Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

 Conseils Municipaux à 9h

 après moult report ce sera le  22 février 2021

Commission Finances   

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 14:47

Voici une réaction que nous venons de recevoir

Parce que peu de monde ose aujourd'hui s'insurger, parce que cela fait du bien de savoir que d'autres travaillent à alerter sur cette gestion, nous relayons volontiers.

Bonne lecture.

 

Cher-e-s ami-e-s de l’opposition au Conseil municipal,

 

Vous avez sans doute eu connaissance de la lettre que Bompard vient d’envoyer aux Président-e-s des associations orangeoises pour exiger que, dorénavant, ils-elles lui adressent une demande écrite pour l’organisation de toute manifestation sportive, culturelle ou de loisirs, avant même tout dépôt d’une demande de réservation de salle auprès du Service Manifestations.

Nous tombons donc à Orange sous le régime de l’autorisation (c’est-à-dire de la censure) préalable, dont les critères (cf le premier § de sa lettre : « cohérence » - par rapport à quoi ? -, « qualité » - Bompard est-il l’arbitre des élégances ? -, « intérêt des Orangeois » - Bompard en serait-il le seul juge ? -) sont très flous.

Après le versement obligatoire de 220 €/par tranche de 4 heures pour – si j’ai bien compris - payer un service de sécurité privé dans les salles municipales – alors même que toutes les associations doivent déjà, ce qui est normal, fournir une attestation d’assurance pour avoir accès aux salles publiques -, 220 € qui grèvent lourdement le budget des petites associations, voici donc toutes les associations officiellement soumises à l’arbitraire .

Laisserons-nous une fois encore Bompard faire sa loi – et le ménage - à Orange, au mépris des principes républicains ?

Allons-nous une fois encore nous incliner ?

 

Salutations citoyennes.

 

Baruch

Associations : asservies, contrôlées, humiliées assez!

Un des effets de cette nouvelle mesure est une lourdeur administrative supplémentaire très pénalisante.1

Avant toute démarche la lettre imposée doit être faite.

Ce qui implique d'anticiper soit!

Cependant ce courrier reste flou sur le délai de réponse...

Question pour les organisateurs : Combien de temps en amont je dois m'y prendre?

Déjà certains réservent d'une année sur l'autre. Est-ce à dire que le système va se verrouiller totalement?

 

Nous demandons une totale transparence depuis des années sur le calendrier2 de prêt/location des salles municipales, le taux d'occupation et les conditions d'attributions.

Jusque là nous n'avons obtenu aucune donnée. La peur de la transparence est le marqueur évident d'une gestion princière, c'est à dire en totale discordance avec des valeurs de cohérence, bon sens et bonne gestion. Dire que notre édile critique la lourdeur administrative et accusait dernièrement la préfecture de demander des comptes sur l'occupation de ces salles municipales...

Espèrons que cette ultime exigeance soit celle de trop.

 

1 Par exemple une association a demandé plus de deux mois en avance une salle en pleine semaine, fin d'après midi pour la tenue de son AG . Elle n'a reçu la réponse que 10 jours avant la date de réunion. Statutairement le délai de convocation de ses membres n'a pu être respecté. Certains n'ont pu se libérer, ils ont manifesté leur mécontantement sur le non respect des délais Cette AG pourrait être remise en question.

Lorsque les autres organisations politiques demandent une salle pour une réunion publique, la réponse est souvent encore plus resserrée un jour ou deux, empêchant une large diffusion de l'information...

2 Un accés à un calendrier indiquant les salles disponibles et occupées ainsi que le nom des associations/institutions/personnes privées attributaires.

Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 13:42

Pour cause de travaux le Palais des Princes est actuellement fermé depuis fin avril et jusqu'à mi-octobre, nous apprenaient les quotidiens locaux. Six mois de fermeture pour la rénovation des installations thermiques -chauffage-ventilation-climatisation - 427 957.00 €HT

 

La saison culturelle amputée d'un lieu, des animations extérieures se sont multipliées: en compensation!?

