Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Groupe de citoyens de la ville d'Orange, soutenant deux élues au conseil municipal: Anne-Marie HAUTANT et Christine BADINIER. Opposition au maire d'extrême droite depuis 2001.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2017 Huitième anniversaire du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

  lundi 23/10, 18h30, Salle Dufays, à Châteauneuf-du-Pape Annulée

Lundi 20 Novembre 2017, à 18h30, à Orange (au Théâtre Municipal)

Conseils Municipaux à 9h

   27 oct, 23 nov, 14 déc


Commission éducation  10 oct à 18 H 00 

Commission Finances    10 oct, 7 nov, 28 nov à 17h30.

Commission urbanisme infrastructure  11 oct annulée, 8nov,  29 nov à 17h00

 

 

 

 

4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 12:46
Orange et les Chorégies! Un rapport pas sain mortifère. Une dette à double sens.

Petites réflexions sur le nouvel épisode de sauvetage des Chorégies d’Orange en ce début d'août 2017 !

 

Qui se souvient du montant de la subvention aux Chorégies allouée par le maire de la ville en 1995?

Personne?

Pourtant c'est facile le montant en  2017 est strictement le même qu’en 1995. C'est qu'à Orange nous sommes dans un autre monde, particulièrement du côté subventions aux associations. Pas de partenariat pas de discussion, ni seulement un réajustement vis à vis du coût de la vie, juste un rapport de force. Pas bien sain et surtout pas du tout dans l'intérêt général.

Pour les Chorégies ce gel des subventions municipales entraine celui des subventions de l’Etat, de la Région et du  Département. Cf courbe ci dessous  Cette vengeance pécuniaire du maire d’Orange est l’un des aspects de la vendetta orangeoise contre tous ceux qui ne courbent pas l’échine devant sa volonté de domination. Celle qui assoit la crainte de représailles et non le respect, dans tous les rouages.

 

Résultat: Il manque dans les comptes de l'association des Chorégies sur la ligne recette subvention ville d'Orange 1 million d'euros. En faisant un rapide calcul de l’actualisation de cette subvention sur la base de la mise à jour du taux de l’inflation de 1995 à 2017 et en y rajoutant les 2 années ou la ville d’Orange n’a rien versé aux Chorégies nous arrivons à presque 1 million d’€ (960 000 €) soit le trou à combler  moins le récital annulé de R Alagna - qui lui peut être considéré comme un simple (et coûteux) accident: moins 500 000€

Conséquences les autres institutions publiques sont également pour ce festival lyrique en mode gel des subventions, ne voyant pas pourquoi elles abonderaient à la place de ... L'état l'avait fait dans un premier temps pour se faire ensuite moquer par le maire d'Orange...

Vous pouvez donc sans crainte multiplier par 4 pour les 4 partenaires. Total = 3,840 M€ manquent aux caisses de l’association par la volonté d’un seul homme ! De quoi faire face aux aléas de tous bords.

 

Doit-on condamner la majorité municipale pour son absence de soutien à ce Festival Lyrique et populaire de renommée internationale ? Faut-il ou non féliciter Région et Etat de voler de temps à autre au secours des Chorégies si fragiles financièrement ?

Question difficile : le premier réflexe est la colère ! Et si les Chorégies fermait la porte, ou déménageait et délocalisait leur prestige qui bénéficie pourtant à toute la ville. Le délégué à la culture, G.Bompard, les remplacerait-elles par une manifestation style "Orange Plage".  J.Bompard trônerait-il et ferait-il projeter son hologramme sur la statue d’Auguste pour les nocturnes ? Succès assuré !

 

Outre le fait que ces sauvetages à répétition sans traitement du fond cautionnent l’attitude du maire, la situation financière est stressante, décourageante. L’argent public dort sur les comptes le potentiel du lieu est sous exploité. Et comble de l'ineptie, non seulement cela perdure depuis 22 ans mais en plus la ville d'Orange ne fait même pas l'effort de promouvoir le festival sur ses supports médiatiques -internet! Les seules allusions aux Chorégies qu'elles concèdent sont la publicité pour les "Off des Chorégies", des événements culturels municipaux qui se déroulent sur la place de la mairie.

