Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Groupe de citoyens de la ville d'Orange, soutenant deux élues au conseil municipal: Anne-Marie HAUTANT et Christine BADINIER. Opposition au maire d'extrême droite depuis 2001.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2017 Huitième anniversaire du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

lundi 25 septembre, 18h30, au 307 Avenue de l’Arc de Triomphe à Orange, Salle du Conseil du nouveau siège de la CCPRO.

Conseils Municipaux

  4 sept à 9h, 29 sept à 9h, 27 oct à 9 h, 27 nov à 10 h, 18 déc à 10h.


Commission éducation  Aucune commission depuis deux ans et pof en vlà une de programmée le 16 oct

Commission Finances   12 sept, 17 oct, 14 nov, 5 déc à 17h30.

Commission urbanisme infrastructure  13 sept, 18 oct, 15nov,  6 déc à 17h00

 

 

 

 

18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 14:07

La CCPRO -Communauté de Commune du Pays Réuni d'Orange-, dans le cadre du projet du projet de pôle d'échanges multimodal à Orange sur le site de la gare ferroviaire d'orange, vient de publier deux marchés pour des Études complémentaires :

 

Lot 1- réaliser des sondages complémentaires

Lot 2- réaliser une étude géotechnique de conception.

Avis marché: Pôle multimodal deux études complémentaires.
Avis marché: Pôle multimodal deux études complémentaires.
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics.
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 13:40

Avril 2002 était fermé l'incinérateur d'Orange après diverses batailles de pouvoir comme sait les mener l'édile mais aussi sous la pression d'une possible pollution à la dioxine par non remplacement des filtres et du préfet de l'époque déjà impliqué dans une affaire de pollution gravissime à Gilly sur Isère avant sa mutation en Vaucluse.

Bref nous avions sur les bras un vieil incinérateur obsolète. La commune menait alors à incinérer ses déchets à Vedène et avait donc transformé le site en "quai de transfert". Un bien grand mot pour expliquer que les bennes à ordure d'Orange y déversaient toujours leur collecte de déchets. Lesquels étaient alors non plus enfournée mais recharger dans des camions de plus grande capacité pour assurer le transport sur Vedène. Et depuis le petit manège continuait même si en définitive nos déchets s'en vont maintenant sur le site delta déchets. Les bisbilles entre le maire et le dirigeant de ladite entreprise ayant fini par se tasser, au fur et à mesure que le monticule s'élevait peut être...

Bref une histoire de déchets pas bien clean.

Aujourd'hui un avis est paru. Il s'agit d'étudier l'opportunité de valoriser le site du "quai de transfert" sis à Orange Quartier Bonnebarbe.

"Une étude de "Valorisation en deux semaines" ? Mon œil!

Ouille. Que vont-ils inventer.

Qu'ont-ils décidé de faire dans cette zone propulser "écopole" dans la révision du PLU, et très près du centre ville en définitive, moins d'un km.

Malo ferme au Coudoulet "Faut construire des résidences" les odeurs générée par l'activité de cette entreprise ce n'est pas vendeur et on l'autoriserait à venir par là?

A suivre, surveiller de près!

 

Marché n°2017-48

Objet: Assistance à maîtrise d'ouvrage pour étudier l'opportunité de valoriser le site du "quai de transfert" sis à Orange Quartier Bonnebarbe


Date limite de remise des offres:  22 septembre 2017 à 17h
 
Publiée vendredi 8 septembre. C'est court comme délai deux semaines non?
Valorisation du quai de transfert des déchets = ex-incinérateur.
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 13:12

Mardi 12 septembre 2017 est paru un avis de marché public qui concerne le quartier de l'Aygues. L'espoir est mince mais il existe et peut être bien qu'un jour ce quartier sera enfin réhabilité.

Bien sûr il ne s'agit que d'une étude et qui dit étude dit délai mais aussi à Orange ne laisse présager que d'un espoir ténu. Rappelez-vous la déclaration sans ambiguïté concernant la demande de subvention pour le futur transfert de la compétence eau assainissement, déclaration du maire d'Orange en conseil de la CCPRO.

Mais espérons, même si vendre du rêve semble être l'adage du gestionnaire d'Orange.

A noter l'inversion des critères de notation.40% prix et 60% technique!!! Une erreur ou ils ont changé de politique...

