Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

 Conseils Municipaux à 9h

 après moult report ce sera le  22 février 2021

Commission Finances   

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 07:24
Diffamation: Bompard condamné

Alexandre Houpert nouveau dans le paysage politique orangeois a subi son procès d'intimidation "sorte d'intronisation" dans la sphère des élus d'opposition.

Ces procès chacun des membres élus "Aimer Ma Ville" y a eu droit, parfois plusieurs fois - tel une piqure de rappel-

Véritables procédures d'intimidations, ils font partis de la panoplie du" Prince d'Orange" pour contraindre, soumettre, salir, écarter, toutes personnes, élus, simples quidams, journalistes qui jettent un éclairage défavorable sur la scène orangeoise.

A tel point que les tribunaux les avaient groupés dans une même séance, pour celui -ci.

Qu'importe au maire de perdre - c'est nous Orangeois qui payons- la cible pour lui est à tous les coups atteinte.

Voici le communiqué de presse qu'a envoyé Alexandre à la presse:

La justice a rendu son verdict, je serai relaxé, et M. Bompard condamné à me verser des dommages et intérêts.

C'est évidemment avec soulagement que j'accueille cette nouvelle. Coutumier du fait, Jacques Bompard a encore été débouté de son action en diffamation.

Sur la forme, on est encore dans l'intimidation politique : M. Bompard a tenté de me faire taire, en m'obligeant à prendre (et payer) un avocat pour me défendre... Quand lui même fait payer par la ville (et donc par tous les Orangeois) ses frais de justice.

Sur le fond, que de temps perdu ! En attaquant pour diffamation non seulement mon blog mais aussi tous les journaux qui avaient annoncé son renvoi en correctionnelle (ce qui est simplement leur travail, informer les lecteurs), M. Bompard a encore une fois fait perdre son temps a la justice.

Ce renvoi devant le tribunal correctionnel, Jacques Bompard regrette que les journaux en aient parlé. Moi, je regrette que cela soit vrai.

 

Félicitations et Bienvenue Alexandre tu fais parti d'un cercle privé, celui de personnes de valeurs. Et vive la Démocratie!

Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 12:26

De nouveau l'horaire et la date d'une séance du conseil municipal sont modifiés, et ce coup-ci nous voilà averti par courrier simple. "En progrés"

C'est mardi soir qu'en relevant leurs courriers les trois élus,"Aimer Ma Ville", ont trouvé une lettre datée du 24 novembre mais postée le premier décembre, signature de l'élu oblige :

 

Le conseil du 15 décembre à 17h00 se déroulera  le matin du

12 décembre à 9H00

 

Voilà donc que comme d'habitude la date du conseil s'ajuste dans le but de contraindre les élus d'oppositions à des choix. Ainsi certains ne pouvant s'adapter ne peuvent honorer leur mandat dans de bonne condition.

Le nombre d'élus manquant peut être conséquent. cf la photo d'un compte rendu.

En fait, cette attitude infantile nous fait sourire. Car enfin cela signifie que la municipalité, à vingt neuf solides élus, redoute le débat public avec les six élus d'opposition privés de micro, sans cesses harcelés par des attitudes intimidantes et interrompus à tout bout de champ!

OOUAH! Quels effets nos courageux élus!

Bravos.

Faire trembler ainsi une équipe si sûre d'elle en apparence, montre que ses fondations sont en réalités fragiles. Du bluff quoi.

En attendant, venez nombreux le 12 décembre, la matinée s'annonce radieuse malgré la pluie.

 

Bonne nouvelle changement d'heure et de date!
Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 14:31

Ce matin 9h30, 2 oct 2014, nous étions au tribunal administratif au sujet des contentieux liés aux élections municipales d'Orange à savoir:

- utilisation des machines à voter

- les "comptes de campagne" du maire sortant.

Nous n'étions pas les seuls, salle comble, bien difficile de s'y glisser. Les contentieux électoraux d'Apt, Carpentras, du Pontet pour ne citer que les principaux se sont succédés avec un très nombreux public attentif.