L'ensemble met à mal les bonnes volontés, provoque des prises de risque,  demande un déploiement d'énergie, d'ingéniosité sans fin épuisante. Sans grand espoir de résultats, la seule omniprésence de J Bompard paralysant le festival (la ville) qui végète (dépérit) depuis 22 ans. En comparaison celui d'Aix durant la même période a lui bel et bien gagné en essor et en notoriété.

Pendant ce temps là rien, absolument rien, n’est fait pour déranger le maitre des lieux qui pérore et ricane en attendant quoi? La fin, des démissions peut-être?

Les orangeois biberonnés à la propagande bompardienne depuis 22 ans ouvriront-ils alors les yeux? Pas sûr! Ce serait de toute façon bien trop tard. Comme pour notre piscine des Cèdres, notre musée des sites, notre gare routière etc il ne nous restera plus que des regrets éternels.

Les grands esprits pensent que nous sommes bientôt au bout de l’histoire : « Le combat cessera faute de combattants ».  Sauf qu’ici le combat n’est pas très glorieux. Croire que ces décennies d'asservissement, de négations de nos fiertés - individuelles, identités culturelles, historiques, patrimoniales- exercés sur les têtes et les cœurs ne laisseront pas de traces est bien naïf !

 

Quelques infos :

Aujourd’hui se sont à minima 50 Millions d’€ qui sont subtilisés à la dynamique économique locale par une majorité avaricieuse qui nous mène à la faillite. Orange se meurt et comble de l'incohérence avec des coffres pleins.  "Les fonds publics génèrent un effet levier : un euro de subvention entraîne 10 euros de retombées économiques,  sans compter l'impact touristique dans les villes comme Orange..

Les Chorégies d'Orange à cause du déficit de subventions sont autofinancées à hauteur de 80%- 85%, cas unique et quasi intenable pour un festival de musique classique en France. Le moindre accident de parcours ...

Comparons: Le festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence touche 8,5 millions d'euros ( budget établi à 23,5 M€ en 2016 ) de subventions publiques contre 900 000 € pour Orange. (budget 5,67 M€ )

2013 cumul de deux aléas, une programmation moins classique et un souci de santé: Vaisseau Fantôme de Wagner ne fait pas le plein un trou de ? Puis même année annulation du récital de Roberto Alagna là un manque à gagner de 500 000 euros.

http://marseille.latribune.fr/economie/2017-06-23/festival-d-aix-en-provence-l-efficience-d-un-modele-economique-741511.html

 

Ci dessous documents issus de l'AG de l'association des Chorégies de 2015.

En 2014 sur l'intervention de l'état, la ville avait abondé de 25 000€ sa participation annuelle. Un petit bec sur la courbe qui est bien vite retombé sur sa ligne atone de 152 450€

http://www.orange-autrement.fr/2014/11/choregies-25-000-euros-de-subvention-exceptionnelle-merci-m-le-ministre.html

Orange et les Chorégies! Un rapport pas sain mortifère. Une dette à double sens.
Orange et les Chorégies! Un rapport pas sain mortifère. Une dette à double sens.

Et oui extraordinaire pas la moindre pub pour les chorégies sur les site municipaux à croire que ce festival à lieu ailleurs sur une autre planète.

http://www.orange-autrement.fr/2017/06/silence-radio-pour-musique-en-fete.html

Orange et les Chorégies! Un rapport pas sain mortifère. Une dette à double sens.
Orange et les Chorégies! Un rapport pas sain mortifère. Une dette à double sens.
Repost 0
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 20:32

Les difficultés financières du plus vieux festival lyrique, les chorégies d'Orange ne sont pas un mystère.

Rappelons que la ville très dépensière en festivité de niveau village à plus grandiloquente, 2016 pas loin du million d'euros, n'a pas revalorisé  sa subvention aux chorégies d'Orange depuis plus de 22 ans. Le million d'ancien franc pile poil...152 450€!

Une guerre politicienne qui est responsable à 100 % des difficultés financières de cette association des chorégies d'Orange autofinancé à 80 %. Un exploit inédit qui perdure depuis trop longtemps et l'améne aujourd'hui au bord du gouffre. Demain les courageux et tout nouveaux responsables directeur et présidente ont prévu un conseil d'administration extraordinaire.

Nous souhaitons et espérons que la ville richissime fera un effort.

Elle a bien prévu de dépenser plus de 600 000€ par an pour sa vidéo protection pendant 5 ans, 2017 jusqu'en 2021.

