Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2020 Anniversaire des ONZE ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

  lundi 3 février à 9h.

Conseils Municipaux à 9h

   21 janvier 2020

Commission Affaire sociale première convocation du mandat 25 nov 17h30

Commission Finances 17h30    Mardi 7/01 Annulée

Commission urbanisme infrastructure 17h    Mercredi 8/01

Commission éducation  Aucune programmée, quasi jamais convoquée

Commissions: Commerce, Colline st Eutrope, Propreté sont supprimées en avril 2017 car jamais convoquées depuis leurs création 10 avril 2014. 

Commission  agriculture, viticulture, et culture jamais convoquées...

Commission communale de sécurité et d'accessibilité On ne sait pas si elle se réunit...

Commission communale des impôts direct: on ne sait pas si elle se réunit

Commission consultatives des services public Locaux: On n'est jamais invité a cette commission...on n'est pas informé de la date de sa tenue.

Commission électorale nouvelle forme convocation aléatoire, la seule depuis la création a eu lieu le 2 mai 2019

Commission d’occupation du domaine public? Parait qu'il en existe une puisque des arrêtés municipaux placardés s'en prévalent??

 

 

 

23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 21:39

Marchés publics d'achat de minibus du 9 novembre est rectifié le 16, puis il est ajouté un achat d'autobus le 19  novembre? Le tout "moteur électrique"

Un marché, des marchés publics, des rectifications: Autobus plus mini-bus électrique...
Un marché, des marchés publics, des rectifications: Autobus plus mini-bus électrique...
Repost0
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 08:05

Les comptes du transport en commun avant 2014 était fondu dans le budget général.

Aujourd'hui nous avons un budget spécifique et nous en faisons un petit récapitulatif, juste pour vous amis lecteurs.

1er janvier 2014 compte à 0 €

31 décembre 2018 compte à + 2 741 768€

Malgré l'amélioration du service, le solde au bout de 5 ans montre que le service rendu n'est pas en adéquation avec la recette fiscale, ou bien comme vous voulez que la recette fiscale n'est pas en adéquation avec le service rendu. Bref

 

Extrait des

Comptes Administratifs

 

2014

 

2015

 

2016

 

2017

 

2018

Taxe

Versement transport

 

945 406

 

 

948 200

 

1 518 070

 

2 412 909

 

1 646 825

Vente ticket

111 777

114 367

118 404

130 740

140 469

Investissement

achat bus  neufs/quais…

 

0

 

54 968

 

387 233

 

666 383

 

549 980

Dépense gestion

706 043

675 942

757 2018

792 450

794 864

Charges rattachées

0

67 739

80 723

80 883

128 461

Solde du compte

456 799

1 026 869

1 430 749

2 417 138

2 741 768

 

Avant 2014 le service transport en commun était advenu d'abandon en abandon dans un état de délabrement avancé.

  • Bus hors d'age, bons pour la casse et bien sûr non adapté aux PMR
  • Lignes ayant survécu en service minimum
  • Signalétiques restantes inutiles car sans info mais aussi hétéroclitique /absente/ voire de vieux potelet fantômes bancals persistants malgré la suppression/modification de la ligne/arrêt. Il en subsistait depuis plus de 20 ans, pour rien tel des leurres des épouvantails, comme si dédaigneux du cadre de vie, on faisait même l'économie de leur retrait.
  • Une gare routière déplacée dans un terrain vague défoncé par les nid de poules géants, mais aussi squattés par des cabanes et véhicules épaves dans les coins, style bidonville,
  • Guichet dans un bungalow derrière des WC publics sans age, souvent très sale et puant...

Et puis, il y avait le comportement la volonté du dirigeant. Le maire rayant d'un coup de plume et s'exclamait: "vous n'y comprenez rien, je vais vous apprendre votre métier" toutes les suggestions du cadre A qui avait la charge de s'occuper de ce domaine. L’empêchant de faire son travail, raillant ses idées d'améliorations du service...Une violence verbale qui lui est coutumière pour rabaisser, humilier quiconque ne pense pas comme lui... Chacun peut le constater en conseil municipal, il le fait en public envers les élues de sa minorité, comme en petit commité en commissions.