Certaines associations pour leurs besoins de représentation de fin d'année ont dû s'exiler au mieux à DAUDET pour d'autres dans la salle du Thor.

Aujourd'hui nous apprenons par un communiqué de presse municipal que la médiathèque qui fait parti du même ensemble sera fermée du 20 juin jusqu'à mi Août . Deux mois...

Est-ce qu'il sera organisé un service en compensation?

La réalité est bien moins anodine que la municipalité veut bien le laisser entendre.

En fait la commission de sécurité a donné un avis défavorable en raison d'un système de sécurité incendie qui ne fonctionnait pas. Cet avis a eu des répercutions un spectacle au moins programmé a été annulé: "Souvenir d'un gratteur de tête" Il faudra bien sûr rembourser...

Ce problème de sécurité semble grave, une négligence, un manque d'entretien, de prise en compte des remarques de la commission de sécurité.*

Rappelez-vous la déclaration du maire lors du conseil municipal du 17 nov 2014, la détérioration des dispositifs de sécurité était imputée aux interventions d'acteurs divers pas familier des lieux . A cause de cet argument la ville avait imposé à tout utilisateur d'employer une société de sécurité privée ...

Oui la réalité est grave...La sécurité était négligé depuis trop longtemps.

Fermeture du palais des Princes, puis de la médiathéque!
Repost0
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 12:47
Inauguration de l'office de tourisme intercommunal d'Orange.
Inauguration de l'office de tourisme intercommunal d'Orange.
Inauguration de l'office de tourisme intercommunal d'Orange.
Inauguration de l'office de tourisme intercommunal d'Orange.

Une nouvelle inauguration, et ses mitraillages photographiques de la famille mais ouf c'est fait!

Quoi?

La mise à disposition de la moitié du local sur le cours A Briand à l'office du tourisme intercommunal et de l'autre moitié au service culturel de la ville. Service, soulignons le, qui sort ainsi de son placard.

 

C'est fait, OK.

Non, sans mal a rappelé le président de l'office intercommunal et maire de Chateauneuf, Claude Avril, qui s'est exprimé juste après le président de l'interco, A Rochebonne.

Beaucoup de monde, à cette inauguration, c'est la nouvelle présidente des Chorégies qui a coupé le ruban entre les mains du Maire d'Orange.

Le maire a parlé "chinois" durant son discours. Les chinois qui sont, parait-,il en tant que touristes plus nombreux que les américains aujourd'hui sur le sol Français, parlent pas français, lisent pas français et patati patata. On avait bien du mal à suivre son raisonnement...

Invitées à entrer les personnes amassées devant l'office du tourisme n'ont pas pu toutes y mettre le pied. La démonstration a été faite, le lieu est assez exigu, encombré par divers présentoirs et une expo sur les chorégies: Il ne pourra pas accueillir les voyageurs contenus dans un bus... Prendront-ils un ticket? ;-)

C'est dommage.

 

Ps: Dans la moitié du local réservé au service culturel, pour meubler l'espace, se tient une minuscule expo sur les Chorégies avec des costumes et des photos récupérées pour l'occasion. Certaines présentent des griffures... Bref c'est un choix. Une politique, une marque. 

L'ex-placard du service culturel.
L'ex-placard du service culturel.

L'ex-placard du service culturel.

Repost0
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 13:41
Conseil du 20 mai, petit et petite forme.

Il y avait foule à ce conseil du 20 mai 2016 à 10 h du matin, ce qui n'est pas courant.

Et la foule était attendue.

La table des conseillers d'opposition avait été avancée, la place de J.P. Mathon Weismann sacrifiée pour laisser un peu plus d'espace aux spectateurs qui se sont pressés. (Cet élu ne fait plus, officieusement du moins, partie de l'opposition. Du reste comme pour confirmer cela, absent ce jour, il avait donné son pouvoir, non pas à sa colistière présente, mais au maire lui même.)