Elle a bien dépensé plus de 600 000 € pour Orange plage ouvert 53 jours et ses quelques visiteurs.

 

etc  bon nombre de dépenses plus ou moins utiles juste pour ? dégonflé la trésorerie? Faire plaisir ? Amuser, occuper le fiston?

Elle a thésaurisé 50 millions d'euros force de promesses non tenues tel que le parc aquatique, de travaux reportés ou qui trainent etc.

Comment est-ce possible de ne pas être capable de prendre la mesure de ses responsabilités?  Agir pour sauvegarder et assurer la sérénité financière du plus vieux festival lyrique est un minimum. Ce festival amène renommée et une pluie de retombées financières. Sans lui les commerces peuvent fermer leurs portes. Ce n'est pas avec les 145 000 visiteurs annuel au théâtre antique qui se sauvent à Nîmes dans l'heure, des images souvenir sur des bâtiments en ruine qu'ils pourront vivre...

Honte à vous mesdames messieurs de la majorité!

http://www.leparisien.fr/marseille-13000/choregies-le-maire-d-orange-jacques-bompard-assure-vouloir-sortir-par-le-haut-de-la-crise-15-03-2016-5628745.php

Les chorégies dans le rouge? en "sursis" titre un quotidien!
Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 14:45

Chaque année, les députés et sénateurs se partagent un pactole plus d'une centaine de millions d'euros: la fameuse réserve parlementaire. Une pratique qui est restée longtemps discrète, inégalitaire1. Elle bénéficie d'une relative transparence depuis 2013 par la publication cette année là des sommes versées au titre de cette réserve parlementaire en 2011 et 2012 et cela au terme d'une lutte menée par  Hervé Lebreton, un simple citoyen. Depuis cette date une liste annuelle des bénéficiaires, montant, député concerné est publiée chaque année.

Chaque parlementaire est libre de choisir le bénéficiaire et le montant des subventions. Comment le député-maire d'Orange a-t-il géré ce pactole ?

 

Détail des choix faits par l'élu ci dessous. Années 2013, 2014, 2015, 2016, en 2012 nous n'avons pas retrouvé la publication et pour 2017 le tableau sera publié en 2018.

 

1/ 11,92 millions d'euros pour l'élu le plus avantagé en 2011...

 Assemblée: Claude Bartolone a fait adopter de nouvelles règles : 130 000 euros maxi par député et 520 000 euros pour le président de l'Assemblée.

 Sénat, aucun engagement de transparence

http://www.francetvinfo.fr/politique/reserve-parlementaire/reserve-parlementaire-qui-sont-les-elus-les-mieux-lotis_358484.html

Pour 2013: Subventions issues de la réserve parlementaire.

Total: 124 500€

Réserve parlementaire de la IV ème a financé quoi?

Pour 2014: Subventions issues de la réserve parlementaire.

Total : 120 000€

Réserve parlementaire de la IV ème a financé quoi?

Pour 2015: Subventions issues de la réserve parlementaire.

Total 62 500€

Réserve parlementaire de la IV ème a financé quoi?

Pour 2016: Subventions issues de la réserve parlementaire.

Total 110 639€

Réserve parlementaire de la IV ème a financé quoi?
Réserve parlementaire de la IV ème a financé quoi?
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 07:02
Tableau des subventions 2016 aux associations, publication demandée: Fait. Merci .Tableau des subventions 2016 aux associations, publication demandée: Fait. Merci .

Captures d'écran du site municipal: gauche  le 15 mai à 12h19, à droite après le conseil du 15 juste à 14h25 la modification était faite (-;

 

Tableau des subventions 2016 aux associations, publication demandée: Fait. Merci .

En conseil municipal, Christine BADINIER faisait remarquer que la loi n'était pas respectée en matière de transparence des subventions aux associations. Le site municipal n'était pas mis à jour. Le dernier tableau publié étant celui de 2012, manquait juste  2013, 2014, 2015,2016...

D'autre part dans le dernier compte administratif fourni aux élus pour le conseil du 14 avril 2017 le tableau donc 2016 était absent...

Le 17 avril 2017, les élus Aimer Ma Ville écrivait à ce propos au préfet. Le 15 mai en conseil, Christine réitérait la demande de publication sous forme de tableau récapitulatif annuel .