Marché n°2017-38

Objet: Réalisation d'une étude urbaine avec volet économique du quartier de l'Aygues de la commune d'Orange dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain de l'agence nationale de rénovation urbaine


Date limite de remise des offres : 10 octobre 2017 à 17h
Sur les rails la rénovation du quartier de l'Aygues? Merci la CCPRO
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics.
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 05:44

Rappelez-vous l'échange de mail suite à une demande ordinaire:  la fourniture de la liste des marchés public de 2016. Une liste qui était jusque la publiée automatiquement sur le site de la ville de manière annuelle durant le premier trimestre de l'année suivante.

Relire l'article: C'est NIET NIET: Pas de communication sur les Marchés publics conclus en 2016.

Il semblerait que le maire d'Orange n'ait guère apprécié l'article de presse qui s'en est suivi. Voilà qu'il a fait déposer un courrier papier dans la boite aux lettres de l'élue Christine BADINIER.

Dans le courrier il prétend en s'en indignant que l'élue remet en cause le travail des fonctionnaires et lui renouvelle l'interdiction de communiquer avec eux... restreignant de plus son droit fondamental 1 à information, aux restrictives questions en conseil etc

La technique est connue, abjecte. C'est une basique stratégie de manipulation de l'opinion publique et de la société. Il s'agit de détourner l'attention du vrai sujet, culpabiliser, dénigrer l'élue, susciter l'indignation, court-circuiter l'analyse rationnelle, laisser à penser à la population, aux fonctionnaires qu'ils sont eux protégés par un défenseur émérite etc.

Nous ne nous en laisserons pas compter. Assez de boniments. Utiliser la stratégie de manipulation pour ne pas répondre est le véritable scandale.

Le droit à l'info est la règle. Ne pas laisser accéder, qui plus est, une élue à des documents administratifs, ne pas vouloir répondre aux questions 2 communiquer tout simplement, ne pas satisfaire une demande de documents tel que les marchés public est intolérable et suspect.

Dans cette histoire le scandale c'est bien le refus2 de communication, de transparence par le maire, soit en réalité avec tout le respect qui est induit par la fonction, le simple responsable de la gestion de la ville. Il n'est nul besoin de rappeler que les fonctionnaires sont sous ses ordres. Il le fait lui même. La lettre est d'ailleurs ambivalente.

Un maire qui se comporte comme un chef de gouvernement totalitaire faisant régner peur etc  est une honte, une injure pour la démocratie, une violence faite aux citoyens.

 

1.conseil-constitutionnel.declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789l  "Le contrôle du citoyen sur l’action des élus locaux est une composante essentielle de la vie démocratique locale. Il s’ajoute à ceux exercés par le préfet et la chambre régionale des comptes. Ce pouvoir de contrôle découle de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui édicte le droit, pour tous les citoyens, " de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique [et] d’en suivre l’emploi " (art. 14), et qui dispose que " la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration " (art. 15).

 

2 Les questions sont dues à l'opacité organisée par la méthode, la gouvernance familiale BOMPARD. Si la transparence était de mise, aucun questionnement de cet ordre n'émergerait, le débat deviendrait purement politique.

 

 

Marchés publics: la réponse "suite", confirme le scandale
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics. COMMUNICATION
commenter cet article
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 19:30

Depuis 2011 sur ce blog nous prenions soin d'indiquer la liste des marchés publics conclus l'année précédente par la ville. Nous considérons que cet élément1 est un complément d'informations et d'analyses de la gestion très éclairant qui a toute sa place sur ce blog.

Ingénument l'élue Christine BADINIER s'est étonnée début Août de la non parution de la liste réglementaire des marchés publics conclus en 2016 (art. 133 du Code des marchés publics) et l'a demandé au service des marchés publics, pensant à un oubli.

Catastrophe, branle bas de combat. Il a été signifié à l'élue que non elle n'aurait pas cette liste. Il manquerait un décret d'application suite à une modification du code des marchés publics en 2016.

D'autre part  il lui est rappelé que l'ensemble du personnel est condamné par l'édile et son DGS au silence radio pour toutes questions ou demandes émanant des élues d'opposition.

Vous trouverez ci-après les différents mails échangés et le courriel qui a été adressé à la suite de ce refus au préfet de Vaucluse.

Notre commentaire:

L'info à l'administré est un droit imprescriptible qui découle de la déclaration des droits de l'Homme. A fortiori à une élue.
En plus dans le cadre de la libre administration de la collectivité instituée par la constitution, un élu digne de ce nom n’a pas besoin d’un décret pour informer les citoyens en totale transparence.
Cette non mise à disposition du public des marchés conclus dans l'année précédente est un recul incompréhensible. Profiter des lenteurs du législateurs dans la promulgation des décrets d'application est une honte. A cette lenteur la seule logique et l'honnêteté devrait imposer à minima le dispositif précédent à la modification plutôt que le vide juridique. D'ailleurs n'est ce pas le cas? Car qui a décrété ce vide juridique?
 