Puis le trésorier payeur, nous a dit le maire en conseil municipal, a obligé la ville à créer un Budget spécifique Transport en commun au 1er janvier 2014.

Alors tel zorro sur son cheval noir une toute nouvelle adjointe a pris à bras le corps l'affaire en ruine. Super travail depuis? Ben difficile de ne pas progresser, dirons nous. Tout était en ruine, l'argent coulait à flot, coule toujours à flot.

Ah oui on ne vous l'a pas dit les entreprises de 9, puis aujourd'hui plus de 11 sont taxées par la loi sur leur chiffre d'affaire pour alimenter le budgets transport en commun: Versement transport. La billetterie ce n'est que 1 euro de recette pour plus de 12 pour la taxe sur les entreprises

Le solde en 5 ans représente environ 3.5 ans de budget annuel, ou 20 ans de gratuité totale...

Les élues AIMER MA VILLE dénonçaient depuis toujours le détournement de cette manne financière dans le budget principal.

Depuis que ce n'est "plus possible" par le biais d'un budget dédié, le solde de ce budget rend évident ce détournement, évidente la bien mauvaise gestion d'avant 2014. La ville tente aujourd'hui d'inventer des subterfuges pour siphonner cette manne. Et dites donc on a même eu une micro baisse de la taxe sur les entreprises... 2%.

Il y a tant de chose à dire sur ce sujet... On serait intarissable.

Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 14:06
Aménagement de la gare multimodale réunion mairie...15/10/2019

Débordé par le nombre de participant et de récriminations c'est l'impression que nous avons eu de la réunion d'information sur les aménagements autour de la gare SNCF.

La réunion c'est déroulée dans une salle du conseil municipal bondée. Au fond contre la table de nombreuses personnes debout, d'autres en rangs serrés adossées sur les cotés, des chaises disposées en surnombre dans les allées et sur le devant, une employée se dévouant à sortir des cadières de tous les coins...

 A peine 18h30 le maire piaffe dans l’entre deux porte. Pourtant sourire patelin aux lèvres, il vient d’accueillir chaque personne en leur serrant la main. Mais là soudain  il a l'air franchement agacé. C’est l’heure, clame t-il en faisant deux pas nerveux dans le hall...comme s'il cherchait à se donner contenance, se ressaisir. Attend t-il quelqu’un ? Dans les présents a-t-il repéré des indésirables…

Sur le devant de la scène pour introduire la réunion, le voilà "très classe" déclarant un truc du style, vous êtes très nombreux, la salle est trop petite, d’habitude y a pas tant de monde. Chouette hein en guise d’excuse pour les personnes debout. Puis il présente sans attendre comme responsable des travaux, la CCPRO dont son ami maire de Courthézon Alain Rochebonne vice-président aux voiries. Il termine en racontant sa fable préférée. Il y a 15 ans on avait prévu ces travaux mais la loi a changé patati patata. Nous les familiers on a l’habitude de ses fables. Du y a 15, y a 25 ans y a 50 ans, y a que c’est pas moi… nous est servi à longueur de temps depuis 25 ans : pour l’eau, l’assainissement, la Step , les inondations, le complexe aquatique, l’éco quartier, la colline, les déchets, l’incinérateur, la gare routière, le parking souterrain, Clodius, la déviation… C’est toujours la faute des autres, des maires précédents, de l’état, des institutions, de la paperasse, de la loi… des empêcheurs de tourner en rond. Ben aujourd'hui c'est au tour de la gare multimodales. Mais dit Charlot comment font donc les autres villes  qui y arrivent elles, bien que confronté aux mêmes lois qui changent… Christine Badinier premier rang avec un petit sourire moqueur le regarde débiter ses habituelles sornettes. Il l’aperçoit, ça mimique ne lui plait pas et il dérape aussitôt devant toute l’assemblée : «  Qu’est-ce qu’elle a celle-là, çà va pas? si ça va pas, faut vous faire soigner … » Elle répondra amusée et calmement : « balivernes habituelles ».

