Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Aucune date connue

 Conseils Municipaux à 9h

Aucune date connue

Commission Finances    7 septembre

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 14:02
Conseil de demain: Encore une modif et de dernière minute!
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 06:37

Nous avons reçu par mail des liens pour accéder aux comptes de gestion et administratif.

La ville d'Orange a 7 comptes annexes avec le compte principal soit 16 liens.

Le téléchargement est disponible du 29 17h47 au 3 avril, le conseil municipal se tenant le 6 avril.

Il est indiqué dans le message du 29 à 17h47 que les questions et documents nécessaires aux conseillers pour préparer le conseil ne sont pas encore disponibles car en attente de la validation du maire. Ils le seront le 30 avril vers 10h. Le 30 avril, c'est un vendredi, or à midi la mairie est fermée pour le long WE pascal. Lundi 2 c'est férié, la mairie est fermée... une fenêtre de 2h donc pour récupérer les dit documents...

Les cinq jours franc légaux ne seront de toute façon pas respecté pour la communication d'un conseil important: la validation des comptes 2017, le report des résultats et leur affectation des budgets supplémentaires pour les 8 comptes administratifs de la ville.

 

Clin d’œil: Jusqu'au 28 mars 2018 au matin le conseil municipal d'Avril était annoncé le 20 avril 9h sur le site municipal...

 

Problème de délai de communication de l'ordre du jour du Conseil municipal du 6 avril 2018.
Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 21:56
Etat actuel interieur maison Romane...
Etat actuel interieur maison Romane...

Etat actuel interieur maison Romane...

Le conseil municipal du 23 janvier a durée 1h50. Il a été introduit et c'est une première qu'il faut bien souligner, par l'adoption du PV du dernier conseil. On progresse...

Une des plus importantes délibérations, fut la délibération N° 3: Création d'un site patrimonial remarquable sur le territoire de la commune.1

Cette délibération pour notre ville est essentielle. Il s'agit de définir si l'on a bien compris immeuble par immeuble dans certaines zones dite classées, toutes les caractéristiques architecturales à préserver (ou restaurer en cas de) pour garder à notre cité son caractère. Et ceci dans le but d'en empêcher la disparition par des destructions ou restauration inadaptées à cause de méconnaissance. Ces traits spécifiques d'un patrimoine urbain font la richesse d'une ville. Pour Orange c'est très conséquent et c'était criminel de le négliger. Non seulement c'est un plus pour le tourisme, mais aussi c'est notre identité la vraie qui s'effaçait. (au même titre que notre langue provençale, nos danses folkloriques, nos vestiges historiques)

"C'est un bel outil Bravo": a expliqué Christine BADINIER. 

"Bravos mais c'est tardif. C'est un outil qui existe depuis longtemps ailleurs. (Sous d'autres noms avant ce nouveau décret) Par exemple à Arles. Cependant comme tous les outils, tout dépend de la main qui le tient. Par rapport aux orangeois, des erreurs ont sans aucun doute été faites,...pédagogie et aide (financières) devrons marcher ensemble pour réparer 23 ans de laissé faire. Il s'agit pour le bien commun que notre ville retrouve son caractère ,son identité. Rappelons ici que nous avons perdu lors de votre premier mandat le label Ville d'Art et d'Histoire. Rappelons l'affligeante histoire de l'ilot Pontillac, celle du 64 BD Daladier2, celle de la maison Romane et combien d'autres lieux, où l'on a l'impression que l'on attend gentiment sans rien faire surtout que tout s'écroule. Rappelons les immeubles sans caractères du quartier de l'arc...Pendant qu'Orange perdait négligeait (la colline) ses atouts touristiques, Carpentras3 par exemple lançait son programme de rénovation du centre ancien, un programme de 33 M€ dont 11 M€ de subventions...Alors oui c'est bien et bien tardif, mais on signe volontiers. 

1Décret : site patrimonial remarquable.

2 Cf décision du maire N781 du 13 nov 2017 trouvé sur le listing remis au moment du conseil  pour le n°64 BD Daladier.  Décision qui fait état de l'impossibilité de rénovation et de la décision de démolir avec risque pour les intervenant et les immeubles adjacents...

3/ 33 M€ à Carpentras = Une manne financière qui a manqué au dynamisme d'Orange"

Ilot Pontillac Vendu par la ville en 2001 ...dans un état épouvantable mur lézardé depuis...On attend que tout s'écroule tranquillement? Et s'il y a des morts?

