Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Aucune date connue

 Conseils Municipaux à 9h

Aucune date connue

Commission Finances    7 septembre

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 07:54
Pour le PLU: un inconcevable conseil municipal, en dessous de tout.

Un PLU ce n'est pas rien. Au conseil ce vendredi 27 octobre 9h du matin, premier dossier, devait avoir lieu un débat concernant l'arrêt de la première révision du PLU, soit des projets sur les 10 ans à venir de la ville d'Orange. Or les élus d'opposition au conseil municipal, s'étant trouvés, sans documents papiers, puis avec un lien internet fourni seulement lundi 23 (soit uniquement après leur demande du vendredi 20 à 11h), avec une mise à disposition très contraintes des documents papiers au service juridique "horaire des bureaux fermés le vendredi midi" etc, on ne pouvait que s'attendre à une mise en avant par les élus de cette obstruction à information due à des élus du conseil, à l'insécurité juridique qu'entraine une telle procédure, sur la délibération arrêtant le PLU... Et cela ne pouvait que pas plaire.

Cependant les débordements très excessifs du conseil municipal d'hier nous laisse pantois.

Comment un édile 75 ans, expérimenté, maire depuis 22 ans peut-il, à ce point, manquer de sang-froid, de jugement, de distance?

Pour ceux qui n'ont pu assister au conseil, que s'est il passé?

Le conseil, avec les élus d'opposition n'a duré qu'une heure, à laquelle on peut ajouter une heure de plus, une fois les quatre élus d'oppositions partis.

C'est très précisément dès la première phrase après les interventions des quatre élus sur l'arrêt du PLU que l’édile a choisi de faire son dérapage verbal pour une broutille.

Le maire: "Vous aviez droit à trois minutes chacun, ça fait 40 minutes que vous parlez" 

C BADINIER, montrant l'enregistreur mais aussi tous les élus d'opposition:" Ce n'est pas vrai1, c’est impossible, le conseil a commencé, il n'y a que 34 minutes! "

Le maire en l’espace d’une minute répètera crescendo jusqu'à hurler quasi hystérique: "c'est moi qu'ait la parole! C'EST MOI QU'AIT LA PAROLE, C'EST MOI QU'AIT LA PAROLE"... Puis: "je lève la séance"...à la 35ème minute de conseil.

A la reprise après cette interruption , il y a eu encore cinq minutes d’escarmouches, avec un maire debout hésitant, simulant un nouveau départ. - Celles-ci à propos de prétendues mise à disposition du PLU "faite dans le respect de la loi", de vol de documents, de plainte à la police, de faute professionnelle d’une fonctionnaire, de sanctions à la même fonctionnaire, d’appel à la police pour faire sortir l’opposante, (police est bien arrivée jusque dans le hall), de menaces de lever la séances, le tout parsemé de qualificatifs injurieux... - donc le maire finissant par se calmer, s'assoir, a annoncé boudeur: "on répond plus". Défendu par un pathétique D SABON...

Sans plus de façon, il a fait voter l'arrêt du PLU...

Puis le conseil s’est poursuivi sur cette même matrice. Lecture de la délibération, questions remarques des élus d'opposition -voire avec refus de prise de parole de l’opposition- puis vote... donc sans aucun débat/réponse. Il boudait...

Au point 4, soit la délibération attribuant deux subventions très très attendues au centre social Pierre ESTEVE, deux de 10 000€; une versée en novembre et l'autre en décembre (soit en toute fin d'année et au lieu des 40 000€ annuel promis et inscrits au contrat de ville) nouvel incident programmé.  F HALOUI, rangeant ses affaires, explique qu’elle vote pour les subventions et qu'elle s’en va en signe de protestation sur le déroulé antidémocratique du conseil, il n'y a plus de débat, imposé par l'édile.

Aussitôt sans même entendre/comprendre cette intervention, le maire comme saisissant n’importe quel prétexte, s’écrit : Et bien vous n’êtes pas d’accord on supprime la délibération, le centre social peut vous remercier. Tout content de son effet. Ceci fut repris en boucle par plusieurs élus dont madame Galmard qui applaudissant joyeuse, redira plusieurs fois, s'adressant à l'élue sur le départ, on le fera savoir au centre social que s’ils n’ont pas la subvention, s’est votre faute...

