Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Groupe de citoyens de la ville d'Orange, soutenant deux élues au conseil municipal: Anne-Marie HAUTANT et Christine BADINIER. Opposition au maire d'extrême droite depuis 2001.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2017 Huitième anniversaire du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

lundi 25 septembre, 18h30, au 307 Avenue de l’Arc de Triomphe à Orange, Salle du Conseil du nouveau siège de la CCPRO.

Conseils Municipaux

  4 sept à 9h, 29 sept à 9h, 27 oct à 9 h, 27 nov à 10 h, 18 déc à 10h.


Commission éducation  Aucune commission depuis deux ans et pof en vlà une de programmée le 16 oct

Commission Finances   12 sept, 17 oct, 14 nov, 5 déc à 17h30.

Commission urbanisme infrastructure  13 sept, 18 oct, 15nov,  6 déc à 17h00

 

 

 

 

28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 17:24

2014, c'est la première année pleine de fonctionnement pour le nouveau délégataire du service assainissement de la ville.

Premier semestre 2015, nous est présenté un rapport du délégataire qui rend compte à la ville du fonctionnement du service assainissement, fait le point sur le patrimoine qu'il gère en soulignant les évolutions / modifications tout au long de l'année 2014.

Nous avons lu ce rapport de 43 pages (87 p numérotées mais une sur deux est blanche erreur de reprographie??) en le comparant à celui du délégataire précédent 129 pages.

Globalement et d'un premier abord on a l'impression que le travail est fait.

Curage 19% et inspection du réseau, état des lieux de la station, analyses des rejets, évacuation pour le retraitement des boues ...

Mais a regarder de plus près ce rapport, on s'étonne de racourcis, lacunes et de son manque d'accompagnement du lecteur, on relève entre autres :

  • des lacunes dans la fiche "indicateurs du maire" "indicateur de performances" peu de chiffres en regard de ceux auxquels nous avions l'habitude (en préambule page 15, il est expliqué qu'ils se trouvent de ci de là dans le rapport...Il en va ainsi pour 11 indicateurs du décret du 2 mai 2007)
  • des contradictions, incohérences dans les phrases accompagnant les chiffres donnés. Le tout donnant une espèce de confusion, de difficulté à appréhender le service rendu.
  • un fac-similé de facture totalement illisible, même avec une loupe p65
  • l'augmentation conséquente du volume à retraiter + 26% ( alors que la consommation d'eau chute -24,4%, que des réparations du réseau concernant des infiltrations d'eau claire ont eu lieu - comme rue du limousin- , que le nombre de mètres linéaires de réseaux unitaires baisses - 10,6%, certes il a plus plu: 96mm soit +12%..)
  • peu de précisions et de renseignements apportés dans les tableaux et courbes- par exemple impossible de savoir combien de jour dans l'année la capacité de la STEP a été dépassée,
  • un tonnage de boues qui passe de 449TMS (lire tonnes de matières sèches) à 2 345 tonnes et là on sait pas si c'est des TMS ou autres. Boues humides ? sèches?
  • des inventaires "patrimoine" incomplets?
  • ...

A tout cela s'ajoute des modifications du règlement lié aux dits indices de performances. Par exemple pour noter/apprécier l'indice de connaissance du réseau qui passe d'une note de 40 à 70. Comme on ne parle plus de la même chose la comparaison est impossible sans explication l’accompagnant...

 

D'autres interrogations aux fil du rapport auraient mérité des éclaircissements. Le nouveau prestataire qui a fait un état des lieux de la STEP , parle de rampes d'aérateurs défectueux.

Qui paie? Lui tout nouveau prestataire, l'ancien? nous? Car rappelez-vous pour le bassin d'orage retrouvé plein de boue -épaisseur d'un mètre, nous avait on dit en conseil municipal- un avenant était venu amender le contrat

 

Alors que l'élue "Aimer Ma Ville" interroge questionne sur ces données et la complexité de lecture du rapport, la seule réponse qu'elle a c'est :"Vous avez vu, on paie moins cher."

Ce n'était pas le propos mais elle n'aura pas d'autre réponse.