Et bien c'est fait. Le tableau de 2016 est publié.

Reste que les tableaux 2013, 2014, 2015 n'ont jamais été publié comme le demande la loi! décret n°2006-887 du 17 juillet 2006 et  que le site municipal n'archive pas ces tableaux...

Cette manière de se vanter dans ses allocutions, du haut de la respectabilité associée à son titre d'élu, auprès de personnes qui n'ont aucun moyen de contrôler... ce manque de transparence, les amalgames en disent long sur la crédibilité du personnage.

 

http://www.orange-autrement.fr/2017/05/subventions-aux-associations-pas-de-publication-annuelle-depuis-2012.html

Tableau des subventions 2016 aux associations, publication demandée: Fait. Merci .
Tableau des subventions 2016 aux associations, publication demandée: Fait. Merci .

Pourquoi tant de retard dans la mise à jour du site municipal?

LA réponse est facile

Regardez donc la rapidité dans les publications des photos du député-maire (inaugurations, réunions de quartier etc) qui sont de véritable mise en scène propagandiste...

Tableau des subventions 2016 aux associations, publication demandée: Fait. Merci .
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions Elections
commenter cet article
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 10:07

Au dernier conseil municipal le 15 mai a été voté une nouvelle avance 150 000€ en subvention municipale pour l'ASON.

Une avance en mai 2017 pour 2018?

Une avance de 150 000€?

L'argument servit: les clubs sportifs font des saisons décalées par rapport au calendrier civil.

J-P PASERO a tenu à relever que cette année il n'y aurait aucun contrôle du gendarme financier, la DNACG. "Les comptes du club de Volley sont bien tenus!1"

Nous dirons simplement , il était temps.

Depuis 2010 ce club montre des signes inquiétants dans la tenue de ses comptes, et ce avec un laissé faire plus qu'anormal de la part de la municipalité sensée les contrôler2. Il brasse des subventions dépassant les 450 000€ avec des avances de plus en avance.

Cette nouvelle avance 2018 intervient donc en mai, pour la saison 2017 2018. Le décalage est validé en esprit mais pas encore assumé comptablement. On parle toujours d'avance sur la subvention 2018... Et dire qu'on nous explique par ailleurs qu'une avance n'est pas autorisée...

Retour sur la fulgurante augmentation des subventions municipales à ce club.

Christine BADINIER a rappelé cette histoire peu banale en conseil municipal le 15 mai 2017.

- 2002 le club a eu pour l'année 15 245 €

- 2007 premier grand saut 60 000€ et déjà les grandes manoeuvres avec 15 000€ en janvier, 45 000€ en mars, annoncées sur la revue municipale en grande pompe avec force argument élogieux pour la municipalité qui soutiendrait ses associations. Euh cette association là particulièrement.

- 2008 pif paf on n'a rien vu 150 000 €

- 2010 re-pif paf , 250 000€ plus 200 000€ d'avance et la on comprend bien qu'il y a lézard, On apprendra par la suite que les comptes n'étaient pas tenu...2010 et 2011 cause problème de santé du président

- 2011, 2012 donc 450 000€ toujours avec des avances conséquentes... toujours avec des soucis de comptabilité

- 2013:  473 000€  allonge de 23 000 pour que l'équipe garçon reste en ligue B. Cette équipe alors classée deuxième de la ligue B se voit refuser l'accès aux phases finales du championnat de France par la DNACG en avril 2013

- 2014: 450 000 € nouvelles histoires, /ason-une-info-site-ligue-nationale-de-volley

- 2015: 450 000 € les avances avancent dans le temps.

- 2016: 450 000€ ou 585 000€ on se posait la question d'autant qu'aucun tableau récapitulatif n'était fourni aux élus dans le compte administratif 2016.4

2016 une année pas bien engagée. La mairie décide de baisser la subvention à 400 000€ et de suspendre le versement des 50 000€ restant à la montée en ligue B.

Résultat des comptes, rien de bien clair, le club au titre de 2016 aurait touché ?

Calculons:

- 200 000 € en avance dans l'année précédente

- 100 000 € en janvier 2016

- 100 000€ en mars 2016 soit donc là en mars la totalité de leur subvention!!!

Mais toujours en mars 50 000€ sont votés sous réserve de montée en ligue B.

-135 000€ en juin sont alloués, condition de l'accession en ligue B, il fallait boucher le trou.