Décidément dans cette ville vraiment rien n'est fait dans le bon sens mais tout est fait pour donner bonne part à la petite famille, cacher ses bourdes et excès.
 
 
1 colonne de droite sous le titre Marchés Publics
2 Le contrôle du citoyen sur l’action des élus locaux est une composante essentielle de la vie démocratique locale. Il s’ajoute à ceux exercés par le préfet et la chambre régionale des comptes. Ce pouvoir de contrôle découle de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui édicte le droit, pour tous les citoyens, " de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique [et] d’en suivre l’emploi " (art. 14), et qui dispose que " la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration " (art. 15).

 

C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
C'est NIET NIET: Pas de communication sur les  Marchés publics conclus en 2016.
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics.
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 09:40
Cantine scolaire, toujours moins.  Misère et hypocrisie

Parmi les nombreux dossiers importants du Conseil Municipal de ce vendredi 18 nov 2016, les élus avaient à décider du renouvellement du marché de livraison des repas aux enfants d’Orange.

C’est la Société Elior Group, groupe international de restauration collective, agissant sur 13 Pays, et distribuant 4 Millions de repas par jour avec un chiffre d’affaire de 3 995 Millions d’€ pour la seule restauration qui a été choisie.

 

Les faits :

Sur une note globale de 20, les critères que la majorité a privilégiés pour choisir le prestataire sont :

  • Le prix= 14/20
  • La qualité des produits = 1.2/20
  • Le lieu de fabrication des repas = 0.6/20
  • Autres critères relatifs au respect de la règlementation de la restauration collective = 4.2/20

 

Sur l’évolution1 du prix d’achat des repas des enfants orangeois :

  • Nous sommes passés de 2€44/repas en 2001 à 2€24/repas en 2013 et enfin à 2€20/repas à partir du 1er janvier 2017, soit une baisse de 10% en 15 ans

 

Le prix unique du repas acquitté par les familles est aujourd’hui de 2.68€/repas

Ce que la municipalité encaisse pour le service de la restauration s’élève, pour 156 340 repas servis dans l’année, à (2.68 – 2.20) x 156 340 = 75 000€/an.

 

 

Analyse des élus:

"Nous avons voté contre cette délibération. Pourquoi ?

Les sujets autour de l’alimentation sont vastes et complexes. Ils touchent l’emploi, la santé, le réchauffement climatique, l’autonomie alimentaire, les coûts sociaux payés par la collectivité pour réparer tous les désastres engendrés par l’industrialisation outrancière de la production alimentaire : chômage, sécurité sociale, catastrophes climatiques, déplacements de population, les guerres …. Rien que cela.

Notre vote « contre » porte tout cela !

Aujourd’hui il faut être sourd et aveugle pour ne pas prendre en compte les enjeux liés à l’alimentation. Les modes de production agricole que nous avons adoptés depuis 50 ans ont un impact majeur sur la disparition des paysans,  le réchauffement climatique d’une part et sur l’état de santé des populations et donc les comptes de la sécurité sociale d’autre part."

 

Coupée, raillée dans son intervention Anne Marie Hautrant n'a pas eu le loisir d'aborder le sujet complexe de l’impact de ce genre de choix.

- 14 points sur 20 pour le prix,

- 1,2 point pour la qualité,

- 0.6 point pour la provenance

Ces critères de choix sont un vrai plébiscite de la misère plurielle et d'une hypocrisie abyssale.

Misère pour les producteurs, artisans locaux.( agriculteur, des transformateurs - boulanger)

Misère pour la santé et par ricochet le trou de la sécu

Misère pour l'ouvrier toujours plus mal rémunérer,

Misère pour l'éducation le rapport à la nourriture

Misère pour l'environnement

Misère pour notre identité culinaire...eh oui jusque là

Lancer de beaux discours comme député pour la défense des agriculteurs, des entrepreneurs Français et les fusiller dans le dos par ses choix locaux, cela s'appelle comment ?

Ce n'est certainement pas joindre le geste à la parole.

C'est participer à l'appauvrissement de la France et bien au delà,  mais aussi à la disparition de nos traditions et de notre culture.