Six conseillers étaient absents, 55 minutes pour ce modeste conseil. Il n'y a pas eu d'esclandre comme sait les organiser l'édile qui du reste semblait en petite forme. Une seule intervention longue pour lister son habituel catalogue de mensonges sur l'état du patrimoine Orangeois avant son élection en 1995 et sur ses prétendues actions sur le dit patrimoine depuis vingt ans.

« C'est un catalogue de mensonges » s'est écriée Christine Badinier. « Il faudrait établir un catalogue du patrimoine et services qui ont disparu, piscine des cèdres, gare routière... ou qui a souffert, colline, équipements sportifs..., des projets retardés, gare multimodale, voire abandonnés, musée de site... »

Elle n'aura pas l'occasion d'être entendue, la parole ne lui étant pas laissée après la diatribe du maire.

A relever dans ce conseil une série de conventions avec plusieurs associations.

Il s'agit d'une contrainte exercée par la ville à travers les nouvelles versions des conventions d'objectifs et de moyens. Conventions imposées quel que soit le montant de la subvention municipale dans le but d’obliger les associations à assurer des services publics, entre autres l'animation de la cité et des temps périscolaires.

Rappel:

La ville établissait jusque là des conventions de mise à disposition annualisée de salles, gymnases, etc. et cela par seule et simple décision princière (du maire).

Lorsque la ville versait une subvention conséquente, et appelée à être pérennisée car indispensable au fonctionnement d'une association, elle établissait une convention d'objectifs et de moyens, répondant en cela à une obligation légale Elle est en effet impérative à partir d’une subvention de 23 000 € (Loi N ° 2000-321 du 12 avril 2000 décret 2001-495 6 juin 2001).

Or désormais, prenant le faux prétexte de cette obligation légale et faisant jouer l'amalgame "avantage en nature" + subventions de fonctionnement, la ville en est venue à imposer aux associations, par une convention contraignante, d’assurer à sa place une partie de ses missions de service public. Entre autres :

1- participer aux animations faites par la ville, les membres d’associations servant de faire valoir, de figurants gratuits, de fond pour les photos de "propagande".

2 - animer les temps périscolaires2 (ben voyons, des bénévoles, c'est déjà difficile à trouver et à garder ; si en plus, il faut qu'ils fassent du bénévolat pour la mairie, où va-t-on ?)

Du reste, la plupart des associations concernées par ces conventions votées le 20 mai ont des subventions misérables et surtout aucune compensation (matériel, formation des bénévoles, assurances) n'est prévue dans les conventions.

C’est le cas de :

- la foulée Orangeoise pour 535 €,

- Orange Rev Club Alpin d'Orange pour 200 €,

- les Empereurs Foot Américain pour 600 €,

- Mistral Triath'club Orangeois pour 305 €,

- le Club Pongiste Orangeois pour 1 000 €,

Tous seront « tenus d'organiser des actions périscolaires, dans les conditions édictées par le Service des Affaires Scolaires, ainsi que de participer aux fêtes locales... »1 et en sus devront supporter le surcoût d'assurance responsabilité civile des personnes non membres ???? (Attention ici aux assurances !)

Tout simplement inique. Si ce n’est pas de l’abus de pouvoir, ça y ressemble !

Par rapport aux maigres subventions, montant inchangé depuis 20 ans, il parait que les responsables associatifs ne demandent rien de plus, dans leurs dossiers de demandes de subventions, que la reconduction de leurs misérables subventions !!! Affirmation gratuite. Du reste quel choix ont ils ?

1 libellé tel quel dans les conventions.

2 Pendant ce temps parce que c'est logique de s'appuyer sur cette richesse inestimable que sont les associations, les autres communes bâtissent un vrai partenariat avec le monde associatif.  Effectivement les associations sont une véritable mine de compétences variées et très interessante dans le cadre des nouvelles activités periscolaires.  Un partenariat respectueux, basé sur le volontariat, convenablement dédommagé/reconnu/soutenu abouti à une situation gagnante pour les deux parties. Ici, on en est loin !