- 2017

- 175 000€ en janvier 2017,

- 140 000 en avril le tableau d'avril fait apparaitre les 135 000 € de juin 2016 comme une avance sur 2017!

175 000 + 140 000 + 135 000 = 450 000€!! dès le 14 avril

Avril 2017 le club a déjà touché toute sa subvention annuelle.

Et conseil 15 mai magique décalage: Attention on parle en année sportive de juin 2016 à juin 2017...

Alors

15 MAI 2017

- 150 000€ sont votées en avance pour la saison 2017/2018 tout en planifiant un plus qu'improbable calendrier des autres versement.

Anecdotique?

- 2000 et 3000 € sont attribués pour des actions au titre du contrat de ville...soit celles concernant réellement la population. Jusqu'à présent ce club se prévalait de ses actions sociales dans le quartier pour justifier cette astronomique3 subvention.

L'an passé, l'action associée au contrat de ville "quartier de haut niveau" avait mobilisé plus de 100 enfants sur une semaine durant les vacances de printemps se vantait le club. Cette année une trentaine d'enfants ont profité d'une animation sur trois jours dont une sortie en bus au Ventoux avec plus de 20 accompagnateurs s'est indigné Christine BADINIER en fin de son intervention.

Cette gestion des subventions est sidérante. Tout à fait symptomatique de la méthode BOMPARD. Du grand n'importe quoi et on embrouille, bistrouille, pastrouille.

Les élus Aimer Ma ville soutiennent qu'il faut plus de transparence. Etre responsable politique c'est faire des choix clairs et les assumer. Une politique de la ville saine, soutient les associations au service de la population. Elle ne peut être confondue avec le choix de soutenir un coûteux club pro, lequel loin d'action sociale, fait venir des joueurs pro des pays de l'Est. Se cacher derrière des soit disantes actions en faveur des jeunes, des habitants des quartiers c'est abject.

 

 

1 Tiens donc ce n'est donc pas une cabale gratuite contre ce pauvre club mais bien à cause d'éléments tangibles qu'il y a eu toute ces histoires.

http://www.orange-autrement.fr/article-l-ason-sanction-116968835.html,

http://www.orange-autrement.fr/2014/05/ason-retrograde.html

http://www.orange-autrement.fr/2016/07/ason-au-rattrapage-ca-passe.html

2 D'autant qu'elle se montre très sévère avec d'autres club sportif qui survive avec des subventions dérisoires.

3 Astronomique car plus de 10 fois ce que touche le club de foot ou de rugby et plus de 100 fois ce qu'ont bien d'autres clubs qui tous justifient de bien plus d'adhérents, de sérieux et de services à la population.

4 Les élus Aimer Ma Ville ont demandé et l'attendent encore...

ASON subventions, une avance sur  2018 au mois de MAI!
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions ASON
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 15:34

Les subventions aux associations sont à Orange sujet à de grandes déclarations fantaisistes (vantardises) de la part de l'édile. "Il" donne plus que les autres communes...

"80€ ou 135€ par an et par habitant (La différence c'est selon le jour? l'humeur?) par rapport à 35€ en moyenne nationale." 

D'une part se comparer à une moyenne nationale (dont on ne connait pas l'origine) correspond à une manipulation, car on ne peut comparer que ce qui est comparable, et en matière de subventions une grande ville à d'avantage de moyens et besoins qu'une commune rurale.

D'autre part questionné par les élues Aimer Ma Ville, qui ont assisté aux voeux durant lesquels sont faites ces déclarations fantasques, le maire n'a pas pu répondre. La question était pourtant simple. En somme, par quel calcul vous arrivez à de telles affirmations?

Bref...

Cette année surprise le compte administratif de la ville, fourni au conseil du 14 avril 2017 ne comportait pas de tableau récapitulatif des sommes et avantages en nature alloués aux uns et aux autres...

Et trois semaines plus tard, personne ne semble en mesure de nous procurer ce beau tableau.

Or c'est une obligation de publier les subventions versées aux associations de droit Français et aux fondations reconnues d'utilité publique sur un support municipal. "arrêté du 25 septembre 2006., article 3 du décret n° 2006-887 du 17 juillet 2006.