C'est être à fond pour la mondialisation dans son pire penchant.

C'est aggraver les inégalités, le mal être social.

C'est promouvoir le chaos. C'est se montrer opportuniste dans son propre intérêt.

 

1 Dénoncé dans le rapport de la chambre régionale de comptes la gestion de ce service public a subit une évolution contraire au coût de la vie... lire notre dernier article retraçant l'évolution des coûts

Menu de décembre à 2€24 transport compris...en 2017 ce sera les menus à 2€20 wouaahh!

Menu de décembre à 2€24 transport compris...en 2017 ce sera les menus à 2€20 wouaahh!

Juste pour le fun voici ce que l'on trouve comme explication sur le site d'autres villes privilégiant la qualité, le local, la nature des produits...dans le choix du marché

 

"Dans le cadre du nouveau contrat pour la restauration scolaire, la Ville ... a souhaité privilégier la qualité et la nature des produits. Le contrat a été attribué.....
Ainsi, les aliments proposés aux enfants sont cuisinés de façon traditionnelle au sein de l’Atelier culinaire ... situé à .... Par ailleurs, 52% à minima des produits servis proviennent d’un approvisionnement local en circuit court (fruits et légumes frais de saison cultivés en...., viande de bœuf et de porc de ..., pain artisanal fourni par des boulangers  de la ville…) et 33% des produits sont issus de l’agriculture biologique. "

Cantine scolaire, toujours moins.  Misère et hypocrisie
Cantine scolaire, toujours moins.  Misère et hypocrisie
Cantine scolaire, toujours moins.  Misère et hypocrisie
Cantine scolaire, toujours moins.  Misère et hypocrisie
Cantine scolaire, toujours moins.  Misère et hypocrisie
Repost 0
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 12:36

Le 8 Août a été publié un marché d'appel d'offre pour la fourniture et la livraison de goûters et repas en liaison froide pour la restauration scolaire et les centres de loisirs années 2017-2020.

Rappelons le contexte.

D'une restauration en régie à travers un restaurant municipal1, nous sommes passés sous les mandats Bompart, à une délégation de ce service à des entreprises spécialisés.

La spécificité de ces marchés2, que nous dénonçons, est le sacrifice de la qualité sur l'hôtel de l'économie (via des critères très pauvres). Cela s’est traduit et c'est stupéfiant par des baisses successives ces 15 dernières années du coût des repas au fil des marchés. Spécificité stupéfiante car en complète discordance avec les prix des denrées et les politiques des autres communes. (Politiques plus soucieuses à minima de la santé de ses administrés)

Ainsi, lorsque la grande majorité communes dans leurs critères d'attribution énoncent; offre économiquement la plus avantageuse (critère pour lequel elles ne dépassent pas les 50% de la note finale), elles y adjoignent également des critères de qualité des prestations alimentaires, de garantie de cette qualité en matière de sécurité alimentaire, de traçabilité des aliments, de démarches environnementales ( produits locaux, bio) , sociales/légales (artisans, producteurs locaux, emplois de travailleurs handicapés etc) ;  à Orange nous nous contentons d'un sempiternel et quasi unique critère le prix (qui pèsera sur la note finale 70%), accompagné de son invariable consœur bien peu explicite, nommée « valeur technique » (qui elle comptera pour 30% soit moins de la moitié).

Voilà sur quelles bases en 20163 :

- vont être servi à nos enfants les repas et goûters,

- va être choisie une entreprise qui va devoir se débattre pour survivre et payer ses employés, ses fournisseurs ( lesquels fournisseurs, vous vous en doutez, seront rénumérés aux meilleurs tarifs...   )-; .

Alors on ne dit surtout pas merci à notre édile.

Constatons seulement que la santé de nos enfants, comme celle des entreprises et par ricochet des emplois ne pèse vraiment  pas lourd depuis 21 ans à Orange.

On ne dit surtout pas merci à notre édile. Qui est, (faut pas le dire hein !), en totale contradiction avec ses déclarations et postures politiciennes. Notamment celles de droit au travail, de défense de la culture, des gens d'ici, de la sécurité... Et que pensez du respect de son premier devoir « servir du mieux possible les administrés »?

 

1 Le restaurant accolé à l'école du Castel, Rue Frédéric Ripert à côté de la Sécu/CAF, a été laissé à l'abandon de nombreuses années... Puis il a fini par être cédé à un promoteur qui l'a démoli et a construi une résidence de standing sécurisé... Ce restaurant fait partie du lot des nombreuses structures de notre patrimoine communal dilapidé. Lui a disparu du paysage par choix de l'édile...