 

Repost0
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 18:09

La nouvelle présidente des Chorégies a été élue à l'unanimité, lundi 2 mai, lors du conseil d'administration de l'association des Chorégies.

Il s'agit de Christine D'Ingrando habitante d'Entraigues, originaire d'Orange, elle est membre du conseil d'administration en tant que représentante des adhérents depuis 2009. Elle connait le monde culturel puisqu'elle est aujourd'hui administratrice à la régie culturelle Provence Alpes Côte d'Azur.

Saluons ici son courage.

Nous souhaitons vivement que souffle un bon esprit dans la nouvelle équipe et surtout que s'établisse un vrai soutien de la part de la municipalité.1

 

La situation financière de l'association est critique malgré un exercice excédentaire en 2015. Elle affiche un résultat négatif après reprise du déficit de l'année précédente, soit moins 1 124 761€ fin 2015.

 

1 Nota les Chorégies ont été le théâtre de batailles mémorables de pouvoir dont les stigmates restent visibles. 152 000€ c'est le montant actuel des subventions municipales lorsqu'elles sont versée. C'est le montant octroyé depuis 1998 par la municipalité et ce sans augmentation depuis 20 ans! En 1995 la subvention municipale versée était de 1 350 000F soit 205 793€, (municipalité LABE). En 1996, 1997 et 2004, la subvention municipale a été supprimée.

Plus 1.4 million d'euros, c'est la somme dont a été privée par la pression Bompardienne l'association. Calculée sur la seule estimation du maintien de la subvention municipale au niveau de 1995: 50 000 X 20 + 3x 152 000 = 1 456 000€...

Historique des dernières tribulations.

- Janvier 2016 Thierry MARRIANI qui avait disputé en 1995 la présidence à J Bompard démissionne après un maintien à ce poste depuis cette date.

- Galmard M-T vice-présidente assure l’intérim et annonce alors vouloir rester au poste de présidence.

- Mars 2016, R DUFFAUT -directeur depuis 35 ans!- démissionne en protestation à cette position de la mairie d'Orange qui prétend présider sans plus de façon à travers sa première adjointe cette association des Chorégies.

- 2 mai 2016, le conseil d'administration confirme la nomination comme directeur des chorégies de M GRINDA également directeur de l'opéra de Monte-Carlo.

Ci-après l'ordre du jour de cette assemblée du 2 mai 2016.

 

Félicitation madame la présidente des Chorégies
Repost0
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 21:22

Pas de chance pour le grand retour de cette fête médiévale en centre ville.

La pluie s'était invitée en début d'après midi et les visiteurs n'ont trouvé dans les rues plus qu'un peu de paille mouillée.

Les défilés ont été annulés, le spectacle pyrotechnique dans le théâtre antique aussi.

Dommage pour les spectateurs et tous les bénévoles qui s'étaient investis pour les reconstitutions et les costumes.

 

En 2011, cette animation avait disparu1 du paysage Orangeois subitement sans grande explication. La 14 fête médiévale annoncée sur les sites internets spécialisés pour le 11 mai 2011, n'a carrément pas eu lieu. Annulée semble-t-il par la seule volonté municipale.

Le maire avait pensé pouvoir s'exonérer de la dépense d'engagement de comédiens et d'associations spécialisées en leur substituant des bénévoles associatifs Orangeois...

Il avait donc lors des vœux en janvier 2011 enjoint les associations à participer aux animations municipales dont cette fête spécifiquement conditionnant à cela le versement de subventions...

Les associations surprises voire choquées avaient fait la sourde oreille...

D’où l'annulation de dernière minute...

Et plouf pistch disparue... une ratée de cinq ans...

Le temps de digérer ?

Nouveau mandat, promotion de la nouvelle équipe, dont les fils...et voilà qu'on ne rognerait plus sur la dépense2... pour des petites festivités populaires. Vite dit!