Ilot Pontillac Vendu par la ville en 2001 ...dans un état épouvantable mur lézardé depuis...On attend que tout s'écroule tranquillement? Et s'il y a des morts?

Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 21:02

Monsieur le maire d'Orange,

 

 

Le 14 décembre dernier en préambule à la séance de conseil municipal vous avez lu un document.

Lecture qui avait pour but d'informer les conseillers de la mise à disposition de personnels  orangeois à la CCPRO à partir du 1er janvier 2018.

 

Je constate que cette information n’est pas disponible, puisque pas jointe au PV sommaire mis en ligne vers le 20 décembre sur le site municipal.

D'autre part nous n'avons pas été destinataire du document que vous avez lu, ni avant, ni pendant le conseil, ni après.

 

La lecture, très rapide et non exhaustive au moins en ce qui concerne les fonctions ne m’a pas permis d’apprécier l’information donnée.

Je souhaite pouvoir disposer de ce document, ainsi que des mises à disposition de personnel municipal Orangeois pour 2014, 2015, 2016 et 2017

L’idée de mutualisation est pour moi fort intéressante.

 

D’autre part, vous avez lu également en préambule au conseil précédent un document rendant compte de mise à disposition de personnel à la commune de Bollène.

 

J’ai donc une question est ce que d’autres communes, institutions, associations disposent de personnels Orangeois, mis à disposition.

Si oui, pouvez vous me fournir un bilan de celles-ci pour le présent mandat également.

 

Enfin si du personnel peut être mutualisé les moyens et locaux peuvent également l'être.

Qu'en est-il? Dans les faits et dans les compensations financières.

 

En vous remerciant par avance,

 

 

Recevez monsieur le maire mes plus respectueuses salutations.

 

Christine BADINIER

pour les élues Aimer Ma Ville

le 29 décembre 2017

Un petit point SVP sur la mutualisation du personnel?
Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 20:10

Lors conseil municipal du 14 décembre, les élus d'opposition ont eu,

- d'un la surprise de trouver à leur place des informations complémentaires au ROB, un ROB voté au conseil précédent en novembre...

- et de deux, de nouveau pour la seconde fois lecture d'informations concernant des mises à disposition de personnel à la CCPRO pour 2018.  Simple lecture rapide en travers, zappant les détails... sous la forme télégraphique.

Voici donc ces éléments.

Concernant les mises à disposition au 1er janvier 2018 à la CCPRO, nous avons noté : Un cadre A 33%, B 40%, B 40%, B 30%, B 30%, B 40%, C 20%, B 45%, C 40%, C 33%, C 40%, C 10%.

Une liste fort intéressante, n'est ce pas! Aucune information sur l'agent, la fonction, la filière. A la vitesse ou cela a été dit impossible de retenir, noter... ne parlons pas d'intervenir.

De fait sur le tableau des effectifs pas d'augmentation du personnel... cette année. Les mises à disposition sont décomptés...

 

Les ajouts au ROB,  un complément d'information...

La mode à Orange, c'est de ne rien dire. Le Rob n'y échappe pas. Celui qui avait été présenté en novembre était si vide qu'ils se fendent de trois feuilles de renseignements le mois suivant. Légal?

Ordre du jour du 14  des ajouts pas anodins: 3 pages du ROB et une information mise à disposition...
Ordre du jour du 14  des ajouts pas anodins: 3 pages du ROB et une information mise à disposition...
Ordre du jour du 14  des ajouts pas anodins: 3 pages du ROB et une information mise à disposition...

Chacun appréciera les efforts d'investissement, projets prévus par la ville pour 2018.

 

 

 

Repost0
15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 19:28
L’affaire des indemnités est révélatrice.

Ce 14 décembre en conseil municipal les élus ont voté une modification de la délibération du 4 septembre, attribuant aux élus de la majorité des indemnités. Et ce sur commande expresse par lettre en RAR du préfet. Sauf que même dans cet acte modificatif, l’édile défi une nouvelle fois la loi et à son seul profit ! Ce faisant, il se montre sous un jour bien peu glorieux

Décryptage.

