Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2020 Anniversaire des ONZE ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

  lundi 3 février à 9h.

Conseils Municipaux à 9h

   21 janvier 2020

Commission Affaire sociale première convocation du mandat 25 nov 17h30

Commission Finances 17h30    Mardi 7/01 Annulée

Commission urbanisme infrastructure 17h    Mercredi 8/01

Commission éducation  Aucune programmée, quasi jamais convoquée

Commissions: Commerce, Colline st Eutrope, Propreté sont supprimées en avril 2017 car jamais convoquées depuis leurs création 10 avril 2014. 

Commission  agriculture, viticulture, et culture jamais convoquées...

Commission communale de sécurité et d'accessibilité On ne sait pas si elle se réunit...

Commission communale des impôts direct: on ne sait pas si elle se réunit

Commission consultatives des services public Locaux: On n'est jamais invité a cette commission...on n'est pas informé de la date de sa tenue.

Commission électorale nouvelle forme convocation aléatoire, la seule depuis la création a eu lieu le 2 mai 2019

Commission d’occupation du domaine public? Parait qu'il en existe une puisque des arrêtés municipaux placardés s'en prévalent??

 

 

 

29 juillet 2020 3 29 /07 /juillet /2020 13:44
Biscarrat: Black-listé car identifié comme la main du sénateur et un opposant!

Le conseil communautaire du 28 juillet a été partagé distinctement en deux phases.

Durant presque 2 heures du dossier 1 au 15 soit : votes des indemnités (présidents et vice présidents), l'établissement des commissions intercommunales, plus les désignations des représentants dans les divers syndicats, ou institutions publiques nous avons eu de très nombreuses tensions entre le maire de Jonquières et JB président de l'interco.

Puis après une rapide "pose" de 5 minutes, pour le petit tour aux toilettes...

nous avons en 1h20 vu défilé les 28 autres points (pourtant pas des moindre comptes et budgets primitifs) telle une course effrénée à peine ponctués de temps en temps par de courtes interventions restant quasi sans réponse. La faute à Jacques qui avait faim et avait bouffé beaucoup d'énergie dans le premier round mais aussi au nouveau vice président aux finances N PAGET maire de Courthézon qui fidéle à son maitre A Rochebonne n'était pas bavard. Le Fils, Bompard Junior n'a pas pu briller, à sa seule intervention il a été mouché par un L B debout en pétard.

Inratable silence total de la seule élue du Printemps pour Orange...

Une Fabienne Haloui bien présente sur les dossiers.

Fin à 12h23

Les présents: 7 élus absents ayant donnés leur pouvoir et départ de D SABON vers 10h20

Lorho, Arsac, Laroyenne,

 

Le public:

Bien fidèle, (même groupe de 5/6 pour Jonquières derrière MAFFRE et VERMEIL) puis quelque personne éparses. (Pas d'A Rochebonne) . Il s'est échelonné de 17 personnes à une douzaine.

 

Alors qu'est ce qui s'est passé?

Bompard ayant évincé L Biscarrat de la vice présidence au dernier conseil, entendait établir son favori, proche de la ligue du sud comme l'a rappelé Fabeinne Haloui, dans les sièges qui allaient avec. L Biscarrat ne s'est pas laissé faire les bras croisés, il s'est battu se défendant d'avoir politisé les dossiers. Il avait fait des contres propositions aux listes préparées par Jacques. Du coup pour bon nombre de nomination le vote à bulletin secret a été requis.

Résultat Louis BISCARRAT auquel deux oppositions sur les trois contestent à Jonquières sa représentativité a été blacklisté de quasi toutes les commissions et représentation dans certaines institutions. Privé de la Via Venaissia... de justesse 19 voix pour le candidat BOMPARD ( qui a fait donc faux bond au prince d'Orange?) 18 pour LB et un nul ou blanc on n'a pas bien su...

Lors d'une explication sur le syndicat d'électrification du Vaucluse une petite explication de JB a donné un coup de baton à LB. Ce dernier aurait été élu dans ce syndicat juste quelques jours avant la désignations des 4 représentants de la CCPRO. Le coup a porté. La liste JB 28 voix, la liste LB 10 voix...

Le dernier point a été discuté car il s'agit d'une baisse de 10 % des AC Pourquoi a demandé un élu Jonquièrois qui avait souligné les excédent slors des comptes adminstratifs. Réponse par en partie un R CANUTI bien loin de sa réserve réglementaire: "Jonquière a bénéficié de largesse de la part des communes riches 6 x 700 000€... Cela ne peut plus être le cas, il faut refaire une évaluation de cette AC pour le présent mandat ...Cependant on l'a bien compris Jonquière qui est sur le banc verra son AC largement restreinte... ou moins que VERMEIL arrive à être un brin utile à sa commune?

Question sur le chantage sous-jacent: Est-il histoire de décourager à d'autres envies dissidences? (méthode Bompard tout craché)  En tous les cas c'est sûr L Biscarrat paye sa résistance à la volonté capricieuse de JB.

En attendant voilà que la nouvelle représentativité de la CCPRO montre que l'opposition à un plus large champ et que Jacques devra faire attention...Si tous s'unissaient, ils pourraient ensemble se sortir de l'enfer BOMPARDIEN.

Biscarrat: Black-listé car identifié comme la main du sénateur et un opposant!

Les indemnités votées ont été donnée sans le tableau réglementaire...

Louis Biscarrat a posé la question: On met la charrue avant les bœufs quelles responsabilités sont dévolues à chaque présidents, J'ai entendu que ..." Et c'est déjà R CANUTI qui interviendra assez vertement dès le premier point. Curieux ce ton envers un élu par un fonctionnaire...

  Coté commissions ce n'a pas été très clair et pas seulement en regard de Biscarrat black-listé.

Fabienne Haloui a demandé à siéger dans les commissions Habitat et Grands Travaux et Équipements, sans être entendue semble t il. Aucune réponse! Réactions comme si elle avait parlé dans le vide. Pour dire s'ils étaient totalement obnubilés par leur sketch envers Biscarrat. 