 

 

 

 

1 http://www.orange-autrement.fr/article-annulation-de-la-fete-medievale-73617763.html

 

2 La fête médiévale en chiffres selon les recueils disponibles des actes administratifs, ( chiffres minimum et sous réserve car le recueil des actes administratif d'avril n'est pas publié )

12 compagnies/ associations rémunérées entre 300€ et 2 800€ ( total: 14 300€) et plus de 83 personnes à faire manger.(frais de restauration à la charge de la ville)

Vraiment dommage que nous n'ayons pas pu profiter de ces animations.

 

En ce début de mandats cette fête médiévale s'ajoute de nouvelles animations créées l'an passé. Fête de la famille, Fête Provençale, Fête Romaine et Tremplin POP/ROCK.

Les trois fêtes ont fonctionné sur le même principe, soit avec des prestations de groupes payantes et ayant généré un volant de dépenses similaires a cette somme l'an passé. Tremplin Pop/Rock c'est une autre histoire...

La fête de la famille, est pour cette seconde édition animée par le déroulement conjoint de la journée du fait main.

Photo du site municipal

Photo du site municipal

Repost0
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 14:32
Taratata, c'est choisi! Avis au public

Avis au public, paradoxalement le choix de la destination finale du bâtiment construit

pour l'office du tourisme, vient d'être dévoilé officieusement la semaine dernière.

C'est par l'apposition des noms des services sur les vitrines que les Orangeois apprennent qui emménagera finalement dans le lieu .

Rappel: 2013 se profile la fin du mandat. Alors que l'on sait que l'office du tourisme est un service qui sera géré par l'interco qu'Orange intégrera en janvier 2014, c'est sur un coup de tête que le bâtiment de l'OT de 50 M2 est jugé vieux, pas assez grand . Ilico presto le voilà par terre et que l'on construit un bâtiment qui amènera beaucoup d'Orangeois à se questionner tant sur le plan de l’esthétisme de son emplacement que des bisbilles qui suivirent

Une controverse sur une indemnité financière exigée par le prince d'Orange pour l'occupation du lieu par le nouvel organisme gérant aujourd'hui l'office du tourisme a gelé plus de 22 mois l'affectation du lieu.

Enfin ce local est affecté à un service communal, le service culturel et à l'office du tourisme, proprement dit. Pourquoi pas.

Là ou l'histoire est cocasse, c'est que la raison de ce partage n'est pas commune. Dans l'hiver lors d'une visite le maire aurait déclaré, c'est bien trop grand pour l'OT. Et le bon sens qui a voulu ce bâtiment trop grand???... a décidé donc d'en affecter un bout au service culturel bien mal loti jusque la dans un petit recoin de la médiathèque...

Retenons qu'il a fallu quand même 22 mois pour sauver la face ou presque;-)

 

A savoir: Office de tourisme
L’accueil principal de l’OT situé au 5, cours Aristide Briand a été fermé au public le samedi 23 mars 2013.
L’Annexe (en face du théâtre Antique, à côté du musée) a été ouverte depuis le dimanche 31 mars 2013.

Cela fait plus de trois ans qu'Orange reçoit les touristes dans une annexe de moins de 20 m2 ... du reste quasi vide.

Taratata, c'est choisi! Avis au public
L'actuelle petite guitoune du service culturel entre l'entrée de la médiathèque et le sercice manifestation... sous la salle de spectacle du palais des Princes.
L'actuelle petite guitoune du service culturel entre l'entrée de la médiathèque et le sercice manifestation... sous la salle de spectacle du palais des Princes.

L'actuelle petite guitoune du service culturel entre l'entrée de la médiathèque et le sercice manifestation... sous la salle de spectacle du palais des Princes.

Repost0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 08:23

Rappelez-vous en conseil municipal -21 mars 2016- était acté le paiement par les utilisateurs d'une salle municipale du coût d'une prestation de service incendie effectuée par une entreprise privée choisie par la mairie.

Soit 220 € par tranche de quatre heures pour toute occupation d'une salle municipale1, et cela en sus du coût de la location...