Devant autant de mauvaise foi, de cynisme, de refus de parole -dossiers suivant 6, 7, 8, 9 refus des interventions- l’ensemble des élus d’opposition, Anne Marie HAUTANT, Christine BADINIER, Gilles LAROYENNE ont alors eux aussi décidé de quitter la séance du conseil 10h à peine passée.

Ils ont attendu en bas de la salle du conseil, pour discuter du pathétique cinéma, de la tragicomédie qui venait de leur être joué.

Dans la salle du conseil ne restait que quatre délibérations et demi à lire et voter entre soi cela aurait du aller vite. Sauf que, sans plus aucune voix pour le contrarier, l'édile s'est alors permis d’assommer l’assemblée restante d’une de ses longues et indigestes mensongères litanies durant plus d’une demi-heure. Puis finir tranquillement le conseil, en ré-incluant la délibération retirée; la subvention au centre social...

A noter, dans les fonctionnaires présents derrière les élus de la majorité, en début de conseil puis en fond de salle des la première interuption de séance dans l'entre porte -le poste du fils Yann BOMPARD, bien présent-, comme s’ils se demandaient s’ils devaient restés ou non, trois nouveaux, deux barbus et le tout jeune doctorant en histoire moderne Bastien Gorse… Ils ont été généreusement servis pour leur premier conseil. A savoir... s'ils ont le loisir de faire la part des choses... pas sûr qu'ils restent...tous.

 

1 Pour le premier dossier sur le PLU, les quatre élus présents sont intervenus. F HALOUI 7 minutes, Gilles LAROYENNE 3 minutes 30, Christine BADINIER 4 minutes 30 et Anne marie HAUTANT 10 minutes. Total 25 minutes pour faire des remarques sur les projets inscrits ou absents dans le Plan Local Urbanisme pour les 10 ans à venir. Il nous semble qu'ils ont été largement concis vis à vis de tout ce qu'il y avait à relever de discordant , illogique, non conforme avec les exigences légales déplacements, économie d'eau, de terre, d'espace, traitement des déchets... dans cette révision du PLU. D'un sens c'est dommage pour eux pour les Orangeois parce qu'ils auraient pu en permettant un vrai échange corriger leur PLU ou non mais au moins profiter des pointages analyses faites...

Pour le PLU: un inconcevable conseil municipal, en dessous de tout.
Repost0
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 11:28

Hier 9 oct, nous inventorions dans une petite brève, pour mémoire, les 5 et 6ème modifications du planning des commissions et conseils municipaux.  Des modifications sans aucune explications et du jour au lendemain. Et ce matin voilà la 7ème.  Un revirement en moins de 24h.

La commission annulée hier le 9 à 11h41 aura bien lieu demain soir le 11 à 17h  parce que l'arrêt du PLU est à l'ordre du jour du prochain conseil municipal...

Nous qui pensions à un impératif de l'élu et donc un changement de date à venir en fait ils avaient juste annulé et oublié le PLU...

Plan Local d'Urbanisme en pleine révision depuis 30 avril 2015...

Décidément le PLU est un vrai trou noir à Orange.

http://www.orange-autrement.fr/2015/08/plu-revision-choix-de-l-agence-c-est-fait.html

http://www.orange-autrement.fr/2017/09/demain-18h-reunion-sur-le-reglement-du-plu.html

 

Demain la "Commission Urbanisme" aura bien lieu... A cause du PLU!

Le conseil du 23 oct de la CCPRO a lui été annulé ce même jour, 10 oct 2017,

Explication reçu:

"Devant le faible nombre de dossiers recensés à l’ordre du jour, il a été retenu d’annuler le Conseil de Communauté initialement programmé lundi 23 Octobre 2017, à Châteauneuf-du-Pape.

Les points initialement prévus ne représentant aucun caractère urgent seront reportés à la séance du Lundi 20 Novembre 2017, à 18h30, à Orange (au Théâtre Municipal)."

Repost0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 10:46

Décidément une vrai girouette ce planning

Après la cinquième modification de date affectant la Commission éducation du 9 oct 2017 annulée et reprogrammée le 10 oct à 18h00, notifiée par mail le 4 octobre dernier, voici la sixième modification, une annulation pure et simple.