Vers midi ce fut notre tour.

La salle notablement plus vide, le rapporteur du tribunal administratif a exposé les affaires.

1/ Requêtes sur les machines à voter:

Le rapporteur public a balayé rapidement les principales controverses sur l'usage spécifique à Orange des machines à voter .

En gros:

- la tenue des carnets de manipulation/ autorisations de sorties des machines, carnets d'entretien, les visites de contrôles ne sont que des "recommandations" et non des obligations.

- les conditions de stockage des machines: entreposées en mairie dans un placard fermer à clef dont l'entrée est contrôlée par un badge;

- les difficultés de programmations sont évoquées (Le rapporteur a attribué le mérite de la présence d'un huissier à J Bompard)

- les deux retards d'ouverture de bureaux de vote à cause d'une numérotation du scellé non conforme et d'une défaillance (engendrant retard de 15 et 40 minutes: non significatif)

 

2/ Requête sur les comptes de campagne portée par la CNCCFP.

En résumé:

- annonce du rejet, dès le 14 Juin 2014, des comptes de campagne de J Bompard par la CNCCFP. Motif : ces derniers ne seraient pas parvenus à la commission dans les délais. Selon la mairie d'Orange:"Les comptes de campagnes auraient bien été transmis le 26 mai, par un site dématérialisé" 1 (Le rapporteur n'a pas dit si cet envoi par internet a été effectif/ réceptionné par la CNCCFP, mais a précisé que légalement il faut un envoi papier)

- Une enveloppe aurait été postée également par le mandataire financier, le 26 mai, à l'adresse de J Bompard à la place de l'adresse de la CNCCFP.  Ce n'est que le 25 juin que les comptes sont parvenus à la commission nationale des comptes de campagne et des finances publiques.

 

3 Intervention des requérants présents

 

M JP MATON WEISMANN a pu intervenir après un avertissement du président lui demandant de ne parler que s'il avait d'autres éléments que ceux déjà contenus dans le dossier.

CHRISTINE BADINIER présente, a tenu à préciser trois points.

  • L'huissier présent vendredi 21 mars lors de la programmation l'a été sur la requête des opposants au maire sortant. Ce n'est pas à mettre au crédit de J B. L'huissier présent le samedi 22 l'était lui sur ordre du maire pour contraindre les opposants à laisser programmer les machines rejetées pour dysfonctionnement le 21 mars.
  • Le mode vote et le mode programmation sont différents2 . A savoir seul le mode test/programmation a été accessible aux candidats, les 21 et 22 mars. Personne n'a pu constater ni le 21, ni le 22, ni le 23 qu'une impulsion en mode vote, validait effectivement une voix sur le compteur du candidat choisi. Ni l’électeur lambda le jour des élections, ni les candidats n'ont pu voter avec cette certitude. Ceci établit un doute sérieux qui est contraire au principe d'une élection dans une république démocratique.
  • Enfin que le compte de J B soit rejeté, et le retard puisse obtenir le qualificatif  "bonne foi" ne donnent pas satisfaction. Certes, il prive la liste de J B  du financement publique, mais et c'est plus grave il prive aussi le tribunal de l'analyse par la CNCCFP des pièces remettant en cause la validité même des comptes et du déroulé de la campagne de J B. Pour nous, les comptes de campagne du candidat J B  dépassaient le plafond autorisé et la campagne du maire candidat s’appuyaient largement sur l'utilisation abusive des moyens municipaux. Les listes JP MATON WEISMANN et Aimer Ma Ville ont rassemblé des dossiers qui ont été envoyés à la CNCCFP pour appuyer ces deux convictions.3

 

4 Intervention de la défense.

Avocat du candidat J Bompard et de la municipalité .

En préambule cet avocat a émis l'intention d'être court dans sa plaidoirie, l'audience ayant durée au delà du temps imparti... mais il s'est étendu dans sa seconde partie jusqu'à ce que le président le coupe.

- Défense pour les machines a voter:

Très courte. Une phrase :"Nous avons ici le procès des machines à voter!"