L’édile fort de la réussite de son contournement de la loi sur le non cumul des mandats, avait sur cette lancée poussé un peu plus loin le bouchon. Il avait décidé que la délibération du 4 septembre 2017, s’appliquerait le 25 juillet 2017 en affirmait que dans ce cas précis c’était légal.

Outrepassant en toute connaissance, la loi qui interdit la mise en application d’une décision avec un effet rétroactif, soit avant qu’elle ne soit votée.

Christine BADINIER en conseil, le 4 septembre lui avait clairement expliqué qu’il était illégal qu’une délibération / décision administrative s’applique avec un effet rétroactif. Le maire repoussant sa remarque avait répliqué : « Et bien allez-vous plaindre au préfet ou au tribunal administratif »

Les élues avaient écrit au préfet, le 7 septembre, c’était un minimum, et puis on le leur avait si gentiment suggéré.

Le préfet a adressé le 30 octobre une première lettre de recommandations à Jacques BOMPARD. Lequel les contestera le 20 novembre. En réaction le préfet, adresse au maire un courrier le 24 novembre en RAR. Cf . le courrier ci-après.

Et que fait BOMPARD et bien il se découvre.

Il fait modifier la délibération du 4 septembre mais pas comme l’y a invité le préfet. Le versement de ses indemnités à lui garde une date antérieure au 4 septembre, ce coup-ci, il la fixe au 21 Août 2017. Par contre le versement des indemnités des adjoints et délégués est voté au 4 septembre 2017. Clôturant ce vote le maire en surajoute pourtant en faisant une plaisanterie douteuse : mes petits fils auront un cadeau plus petit…

Sauf que par le vote , il défi encore le préfet. En effet répondant aux élus Aimer Ma Ville, le 13 décembre avec copie au maire, les services de la préfecture ont clairement écrit que le libellé de la délibération est illégal parce qu'il introduit un effet rétroactif pour l'indemnité du maire.

En conseil, le maire a montré qu'il choisit délibérément d'ignorer les messages du préfet et la remarque de Christine BADINIER qui les lui rappelait.

Espère-t-il que le préfet de guerre lasse n’ira pas au TA, pour si peu? Le préfet a-t-il le choix? Est-ce un jeu pour le maire d'Orange ?

Mais encore bien d'autres questionnements.

Pourquoi donc a-t-il fallu que les adjoints soient renommés ? M-F LORHO ne pouvait-elle pas elle démissionner ? Son poste d’adjoint ne pouvait-il pas être confié à un autre élu ? Ou bien supprimé par la suite comme il a supprimé le poste d’H Gendron, le délégué au commerce…

Dans toutes ces magouilles remarquez bien qu’aucun élu délégué n’a dû lui être renommé…à aucun moment il n'est question d'eux. Pourtant voilà t-y pas qu'ils font partis de la charrette des lésés!  Leur taux est certes passé de 12,75% à 12.902%... Et alors la belle affaire 6€? Ne devraient-ils pas percevoir leurs indemnités à l'ancien taux? La délibération est bien drôlement libellé parce qu'elle reste très floue sur ce point.

Les dindons de la farce sont bien les adjoints et les délégués…

Le maire joue, les autres perdent… Et il a le culot de se préserver lui seul, de se désolidariser sans crainte, ni complexe de ses fidèles serviteurs, et en sus malgré les invitations précises du préfet.

Le Prince d’Orange se placerait-il hors-la loi?

 

1/ 21 Août c’est la date de démission du maire de son mandat de député, date jusqu’à laquelle il a perçu son indemnité pour son nouveau mandat de député et date à laquelle il prétend aujourd'hui lui substituer sans délai des indemnités de maire (qu’il ne pouvait plus cumuler même écrêté du fait de l’incompatibilité dans laquelle il s'était placé le 25 juillet. Sauf que par la délibération du 4 septembre, il semble bien prétendre également et spécifiquement pour lui avoir le droit de cumuler les fonctions et les indemnités de maire écrêtées! comme durant tout son mandat de 2012-2017)

Le 14 décembre il insiste encore pour garder des miettes, pour lui. Vous voyez bien ignorant la demande du préfet, il ne veut pas perdre pas un jour d’indemnisation, hors majoration...Et pourtant les indemnités de maire ont bel et bien été votées le 4 septembre avec celles des adjoints non? 