Et bingo deux autres modifications du planning
Repost0
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 09:49

En guise de compte rendu des séances du conseil municipal et de l'approbation par vote du compte rendu par les conseillers au conseil municipal suivant, les élus ont parfois -pas toujours- un petit PV sommaire rendant compte des seules délibérations et du sens des  vote, très très rarement un petit commentaire sur les discussions apparait.

 

Le dit PV , un PDF créé ce 28 septembre à 9h12, du conseil du 4 septembre vient de leur être envoyé à l'instant par mail avec le petit mot suivant:

Procés verbal sommaire du conseil du 4 septembre...

Est ce que c'est normal?

Ne pas vouloir faire voter en séance le PV , rejoint le fait de ne pas vouloir rendre compte des décisions du maire en temps et en heure à haute voix en conseil.

L'administration de la ville est d'un totalitarisme incroyable.

Jusqu'à quand sera-t-il toléré ces abus de pouvoir qui rendent si difficile l’intérêt des conseils municipaux et opaque la gestion de la ville?

 

Ci dessous le mail réponse instantané de l'élue Aimer Ma Ville.

Monsieur le maire,

 

Il va sans dire que me fournissant ce Pv par mail la veille du prochain conseil, sans possibilité d'adoption par un vote en séance de conseil municipal des PV des conseils municipaux précédents, je ne validerai pas ce PV. Et jamais dans les conditions actuelle je n'ai validé un seul des PV des conseils - un silence ne vaut pas approbation-

L'intérêt des conseils est de rendre publiquement compte de l'administration de la commune.

Or je considère en effet que les procédés en usage à Orange sous votre gouvernance depuis le début de mon mandat et même bien avant, en la matière, c'est à dire non validation d'un conseil sur l'autre des PV et non lecture des décisions du maire, bafouent largement ce principe de transparence de l'administration qui est dû aux citoyens au travers des séances publique du conseil municipal.

 

Recevez ma plus profonde considération,

 

C BADINIER

 

Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 10:30
Planning de conseils municipaux encore des changements...

Envoyé ce 26 septembre ... c'est juste la 4ème modification.

A noter qu'on passe des lundis , vendredis à des jeudis.

Pleine semaine donc et 9 h du matin ce qui

1 est très confortable pour les gens qui travaillent.

2 permettra des interruptions de séance pour le petit tours au marché en grand groupe et le petit repas entre copains aux frais de la princesse

tout cela afin d'user l'opposition...

 

 

Repost0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 11:07

Il s'agit de la troisième modification du planning du second semestre 2017.

Les élus l'ont reçu par mail à 10h30 ce 13 septembre, le courrier est daté du 5 septembre. Rien dans les boites aux lettres.

 

 

Et de trois, modifications!  12 sept de l'agenda municipal.
Repost0
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 13:15
Un petit café? Un sucre deux sucre? Merci.

Un petit café? Un sucre deux sucre? Merci.

8h45, surprise ce matin en arrivant au conseil municipal. Du public et des élus sont enfermés dans la salle du conseil pour une séance à huis clôt durant laquelle les élus d'opposition sont priés de rester dehors. Petits gâteaux et cafés sont servis aux "convives".

8h50 la salle ouvre les gâteaux ont disparu, le café continu d'être servi aux élus de la majorité. Le maire a l'entrée prend une tasse et s'en va tranquillement s'assoir sur son siège pour le déguster.

8h57 le maire annonce: "on est un petit peu en avance mais tout le monde est là, on ouvre la séance". Et bien non, "tout le monde n'est pas là", mais la séance est ouverte...

Trois questions seulement à l'ordre du jour mais des questions qui ne pouvaient pas souffrir plus de retard. Le conseil a été avancé et dédoublé au départ il avait été planifié le 151.

La première question: le vote des indemnités des élus. Avec fourniture du tableau des sommes versées par la commune par mois à chaque élu. Mazette!2

Après la lecture de la délibération Christine BADINIER est intervenue pour mettre en question la rétroactivité au 25 juillet du versement des indemnités.