- Défense pour les comptes de campagne:

Un flot de paroles, doublée de vifs va et vient: Explique que le mandataire financier a machinalement inversé deux enveloppes envoyant des papiers aussi important que ceux des comptes de campagne au candidat J B en lieu et place de la CNCCFP!! Ce n'était qu'un incident qui peut arriver  "machinalement", "par grande habitude", "de bonne foi". 

 

Commentaire: Comment une personne de bonne foi avertie le 14 juin peut attendre 10 jours supplémentaires avant de transmettre ses comptes de campagne, comptes envoyés le 25 Juin bien qu'évidemment prêt depuis le 26 mai ?

Nous attendons le délibéré du Juge sur ces affaires:

mercredi 8 octobre

et en ferons le commentaire à ce moment là .

A suivre donc !

 

1 Renseignement pris: le site dématérialisé était un test effectué en 2008 mais qui n'est plus d'actualité.

 

2 Déclaration du technicien du fabricant des machines pour expliquer les dysfonctionnements le 21 mars: "en mode test/programmation, des touches peuvent rester actives et interférer, ce qui n'est pas le cas en mode vote". Sur cette simple affirmation du représentant du fabricant, affirmation que nous n'avons pu vérifier, nous avons été contraint de laisser cette élection se dérouler.(lettre d'injonction remise samedi 22 midi en main propre par la police municipale, sous peine de devoir payer les frais inhérents à l'élection)

 

3 Le dépassement du plafond des dépenses autorisés ainsi que l'utilisation des moyens municipaux pour sa campagne suffissent à annuler l'élection et frapper d'inéligibilité . Que le tribunal ne se penche pas sur les comptes, parce que la commission se serait arrêtée dès la première étape d'analyse en rejetant les comptes pour cause de non présentation dans les délais, est  préjudiciable. En effet cette cause du rejet peut aujourd'hui ne plus valoir annulation de l'élection, ni inéligibilité, la réforme de 2011 du code électoral, permet au juge de relativiser cette cause pour "bonne foi". Nous ne savons pas du tout si la CNCCFP a pris en compte, analysé nos pièces! Au TA ce 2 octobre, nous n'en avons pas du tout entendu parler. C'est cela que Christine Badinier a essayé de pointer. Nous ne savons pas non plus si le qualificatif "de bonne foi" sera retenu par le tribunal.

Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 12:59
Echo du Conseil Communautaire du 18 septembre

Le conseil communautaire s'est déroulé à Sorgues, 6 des 13 élus de la majorité Orangeoise étaient absents, dont le député-maire (il en restait juste assez pour la distribution des pouvoirs).

Pourquoi ces nombreuses absences? Pourquoi l'absence de notre édile alors que nous avions sur la table un sujet qui lui tient tant à cœur : La CFE. (Contribution foncière des entreprises une part de l'ex Taxe Professionnelle )

Ce sujet a été l’objet récemment d’une des tempêtes dans un verre d’eau dont le maire d’Orange s’est fait le spécialiste1.

Chacun se souvient des cris d’orfraie devant l’augmentation de 32% (taux orangeois) à 35% (taux CCPRO) de la CFE, des échanges de tracts et des amabilités estivales par presse interposée qui s'ensuivirent.

Donc, le 18 septembre, à la CCPRO ont été votées des cotisations minimum de cette taxe et le député-maire n'était pas là!

Où était notre champion de la défense des intérêts des Orangeois? Boudait-il?

Et surtout qu'avait-il donné comme consigne à ses représentants?

Et bien, c'est Gérald Testanière qui a pris la parole pour dire que les élus de la majorité d'Orange s'abstiendraient, au motif qu'ils ne pouvaient pas, ignorant les bases Orangeoises, faire de comparaison!

De fait, les 13 élus (ceux présents et ceux représentés par pouvoirs) se sont abstenus.

Incroyable ! Des élus orangeois, un député-maire qui hurlaient au scandale devant la hausse de trois points d'un taux ne connaissent en fait pas les bases de l'impôt en question et donc ne peuvent évaluer sa variation, on croit rêver.