Repost0
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 10:52
Bien loin d'une formalité l'installation du conseil intercommunal "d'Orange"...La saga continue

6 points à l'ordre du jour mais un conseil longuet 9h01 - 11h03 la faute à... "deux interruptions de séances" et le jeu d'acteurs bien rodés dans le rôle de : " oh la belle blanche"; lorsque Vermeil arracha la vice présidence dévolue à la commune de Jonquière, siège en théorie "réservé" à son maire donc L Biscarrat...

Avec 19 voix sur 38 Orange extra majoritaire fait la pluie et le beau temps et peut en sus compter à minima sur les élus de Chateauneuf du Pape (commune qui jouit d'un traitement de faveur au sein de cette interco sous présidence Bompardienne)

Le maire d'Orange présida la séance en tant que plus âgé des conseillers (77 ans en février 2020, même age Galmard mais 4 mois plus jeune), Seul candidat, il a été élu président de la CCPRO.

Au second point il décide de créer 5 postes de vice présidence accepté sans sourciller. Et crac première interruption de séance..."on m'a demandé une interruption de séance"...dira JB.  Discussions dans les recoins??

A la reprise élection un à un des 5 vice-présidents.

Le nouveau maire de Courthézon sous le regard bienveillant de l'ex A Rochebonne assis dans l'assistance a recueilli 38 voix sur 38 . Nicolas Paget est élu premier vice président.

Second vice président, le maire de Chateauneuf a eu moins de succès,  3 blancs, puis troisième le nouveau maire de Caderousse, élu sans surprise non plus.

Quand ce fut le tour du maire de Jonquière, l'élu T VERMEIL1 a demandé la parole. Il a expliqué que le Maire de Jonquière était élu maire mais que l'opposition elle totalisait plus de voix que lui et que donc il revendiquait la vice présidence de la commune pour lui même. L BISCARRAT a pris la parole pour se défendre expliquant la passion, la compétence, l’expérience (suis le dernier membre fondateur de la CCPRO laquelle je défends depuis l'origine envers et contre beaucoup etc), la logique (maire et donc siège au bureau des maires de la CCPRO et a mis en avant les réalisations dans lesquelles il s'identifie comme un des initiateurs. Puis C MAFFRE a pris la parole s'exprimant contre Biscarrat, confortant la position de son collègue, elle en a scotché plus d'un. (T Vermeil est proche du RN sans en être membre, il a bien demandé le soutien du RN mais ne l'a pas eu)

JB parfait dans son jeu de rôle  "le surprit" a carrément montré sa préférence en mouchant L Biscarrat par un habituel: " ton intervention était trop longue,...  je donnerai volontiers la parole à A Rochebonne si je pouvais..."

Puis il décide d'une nouvelle interruption de séance, se lève, fonce sur les groupes d'élus en train de se constituer, à droite, à gauche pour à grands renfort de moulinet de bras tenter de convaincre et justifier son nouveau coup de Trafalgar.

Bref le calme revenu plus de 15 minutes plus tard début du scrutin. Résultat: L Biscarrat, 16 voix, est évincé, blanc 2, "l'ami T Vermeil" 20 voix, est élu vice président.

L Biscarrat prenant la parole reconnaitra sa défaite et expliquera que c'est une erreur de la part du président et que ce dernier s'en rendra compte à l'usage. Bompard relativisera expliquant que Louis aura un rôle dans le bureau des maires...(Bureau des maires une instance dans laquelle se décide pas mal de chose hors conseil CCPRO mais mais)

Le cinquième et dernier vice président élu sans tortillé, fut X MARQUOT.(sans lui ils sont foutus en Bompardie) Fin des trois premiers points 10h58

Le conseil s'est terminé guère après à 11h03 par l'expédition des trois derniers points en moins de 5 minutes, lecture rapide de la charte de l'élu local et délégations de pouvoir au président, délégations au bureau des maire. Jacques ne les a pas détaillées: "bon c'est les mêmes qu'avant pas de question"?...Ben non! Regard vers l'opposition "Vous vous abstenez les autres votent pour" (sans lever les yeux vers les autres... mazette)

Voilà c'était plié, JB très satisfait de sa ixième manœuvre politichienne, réussit: "la distribution des subsides publics à un autre de ses soutiens".

A bientôt pour le vote des indemnités...et la suite de cette saga où le jeu c'est se maintenir, garder le pouvoir, les sous. La famille Bompard vit depuis 1986 de nos impôts à travers un patchwork de mandats...Autrement dit tout en crachant sur le système, il en profite un max en gérant à la petite semaine la commune et détruisant notre patrimoine matériel comme immatériel... Un vrai croquemémé qui cache bien son jeu.

 

1 T Vermeil  de Jonquière zone depuis au moins 2014 volontiers avec les sympathisants Bompard, du reste sa compagne est l'adjointe d'Orange GASPA Catherine. Est il membre de la ligue du Sud? En tous les cas il n'a pas reçu le soutien du RN qu'il avait sollicité l'an passé nous demande t on de corriger

 

Bien loin d'une formalité l'installation du conseil intercommunal "d'Orange"...La saga continue
Bien loin d'une formalité l'installation du conseil intercommunal "d'Orange"...La saga continue

Fabienne HALOUI était présente en début de conseil, puis elle a donné son pouvoir à L BISCARRAT bien loin de s'imaginer ce qui allait se passer in fine .

C Normani avait quand a elle le pouvoir de Gilles Laroyenne absent à cause de la multiplication de ces réunions à des heures inappropriées.

 

28 personnes dans le public dont une partie d'élus orangeois ou ex élus "CRESPO", et un bon groupe en soutien à T Vermeil de Jonquière.