Tout cela mériterait annulation de la délibération du 4 septembre. Parce qu'en permettant juste la modification de la date d'application, le préfet est gentil au final. Cela limite les pertes d'indemnités, dues à la seule manoeuvre de contournement de la loi, et une manoeuvre particulièrement tarabiscotée...

L'ensemble confirme que nous n'avons pas une nouvelle élection mais simplement magouille confusionnelle pour retrouver un mandat exécutif comme nous l'avions expliqué 20 septembre. Et que donc jamais cette affaire n'aurait dû être considérée comme une nouvelle élection. Et en conséquence comme il n'y avait pas nouvelle élection dans le sens devant le peuple pour accéder au mandat exécutif de maire, jamais cette affaire n'aurait due permettre l'accès à la suppléante au mandat de député. Une possibilité limitée, réservée à des cas de figures bien précis dans le parcours d'un homme politique.  A la place de cela il aurait fallu bel et bien organiser une nouvelle élection législative pour notre circonscription. Dommage que ce "détail" d'analyse de la situation ait échappé au jugement des plus hautes instances, le conseil constitutionnel, les juges aux élections et à toutes les personnes ayant la main pour dire " stop, stop y a confusion, ce n'est pas permis" et procéder à l'arrêt de cette manipulation. Le prince serait moins fier.

 

Ci dessous tableau des indemnités votées en mai 2017, un tableau qui aurait là aussi mérité en mai, un recours au TA!

L’affaire des indemnités est révélatrice.

Ci desous celui voté le 4 septembre 2017

L’affaire des indemnités est révélatrice.
L’affaire des indemnités est révélatrice.
Repost0
15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 09:33

Après versement de 94 000€ par l'assurance pour dédommagement des dégâts sur des bâtiments à raser, les pelleteuses arrivent quand pour démolir les ruines, Monsieur le maire?

Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?

La première délibération du conseil municipal d'hier était l'approbation du versement d'une indemnité, 94 000€ par le département (son assurance) pour les dégâts causés par l'incendie du 21 mai 2015 sur un immeuble municipal désaffecté.

Plusieurs soucis et considérations se présentent tant en responsabilité et en moralité, qu'en identification précise de l'immeuble et du préjudice réel subit.

Quel est donc exactement l'immeuble dont on parle au milieu du pâté municipal. La plupart sont de très vieux bâtiments, maisons inhabitées depuis des lustres, granges ou de simples abris sans valeur à gauche et au fond. A droite l'ancien magasin de bricolage Feste Coulon.

Il semblerai que ce soit bien sur l'immeuble Feste Coulon que le sinistre a eu lieu.

 L'achat de la partie avant du bâtiment avait été décidé en conseil municipal en février 2015, donc la conclusion de l'acquisition auprès des notaires était soit très récente soit en cours au jour de l'incendie. Un autre bout la moitie du fond avait semble-t-il était acquis avant ...depuis juillet 2005 indique la délibération qui ne distingue pas les deux parties et indique seulement N° 131 qui correspond bien à cette moitié du fond.

Christine BADINIER a interrogé le maire sur la pertinence de cette transaction.

- parce que le pâté de maison en question est en état de délabrement avancé squatté régulièrement.

- parce que l'ensemble qui appartient aujourd'hui à la ville a été acheté1 au fil des ans dans le seul but d'être démoli et de créer une liaison Parking Sully - Bd DALADIER.

Quel bien dans cet ensemble hyper hétéroclite délabré avait alors une valeur?

Arguer de peinture endommagée,...on rêve, de toiture? Peut être encore que... dans le cadre d'une démolition... la moitié du travail est fait...

Continuant d'avancer ses arguments, l'élue a expliqué : le département c'est également nos impôts, des actions, un budget contraint. Puis elle ajoute devant les ricanements: " parce que cela pourrait ressembler à une escroquerie à l'assurance" et qu'elle ne veut pas en être complice.

D'autant que si des jeunes gens désorientés ont pu s'introduire dans ces bâtiments et y mettre le feu c'est qu'il ne devait pas être bien difficile de s'y introduire.3 C'est, a-t-elle relevé, exactement la même chose pour bon nombre de propriétés municipales qui restent vides, abandonnées qui prennent feu, sont squattées, dépouillées. Par exemple l'ex piscine des Cèdres, la ferme Devine à coté de l'ex-incinérateur (les chineurs ont tout emporté, démonté), la clinique Mistral, les villas du coté de la Violette etc 

D'où question: Avait-il été pris toutes les précautions anti-intrusions et de sécurisation?