Intervention: " un acte administratif ne peut en principe entrer en vigueur qu'à compter de sa date de publication. Tout acte qui prévoit une date d'application antérieure est illégal. Dès 1949 le conseil d'état a érigé le principe de non rétroactivité en principe général de droit. Question existe-t-il une disposition légale qui prévoit la rétroactivité dans le cas présent? Cela semble improbable. D'autant que les élus ne sont pas des salariés. Le mandat d'élu est par principe gratuit. Les élus n'ont pas droit à un régime de substitution rétroactifs. (CAA. Paris 5/05/2015 N° 13PA03677) Enfin pourquoi donc les indemnités n'ont pas été votées dans la foulée des nominations le 25 juillet?"

Les réponses n'ont pas convaincu. Tout serait normal?

Seconde question le règlement intérieur des accueils de loisir.

L'école ayant repris le matin même du conseil, sur le nouveau schéma de la semaine de 4 jours, il était urgentissime de modifier le règlement intérieur à cause du même principe d'entrée en vigueur de la délibération. La difficulté là, n'a donc pas été dans la modification des horaires. Le sujet a donnée lieu a une vraie discussion de choix politique à propos de la restriction drastique du service public rendu aux enfants dans l'accueil péri scolaire comme l'accueil de loisir, centres aérés de la commune, ceci vis à vis des moyens et des infrastructure dont disposent Orange. Ce fut aussi un grand moment d'échange d'amabilités, de volée de bois vert entre ANNE MARIE HAUTANT élue Aimer Ma Ville et Marcelle ARSAC ancienne élue PS -durant au moins 30 ans- et qui a tourné sa veste au dernier mandat pour un siège d'adjointe à l'éducation dans cette municipalité d’extrême droite.

Dernière délibération: avenant de plus de 30 000€ pour le prestataire de service d'Orange Plage Lot 1 ...au motif qu'entre le 2 et le 3 juin l'horaire  d'ouverture au public a été modifié - ouverture prévue 10h-18h et changé par le créneau de 11h-19h de même le jour de fermeture hebdomadaire pour maintenance technique prévu le dimanche dans le marché fut finalement fixé au dimanche.

Bref des arguments qui ont semblé tiré par les cheveux aux élus de l'opposition unanimement. Le choix premier de la fermeture un dimanche pour une piscine d'été a paru plus que saugrenu.

Christine BADINIER est intervenue comme élue appartenant à la commission d'appel d'offre. Elle a fait remarquer qu'il n'y avait qu'une seule entreprise qui avait répondu à l'appel d'offre3, qu'on lui refuse en tant qu'élu la communication du marché pour qu'elle puisse vérifier ces données, (demandé le 28 aout en commission) tout comme on lui refuse la communication de la liste des marchés publics de 2016. D'autre part elle a rappelé sa question écrite: "Avec les élections du 25 juillet il y a interruption des mandats, la constitution des commissions antérieure sont t elles toujours valide?". On lui a répondu que oui car un élu en commission l'est au titre de conseiller municipal et non au titre d'adjoint. Cela semble aussi curieux puisque par exemple M F Lorho adjointe à l'urbanisme était bien la présidente de la commission urbanisme...alors ? Enfin l'élue a rappelé qu'elle a demandé un bilan pour Orange Plage lors de la commission du 28 août 2017 et l'attend...

Le conseil s'est conclus sur une question orale de Mr LAROYENNE concernant l'extension de la carrière Maroncelli prévue par la révision du PLU.

Voilà 57 minutes de conseil. Plus de détail dans un prochain article sur les réponses Bompard fils et père concernant Orange Plage, parce que cela en vaut la chandelle.

1 En septembre il y aura deux conseils. Un le 4 et un autre le 29, tous les deux à 9h du matin. Il est assez dommage de déranger des élus pour si peu, et l'on pourrait se demander si quelque questions supplémentaires n'auraient pas pu être abordées, histoire d’alléger celui du 29. A savoir contrairement aux élus de la majorité et même colistiers non élus qui tirent de leur mandats / titre de colistiers des avantages substantiels et pour certains de larges indemnités, ceux de la minorité n'ont rien ni dédommagement, ni local ou autre avantage (place gratuite, invitations diverses, repas... )

2 Lors de la dernière délibération nous n'avions rien, aucun tableau .Pour régulariser la délib la préfecture avait réclamé le dit tableau! Une anomalie qui aurait mérité le TA

3 Orange plage c'est plus de 600 000€ Commission d'appel d'offre du 26 avril, délibération du conseil validant la décision de la commission du 15 mai, signature du marché le 1 juin, vote du règlement intérieur d'Orange Plage au conseil du 9 juin. 