Consternés par les répercussions de cette décision, véritable frein pour les associations dépendantes des salles municipales pour toutes leurs manifestations, allant des assemblées générales... aux manifestations festives , culturelles etc animant la ville, les élus Aimer Ma Ville ont interpelé par écrit le maire.2

La réponse reçue le 7 avril par mail3 n'est pas satisfaisante, d'une part elle n'est pas officielle, d'autre part elle n'est pas claire.

Elle émane du tout nouveau directeur de cabinet qui répond d'une manière incomplète, succincte et personnelle.

 

1http://www.orange-autrement.fr/2016/03/220-par-tranche-de-quatre-heure-pour-une-salle.html

2 Voir en fin d'article la copie du courriel envoyé au maire

3 copie de la réponse ci-dessous rédigé par le directeur de cabinet seulement...

Sécurité 220 € pour 4 heures, pas claire la réponse.

Aujourd'hui le texte voté, oblige1...dans tous les cas par tranche de quatre heures

La réponse officieuse exonère2 en cas de...

La réponse officieuse n'a aucune assise légale, elle n'est en l'état aucunement applicable, si ce n'est par faveur allant à l'encontre de la délibération

Le fait même d'avoir fait cette réponse implique que la municipalité ne compte pas s’embarrasser d'une nouvelle délibération pour clarifier les cas et préciser les modalités de contrôles des qualifications etc

Le floue qui préside au paiement ou non de cette prestation de service imposée pour la sécurité est susceptible d'être entaché d'un excès de pouvoir clientéliste.

 

A bon entendeur.

 

1 Relisez le texte de la délibération: "seul du personnel ayant une parfaite connaissance de ces sites permet de recevoir du public en toute sécurité"

Ecoutez, (cf vidéo) les commentaire servi lors de ladite délibération du 17 nov 2014, la déterioration des dispositifs de sécurité était imputée aux interventions d'acteurs divers pas familié des lieux et c'est à cause de cela qu'a été imposé cette société privée à tous...

2 Il est employé à tord "propose" dans la réponse ...

Sécurité 220 € pour 4 heures, pas claire la réponse.

Copie du mail demandant des précisions au maire sur l'application de la délibération. date d'envoi 01/04/16

 

Monsieur le Maire,

Lors du conseil municipal du 21 mars dernier la délibération N° 36 fixait un tarif forfaitaire pour le service sécurité incendie lors de prêt ou location de toutes les salles municipales à Orange. Service assuré par une société extérieure par contrat pour 220 € par tranche de quatre heures.

Cette délibération reste bien peu explicite. Et il va sans dire que nous ne cautionnons nullement la gestion actuelle des salles municipales. Nous rappelons ici que vous n’avez pas répondu à notre demande de taux d’occupation de ces lieux publics.

Pour cette nouvelle disposition, 220€ par tranche de 4 heures pour le service incendie, pouvez-vous nous précisez :

  • Quelle est la légitimité de cette délibération qui impose à des particuliers/ associations/ organismes le paiement d’un service réalisé par une société choisie par vous-même, en sus des tarifs de location.
  • Dans quelles conditions ce tarif sera-t-il appliqué ou non ?
  • Quelles sont les salles, lieux municipaux concernés ?
  • Comment sera appliquée cette délibération ? Plus précisément lors des AG des associations (comme celle récemment de l’ASON), d’expositions, ventes sur plusieurs jours, par exemple les ventes de l'association Inner Wheel pour venir en aide aux personnes défavorisées, l'actuelle exposition sur la romanité ?

Votre parti qui dispose mensuellement d’une salle au théâtre municipal, sera-t-il exempté de cette dépense? Si c’est le cas pour quelle raison ?

D’ailleurs à ce jour en ce qui concerne ce prêt mensuel nous ne savons toujours pas si c’est à titre gracieux ou payant ?

Dans l'espoir de promptes réponses à ces questions, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Maire, l'expression de nos respectueuses salutations.

 

Les élus Aimer Ma Ville.

Repost0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 11:11

Avis au public: 220€ seront désormais réclamées à toutes personnes, associations, organismes qui demanderaient une salle municipale1 , en sus de la tarification habituelle.