Le préfet a été saisi par les élues Aimer Ma Ville à ce sujet. De plus figurez vous que depuis 2012 aucun tableau des subventions n'est publié sur le site municipal. Ce qui contrevient à la loi. Mais la loi à Orange...on l'arrange.

Ben facile ensuite pour l'édile d'affirmer...

C'est pour quand la mise à jour?

Subventions aux associations pas de publication annuelle depuis 2012?

Seul tableau "subventions", publié sur le site municipal. 2012 pas d'antécédent, manque:

2013 jamais publié, (vous le trouverez sur ce site)

2014 jamais publié

2015 jamais publié,

2016 tableau même pas établi, les élus ne l'avaient pas dans le compte administratif!

C'est pourtant clair!   C'est écrit Publication obligatoire.

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions
commenter cet article
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 07:34
Politique de la ville: les deux délibérations présentées le 14 avril 2017.
Politique de la ville: les deux délibérations présentées le 14 avril 2017.

Au conseil du 14 avril, deux délibérations étaient consacrées à la politique de la ville.1 Vous en trouverez copie d'une ci dessus, et de l'autre ci-dessous le présent article.

La signature de ce programme "contrat de ville" a été arraché2 au maire en toute fin du délai 3

Les premiers fruits furent -notamment à travers le surclassement démographique d'Orange + 5 520 habitant 4 - des moyens financiers supplémentaires, mais aussi des partenariats spécifiques: CAF Région Département, préfecture...

A ce jour la politique de la ville, malgré la signature du 17 déc 2015, l'emploi d'un médiateur social, les efforts des partenaires, n'a toujours pas ouvert toutes ses voiles. (vitesse de croisière). C'est une mise en place, (qui prend son temps, faite en trainant les pieds),  d'actions soient qui ne coûtent rien, (conseil citoyen sans envergure, sans moyens) soient très ponctuelles5 et qui perdent même en vigueur " réduction de l'animation quartier de haut niveau à trois jours cette année"

Saluons toutefois, la seule action novatrice de long court dans le programme d'aide, celle du sport féminin, par l'ASON à Fourchevieille. Dommage qu'elle se limite à ce quartier.

L'année 2016, ressemble à une phase d'observation, de réflexions. a fait remarqué F Haloui en conseil. Et oui. "L'aide à l'obtention du  permis... la mise en place du dispositif s'est concrétisé en mars 2017"! Nous apprendra l'élue de la majorité. La même qui avait réussi à parader dans les quartiers sous couvert de ce contrat de ville, chaperonné par le médiateur social, juste avant sa réélection au département avec le fils Y Bompard.

Remarquons que nous n'avons pas de vrai bilan de l'année écoulée concernant l'ensemble du contrat de ville.

Dans la délibération N° 17 quelques les clubs sportifs, ou associations se voient renouveler en 2017, une subvention pour des actions ponctuelles!5 Ainsi sans véritable ambition, s'établit à Orange une politique de la ville en pointillé5 de façade, pour faire semblant comme diraient les enfants...

La seconde délibération N° 18 ci dessous très floue, ne présage pas d'autres volontés. Remarquez-le au milieu du verbiage, nous avons rien de bien précis en terme d'actions, moyens, salles etc. On s'attache surtout à stigmatiser en premier et à la tarification. Laquelle et c'est bien curieux, reste bien floue.

L'élue questionnée sur le flou entourant cette délibération, a ânonné une réponse, des chiffres, mais concrètement nous serions bien en peine de vous expliquer le dispositif. Nous attendrons donc de voir.

Il est consternant de constater que rien ne bouge ou presque dans ces quartiers, en matière de réhabilitation des espaces, des logements, de mise à disposition de locaux, (exception faites du quartier de Fourchevieilles) Que les actions spécifiques qui seront organisés, ressemblent plus à un cantonnement des habitants (non mélange) qu'a une volonté de les amener vers les animations communes. L'accès au monde sportif, associatif, aux animations, à la vie communale restant une barrière/ frontière.

Nous sommes très loin des objectifs affichés au contrat de ville:

  1. - Le renouvellement urbain et le cadre de vie
  2. - La cohésion sociale
  3. - Le développement économique et l'emploi.

En bref, l'actuel contrat de ville englobe la période 2015-2020.

- Rien en 2015 pour cause de signature en toute fin d'année.

- Quasi rien en 2016 phase de mise en place à reculons.

- Les espoirs sont minces pour 2017...