 

Et ON ATTEND AVEC IMPATIENCE LES EXPLICATIONS DU PRINCE d’ORANGE.

 

 

Pour sa part Anne-Marie HAUTANT a voté CONTRE, du fait que les cotisations minimum appliquées aux entreprises les plus petites sont plus lourdes proportionnellement à leur chiffre d'affaire : 5% pour un CA inférieur à 10 000€/an contre 0.4% pour un CA supérieur à 250 000€. "Toutes les entreprises doivent être soutenues parce que toutes aujourd’hui ont de grosses difficultés. Et nous avons besoin d’elles !" justifie-t-elle2.

 

 

 

 

1/ Chacun se souvient de la convocation à DAUDET de tous les commerçants, artisans, entrepreneurs, professions libérales le 9 juin, lundi de pentecôte, par courrier, à 9H00, heure de convocation modifiée dans un second temps bien cavalièrement à l'aide d'un simple texte sur le site municipal, plantant dans l'attente pour une heure tous ceux qui avaient répondu présent . En fait, une bien malhabile tentative de mobilisation massive: suggestions de manifestations, d'actions diverses, de pétitions...

 

2/ le marquis de Vauban qui écrivait en 1707 sur les impôts la Dîme royale : "pour jouer pleinement son rôle, cette dîme sera claire et compréhensible par tous, facile à appliquer et stable. Mais les rois veilleront à ce qu'elle n'excède pas le nécessaire, en ce que tout ce qui sera tiré au-delà jettera les sujets dans le malaise, et appauvrira finalement le royaume tout entier."

 

Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 12:27
Devant l'école, on embarque dans le joli camion municipal, destination le Centre Aéré

Devant l'école, on embarque dans le joli camion municipal, destination le Centre Aéré

Tous nous avons reçu, lundi 22 septembre, le N° 95 de la revue municipale. Si nous avons beaucoup à dire sur ce numéro de "l'Arrange Vérité", nous commencerons par dénoncer un satisfecit pour le moins ridicule. Cela concerne les enfants des écoles primaires de la Ville.

Instrumentaliser les événements est une spécialité Orangeoise et nous avons là au travers des NAP1 une savante manipulation qui se moque de nous tous.

L'édito du maire affirme à propos des NAP: " Orange bonne élève"... "fait maximum pour donner pleine satisfaction aux enfants et aux parents" ..."Orange... une référence"

Comment oser tenir de tels propos dans la situation actuelle?

Et que se passe t-il en fait?

Pour les activités les mardis et vendredis:

Rien de bien mirobolant. Dans la plupart des écoles les ATSEM , les animatrices du CLAE organisent au mieux de la garderie habituelle avec les moyens du bord. (jeux dans la cour)

Le mercredi l'école se termine à 11h30 :

Seule la centaine d'enfants, dont les parents ont réussi l'aléatoire course aux inscriptions dans le centre aéré, est prise en charge. Et quelle prise en charge mes amis!

Du sur mesure ? "pleine satisfaction aux enfants et aux parents ...une référence..."

Loin s'en faut, la situation est ubuesque!

Par exemple au Grès : c'est dans un petit fourgon inadapté et recyclé estampillé avec un minuscule blason de la ville en coin caché par une pub outrageuse, que  les enfants sont emmenés en 3, 4 voire 5 fournées dans le centre aéré. Ceux qui restent attendent leur tour en jouant dans le hall d'école.

Vous avez dit modèle?

Oui mais vous avez oublié de spécifier: "modèle" à ne surtout pas imiter!

Euh! Espérons que la sécurité des enfants est assurée durant ces trajets?

Est-ce que les parents savent? ont-ils assisté à ces chargements?

Ils n'ont surtout pas le choix mais affirmer qu'ils sont "satisfaits", relève des balivernes habituelles qui n’honorent pas son auteur et montrent son profond mépris pour les Orangeois.

 

A savoir:

Le nombre de places d'accueil pour manger à Boisfeuillet =60. Coudoulet ?? 45???

Le nombre d'enfants dans les écoles 2500 .