Bien loin d'une formalité l'installation du conseil intercommunal "d'Orange"...La saga continue

Une remarque car cela choque de la part de prétendus modèles et responsables: Très rares étaient les élus sans masques à cette séance mais le maire président comme son fils n'en avaient pas. (l'autre élue sans masque était la jeune Céline Beyneix1 )

Montrant aucune gêne lors de la tenu de l'urne de la surveillance du dépouillement ou dans toute sorte de regroupement car ils se sont énormément déplacé parlant tantôt confidentiel en se penchant à l'oreille, ou tout au contraire riant à pleine voix ...

1 la benjamine née en 1992 travaille domaine De La palud/ grangeon, délégation jumelage

Bien loin d'une formalité l'installation du conseil intercommunal "d'Orange"...La saga continue
Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 13:30

 Ce jour le pseudo PV sommaire du conseil communautaire du 27 avril est tombé dans la boite mail d'Anne Marie HAUTANT.

Le PV s'arrange largement avec la réalité. Non seulement aucun propos n' y est retracé, mais en plus aujourd'hui, il est faux.

Faux de dire que quelqu'un est secrétaire lorsque elle n'est visiblement plus là. A

Abusif de dire que deux personnes qui ont quitté sciemment la séance (croyant que ce point qui éternisait ne se votait pas présentation du ROB)  ont voté...et ont voté quand même par téléphone ... Ah bon est qui en est témoin? Explication elles seraient tombées en panne de connexion en même temps ...ben voyons.

Notre "République" une imposture " démocratique" à visage découvert à Orange.

 

Les conseils en visio conférence: une parodie confirmée
Les conseils en visio conférence: une parodie confirmée
Repost0
27 avril 2020 1 27 /04 /avril /2020 20:35
Conseil communautaire le cafoutche...Interventions d'Anne Marie HAUTANT

Point 01 : SEANCE PAR VISIO CONFERENCE

Je vote CONTRE  et je m’explique en rappelant que je me suis abstenue pour le même dossier présenté lors du CM du 21 AVRIL 2020. J’avais alors jugé intéressant le fait d’expérimenter au niveau de l’assemblée délibérante orangeoise ce mode de communication que j’utilise moi-même dans le cadre de mes activités professionnelles et qui est mis en œuvre dans nombre de collectivités.

Nous nous sommes tous interrogés sur votre précipitation à tenir ces ROB puisque ces obligations ont été repoussées par la Loi Covid et l’Ordonnance du 25/03/2020. Aucun d’entre nous n’avait vraiment de doute sur l’opération électoraliste qui était à la clef de cette décision.

Outre le fait  qu’il est impossible de contrôler qui est présent ou pas, il est clair que les moyens mis en œuvre vous permettent plus que jamais de déployer sans retenue aucune votre capacité à étaler à l’envi et plein cadre,  une bouillie infâme de propos plus ou moins cohérents, d’insultes, de détournements de propos, de manipulations, de mensonges, d’élucubrations et d’accusations, dont il faut bien le reconnaître vous êtes LE spécialiste.

Lorsque nous sommes en CM en chair, en os et surtout en voix, nous pouvons protester lorsque vous partez dans vos délires. Comme vous êtes incapable de vous maitriser vous montez immanquablement en pression, vous interrompez la séance pour vous remettre des effets de votre incontrôlable colère et nous ça nous fait quelques minutes de vacances. Lorsque vous avez repris vos esprits le conseil peut reprendre.

En ce qui me concerne je considère de plus que vous avez tenu à mon encontre des propos calomnieux et diffamatoires. Vous m’accusez de rien de moins que de corruption. Je m’adresse ici  il est vrai à un spécialiste. Vous qui négociez les gros marchés publics entre 4 yeux, hors de tout contrôle. Vous  qui avez signé les Marchés à Bons de Commande sur les travaux de voirie pendant des années à la même entreprise dont le patron vous accompagnait dans toutes vos réunions. Vous encore qui présidez à des ouvertures de concours de ventes aux enchères de biens immobiliers communaux qui miraculeusement ont été gagnées, les enchères, par certains membres de la famille Bompard, Vous enfin qui vous trouvez à ce jour en procès en appel pour prise illégale d’intérêt.

Vous vomissez également votre petite haine ordinaire à l’encontre de mes fonctions de Vice-présidente de la région. J’y ai porté des projets passionnants et j’en suis fière : prévention des interruptions de grossesses précoces chez les jeunes filles dont la Provence a le triste record, prévention encore pour améliorer l’alimentation des jeunes en promouvant l’alimentation méditerranéenne, promotion des circuits alimentaires de proximité, grâce au soutien à l’agriculture paysanne,  étude sur l’autonomie alimentaire de notre région,  développement des Systèmes Alimentaires Territoriaux toujours inscrits au CRET, 40 Maisons Régionales de la Santé installées sur le territoire, mis en œuvre d’un service d’accompagnement et de formation continue par des pairs pour les chefs de cuisine, introduction des contrats d’apprentissage dans les cuisines de la région, changement de catégorie pour les chefs de cuisine alors limités à la catégorie C. Voilà le bilan rapide de 5 ans d’un mandat auquel je n’étais pas préparé mais que j’ai assuré avec passion et dignité.

Par contre la cheffe d’entreprise du secteur du bâtiment que j’étais, que je suis restée pendant mon mandat, et que je suis encore après 30 ans d’existence , cette dernière a perdu son marché d’Assistant Technique à l’entretien des lycées, parce que j’étais élue et VP de la Région.

Nul doute qu’à vous cela ne serait pas arrivé. Car enfin qu’avez-vous fait vous–même de vos années de conseiller régional ? Vous avez vendu les voix du FN à M.GAUDIN contre un bureau équipé, une voiture et une secrétaire installés en permanence à Orange pour vous permettre de gagner cette ville, ceci avec le dossard du FN.

Ainsi c’est bien par copinage et piston que vous avez gagnez cette ville. Et c’est aussi par je ne sais quels bidouillages que vous vous trouvez aujourd’hui accusé et vous avez reconnu, avoir acquis des biens de manière illégale en abusant de votre position de sachant et de donneur d’ordre.