 

Wouah, wouaf, wouf fut la réponse du maire assortie de: "moi j'ai calculé, les orangeois contribuent aux recettes du département pour 1/20, nous récupérons dans le dédommagement, 19 parts payés par les autres communes, c'est donc une bonne transaction. Ce n'est pas moi qu'ai condamné le département c'est le tribunal... On ne peut rien contre un pied de biche, je ne vais pas mettre un policier devant chaque bâtiment municipal"...

Certes le tribunal de Nîmes en appel2 a statué...Combien ces procédures ont-elles coûté?

Quel est l'objectif d'une municipalité?  Les buts de cette manoeuvre et les enjeux ne sont pas ceux qui sont attendus d'une municipalité.

Les élues Aimer Ma Ville ont voté contre.

Elles avaient écrit au président du conseil départemental le 11 décembre à ce sujet...

Enfin dernière remarque alors que c'est au final tout ce qui devrait intéresser l'édile tout comme nous Orangeois: Aujourd'hui le projet de liaison lui, il en est où?

Chers lecteur attentif quand vous aurez une réponse vous nous ferez signe. Merci.

 

 

Le lieu aujourd'hui est dans un état de délabrement très avancé et est dangereux. Seul signe d'utilisation, un panneau à l'entrée: "service manifestation" et depuis fin mars 2017, un bungalow de la CCPRO est installé dans un coin de la cour (où se réfugient au chaud pour la pose méridienne trois agents chargés de la propreté de l'hyper centre . Ce qui leur évite les allers-retours aux services techniques de la ville et donc une perte de temps avait expliqué monsieur CANUTI pour justifier cette curieuse implantation, surplombée par des hautes toitures, haut murs, pas très "sécurisante" ...)

Au fond de la cour des portes éventrées, dedans sur fond sombre sur le sol quelques vieilles décorations de rues de noël. Aucun endroit ne semble hors d'eau et pour certains depuis bien longtemps. A gauche en entrant un logement vétuste inoccupé depuis au moins 50 ans dont une partie des poutres sont si rongées qu'elles ont l’apparence d'étranges pieux épointés vers le sol. A droite les ex bâtiments Feste Coulon, vitrines explosées, toitures inexistantes, visiblement ils ne sont pas utilisés. Un bout des parkings est occupé par trois voitures...

1 http://www.orange-autrement.fr/2015/02/dossier-n-3-achat-de-l-immeuble-feste-coulon.html

2 Le recueil des décisions du maire, l'acte  N° 393 du 31 mai 2017 fait état de la nomination d'un cabinet d'avocats pour une procédure en appel au tribunal de Nîmes...

Après ce genre de manège, étonnons nous que des assurances cherchent à résilier leur contrat avec la ville.

La délibération note 97 000€ mais une modification à été faite la ramenant à 94 000€ en tout début de conseil. Suite à une remarque faites par le président du département M Chabert ...

3 http://www.actucity.com/infos-locales/autres-regions/orange-un-incendie-important-dans-la-quaincaillerie-feste-coulon-abandonne-et-squatte-et-deux-jeunes-interpelles.html

Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?

Le N° 131 c'est un N° de rue attribué pour le facteur à la parcelle du fond, parce que la boite aux lettres et l'entrée du magasin était là . La parcelle devant n'a quand à elle aucun N° de rue. Mais l'ensemble forme une unité structurelle évidente. Pourquoi avoir choisi dans cette affaire l'identification par le N° de rue et non comme d'habitude ceux administratif de parcelles? Il y a confusion évidemment de savoir de quoi on parle.  Surtout avec une date d'acquisition fournie à juillet 2005. Date discordante donc avec l'acquisition du devant du bâtiment qui a peut être été acquis en 2015? Peut être car entre une décision du conseil et un acte notarié il y a une différence... Si par hasard cet acte n'était pas passé au jour de l'incendie l'ancien propriétaire se retrouverait lui avec une ruine dévalorisée...Rappelons qu'en février 2015 la décision parlait de plus de 400 000€...

Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Repost0
25 novembre 2017 6 25 /11 /novembre /2017 14:27

Voici le 8ème changement dans le planning semestriel des conseils et commissions de la ville.

A noter sur ce semestre, quatre conseils municipaux...