Enfin commence une longue présentation des travaux à l’aide d’un diaporama projetant des plans pas très lisibles pour monsieur tout le monde commenté par le technicien, lequel était épaulé de temps à autre par le gendre1 du maire.

A la suite de quoi les questions des présents ont fusé, dans une certaine cacophonie, un écran qui remonte redescend, un technicien répond puis le maire revient sur la réponse, une élue de la majorité se fait remarquer en rajoutant une couche par derrière: " l’ancien parking n’était qu’un parking sauvage, là vous aurez un vrai parking, style soyez reconnaissant, content" Y avait les jeux de micros défaillants qu’on avait peine à passer dans la salle bondée. ETC Le mécontentement était palpable, aucune prise de parole positive.

La 1re question parlait de l’accessibilité2 handicapé par un grand monsieur au premier rang.  Sur le même sujet un aveugle, une maman qui a peur lorsqu'elle se rend à pied, de la rue des blanchisseurs jusqu’à l’école, une personne âgée pour le docteur et la pharmacie, de part et d'autre d'une rue défoncée...Puis il y a eu les pistes cyclables. Ben oui elles sont sur le trottoir mais si vous n’êtes pas content changez de trottoir, un sur les deux n’accueillera que des piétons répliquera avec délicatesse le maire, faisant ainsi du reste la leçon au technicien qui n'avait su avancer cette réponse. Une question bassin pluvial qui a changé de place. Plein de petits points difficiles à situer. Espace vert? Oui oui y en a des taches vertes. Jeux des gamins? Euh. Inondation d'un lotissement, voirie privative, elle est en cours de transfert à la ville…En fait une affaire alambiquée qui traine au grand désespoir des habitantes du coin venues en nombre. Le dialogue qui s'établira viendra contredire point par point chaque nouvelle affirmation municipale. On a compris que rien n'était clair ni juste dans les réponses avancées et que ça traine ainsi depuis 15 ans. Euh ou 25 ou 30... Car plus on avançait sur le sujet, hoouuu là là, plus le souci était ancien et donc indubitablement pas de leur faute. Vous comprenez pas ou vous le faite exprès quoi.

A la question de la gratuité des places de parking av de l’Argensol?  Ah ça, on ne sait pas faudra voir avec le décideur politique; dira en se tournant vers le maire, le gendre. Du tac au tac du beau milieu de la salle Serges Marolleau l’écolo fera valoir qu’un des atouts qui faisait la renommée de la gare d’Orange était son grand parking gratuit, Question : celui qui sera construit sera-t-il gratuit ? Ah oui affirmèrent en cœur le technicien et le chef du pôle technique. Sauf que le maire reviendra par deux fois sur le devant de la scène pour expliquer que ça dépendra des utilisateurs. Texto : «  Si dans un parking quel qu’il soit, il n’y a plus de place libre pour se garer, on est obligé de mettre payant parce que y’ a trop de voiture ventouse... » Ben voyons belle vision du service public que voilà. Sachant qu’une partie du terrain acheté par la ville est d'or et déjà réservé pour une opération immobilière. Il nous semble nous que si le parking s’avère trop petit, il faudra l’agrandir…

L'exercice nous a laisser une drôle d'impression d'une équipe vieillissante qui ne maitrisait pas le sujet, pas bien à l'aise dès lors que les contradicteurs sont plus nombreux, mécontents et donc moins manipulables. Pourquoi cette réunion intéressant les compétences de la CCPRO c'est déroulée en mairie?