Trois questions à l'ordre du jour: 57 minutes
Repost0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 14:06
28 Juillet 2017 nouveau planning! Amateurisme ou/et feu en bompardie?

Et voilà un nouveau changement dans le planning des conseils municipaux du second semestre. YOUPI!

Rappelons que les élus de la majorité réélus sans la sécurité d'actes clairs, risquent de rester 42 jours sans indemnités... Jusqu'au 4 septembre. Peuchères. Ceci grâce à la situation confusionnelle due aux élections du 25, l'élection du maire, de neuf adjoints et à la rupture dans la continuité juridique entre les actes du 28 mars 2014, 15 mai 2017 (plutôt 22 mai 2017) et 25 juillet 2017 soit: sans redéfinition des postes d'adjoints, de délégués, et sans vote des indemnités à verser aux nouveaux élus du 25 juillet... Fournir des actes non compatibles au trésorier payeur, risque d'entrainer un arrêt des versements des indemnités aux élus défrayés maire, adjoints et délégués. Sans compter que depuis le 25 juillet sans même avoir renoncé à son mandat de député, du fait d'avoir brigué et obtenu le mandat de maire d'Orange Bompard ne peut plus prétendre à ses indemnités de député. Conformément à l'interruption instantanée du versement à tout nouveau député de la part y compris écrêtée provenant d'un quelconque autre mandat. Loi sur le non cumul des mandats. Tandis que MF Lorho ne peut prétendre à aucune indemnité, tout comme les attachés parlementaires dont les deux fils BOMPARD. Peuchères bis.

"tel est pris qui croyait prendre"
Le Rat et l'Huître .

Repost0
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 20:44
Bompard réélu maire d'Orange, une trahison de plus

8h40 comme on s'y attendait, la police municipale fait l'accueil à la porte dehors, en haut dans la salle du conseil toutes les chaises destinées au public sont occupées. Des sympathisants qui ont visiblement des consignes...manifester bruyamment lors des interventions des élus d'opposition. Et pour la cause même ceux qui se sont glissés hors de l'espace réservé au public, soit derrière les élus de la majorité sont eux tolérés...évidement.

Bompard arrive le dernier, 9h, il hésite et se place face à son fils Guillaume, juste à gauche et en contrebas de la tribune surélevée des adjoints.

Madame Lohro maire par intérim, lance la séance puis passe la présidence à Monsieur Testanière lequel demande si quelqu'un d'autre que Jacques Bompard est candidat à l'élection de maire.

S'ensuit une brève discussion entre lui et F HALOUI qui veut prendre la parole avant cette phase. Malgré les réticences du président de séance provisoire, Fabienne HALOUI, Gilles LAROYENNE, Yannick CUER réussissent à prendre la parole.

Après eux, Christine BADINIER transformée en femme sandwich2 s'est contentée de dire qu'elle était candidate au poste de maire. Le brouhaha redoublant, Gilles LAROYENNE, Yannick CUER, Fabienne HALOUI et Chistine BADINIER ont annoncé qu'ils quittaient le cirque Bompardien.

Et en se levant, Christine BADINIER s'est rétracté de sa candidature: "Et oui, on est candidat et puis on n'est plus candidat, à Orange c'est clownesque, on est à bonne école".

Le groupe, élargie à quelques personnes du public, s'est installé à une terrasse de café devant la mairie.

Après une heure de conseil, ils ont pu observer les élus de la majorité sortir les uns derrière les autres au compte goutte.

Jacques Bompard a été réélu maire d'Orange, par les élus de la majorité. Les adjoints renommés, mais pas les délégués?1

Les élus de l'opposition, à minima, entendent saisir le préfet. La loi sur le non cumul des mandats vient d'être écornée.

1 Pas nommé: pose la question de l'indemnisation et du travail ...surtout dans la délégation de l'eau et de l'assainissement...