Moins cher pour qui, par rapport à quoi ?

Et qui paie le surcoût des 26% en plus d'eau arrivant à la STEP?

Et puis la facture facsimilé ne tient pas compte du basculement du assainissement/ eau potable voté le 27 mars - délib N° 19 - quelle incidence aura ce basculement?

 

A savoir pour 120m3 facture facsimilé des rapports:

- 2001 assainissement = 91€ ,

- 2014 assainissement = 208 € sur les 208 € en 2014 la ville empoche 110,55 €

(assainissement ancien prestataire rapport 2013 = 212€ et il y a là dessous une histoire de prix de revient au m3 avec et sans abonnement pas bien claire)

Ville qui thésaurise sur l'assainissement de manière indécente.

Résultat de l'année 2014 : 2 785 004,89 € auxquel il faut rajouter l'exédent de 2013...

Sachant que la station de retraitement neuve "2009" est payée.

Doc ancien prestataire: Courbe visuellement explicite et non retrouvée sur le rapport du nouveau prestataire.

Doc ancien prestataire: Courbe visuellement explicite et non retrouvée sur le rapport du nouveau prestataire.

 Données du nouveau prestataire, bien moins précises avec en dernier point et en vert en bas deux explications ??? qui interrogent.

Données du nouveau prestataire, bien moins précises avec en dernier point et en vert en bas deux explications ??? qui interrogent.

L'ancien prestataire donnait plus de renseignement sur le "patrimoine" et le fonctionnement du système d'assainissement. On a même l'impression qu'il nous manque des données. En voici trois exemples comparatifs pour illustrer notre propos.

1/ Dans le chapitre patrimoine.

La liste des postes de relèvement dans le patrimoine de l'ancien prestataire = c'était 30 postes répertoriés dans un tableau comprenant 9 colonnes, donnant donc de multiples renseignements: nom du lieu, année d'installation, capacité nominale, description de l'emplacement, équipé de télésurveillance ou non, d'un groupe électrogène ou non, d'une surverse ou non, précisant en cas le lieu de rejet ( fossé, pluvial etc)

Pour les postes de relèvement, la liste du chapitre patrimoine du nouveau prestataire et disons plus que succincte 2 poste de relèvement...pourquoi?

2/ Un bilan "déversoirs du système de collecte" - à savoir en cas de surcharge du réseau de collecte et uniquement en certains point, une partie des eaux usées s'évacue dans des déversoirs directement connectés au milieu naturel.

Avec l'ancien prestataire nous avions, sous forme de tableau, le lieu, le temps de débordement en heures, le volume annuel concerné et l'identification du milieu récepteur

Nous n'avons pas retrouvé ce genre de renseignement dans le rapport du nouveau prestataire, mais juste l’existence de ces déversoirs dans l'inventaire

3/ L'ancien prestataire donnait l'évolution des charges hydraulique et polluantes, multiples tableaux et courbes explicites; dont

- le nombre de jours d'arrêts, les capacités nominales, si la totalité des effluents était oui ou non tous admis à la station.

- les volumes reçus comparés aux capacités maximales,

- les tonnages de déchets retenus par la grille en entrée de STEP, le tonnage de sables, le tonnage de boues, la destination de tous ces déchets.

- les produits chimiques employés et leur quantité,

- précisait par une courbe de suivit annuel le nombre de jour ou la capacité de la station était dépassé, la capacité nominale, le volume moyen, le volume minimal le volume maximal (cf.photo N°1)

Le nouveau prestataire (p35 cf; photo N°2) donne :

- le volume annuel d'effluents reçus comparé au volume de l'année N-1

- le volume maximal daté et un % (on comprend quand on sait que c'est l'écart avec la capacité de la STEP et en 2014 donc volume maximal = la capacité de la STEP des dépassé de 238%)

- le volume minimum daté et un % ( même remarque on comprend si on sait déjà)

- le débit moyen

puis un dernier point donne une explication incompréhensible (Cf photo N° 2)

Partager cet article

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Eau assainissement
commenter cet article

commentaires

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.