2 La chambre régionale des comptes dans son rapport de 2011 avait souligné trois baisses pour ce marché du prix par repas acheté aux prestataires.

Au 31 décembre 2001 : 2.44 €, les marchés suivants voyaient ce prix passer de 2.44 à 2.33 € puis de 2.33 à 2.29 € et enfin de 2.29 à 2.26 €!!!!

 

3 ci-dessous un extrait du marché public avec les deux maigroulets critères .

 

 

Marché public: fourniture de repas,

Il est assez facile aujourd'hui sur internet de comparer les marchés d'appel d'offre d'une commune à l'autre. Ainsi à travers les critères de choix nous citoyens / administrés qui avons délégués notre pouvoir de choix, pouvons apprécier et évaluer concrètement le respect des administrés, de la loi, des entreprises.

A titre de comparaison voici un tableau de critères d'une autre commune. C'est édifiant.

Marché public: fourniture de repas,
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics. Ecole
commenter cet article
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 09:36

Voilà un marché public à procédure adaptée, N°46/16, décision du maire N° 432 du 1 juin, transmis en préfecture le 3 juin 2016 qui remet le couvert avec un traiteur dont il a déjà été question sur ce blog.1

Le libellé" ...prestations de traiteur pour les caterings organisés par la ville...

Caterings ? Qu'es aquò ?

Catering selon le dictionnaire: terme anglais signifiant "ravitaillement", "restauration". Il est employé pour désigner la restauration de groupes de personnes, de personnel dans le domaine du spectacle, lors de grands événements.

 

Dans un tel marché la mise en concurrence est restreinte. Le maire choisit quelques préstataires et leurs demande un devis, puis il tranche tout seul, sans passer par la case, commission d'ouverture des plis.

Bon nous y voilà.

Pas de quoi fouetter un chat, les sommes sont modiques 1500 à 10 000€ .

 N'est ce pas?

C'est que je ne connais pas grand restaurateur Orangeois qui d'un ne peut pas fournir 56 repas en une seule fois et qui de deux peut cracher sur un marché de cette nature aussi petit soit-il.

Alors, consulter trois restaurateurs Orangeois, puis un de ... et choisir le...??? pose questions.

Les 56 repas promis pour la fête provençale nous savons maintenant qui les fournit. Bien que le prix reste flou, la prestation aussi...

Les nombreux restaurateurs Orangeois seront ravis d'avoir été consultés.

Bizarrement, ce marché conclu le 1 juin au milieu de l'année 2016, l'est pour l'année 2016 ... alors que de nombreux repas ont dû être fournis pour d'autres évènements municipaux, comme la "Fête médiévale, Fête de la famille" ...

Aurons-nous des explications?

 

1http://www.orange-autrement.fr/2014/11/soiree-festive-a-boisfeuillet.html

MAPA: le choix d'un traiteur...
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics.
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 08:06

Dans le cadre d'unités municipales, faire communauté c'est aussi passer des marchés à l'échelle communautaire dans le but théorique d'une économie profitant à tous, communes/administrés.

Petits zooms sur quelques marchés1 depuis qu'Orange a rejoint la CCPRO et pour l'année 2015.

 

La gestion de l'aire des gens du voyage d'Orange (35 places) d'un marché unitaire à 84 351€ jusqu’en 2014 est devenu un marché commun avec l'aire de Sorgues (40 places) en 2015 : 141 700€. La société bénéficiaire du marché est domicilié à la Rochelle.

Les services rendus ne semblent pas s'être enrichis/ étoffés, ils restent basiques.(PRPP)

De fait, le tarif montre un coût stable, voire en baisse en rapport au nombre d'emplacement à gérer 75.

 

Pluvial

L'entretien du réseau pluvial pour l'ensemble du territoire de la CCPRO: 60 000€

Travaux d'entretien des bassins noues et fosses d'eau pluviale: 60 000€

Maintenance des postes de relevage pluvial: 4 950€

Ces marchés sont une bonne nouvelle pour Orange. Enfin un suivit un entretien régulier et un responsable dans ce domaine.

 

Eclairage public.