Annulation puis reprogrammation de la commission urbanisme du 11 octobre...

http://www.orange-autrement.fr/2017/10/demain-la-commission-urbanisme-aura-bien-lieu.a-cause-du-plu.html

La dernière commission à laquelle a assisté C BADINIER n'a duré que le temps de s'assoir,  2 minutes...

Aujourd'hui la première adjointe n'appartient plus a la commission pour cause d'incompatibilité -adjointe/ député- c'est le maire lui même qui préside ces commissions urbanismes éclairs et donc en voix de disparition.

 

 

 

La commission URBANISME nouvelle annulation
Repost0
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 21:37

Rien de bien nouveau au conseil municipal de jeudi 23 novembre.

Heure de convocation 9h00; une manière d'exclure et embêter les élus d'opposition et les administrés actifs. Pas d'approbation du PV précédent...Cela ne nous fait plus réagir, c'est comme ça depuis si longtemps 2001. (certains nous le font remarquer, triste constat de cet effet d'habituation aux dérives, déni démocratique)

Une interruption de séance, on a l'habitude. Pas de cris - tiens il s'est contenu- Mais pas de réponse non plus aux questions. Une pose, petite pose pipi d'un pas entre nonchalant et fatigué, juste après les interventions des élus d'opposition sur le ROB, pendant que l'ensemble des personnes patientent et pile avant d'entamer son très très long monologue de plus d'une heure fort ennuyeux, à se demander s'il comprend les propos et propositions des oppositions...Monologue d'1h06 ponctué par un nouveau petit tour au WC pas trainant. Mauvais de se faire vieux.

Des non réponse , détournement ridicules des propos de l'opposition, des moqueries, provocations, désobligeances, accompagné par des onomatopées voire des prises de paroles sporadiques, styles interjections moqueuses par les plus vifs des élus de la majorité, madame Galmard en tête. Facile rangé à coté du pouvoir. Le fiston élu municipal s'est encore distingué avec son téléphone, puis jusque dans le dos des élus d'opposition en fin de conseil1. Celui qui est élu départemental était à son poste dans l'encadrement de la porte d'entrée...

La question écrite de l'élu LR ignorée2, à celle de Christine BADINIER le maire sans même la comprendre expliqua qu'il n'y répondrait pas...Puis à un autre moment à la même question reposée sur un mode infantile, il se penchera vers son DGS et lui demandera plusieurs fois l'air contrarié, c'est quoi ces 200 000€, preuve qu'il n'avait même pas lu, ni compris la question écrite, mais pas de réponse pour autant.3

Tout comme d'habitude...

Le conseil s'est terminé vers 11h20 par une accélération des questions restantes après le DOB...Plus de patience et fatigué par sa longue diatribe...

Nouveauté des micros (un pour trois!) ont été installés. C'est plus confortable pour s'exprimer. Mais cela a permis au maire de faire joujou en coupant la parole aux élus auxquels il ne voulait pas répondre... Et aux journalistes d'avoir quelque chose à photographier et à écrire. 

Notre sentiment est que malgré les micros la qualité du conseil municipal à l'image du pas trainant du maire, a encore diminué. C'est bien dommage alors que nous était présenté le ROB 2018. Qu'aurait dû se dérouler un débat d'orientation budgétaire. Celui qui devrait permettre d'expliquer les moyens et finances publiques aux administrés aux élus avant l'établissement du budget primitif 2018. BP qui doit maintenant avoir lieu avant le 23 janvier. Car entre le DOB et le BP le délai légal c'est deux mois maxi.

1 Il est venu nargué, chatouillé l'élu LR en fin de conseil, en repartant on l'a clairement entendu: "j'ai une maitrise de psycho..." woouah!

2 Sur la présence de Yann BOMPARD...en mairie bureaux administratifs et dans le bureau en mairie de la députée...alors qu'il n'est rien n'a rien a faire dans ces bureaux administratifs. Il n'est ni élu municipal, ni attaché parlementaire.

3 2A une question d'une voie communale devenue voie privée et enclavant d'autres administrés.(pur clientélisme) Ecrivez aux services dira t on  à l'élue. Laquelle a reçu en début 2017 un mail lui expliquant qu'on ne lui répondra plus ou que par voie de questions écrite en conseil municipal...Et aux questions écrites on ne répond pas et aux interpellations  précises on ne répond pas.