Je ne triche pas, je ne drague pas, je ne copine pas ET J’EN SUIS FIERE

capture écran de la vidéo à la fin de l'appel,  la vidéo n'est pas encore visible pour les spectateurs...

capture écran de la vidéo à la fin de l'appel, la vidéo n'est pas encore visible pour les spectateurs...

Point 02 – ADHESION AU FOND REGIONAL COVID  RESISTANCE

Je commence mon intervention en vous rappelant la Loi que manifestement vous ignorez. En effet vous avez passé 1h en CM le 21/04/2020 à nous agonir de noms d’oiseaux car nous avons eu l’outrecuidance de vous  faire des propositions d’intervention dans le cadre de la crise de la Covid 19 puisque manifestement vous étiez à cours d’idées. Impossible de reprendre ici vos propos.

Par contre et ce pour la nième fois je vous rassure : le bloc communal a LA CLAUSE DE COMPETENCE GENERALE. Définition :

La collectivité territoriale qui bénéficie de la clause générale de compétence dispose d’une capacité d’intervention générale, sans qu’il soit nécessaire que la loi procède à une énumération de ses attributions. Cette clause repose sur les "affaires de la collectivité" ou l’intérêt public local. Elle découle de la loi municipale de 1884 et avait été étendue en 1982 aux autres collectivités territoriales (départements, régions).

La loi du 7 août 2015 portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) a supprimé la clause générale de compétence pour les départements et les régions, ne la conservant qu’au seul bénéfice des communes (art. L2121-29 CGCT). Elle lui substitue des compétences précises et définies, que la loi attribue limitativement aux départements et régions.

La clause générale de compétence a une double vocation :

  • elle distingue les compétences de l’organe délibérant de celles de l’organe exécutif, en donnant au premier une compétence de principe ;
  • elle protège la collectivité concernée contre les empiétements de l’État et ceux des autres collectivités.

En outre, avant sa suppression en 2015 pour ce qui est des régions et des départements, elle était un critère de distinction entre collectivités territoriales et établissements publics. Les établissements publics sont, en effet, régis par le principe de spécialité, selon lequel ils n’ont d’autres compétences que celles qui leur sont attribuées par l’acte les ayant institués. Toutefois, les compétences que la loi attribue aux régions et départements restant très larges, en l’état du droit, la distinction entre collectivités territoriales et établissements publics est préservée. Les communes, quant à elles, continuent de bénéficier de la clause générale de compétence, inscrite aux articles L2121-29 CGCT et suivants.

Donc le développement économique autant que le soutien au tissu économique local relèvent de plein droit de vos compétences.

Cette délibération propose d’abonder au niveau de 2€ /h au fonds régional COVID RESISTANCE. Ce sont donc 92 056 € qui sont ainsi proposés pour soutenir le désastre qui se profile, c’est-à-dire une goutte d’eau.  Cette somme est d’autant plus dérisoire que les excédents des Budgets généraux de la CCPRO et d’Orange s’élèvent à  27,4 M€.

Je ne connais pas les bilans financiers des autres communes. Mais concernant le territoire Orangeois ce montant est largement insuffisant. Vous devriez d’ailleurs nous présenter ici le bilan connu à ce jour des difficultés rencontrées par les entreprises de notre territoire. Cela devrait permettre de chiffrer l’enveloppe nécessaire au maintien de notre tissu économique.

Nul doute que les abondements des autres partenaires Etat/Région/Département serait à l’aune de l’effort consenti au regard de nos excédents budgétaires que toute le monde connait.

Combien comptons–nous d’entreprises ou d’associations caritatives sur notre territoire ? Combien vont se trouver en difficultés ? Combien votre micro-aide de 92 0000€ représente / entreprise : 100€ ? 50€ ? 150€ ?  Je pense à Emmaüs installé à Courthézon qui réinsère par le travail et qui fonctionne de manière parfaitement autonome. La Psdte de la Fondation Abbé Pierre  a lancé un appel national à l’aide il y a quelques jours ? Que lui répondez-vous, vous qui nous avez seriné en CM « le travail c’est la liberté » ? Que vous repreniez cette expression qui a fait flores au fronton des portails d’entrée des Goulags soviétiques, des camps de concentration nazis ou à l’entrée de la prison de la gestapo tchèque de Theresienstadt

Vous qui vous prétendez grand catholique au point de financer avec l’argent public orangeois une sculpture à 200 000€ en mémoire des religieuses exécutées au moment de la terreur révolutionnaire, vous ne seriez pas capable de mettre jusqu’à plusieurs millions sur la table pour sauver entrepreneurs et salariés locaux. D’autant que vous êtes assuré que l’enveloppe allouée sera intégralement fléchée sur les entreprises du territoire.

En l’état de la présente délibération je m’abstiendrai car « rien c’est dèjà quelque chose » mais j’espère que vous réviserez votre position

Au plus fort des présences 20 personnes enfin si on veux car, remarquez pas de C Avril, le cadre est vide mur en pierre....

Au plus fort des présences 20 personnes enfin si on veux car, remarquez pas de C Avril, le cadre est vide mur en pierre....

Point 03 – ROB 2020

Un ROB  pour rien ! Deux ROB pour rien ! Hors sol autant l’un que l’autre !!

Ces ROB sont ceux d’Orange et de la CCPRO. Les 2 structures pilotées par le même chef et le même staff ne peuvent que donner que le même résultat : ce truc est bâti sur des hypothèses qui peuvent totalement s’effondrer demain.