Vous avez compris, la marge est infime pour l'accueil du mercredi.

Les inscriptions aux NAP sont closes depuis le premier septembre, certaines familles n'ont pu s'inscrire!

Quiquonque fait un faux pas se retrouve exclu.

L'état verse 50 Euros par enfant scolarisé qu'il soit ou non effectivement accueilli aux NAP.

La CAF assujettit sa subvention de 50 euros à la qualité des prestations. Embellir la réalité trouve peut être là une justification!

 

 

 

1 NAP nouvelles activités périscolaires

Ceux là attendent leur tour de manège

Ceux là attendent leur tour de manège

Repost0
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 09:47
VENT DE REVOLTE

Hier soir, dans la rue devant la mairie de Piolenc, s'était rassemblée la vingtaine d'élus de la majorité de la municipalité Piolençoise.

De quoi s'agissait-il?

A la réception, hier, 22 septembre 2014, de la quatrième missive de la candidate Ligue du Sud aux sénatoriales, certains des grands électeurs ont eu des sueurs froides.

Dès la lecture des trois feuilles de propagande:

- une lettre de deux pages fustigeant pêle-mêle les autres candidats;

- une page de déclaration des "candidats" ligue du sud;

- une page de témoignages des "présidents" du comité de soutien;

- une liste de 82 noms composant " la liste de soutien"

les téléphones ont chauffé dans les chaumières: " Dis tu as lu! C'est pas possible! Comment ont-ils osé?"

Car les voilà inscrits d'office sur la liste de soutien de la candidate d'extrême droite ligue du sud.

"Mais moi, Je n'ai pas donné mon accord pour figurer sur cette liste "

Illico presto la manifestation de protestation était organisée.

Un vent de fronde tout à fait sain et normal car si l'on a des opinons bien tranchées, on n'aime pas être poussé dans le bercail d'une autre famille. Les villageois Piolençois ne sont pas du bétail, ils ont leur fierté.

Le soit disant "bon sens de la ligue du sud" prend un coup de balai donné par le vrai bon sens populaire.

Bravo à ces courageux élus!

A savoir le reste de liste de soutien de cette dame serait composée simplement des élus divers droite de Lapalud, et des élus de la majorité de Bollène et d'Orange. Sont-ils tous d'accord?  Ou ont-ils été eux aussi mis devant le fait accompli?

photo du journal la Provence des conseillers inclus à leur insu dans la fameuse liste de soutien

photo du journal la Provence des conseillers inclus à leur insu dans la fameuse liste de soutien

Repost0
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 08:35

Voici une info à partager transmise par Anticor.

http://www.anticor.org/

le 27 septembre 2014 à Aix-en-Provence :

Les failles françaises dans la lutte contre la corruption.

La succession des affaires, la défiance des citoyens, le discrédit jeté sur une classe politique laissent entrevoir un malaise sans précédent dans la démocratie. Ce malaise touche toute l’Europe et bien au delà. Il s’exprime dans la révolution d’Ukraine, les révoltes de Bulgarie, les purges de Turquie, l’exaspération de l’Italie, de l’Espagne et de la Grèce.

C’est dans ce contexte que l’Union européenne a rendu public le 3 février 2014 son premier rapport anti-corruption. Tous les pays d’Europe ont été évalués.

En France, le rapport souligne le peu de volonté politique dans la lutte contre la corruption internationale, l’insuffisante indépendance de la magistrature et plus précisément des procureurs, la faiblesse du contrôle du financement de la vie politique, l’importance prise par les formes locales de corruption, entre clientélisme et criminalité organisée.

Ces quatre aspects méritent d’être abordés davantage en profondeur et c’est pourquoi nous avons réuni des chercheurs, citoyens, universitaires, professionnels, de toutes disciplines.

En 2013, le premier colloque d’Aix-en-Provence sur la corruption avait rencontré un important succès à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH).

Nous sommes heureux de présenter cette année une deuxième édition qui accueille de nouveaux partenaires, sur un territoire hautement symbolique. Notre esprit est résolument non politisé, pluridisciplinaire et citoyen et associe le monde de la recherche à la société civile. Nous vous invitons nombreux à venir rejoindre et enrichir nos réflexions.