 

1 Le gendre employé municipal a fait parti du wagon des employés mairie basculés à la CCPRO en 2014. Il s’occupait des déchets, il a atterri , chef du pôle technique (V organigramme en lien). Le fils Yann était à la porte de sortie comme à chaque conseil municipal, ou réunion publique...il est omniprésent comme un droit y compris dans les réunions en petit commité ou privées du maire son père. Il est attaché parlementaire de la député et à ce titre occupe un grand bureau à coté de la salle du conseil, pour trois francs six sous. En fait il est plus au courant de la gestion de la ville que quiconque, prêt pour la succession. Pendant que Guillaume le fils ainé de Marie Claude lui en a été écarté après plusieurs bévues. Conseiller municipal, il travaille au conseil général. Dans le hall le chef de la com municipale du moment.

2. L’accessibilité est le parent pauvre à Orange . Malgré la loi les élues n'ont aucune nouvelle de l'agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP) parlons pas du plan de financement, supprimé, ni de la coordination chacun fait ce qu'il peut dans sa commune  point, circuler, avait répondu Rochebonne du temps ou il était président de la CCPRO. Financement:

  Les AP/CP Autorisation de programme et crédit de paiement, sont des outils  permettant de planifier sur plusieurs années un investissement couteux en concordance avec les recettes ( impôts/subventions) mais aussi d'en suivre l'avancée. A orange sur les 4 AP/CP, une seule respecte le calendrier celle du Théâtre Antique. En fait elle est piloté par l'état. Deux glissent d'une année sur l'autre; c'est a dire que bilan dépense annuelle affichait de beaux zéro en 2016 et 2017..., ce sont celles de la mise en valeur de la colline et du parcours patrimonial.  La quatrième n'existe plus, c'est celle sur la mise en accessibilité de la ville...Elle a été supprimée le 23 janvier 2018 en conseil municipal. Du coup aucun moyen de suivre l'avancée de l' agenda d'accessibilité programmée... Le 2 février 2017 les élues Aimer Ma Ville avait demandé un bilan de l'année écoulée... Aucune réponse...si ce n'est la mise en place en mars d'une AC/PC qui est supprimée neuf mois plus tard...

L'agenda d'accessibilité programmée (Ad'AP) est un outil de stratégie patrimoniale de mise en accessibilité adossée à une programmation budgétaire . rappelons que cette programmation découle d'un engagement qui avait été pris pour échapper aux pénalités pour non respect de la loi!  Planification envoyée en préfecture le 15 décembre 2015 Lire clic ici 

 

Accessibilité une réponse de la CCPRO, Jacques sourit.

Accessibilité obligation légale: On avance ou ça piétine?

 

 

 

Aménagement de la gare multimodale réunion mairie...15/10/2019
Aménagement de la gare multimodale réunion mairie...15/10/2019
Repost0
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 13:59
Proposition d'une extention de ligne de bus jusqu'à la BA 115
Proposition d'une extention de ligne de bus jusqu'à la BA 115
Proposition d'une extention de ligne de bus jusqu'à la BA 115
Proposition d'une extention de ligne de bus jusqu'à la BA 115
Proposition d'une extention de ligne de bus jusqu'à la BA 115
Repost0
3 juillet 2019 3 03 /07 /juillet /2019 06:22

Comme cela fut drôle, les interventions intempestives de madame GASPA à l'encontre de madame BADINIER en conseil municipal du 28 juin 2019, lors de l'examen du bilan d'activité des bus urbains

Madame GASPA, c'est l'Adjointe au transport en commun. Une toute petite activité à Orange mais avec l'inestimable chance en 2014 de trouver un budget conséquent indépendant et un service totalement détruit qu'il suffisait de remettre sur pied. Rien de bien difficile en somme et surtout le plein de satisfactions assurées dans ce travail facile. D'ailleurs l'élue en semble totalement épanouie, au bout du mandat la progression est là, s'en félicite t-elle en multipliant les satisfécits comme tout autant de serment allégeances au maître et d'attente de reconnaissance.  Du reste les élues Anne Marie HAUTANT et Christine BADINIER ont toujours reconnu les progrès du secteur transport et nous nous joignons bien volontiers aux félicitations, même si...

