche, le 24 juillet, du marchand de Nougat et de celui d'épices.

Permettez-nous une petite remarque, sur ce marché "dit" provençal. Les éternels cabas colorés "Made In China" détonent. Pour l'an prochain nous suggérons des paniers en osier. Allez donc voir du coté de Vallabrègues pour des adresses d'artisans vanniers. Fête de la vannerie les 13 et 14 Aout 2016. Un savoir faire et un artisanat qui auraient dus être promu dans ce marché, nous semble-t-il.

 

3 Les associations et troupes "d'ailleurs" démarchées pour assurer une animation ont été indemnisées entre 350 € et 1912.80€ (tarifs relevés sur les actes administratifs) et un minima 56 repas. Il en est ainsi pour toutes les autres animations (rien de plus normal que de rénumérer pour un travail un prestataire) Fête de la famille, Fête médièvale, Fête Romaine, Journée de l'enfance, Fête de la musique, AFTER BAC... Oh, il n'y a rien de mal, à se changer les idées, à penser à autre chose un moment ! Rien de plus normal, quant à l'esprit, aux buts dans lequel sont offerts ces distractions...Il n'est pas du tout dénués d'intérêt ...n'en soyons ni dupe, ni complice !

Repost0
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 22:27

En juin vue les finances du club, l'équipe masculine n'avait pas obtenu l’agrément pour évoluer en Ligue B .1

Après versement d'une nouvelle avance municipale sur la saison prochaine de 135 000€, les comptes sont passés au vert et  les dirigeants du club ont pu faire appel.

Le Conseil supérieur de la DNACG, qui s’est réuni les 5 et 6 juillet derniers, a accordé à l’ASON Volley-Ball l’agrément pour évoluer, en Ligue B masculine pour la saison 2016/2017 .2

 

La question du financement de ce club durant le second semestre 2016 reste en suspens, vue la déclaration de l'adjoint aux sports en conseil municipal. Il a clairement affirmé qu'aucune rallonge n'était prévue pour la rentrée en septembre.

Du reste comment sont rémunérés les joueurs durant l'été ? En effet le trou est tout juste bouché... Un mois de vacances et puis... , ils ne pointent pas aux chomages quand même?

 

 

 

1 http://www.lnv.fr/actualites/2360/decisions-caccp-mai-juin-2016.html

 

2 http://www.lnv.fr/actualites/2368/agrement-dnacg.html

 

135000€ vote en urgence au conseil du 23 juin 20116 ;http://www.orange-autrement.fr/2016/06/subventions-exceptionnelles-votees-le-23-juin-2016.html

Repost0
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 09:51

La municipalité, via le conservatoire de musique de la ville, programme pour l'été 2016: un événement nommé: Off des Chorégies .

De quoi s'agit il?

 

Sur 10 soirées, Place Georges Clemenceau -place de la mairie - sur une estrade ou non- des artistes musiciens jouent pour le plaisir des spectateurs assis aux terrasses des cafés ou sur des chaises mises à disposition.

Les artistes sont des professeurs du conservatoire de musique d'Orange qui sont indemnisés pour leurs prestations.

C'est pour tous habitants d'Orange et visiteurs un petit moment de bonheur détente gratuit.

 

Rendez vous à 18h45 si vous voulez ne pas manquer une note de musique:

Off des chorégies, ques à quo?

Coût pour la municipalité 200€ par artiste, par soirée (soit 6 400 € pour 2016)

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.