Le site du colloque : www.colloquecorruptionaix.fr

Repost0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 18:20

Qu'inventer pour humilier l'opposition?

Voilà sans doute un travail bien fastidieux.

Mandat après mandat ce "petit" job: contraindre, empêcher les élus d’opposition de travailler, d'exister est mené avec toujours plus de zèle

Suppression de panneaux de libre expression, de micro, de compte rendu des conseils municipaux, procès d'intimidation, rétention d'informations, buffets servis durant les conseils municipaux aux seul élus de la majorité, WC lors des conseil municipaux accessibles par code... la liste est bien trop longue pour en faire étalage.

Qui a pu lire une ligne de l'opposition sur la dernière revue municipale ? Personne parce que nous avons tous été privés de tribune libre.

Qui a vu les élus d’oppositions lors des inaugurations ou autres. Personne, notre planning des manifestations n'est pas le même que celui des élus de la majorité; et lorsqu'on arrive pour une commémoration à être visible on nous passe devant quitte à nous écraser les pieds pour nous faire reculer, des fois qu'on gâche la photo.

De fait, les élus d'opposition sont peu entendus et sont souvent ridiculisés voire insultés.

 

Exemple d’iniquité de ce mois de juillet:

Avant 1995 un des privilèges de tous les élus d'Orange était de disposer de places pour les Chorégies d'Orange et autres spectacles, places le plus souvent redistribuées à des associations. Durant le premier mandat d'Anne Marie HAUTANT, en 2001, et au début du second -2008- les élus d'opposition en ont été privés. Puis fin-mandat 2008 un assouplissement a eu lieu et deux places lui étaient octroyées pour un opéra qu'elle redistribuait.

En ce début de mandat ce petit privilège est supprimé. Or le courrier ci dessous nous apprend que la distribution des dites places pour les chorégies d'Orange persiste, mais elles sont réservées aux seuls élus et colistiers de la majorité.

Cette iniquité de traitement entre élus c'est illégal, hors la loi.

 

Qu'à cela ne tienne, on joue, c'est bien facile, les procès, les buffets, les accès contrôlés, les places c'est vous, nous orangeois qui les payons.

Oser mettre ce sujet sur la place publique c'est encore ridicule?

Eh bien non, nous ne marchons pas.

Penser, dire, écrire, faire savoir, garder mémoire est encore un de nos pouvoirs.

Une de nos libertés dont nous entendons bien user.

 

Humilier, ridiculiser, annihilier toutes oppositions; un jeu ?

Un article à lire:

Reprendre le pouvoir de penser ! Donner le pouvoir de penser !

....."Vous voulez que le cerveau des autres ne pense pas ? Submergez-le d’un seul type d’informations bien triées et prédigérées. Il aura du mal à résister à votre seule pensée, il pourra moins créer la sienne."....

..."Toute notre histoire de tueries est faite de cela, de troupeaux castrés du pouvoir de penser !"... http://education3.canalblog.com/archives/2014/07/17/30266270.html

Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 13:23

Le conseil municipal s'est donc réuni une seconde fois brièvement pour désigner des délégués dans le cadre des sénatoriales de septembre et ce suite à l'annulation par le tribunal administratif de Nîmes de l'élection du 20 juin dernier.

Cette date du 18 juillet -vacances - et cette heure -10H00- étaient bien peu compatibles avec la présence d'un maximum d'élus, aussi bon nombre de chaises sont restées vides tant chez les élus que dans le public ou sur le banc de la presse.

Déroulement:
- Une minute de silence en mémoire du Général LORHO décédé cette semaine.

- Une demande incongrue de la part du maire qui désirait voter à main levée.