De plus il va manifestement y avoir de nouvelles têtes. Nous aurions pu attendre un peu en attendant les décisions relatives au bouclage de ces élections. C’eut été le signe d’un respect minimal à l’endroit des nouveaux élus. Ces derniers ont-ils d’ailleurs été normalement informés des décisions prises comme le demande la Loi Covid ? Cette patience aurait permis aux services de peaufiner leur ROB au lieu de noter à côté de chaque prévision «  le travail de prévision budgétaire est toujours en cours »

Concernant le ROB à proprement parlé :

  • des chiffres sans contenu donc qui ne servent à rien
  • des dépenses d’investissement non détaillées et des RAR pléthoriques
  • des recettes à 35M€ en 2019 que l’on nous annonce à 37.5M€ en 2020
  • des AP/CP censées représenter le PPI 2020  sauf qu’il y a que 7,6M€ de dépenses d’investissements pour 1 M€ de recettes ?? Pourtant on nous annonce 16.5M€ d’investissement
  • les chiffres annoncés dans la conclusion n’ont rien à voir avec ceux du premier tableau censé récapitulé l’année 2019

En conclusion de cette lecture de ROB CCPRO ce qui apparait de manière criante c’est :

  • l’absence totale de sens donné à l’action publique de cette Interco
  • la non prise en compte de la crise majeure qui est là, bien présente
  • l’absence de l’humain pour lequel nous sommes quand même censés travailler
  • l’absence de prise en compte du réchauffement climatique

Un petit truc amusant : on note des dépenses importantes dues au traitement des déchets et ce sans explicatif ! Pourtant on le sait :

  • en rentrant dans la CCPRO Orange a totalement plombé tout le travail anticipé par l’ancienne EPCI
  • le psychodrame autour du coût de la filière déchets abouti aujourd’hui que les obligations doivent impérativement être respectées,  à des couts qui vont exploser. Cat où en sommes-nous de l’expérience de tri installée à marche forcée et à prix hors norme ! Quand équiperons-nous tout orange ? L’absence volontaire de budget annexe pour ce sujet majeur de l’Interco et l’urgence de la mise en œuvre prouve une fois encore comment à Orange nous gérons les affaires publiques : pour passer pour un super gestionnaire, JB prend l’argent aux orangeois, assure le service mini/mini, thésaurise, trompette à qui mieux mieux « moi je fais mais bien moins cher que les autres et en plus les comptes débordent : je suis le roi de la gestion ! ». Malheureusement les miracles n’existent pas : prendre au nom d’un service qui n’est pas rendu c’est un détournement.
  • à ce jour le traitement des déchets est catastrophique : les points de dépôts débordent, les déchetteries fermées entrainent des dépôts sauvages partout.

Nous demandons un règlement rapide de ce problème de déchets qui relève de la salubrité publique :

  • mis en place rapide de bennes de tri dans les quartiers pour éviter les déplacements trop loin des lieux de résidence : déchets verts / déchets électriques /  encombrants
  • et toujours pour éviter les déplacements des personnes : pourquoi pas des petits marchés de quartiers avec des rotations en fonction des produits vendus ??

Je me permets de vous rappeler le souhait de beaucoup d’orangeoi.se.s que la prime exceptionnelle de 1000€ soit données aux personnels qui ont permis de tenir notre ville.

vote final plus que 17 personnes...

vote final plus que 17 personnes...

Plusieurs problèmes dans la tenu des conseils en visioconférence.

1/Le public qui voulait suivre le conseil communautaire en direct a été privé de tout le début dont l'appel des présents. Anne Marie HAUTANT a du réclamer la mise en ligne pour que le lien donnant accès a la vidéo soit activé. Rien n'indique clairement le nombre de participant.Durant la longue intervention du maire sur le ROB on a entendu distinctement le son de la déconnection de plusieurs personnes...Et ce n'était pas que des administratifs..Le maire de Caderousse C Perveyvrie

2/ La secrétaire de séance qui était Carole Perveyvrie disparu des écrans entre 9h54 et 10h18 avant la clôture de la séancequi a eu lieu à 10h38

3/ Des gens sont indiqués présents dans des cases mais on ne les voit pas ou peu, et très visiblement ils sont occupés par ailleurs. Cf ; C AVRIL maire de Chateauneuf.

4/ Au moment du vote les micros ne sont parfois pas actifs ça n'a pas l'air d'empêcher grand chose...

Ces dysfonctionnement ne sont pas les seuls.... est ce que dans ces conditions ces conseils sont valables?

Une des rare élue qui s'exprime C Maffre a eu beaucoup de mal a prendre la parole qu'elle demandait en levant pourtant la main ...

A cela s'ajoute dans les longues digression du président-maire le verbiage très select habituel, insultes -jobardise, crache retombe sur la gueule ...

Bref rien de neuf sous le ciel de la CCPRO

Aucune réponse ...

Quid des propositions ?

Quid de la remarque du président qui dit vers 10 h 07 a propos du fond abondé par 2 euros par habitants il dit : "4 collectivités abondent..." . A bon et qui ne donne rien ? On ne sait pas.

Quid de l'info des nouveau élus qui est de droit selon l’ordonnance Covid 19, prorogeant les anciens élus durant le confinement? Ben on n'en sait rien.

 

Repost0
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 13:00
Dernier conseil communautaire du mandat: des grincements de dents

Ce dernier conseil communautaire, comme l'avant denier c'est tenu avec une seule spectatrice (l'élue Aimer Ma Ville orangeoise) avec à peine le quorum, de 9h03 à 9h48, pour 11 points à l'ordre du jour. Et une fois n'est pas coutume il y a eu un record d'interventions pour un conseil sans élu d'opposition. Ce qui a marqué ce conseil c'est un échange long assez cocasse entre les élus majoritaires sur le point 2, qui parlait de la zone Grange Blanche II. En fait une pointilleuse rectification du libellé pour la seconde fois d'une précédente délibération qui demandait une subvention au département.