 

 

1 http://www.ville.gouv.fr/?l-essentiel-de-la-politique-de-la

"La politique de la ville vise à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants."

Le Contrat de ville est le nouveau cadre d'actions de la politique de la ville, issu de la loi Ville et cohésion urbaine du 21 février 2014. Son objectif est de réduire les inégalités dans les quartiers prioritaires .

 

2 Ce n'est pas un dispositif nouveau! Sauf qu'à Orange, il a été refusé par le maire de très nombreuse années.

 

"Dans une lettre adressée aux préfets en 1977, Raymond Barre affirme le besoin d'« enrayer la dégradation physique et sociale » des grands ensembles. Le premier ministre du président Valéry Giscard d'Estaing craint qu'ils ne deviennent des « ghettos ». Trois ans après le premier choc pétrolier, il faut réhabiliter les bâtiments, les services publics « et tout ce qui favorise la vie sociale » dans les cités. C'est le début de la politique de la ville."

3 http://www.orange-autrement.fr/2015/12/signature-du-contrat-de-ville.html

 

4 http://www.orange-autrement.fr/2016/08/surclassement-demographique-de-la-ville-d-orange.html

5 Les actions ne sont pas pérennes, adoptées dans un plan pluriannuel mais annuellement selon la bonne volonté ou non de l'édile. Comme d'ailleurs la totalité des subventions aux associations. D'une part il n'y a pas de projection dans l'avenir d'autre part il y a un phénomène d'asservissement de soumission avilissant (négation des droits, de la dignité)

http://www.telerama.fr/monde/a-orange-la-culture-est-reduite-a-peau-de-chagrin,109805.php

Politique de la ville: les deux délibérations présentées le 14 avril 2017.
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Politique de la ville Subventions
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 16:01
Subventions votées en conseil le 14 avril 2017
Subventions votées en conseil le 14 avril 2017
Subventions votées en conseil le 14 avril 2017

Les tableaux des subventions ci-dessus, étaient joints pour le conseil municipal du 14, en annexe et en fin du document " budget principal primitif ".

Premièrement, ils sont faux . Manque dans ces tableaux certaines des subventions déjà versées, en mars au RCO, 2 100€ suite au cambriolage et dégradations, en janvier 200€ au CNO. (Y a peut être d'autres erreurs). Pourquoi? N'ont elles pas été versées au final? 

Secondement, en les comparant aux tableaux fournis en mars 2016, nous notons des changement.

- Disparaissent des attributions de subventions:  le secours populaire, le secours catholique, les restos du coeur. 1000 € chacun, soit moins 3000€.

- A contrario des associations apparaissent, (Orange club apnée, subaquatique club orangeois, échiquiers orangeois  (celui ci était présent en 2015, pas en 2016), échecs loisirs orange). D'autres sont un peu mieux dotées ou voient leur subventions exceptionnelles être permutées en subventions fonctionnelles. Ce qui dénote d'une certaine reconnaissance et pérennisation.

Est-ce que les changement sont une reconnaissance d'animations/ services rendus en milieux périscolaire? (NAP) De toute évidence non pour les clubs subaquatique ou d'apnée mais pour les autres cela semblerait logique (cf. décision du maire ci dessous.)

Il serait intéressant de différencier ces versement pour "services".

A noter que le compte administratif principal contrairement à d'habitude, ne comportait pas de synthèse: tableaux récapitulatif les subventions effectivement versées en 2016 plus une colonne estimant des avantages en nature. Pourquoi? Sans doute par manque de temps des services, à la vue des erreurs du document fourni pour le conseil du 14 avril.

D'autre part toujours aucune nouvelle de la question sur le montant extraordinairement élevé de subvention de la ville par habitant (orange 135 et 80 € selon le jour cela varie, pour 35 en moyenne ailleurs). Ce qui tend à laisser penser à une manipulation, (c'est courant). Et donc inexplicable!1

 

http://www.orange-autrement.fr/2015/04/subvention-2015-prevues-au-30-avril-seulement-prevues.html

http://www.orange-autrement.fr/2016/03/point-sur-les-subventions-votees-au-21-mars-2016.html

 

1 http://www.orange-autrement.fr/2017/01/d-ou-sortent-donc-ces-chiffres-simples-vantardises.html

 

extrait listing "décisions du maire"

extrait listing "décisions du maire"

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions
commenter cet article
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 09:36
Organisme public /Associations

Subventions votées

 le 30 jan 2017

CCAS  sur les1.225 000€, annuel

déduction de l'avance 400 000€, 17 nov 2016

 825 000€
CCAS  exceptionnelle 200 000€

SCO (club de foot créé le 20 jan 1920,

avait 180 000€ en 2010, plus de 350 adhérents,

0€ en 2014 (or l'avance versée en 2013),

survivent avec 23 000€ en 2015,

puis 40 000€ en 2016, président l'ex de l'ASON)

  12 000€

ASON Volley ball .