Il a fallu comme la dernière fois lui rappeler que ce n'était pas légal.
- En préambule du vote le député maire a jugé utile de faire une explication de vote concernant la liste présentée par notre groupe et dénommée liste " LEMAIRE Vincent" ceci pour "éviter l'erreur de liste" d'un élu de la majorité distrait, comme cela s'est soit disant passé le 20 juin...
- Deux élus de la majorité absents ayant "oublié" de donner leur procuration, le maire s'en est expliqué durant une bonne partie du dépouillement avec les employés municipaux "responsables".

Bref cela n'a eu aucune conséquence sur le résultat final...

"Puff ...z'on eut chaud"

Résultat:

- 31 votes

- 4 pour la liste LEMAIRE

- 27 pour la liste du députémaire

Elus:

- Vincent Lemaire

-Drapier Philippe, Testaniere Monique, Artaud Jean-Dominique, Chalandon Joëlle, Louche Jean Claude Jouffre Christiane, Soomarooa Keshwar, Arblade Catherine.

 

A savoir:

Le 20 juin nous avions essayé de savoir qui était le suppléant du député maire. Nous n'avions rien su, il - le maire- avait évacué la question d'un revers de main agacé.

Aujourd'hui nous sommes en mesure de vous le dire bien que ce ne soit pas au travers de ce conseil que nous l'ayons appris.

Dans le cadre des sénatoriales le député maire d'Orange a désigné comme suppléant :
YANN BOMPARD un autre de ses fils.
(Guillaume Bompard est déjà élu conseiller municipal )

Pourquoi donc ne pas l'annoncer clairement?

Peur du quand dira-t-on?

Ce serait étonnant.

Séance extraordinaire du 18 juillet 2014
Séance extraordinaire du 18 juillet 2014
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 08:28

Les trois sites municipaux, site internet de la ville d'Orange, facebook, le compte twitter ainsi que le journal municipal sont des moyens de communication de la ville qui sont là pour nous Orangeois.

Théoriquement et normalement pour:

  •   informer - exemple renseigner sur la fin de travaux en cours,
  •   servir - exemple réserver en ligne un ticket repas,
  • diffuser l'actualité municipale - exemple les spectacles à venir...

Ces services ont un coût que nous Orangeois, nous payons par nos impôts à travers les frais de fonctionnement de la ville.

(ligne dépense : information, communication, publicité = 287 157 euros en 2013)

 

Or que constatons nous en regardant ces services?

Ils sont tous détournés de leurs utilités premières pour faire la publicité du député-maire. C'est tout à fait anormal et condamnable.

Pas besoin de chercher midi à quatorze heure.

Prenez la page de garde du site de la ville donnant un accès direct à un texte d'accueil, pas moins de dix photos du maire accompagnent ces deux pages! Avons nous besoin de ces 10 photos pour "mieux vivre la ville"?

En ce 15 juillet, le site facebook de la ville n'affiche pas les photos de la fête nationale d'hier à Orange, mais à travers de très nombreuses photos, il promeut l'activité du député-maire auprès de ses électeurs nord Vauclusien à VACQUEYRAS à la 44ième fêtes du vin!

38 photos, publiées sur le site dans la foulée de la fête, soit le 14 juillet dès 18H00. Incroyable.

Et ... rien, aucune photo n'est publiée sur la fête nationale du 14 juillet à Orange ...

Étrange ?

Une clef pour comprendre .

A Vacqueyras le grand repas champêtre rassemblait les producteurs de vin de la Vallée du Rhône - plus de 850 personnes, parait-il.

Est-il normal, Orangeois, que nous payions des moyens de communication pour promouvoir l'image du député-maire?

Qui plus est, moyens de communication interdits à l'opposition?

 

copie d'écran du site facebook municipal à 15h15 le 15 juillet 2014

copie d'écran du site facebook municipal à 15h15 le 15 juillet 2014

Photos prisent lors de la petite commémoration de la fête nationale à Orange le 14 juillet 2014 à 18h30 cours Pourtoules
Photos prisent lors de la petite commémoration de la fête nationale à Orange le 14 juillet 2014 à 18h30 cours Pourtoules

Photos prisent lors de la petite commémoration de la fête nationale à Orange le 14 juillet 2014 à 18h30 cours Pourtoules

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.