Jacques "... personnellement je ne suis pas favorable mais les communes sont reines dans leur territoire..." Et oui Jacques a fait une déclaration alambiquée soignant son électorat en ce temps de campagne. Alors il n'est pas d'accord mais vote pour, parce qu'il estime que dans cette Interco le fonctionnement addopté est que chaque maire reste responsable des projets dans sa propre commune. Mais il comprend les gens qui s'inquiètent... Ben voyons. Et puis alors que Claudine MAFFRE prenait la parole, le Jacques était lui tout sourire aux lèvres, il semblait jubiler de sa petite entourloupe, avant de reprendre un air plus en adéquation avec la situation.  C MAFFRE a relevé: " ravie d'apprendre que comme moi vous n’êtes pas favorable à cette plateforme. ...souci environnementaux, nombre de camion..., stockage produits dangereux...l'argent ne s'oppose pas à l'environnement, argent et environnement ne peuvent plus se dissocier...Et fichtre elle a reproché ce que les élues Aimer Ma Ville dénoncent depuis toujours: Les élus que nous sommes ne sont pas destinataire de ce qui se décide en bureau ou en commission (difficile de se rendre compte des choses avant le vote) et c'est un souhait que je formule" .

Rochebonne franchement irrité, a refait l'histoire dans une longue intervention expliquant le pourquoi du comment -l'air sévère et à la fin tout rouge- avec des mots très tranchants: ... ça me fatigue...  l' art de la traitrise et de la fourberie,... c'est tellement facile en période de campagne..." Puis il a accusé les agriculteurs de ne pas s'être gêné pour épandre des produits chimiques durant des années ...soulignant l'exagération dans la présence d'espèces à protéger, il a conclus qu'elles ne pesaient pour lui rien face au 600 emplois que généreront cette plateforme ...Au passage il a jeté l'argent ce n'est pas rien à l'encontre de C MAFFRE laquelle du tac au tac a répliqué: ce n'est pas ce que j'ai dit.

Biscarrat maire de Jonquière pris plusieurs fois la parole tranquile, il a expliqué qu'il doutait -études...- et qu'il avait transmis un article "Reporterre" au préfet, parce qu'il y a matière à s'interroger...

Bref ça a chauffé sur le banc des présidents et vice-présidents.

Repost0
21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 22:26

Hier vendredi 20 décembre par transmission d'une note de service les élus communautaires apprenaient  le regroupement des Services Financiers de la CCPRO et de la Ville d’Orange à compter du 1er janvier 2020. 

Les élus municipaux eux ne sont jamais informés des remaniement de services, donc aucune info...

Avec 19 élus sur 381 à partir de 2020; la ville centre a de grandes chances de garder la main et contrôler totalement la gestion de l'interco...

Article d'octobre 2019; 38 conseillers au lieu des 26 mais où va-t-on les loger?

Regroupement des Services Financiers de la CCPRO et de la Ville d’Orange au 1er janvier 2020.

Repost0
20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 11:12
La gestion du Personnel: bigre la notation aux pieds du chef

Au conseil intercommunal Anne Marie HAUTANT est intervenue sur un unique point à l'ordre du jour (N°7), puis elle est partie. Des conseils à 9h du matin pour des personnes en activité...en fin d'année...c'est beaucoup mais elle a tenu quand même à redire leur quatre vérités aux gestionnaires quant au management très spécial à Orange du personnel féminin Cf Affaire CANUTI, et à la notation particulière laissé à l'appréciation subjective d'un tel personnage (ce qui donc en renforce les "privilèges"). Vous trouverez en PJ le document annexe qui vous permettra d’apprécier.

A la question d'Anne Marie HAUTANT sur la responsable sanctionnée après une affaire de harcèlement sexuel par le DGS, le maire a dit qu'ils avaient été obligé de la réintégrer à cause du fait qu'ils avaient omis de lui signifier que son dossier était consultable, et ce par simple précaution voire faveur. Mais que ça changeait rien, qu'elle était de toute façon absente. Puis il a expliqué qu'elle ne s'était pas présentée à la concertation avec son harceleur...(bizarre non? ironique). Et là le maire à court du mot pour la suite de la procédure s'est retourné sourcils froncés vers un CANUTI captivé par son téléphone, (il n'en a pas levé les yeux durant 1h10 du conseil à part pour une mini information au conseil concernant les mutualisations d'agents "mairie, CCPRO, CCAS", en début de conseil ) Ce dernier a alors daigné marmonner un mot depuis sa chaise: "disciplinaire", pour signifier qu'il y aurait donc une commission de discipline...

Hallucinant!

Le lendemain du conseil communautaire les élues Aimer Ma Ville trouvaient dans leur boite aux lettres en mairie la lettre suivante. ci dessous.

Comme quoi le malaise perdure et perdurera tant que cette équipe restera en place. Plusieurs agents sont en souffrance et on le sait, en, mairie au CCAS, et à l'interco. Il n'y a plus que les municipales pour changer la donne assez rapidement. Nous l'appelons de nos vœux.

La gestion du Personnel: bigre la notation aux pieds du chef
La gestion du Personnel: bigre la notation aux pieds du chef

Présents HAUTANT Anne-Marie (jusqu’au point n°8)

AVRIL Claude, ROCHEBONNE Alain, FENOUIL Jean-Pierre, BISCARRAT Louis,FLEURY George-AndréeBOMPARD Jacques,TESTANIÈRE Gérald, GALMARD Marie-Thérèse, SABON Denis, STEINMETZ-ROCHE Marion, PASERO Jean-Pierre, ARNAUD-PERVEYRIE Carole, BOURGEOIS Claude, BÉGUELIN Armand, GRABNER Chantal, MARQUOT Xavier, CRESPO Anne,GASPA Catherine,

Absents ayant donné pouvoir: LORHO Marie-France pouvoir à BOMPARD Jacques,GIL Sandy pouvoir à GASPA Catherine, LAROYENNE Gilles pouvoir à BISCARRAT Louis, LEMAIRE Marie-Thérèse pouvoir à ROCHEBONNE Alain,MAFFRE Claudine pouvoir à FLEURY Georges-Andrée

FIDÈLE Serge avait donné son pouvoir a BISCARRAT Louis lequel déjà pourvu a bien été obligé d'en abandonné un.

Absents sans avoir donné son pouvoir BOMPARD Guillaume . Ce dernier est totalement invisible de l'eau dans le gaz?