à l'origine club multi sport populaire

à visées sociales de Fourchevieille,

devenu un "club de volley pro" avec 450 000€ annuel.

  

  175 000€

Les rêves bleus (crèche associative) 25 000€ annuel  25 000€
CNO cercle des nageurs 2x 100€ pour le déplacement de deux nageuses championnats national 2

    200€

Les "subventions" octroyées au CCAS ont fait l'objet de déclarations et d'une demande d'explication sur l'éviction de la commission d'aides facultative de Christine BADINIER.

 

Celles pour les associations d'une demande de vote, ligne par ligne par G Laroyenne qui entendait différencier l'aide aux associations qui encadre des activités pour les Orangeois de l'aide octroyée pour un club professionnel, un choix politique coûteux dont les retombées, les bénéfices, surtout du point de vu social restent discutables pour les orangeois.

De fait quatre élus se sont abstenus les deux élus Aimer Ma Ville et les deux élus Les Républicains lors du vote de la subvention à l'ASON, ce qui a provoqué quelques éclats de voix depuis la porte par son ex- président.

Le commentaire du maire concernant la subvention au club pro de volley l'ASON: On est pas partisan d'avoir des clubs professionnels. Le soutien a été progressif (drôle de conception de la  progression à coup d'espalier de 100 000€ et plus  200 000€ en 2010 qui double alors la subvention) Un club de volley pro c'est 1M€, nous sous finançons. Il ont un soutien privé, un projet. L'objectif est le Yétiparck avec un plateau sportif. Il s'autofinancerait...

 

Il y a de très nombreux articles sur la répartition des subventions dans ce blog.

Notamment sur celle de l'ASON et du SCO

Les subventions à Orange c'est toute une histoire.

Voici deux liens vers des articles concernant le SCO

http://www.orange-autrement.fr/2014/12/sco-fin-d-une-histoire-de-95-ans.html

http://www.orange-autrement.fr/2015/05/le-sco-la-mairie-et-un-troisieme-acteur-le-banquier.html

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions
commenter cet article
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 15:01
D'ou sortent donc ces chiffres? Simples vantardises?

Suite aux deux premières cérémonies de voeux 20171, les élus Aimer Ma Ville ont réitéré leurs demandes d'explications sur deux fanfaronnades gratuites -nouveauté de 2016, qui aujourd'hui accompagnent les autres vieux mythes, ville belle, propre, impôts bas lesquels s'égrainent à l'envie dans tous les discours du maire depuis 1995-

Les deux affirmations litigieuses en question:

- "Orange est la ville la plus sure du Vaucluse!" suivit d'un classement variable car selon les discours ça passe allégrement de la 29ème place à la 22, ou 21ème

- "Nous on verse 80€/an/hab de subvention aux associations orangeoises / 35€ c'est la moyenne nationale". D'où sortent donc?/comment sont calculés ces chiffres?

Chiffres qui veulent souligner la très haute performance de la ville comparativement aux autres. Sous entendu les autres sont nuls.

Gageons qu'il n'y a aucune explication, si ce n'est la jactance habituelle, le besoin d'imprimer dans l'inconscience populaire le mythe Bompardien: Je suis le "meilleur" maire! "manipulateur des consciences". C'est vrai ça, oui -tableau d'honneur monseigneur-

Nous attendons maintenant la réponse...

 

1 Voeux nouveaux arrivants 5 janvier 2017, voeux aux fonctionnaires, 6 janvier 2017. Les élues Aimer Ma Ville étaient présentes.

 

http://www.orange-autrement.fr/2015/04/svp-transparence-dans-la-gestion-des-salles-municipales.html

 

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Subventions Sécurité salubrité
commenter cet article

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.