Délibération N°36 du conseil municipal du 21 mars 2016 voir l'extrait ci dessous.

 

Si l'on en croit cette délibération, c'est la fin de la gratuité pour le prêt d'une salle municipale une fois par an pour les associations à Orange.

Enfin tout dépendra de l'application ou non de cette délibération.

Est-ce que par exemple pour le prêt mensuel du théâtre municipal à la ligue du sud ce tarif sera appliqué? On n'en saura jamais rien. Parce qu'on n'a pas accès aux titres de paiements, et difficilement aux décisions du maire...(Depuis plus de deux ans aucun de ces documents dûment réclamés ne nous est fourni pour ces réunions publiques)

Ce coup de poignard aux initiatives associatives est inadmissible. D'autant que la ville s'enorgueillit d'une dette zéro et d'un résultat excédentaire de +39 M€ dans le même temps.

La réaction du maire à la remarque de Christine Badinier en conseil le 21 mars dernier était édifiante.

Jusqu'à quand les Orangeois supporteront-ils ce mépris?

Après on nous explique ne pas avoir diminué les subventions?

Euh, de quoi parle-t-on, des miettes qui sont restées après le grand coup de balais d'il y a 20, elles mêmes soumisent à des laminages réguliers aux fils des conventions...

 

 

1 Pour la salle du Palais des Princes c'était déjà le cas depuis le 1 déc 2014, sous prétexte de méconnaissances des dispositifs engendrant des dysfonctionnement, dus aux utilisateurs.cf l'article ci après

http://www.orange-autrement.fr/2014/11/petit-conseil-municipal-de-novembre-2014.html

220€ par tranche de quatre heures pour une salle?
220€ par tranche de quatre heures pour une salle?
Repost0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 16:15

L’état, la région et la ville d’Orange se dispute le poste de Président alors que le fond du problème est ailleurs.

Un vieux festival comme les Chorégies doit être dépoussiéré et un nouveau souffle doit lui être donné pour développer son impact sur l’économie et l’animation culturelle de la ville d’Orange et de son bassin de vie. A côté des soirées de gala, il est essentiel que les Chorégies soit à Orange ce que le Festival d’Avignon est à cette dernière. A cette fin, les Chorégies doivent générer un véritable engouement à l’intérieur et à proximité du Théâtre Antique. De nombreux concerts doivent être organisés dans les théâtres, les églises, les places et les cours. En parallèle de l’indispensable et autour d’une boutique des Chorégies faisant office de vitrine et de point de ralliement au pied du Grand Mur, il serait utile de programmer des animations sur le thème de la musique : une exposition de peinture ou de sculpture, de la musique dans les vignes ou un stage de jeunes interprètes clôturé par une soirée de remise d’un grand prix des Chorégies.

Qui mieux qu’un élu local peut impulser une telle dynamique ? De toute évidence, le Président des Chorégies doit être un élu d’Orange ou de sa proche périphérie. On ne préside pas une telle manifestation de Paris ou de Marseille !

En désignant le directeur de l'opéra de Monte-Carlo comme futur directeur des Chorégies, le conseil d’administration semble avoir oublié les intérêts de la ville d’Orange. On ne dirige pas un tel évènement à 300 km de distance !

Avec un salaire de 8000 € par mois, un directeur doit impérativement résider dans le Nord Vaucluse et œuvrer à l’intégration des Chorégies dans son tissu économique et culturel. Et puis et en plus, quand il est dit que le futur directeur viendra avec du personnel de la principauté de Monaco, les orangeois sont en droit de se demander quel sort sera réservé aux entreprises locales et aux intermittents vauclusiens du spectacle ?

 

André ROSANIA, le 18/03/2016

Ancien Vice-Président et Trésorier des Chorégies

Ancien Adjoint au Maire d’Orange, délégué à la Culture

Photo Jean Loius ZImmermann juin 2009

Photo Jean Loius ZImmermann juin 2009

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.