Le maire a dit constatant le quorum atteint qu'il n'avait de toute façon pas besoin de tout le monde. Pourquoi cette réflexion? Alors soit pour signifier à Anne Marie qu'elle pouvait s'abstenir de venir soit pour parler d'autres absents? Allez savoir.

 

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 09:57
Conseil communautaire du 4 nov 2019: déclaration d'Anne Marie HAUTANT.

9 h00 ce lundi 4 nov pluvieux conseil communautaire.

Vu la position du maire par rapport à l'affaire de son DGS.

Vu la présence de ce dernier dans la salle,

Vu le courriel reçu par tous les élus communautaires le 30/10/19 à 20:21 de la part d'une employée de la CCPRO se plaignant du comportement de ce DGS, leur supérieur.

Vu la correspondance avec Monsieur le Président de la CCPRO jointe à son courriel

Vu les mails à M CANUTI, à la directrice des RH fournis également avec le courriel

Vu que l'enquête administrative rendue le 28 octobre 2019 au président J Bompard. Enquête dont rien n'a transpiré aucune communication, ni présentation des conclusions.

Vu la déclaration du président maire maintenant le DGS dans ses fonctions

Vu qu'Anne Marie HAUTANT a demandé en conseil communautaire la parole en préambule et qu'elle le lui a été refusée.

Elle a annoncé qu'elle ferait par écrit sa déclaration à l'attention du président pour l'interpeller sur ses responsabilités.

Ce qu'elle a immédiatement mis a exécution et a quitté le conseil communautaire séance tenante alors que le président maire l'insultait: "vous avez déversé votre vomi" en guise d'au revoir.

Contexte: Le président de la CCPRO a refusé de me donner la parole en début de conseil du 4 nov 2019, 9h00 Voici ce que j'avais à lui dire.

 

"Je souhaite vous faire part de mon indignation monsieur le président de la CCPRO et maire d’Orange alors que vous couvrez votre DGS, nommé en septembre 2014, malgré des faits gravissimes rendus publics : violences avec arme sur son ex-compagne,  destruction d’archives publiques, présomption d’abus de position dominante sur certaines personnes de l’administration.

 

Enfant, j’ai été témoins de violences de cette nature et c’est avec une grande émotion, et avec un immense dégout que je constate votre soutien sans faille à un homme qui fait preuve d’une rare constance dans ses turpitudes qu’elles soient privées ou publiques.

 

Vous êtes donc de ceux qui sont capables de couvrir les pires dérives de l’humanité qui si elles font parties des sociétés, ne doivent pas être acceptables en positions de pouvoir. Ceci revient donc à soutenir des comportements déviants qui sans doute vous rendent de nombreux services."

 

Anne Marie HAUTANT  4 nov 2019

 

Lettre de l'employée reçu par mail le 30 à 20h21

 

> > Objet : Information importante
> >
> >

Messieurs dames les Élus de la CCPRO,


> >

J'apprécie travailler avec vous, c'est la raison pour laquelle je vous tiens informés de la situation.


> >

Comme vous le savez, M. Canuti a été condamné hier à une peine inscrite au B2 du casier judiciaire.


> >

Je suis moi aussi victime de M. Canuti dans un cadre professionnel.
> >


> >

Voici ici ma correspondance avec Monsieur le Président de la CCPRO pour dénoncer cette situation, dans l'espoir d'un accord amiable qui regrettablement n'a pas abouti malgré une enquête administrative dont le rapport a été rendu à M. le Président le 28 octobre matin.
> >


> >

En l'absence de toute perspective, je suis contrainte de me défendre en faisant un recours et en diffusant l'information.
> >


> >

J'ai subi bien trop d'humiliations, de grossièretés et de manipulation psychologique de la part de M. Canuti. Et en plus c'est moi qui suis sanctionnée. Cette situation est-elle acceptable selon vous ?


> >

J'ai toujours respecté ma place de fonctionnaire et le pouvoir de décision des Élus : je ne dérogerai jamais à ce principe fondamental de la fonction publique quelles que soient les pressions que M. Canuti a pu exercer sur moi pour que je fasse l'inverse, et qui en partie m'a valu son courroux.
> >
> >

Par la présente je dénonce ce que j'ai vu et subi d'illégal, ce qui fait partie de mes devoirs de fonctionnaire.


> >

Je me tiens à votre disposition le cas échéant.

A la fin du conseil l'élue de Jonquières, Claudine Maffre, a pris la parole pour demander la réunion d'une commission d'élus pour enquêter. Le maire de Jonquières, Monsieur Biscarrat, a alors demandé a ce que cette commission voit le jour rapidement. Jacques Bompard a accepté avec un sourire ironique. Qu'en sera-t-il?

Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 06:58
38 conseillers au lieu des 26 mais où va-t-on les loger?
38 conseillers au lieu des 26 mais où va-t-on les loger?

L'arrêté préfectoral du 30 septembre 2019 publié sur le recueil des actes administratifs de la préfecture, le 7 octobre, recadre la représentativité au sein de notre Interco.

En mars 2020 après les élections municipales, à la CCPRO siègeront 38 élus au lieu des 26 actuels.

Ce n'est qu'un juste retour à la "normale": La stricte application de la loi que Bompard avait en son temps réclamée à corps et à cri et obtenu en 2015 puis qu'il a refusée en 2017 car ça ne l'arrangeait plus, l'avantage lui étant alors très favorable.

Question mais où va-t-on mettre les 12 élus supplémentaires?

Problème: L'actuel siège de l'Interco n'est pas pourvu d'une salle ad hoc.

Reviendra-t-on à un tour dans chacune des communes? Ou se serrera-t-on dans le réduit actuel qui a déjà bien du mal à recevoir trois chaises pour le public? Ou bien cela engendra-t-il de nouveaux frais pour aménager une autre salle? Ou bien loura-t-on quelque chose à la commune centre? Décidément  l'achat, l'aménagement fort cher (aménagement toujours en cours) de l'ancienne trésorerie se montre encore une fois guère pertinent.