Mission d'assistance à maitrise d'ouvrage pour la réalisation d'un diagnostic d'éclairage public sur la commune d'Orange en 2015:  9 830€

Marché d'entretien et maintenance de l'éclairage public année 2015: 170 000€ de

Même remarque que pour le point précédent: Bonne nouvelle pour Orange, qui d'un système de signalement reposant sur les administrés depuis 20 ans, retourne à une gestion plus rationnelle. Mauvaise surprise pour la CCPRO qui a du recourir à un diagnostic préalable du domaine Orangeois...

 

Valorisation déchets.

Contrat d'amélioration de la collecte sélective: 16 062€

Merci la CCPRO, dans ce domaine majeur y a du boulot à Orange. Cette collecte après une reculade dès 1995, a accumulé un retard exponentiel.

 

Assistance juridique.

Trois contrats d'assistances et conseils juridiques: 3 x 20 000 € = 60 000 € Bienvenue dans le monde des procédures judiciaires.

 

Gares d'Orange ( Rail, route, déplacements doux)

Reconnaissance géotechnique pôle d'échange multimodal gare d'Orange: 13 797 € .

Tient ça avancerait? A petits pas..

...

A noter: les marchés voiries toujours avec les mêmes prestataires sur Orange...

...

Alors tous gagnant ou non ? A vous de juger.

 

1 http://www.ccpro.fr/Ressources/Files/mp_ccpro_2015.pdf

 

 

Les contrats intercommunaux en 2015.
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics.
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 10:49

Le marché mobilier urbains est complexe. Il l'est parce que fondu1 pour des raisons économiques dans le monde communication/publicité.

Ainsi nous voyons:

- Un affichage hétéroclite: vieux panneaux d'affichage muraux, colonnes, panneaux déroulant, panneaux lumineux - destiné uniquement et jalousement aux publications municipales-2

- Un affichage publicitaire sur les abris bus destiné à dédommager le fournisseur pour la fourniture/entretien/exploitation de ces abris bus. -Théoriquement une face de ces abris bus celle interne devrait être éclairé et destiné à la communication municipale...-

- Un affichage type sucette mi-publicitaire mi-informations municipales ce marché à été renouvelé en ce début de mandat...presque tous les mobiliers ont été remplacés, en subsistent ça et la quelque anciens.

- Un affichage destiné à la promotion et au fléchage des commerces, entreprise locales -service payant pour le commerçant...-petits panonceaux barrières sur lesquels parfois un nom de rue est apposé.

C'est de ce dernier type de panneau dont traite cet article.

- 17 nov 2014, une délibération du conseil autorisait le lancement d'un appel d'offre ouvert.

- 16 fév 2015 clôture de l'avis d'appel public à la concurrence.

- 22 avril 2015 convocation de la commission 3 .

Le prestataire choisi est celui qui est en place.

17 fév 2016 .

Constatons :

- Nos élus "Aimer Ma Ville" sont écoutés. Ils avaient fait remarquer (et nous l'avions relevé dans un article qui avait suivi cette commission) l’incongruité du nombre "8 cendriers". Aujourd'hui la ville arbore fièrement les nouveaux cendriers

- qu' il y a un souci dans le renouvellement/l'entretien des panneaux de signalisation en question.

cf photos ci-dessous

Une décision du maire peut nous éclairer sur ce retard dans le renouvellement du dit mobilier.

La déci N° 276 du 8 juin montre qu'il y a une procédure au TA, mené par une entreprise concurrente.

Mais alors que les cendriers ont bel et bien été installé, qu'il en est fait grand éloge dans les deux dernières revues municipales,  pourquoi le volet renouvellement/entretien des panonceaux barrières reste autant en retrait?

Nous souhaitons que la ville fasse son travail vis à vis du contrôle de la prestation, pour un aspect plus soigné de notre ville touristique, par respect pour les commençants/artisans.

 

1 A tel point que ce n'est plus le service qui prévaut mais la communication. (ainsi des dizaine de panneaux submergent, la ville mais il y a quasi aucun banc public. Ainsi dans ce domaine seul subsistent de vieilles reliques en bois ou métal des années 70/80. Un choix politique pesant...

2 La plupart de ces panneaux étaient avant 1995 destinés à l'affichage associatif, et de libre expression. Dans un esprit de censure et contrôle assujettissement ils sont interdit sous peine d'amande et sont réservé exclusivement à la communications municipale.

3 http://www.orange-autrement.fr/2015/05/des-commissions-a-peine-informatives.html

Marché des panneaux: y-a-t-il un hic?
Entre les deux photos un an, le nom de la rue a fini par disparaître...

Entre les deux photos un an, le nom de la rue a fini par disparaître...

marché des

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics.
commenter cet article

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.