2 En protestation à manœuvre et parce que le plus souvent les élus sont empêchés de parler: Député, Maire transfuge la LOI, NON MERCI!

Repost0
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 15:47
Conseil municipal, boniments et compagnie

Pas moyens d'avoir des réponses durant ce conseil. Vraiment le bonnet d'âne de la démocratie est bien mérité.

Ce conseil a eu lieu à 9h00, vendredi 9 juin, il était terminé vers 11h30.

28 questions à l'ordre du jour.

Quasi pas de public, signalons deux jeunes gens en bout de rang et E Purpan. Ce dernier a su donner de la voix comme d'habitude, de manière fort peu aimable envers l'opposition.

Deux interruptions de séance.

La première vers 9h58 annoncé 8 minutes avant par le maire qui interrompant ANNE MARIE HAUTANT - elle s'exprimait sur le dossier de la déviation : « vos trois minutes sont finis alors vous allez me laisser vous répondre, hein, vous avez fini vos trois minutes - avec un petit rire d'amusement dans la voix- bon allez, on va répondre puis on fera une interruption de séance après. Bon alors euh... » Commence son monologue sur la déviation...avant la levée de séance.

La seconde interruption a eu lieu juste après 11h15 puis le conseil a redémarré pour moins de 10 minutes. Midi approchant d’autres impératifs s’imposaient…

« Un conseil électoraliste, a dénoncé Christine BADINIER. Programmé le 26 juin, il a été avancé au 9 juin, soit il se déroule juste avant les élections législatives pour lesquelles vous M. le député-maire êtes en campagne... »

Les trois délibérations, à caractère électoraliste ont été qualifié ainsi par l’élue car aucune n'avaient d'autre intérêt et d'urgence que le calendrier électoral.

1/ La première, la déviation qui de l'aveu même du maire ne se fera peut-être pas...

2/ La seconde, le musé quartier Fourchevieille. Qui avec beaucoup de chance se fera peut-être dans 10 ans...

3/ La dernière, c'est bien sûr Orange Plage. C’est une mesure électorale par excellence, deux conseils deux délibérations qui parlent de ces piscines provisoires pour Juillet et Août 2017...  A la question de la capacité d'accueil aucune réponse. A la question du tarif excessif, surtout vu le style des installations proposées. Réponse habituelle : "on est moins chers qu'ailleurs".

Bien d'autre dossiers on été discuté.

La faible fréquentation du Théâtre antique et la baisse de la redevance fixe reversé par le délégataire, un reproche de la CRC sans aucune correction malgré un engagement écrit,  il y a 7 ans déjà

Le schéma de l'eau pas d'annexe, pas de plan. Il a bien été demandé par les élus avant le conseil il leur a été répondu niet vous n'avez qu'à venir le consulter au service ad hoc. Pas de plan, pas de vote.

Aux énormes augmentations des factures d'eau et d'assainissement. 150 % 1 pour l'eau depuis 2001, 21 % de plus pour le délégataire sur la facture eau rien que cette année. Réponse : on est moins cher qu'ailleurs. Au problème de mutation d'un bénéfice par un déficit sur les comptes assainissement : Les élus n'y comprennent rien...Ben voyons.

Bref on se moque des orangeois, durant ces conseil plus qu'ailleurs. Le grand cirque BOMPARD est en pleine vitesse. Le but conserver "son poste de député". L'intérêt général, l'intérêt des orangeois ??? Et bien, il s'en arrange avec des boniments.

Le gâchis fait frémir. Anne Marie HAUTANT s’est insurgée: le potentiel d'Orange est faramineux, vous avez les outils, vous ne faites pas la moitié de ce que vous pourriez faire en travaillant un peu.

Quand on pense au temps perdu pour le musée par exemple 22 ans de perdu, plus les 10 qui seront nécessaire à la sortie du projet…32 ans…inouï, inimaginable. La ville n'est pas bien géré, elle s'appauvrit ses habitants, commerçants avec, et bien plus surement qu’avec une dette en banque.

 

1 En 2001 sur le rapport du fermier responsable de la distribution la facture 120m2 82€, aujourd'hui c'est 204€ soit près de 150% d'augmentation...

 

 

 

 

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.