Trêve de plaisanterie le souci reste que la ville d'Orange n'aura guère de mal à garder la main...

 

 

1 Le conseil communautaire des pays réunis d' Orange a depuis le 1er janvier 2017 une représentation qui contrevient à la loi, par le fait qu'Orange est représentée par une très très large majorité.

18 élus sur 26

Ce fait provient des batailles de pouvoir Bompardien, entrée forcée d'Orange dans la CCPRO le 1er janvier 2014.

A l'époque le Conseil communautaire était constitué de 50 représentants et se déroulait dans de grandes salles  styles salle des fêtes/ gymnase. (7 communes )

La représentation à 50 dérogeait à la loi dans le sens ou elle permettait une surreprésentation des petites commune par un consensus. Bompard avait demandé et obtenu la stricte application de la loi. Ceci par procès Et le nombre d'élus était passé de 50 élus à 40 avec 18 représentants à orange au lieu de 15. Les petites communes se retrouvant avec un seul représentant, leur seul maire au conseil communautaire

Le "déséquilibre" dans la représentation des commune actuel, découle d'un refus de Bompard de reconsidérer au regard de la même loi qu'il avait invoqué en 2015 au départ de Sorgues et Bédarrides  départ annoncé en 2016 et effectif en 2017.  Départ provoquer par la gestion Bompardienne à travers le redevable président A Rochebonne. Départ qui a mis Orange dans une situation de domination illégale sur les petites communes.

Bompard avec ses histoires de prise de pouvoir a joué et flingué le mandat 2014/2020 .

A la CCPRO depuis la fin de la présidence Alain Milon, c'est le règne Bompardien, direct ou indirect.

Avec ou sans représentativité légale les petites communes, restent bel et bien les perdantes de leur souveraineté dans un système intercommunal. Il est facile pour un esprit Bompardien d'en profiter. Soit les petites communes le laisse faire, lui font allégeances, mendient, subissent, soit elle deviennent le vilain petit canard qui dérouille. Éviter cela demande une étique, un respect où une charte style celle d'Anticor

A savoir les élus communautaires sont des élus communaux. Il n'y a pas d'élection spécifique ils sont déterminés par fléchage explicite sur les listes des candidats aux municipales.

 

 

28 avril 2015 CCPRO: De 50 à 40 conseillers, "petit détail" non relevé...et pourtant!

1er janvier 2014 nombre de conseillers par commune Bédarrides : 5 conseillers, Caderousse : 4 conseillers, Châteauneuf du Pape : 4 conseillers, Courthézon : 5 conseillers, Jonquières : 5 conseillers, Orange : 15 conseillers, Sorgues : 12 conseillers

17 juillet 2015 Conseil communautaire du 23 juillet 2015.

les trois conseillers supplémentaires d'Orange étaient Mme Anne CRESPO, M.Guillaume BOMPARD Mme Catherine GASPA

14 décembre 2015 Le Président de l'interco, écrit une lettre aux élus.

17 mars 2015 Feuilleton CCPRO: Rochebonne élu, une victoire de qui?

17 janvier 2019 Quatrième élection d'un président à la CCPRO ... Le cinéma continu!

38 conseillers au lieu des 26 mais où va-t-on les loger?
38 conseillers au lieu des 26 mais où va-t-on les loger?
38 conseillers au lieu des 26 mais où va-t-on les loger?

En ce moment

Nouveaux travaux à l'hôtel de communauté. Aménagement des espaces libérés par le conseil départemental.

Aménagement du local des archives dans le hangar en face de l'autre coté de l'avenue.

Encore des surcouts...

Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 12:30
Du mépris pour Chriac, du mépris pour le maire de Caderousse, du mépris pour les élus, pour nous tous les habitants.

Ce lundi 30 septembre se tenait le conseil communautaire de rentrée à 9h00 du matin fin 10h40. Durant 1h40, nous avons eu un catalogue complet et dense de la suffisance et du mépris Bompardien dans toute sa splendeur.

Ce lundi 30 septembre est une journée de deuil national en hommage à Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre. Or au conseil CCPRO malgré la demande d'Anne Marie HAUTANT, rien aucune minute de silence, le président-maire Bompard, lui coupant la parole n'a même pas daigné écouter/réagir.

Ce lundi 30 septembre la séance était marqué par l'absence exceptionnelle du maire de Caderousse endeuillé soudainement par le décès de sa femme -58 ans-. A la suggestion d'Anne Marie HAUTANT même mépris de Jacques BOMPARD et donc rien, pas de minute de silence, ni même une minuscule parole compatissante.

Ce lundi 30 septembre les élus ont reçu une pluie d'insultes et mépris en guise de réponses à leurs questionnements. Claudine Maffre s'est même vue refuser la parole. Pourtant les élus qui prennent la parole ne sont pas foule. Anne Marie HAUTANT s'est vue reprocher de ne pas s’être déplacée à la commission déchets ... Encore fusse-t-il qu'elle y soit convoquée! Le rapport déchet n'est pas complet s’amenuise d'année en année ne répond pas aux normes de rédactions légaux - objectifs, progression, performances de réduction, de valorisation- Bref un vrai RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES ... Que diable vous n'aviez qu'à être là à la commission... Ici on vote point. Euh les rapport c'est aussi informatif pour le contribuable vous savez . Et bien les contribuables ils n'ont qu'à aller se faire voir ailleurs ...

Le clou du mépris ambiant de ce lundi matin 30 septembre visant le monde médiatique. cf l'article précédent

Du mépris pour le président Chirac, du mépris pour le maire de Caderousse, du mépris pour les élus, pour nous tous les habitants de l'interco. Du mépris y en avait pour tous et le monde entier. Mais pour qui se prend le vieux mégalo? Franchement finir sa vie avec si peu de contentement dans ses entrailles, ça fait pitié.

 

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.