Reccord 1h06 d'un monologue fort ennuyeux.
Reccord 1h06 d'un monologue fort ennuyeux.
Repost0
4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 18:53
Nouvel abus d'utilisation de l'affichage municipal.

Suite au conseil municipal du 27 octobre voici en photo ci dessus, ce que l'on trouve en ville ce 4 novembre comme information sur les 6 panneaux d'affichages électroniques...

Certes il n'est pas inhabituel à Orange d'utiliser la puissance de l'outil de communication communal pour tout et n'importe quoi1. Sauf que ce genre d'abus là mérite sa petite trace dans ce blog. Il rejoint ainsi la collection des précédents et ainsi contribue à éclairer sur la méthode BOMPARD, à limiter leur effet/prolifération.

Et puis soulevons deux petits détails.

Premièrement utiliser des panneaux communaux pour critiquer son opposition n'est pas de l'information. Il y a abus manifeste des biens et moyens municipaux pour casser du sucre sur le dos de son opposition.

Secondement se plaindre du comportement de son opposition de cette manière outre le fait que ce n'est ni objectif, ni correct, procède d'un aveu de faiblesse ridicule, voire comique. On se croirait dans une cour d'école.

Enfin pour ceux qui veulent entendre le conseil, il a été mis en ligne sur le site municipal hier vendredi 3 nov. Bien sûr aux mots " je lève la séance" ils coupent la vidéo et vous ne pouvez vous rendre compte de ce qui se passe durant la coupure... Cependant qui crie? Qui utilise des mots outrageants? Qui ment sur les possibilités de consultations et d'accès au PLU? Qui menace de représailles l'élue communiste mais aussi une employée municipale? Qui boude et sans même donner la parole, fait voter les points 6,7,8 et 9 provoquant le départ en protestation de tous élus d'opposition?

Attention la date du prochain conseil indiquée au dessus de la vidéo est fausse. (le planning change tellement qu'ils s'y perdent eux même)

En fait le prochain conseil sera le jeudi 23 à 9h,  et figurez vous que nous savons déjà quelle séance de cinéma on nous jouera. Facile un jeudi...donc il y aura une ou plusieurs interruptions de séances. Histoire d'aller faire un petit tour au marché et peut être bien un petit gueuleton sur les coups de midi aux frais de la princesse pendant que l'opposition les journaliste patienteront ou pas en salle du conseil... C'est bien ce qui nous a déjà été joué les années précédentes2 ...

Conclusion:

Photo très emblématique des mascarades que sont les conseils municipaux à Orange, de la manipulation ordinaire de l'opinion, de l'intimidation, stigmatisation systématique de l’opposition : la méthode BOMPARD dans toute sa splendeur au détriment premièrement d'actions sur le terrain mais aussi de débats respectueux, de réponses honnêtes, d'une véritable information. Prendre les Orangeois pour des c.., Une politique digne des dictatures. Stop à la banalisation des abus de pouvoir à Orange.

1 ces panneaux sont utilisés à l'occasion de manière abusive soit pour clouer au pilori la presse quand elle n'est pas gentille, ou l'opposition, soit pour faire de la propagande éhonté tel que  Jacques BOMPARD vous invite à ... http://www.orange-autrement.fr/2013/10/nouvelle-disgr%C3%A2ce-du-dauphine-qui-va-nous-informer.html

2 Par exemple 29 fév 2016 et ce n'est pas le seul le 19 déc 2013,

y a eu aussi celui de janvier 2014 et encore celui de février 2014  et celui de juin 2014

En fait il est récurrent que le maire en prenant la parole annonce vous avez parlé "tant de temps" ceci en doublant le vrai temps de parole

Si vous êtes adepte des conseils municipaux  d'orange, vous vous êtes facilement rendu compte des manipulations BOMPARDIENNE.

Il est récurent, tout à fait ordinaire:

- qu'il lève la séance pour un oui ou un non,

- qu'il fasse voter une délibération sans donner la parole à l'opposition

- qu'il invective par des cris, des propos désobligeant ...les élus d'opposition

- qu'il provoque, modifie, déforme leur propos,

- qu'il utilise son temps de parole pour non pas répondre mais faire sa propagande, ou faire des remarques raillant les politiques autres que la sienne etc

capture d'écran du site municipal

capture d'écran du site municipal

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.