Alors pourquoi ces interventions et quelles interventions de madame GASPA?

Parce que sur le Blog d'Orange AUTREMENT, nous avions mis en garde par des articles1 dont ceux du 10 et 13 juin sur de possibles dérives et que l'adjointe au transport en a pris mouche et a interpellé l'élue Christine BADINIER à ce propos en conseil, croyant la confondre en faux en public.

Premièrement nous sommes ravis, nous les membres de l'Association Citoyenne Orange AUTREMENT que cette dame ait pris en considération nos avertissements et ait aussitôt redressé la barre.

Car et oui vous ne l'aviez peut être pas remarqué, mais la communication mairie a changée entre le 10 et le 19 juin,..

En effet en lieu et place d'un service de nuit des seuls quartiers résidentiels et hôteliers comme il était prévu et annoncé de manière claire sur le site de la ville, -cf la capture d'écran- c'est "tout Orange" qui a été desservie le 21 et le sera désormais pour les 8 autres soirées estivales par les mêmes lignes que de jour.

Ensuite pour sa deuxième interpellation, cette dame qui faisait allusion à nos inquiétudes article du 13 juin dans le blog. Sauf que là elle n'y a pas répondu bottant en touche. Elle a juste dit que les navettes électriques coutaient 100 000€ contre 400 000€ pour un bus moteur...(Oui peut être et ?)

L'article devisait ironiquement sur fond d'un budget pléthorique qu'ils n'arrivent décidément pas à utiliser, sur la pertinence de l'engin choisi et du service rendu Des navettes plus mobile moins encombrantes, oui mais d'où à où, car rien de clair dans la communication mairie pour le coup. Quelle était donc la nécessité de cette annonce fin mai 2018 .  Puisque les navettes électriques présentées -avec ou sans chauffeur- semble en être encore au stade expérimental...(Sont-elles commandées? Ou bien était-ce de la communication comme un gosse content de faire voir son nouveau jouet, pure précipitation, annonce pré électoraliste?). Et quel est l'usage prévu? Il n'était pas précisé... Bon elles montent à la colline Ok. Elles ne sont pas prévues pour remplacer le petit train OK  Et...on attend le reste.

Donc acte le blog explicitement nommé deux fois a reçu une belle publicité et surtout a prouvé une nouvelle fois son utilité.

Merci Madame GASPA. Merci au service Com de la ville pour vos diligents correctifs...

Gestion erratique qu'ils disaient, les magistrats de la chambre Régionale des Comptes,  en voici un nouvel exemple.

 

 

1 Accès au dit article en cliquant sur

- Article du 10 juin interpelant sur la légalité d'un transport urbain de nuit réservé aux quartiers résidentiels et hôtelier.

- Article du 13 juin sur la pertinence et l'usage des navettes électriques.

 

Ci dessous la communication de la ville du 19 juin 17h en correction de la première. Le conseil municipal a eu lieu le 28. Le premiers bus de Nuit ont circulé le 21. Comme quoi on a eu bien raison de leur taper sur l'épaule.

Transport en commun de nuit merci de nous avoir écoutés.

La communication mairie (disparue...) sur la mise en place de bus de nuit qui nous avait interpelée... Cf Article du 10 juin. Avec la précision choquante quartiers résidentiels et hôteliers. Comme si les quartiers populaires étaient exclus. Après pour nous ces bus gratuits sur les 9 soirées estivales animées en centre sont une bonne idée.

Transport en commun de nuit merci de nous avoir écoutés.
Repost0
13 juin 2019 4 13 /06 /juin /2019 06:38
Transport urbain: ils ont trouvé comment faire fondre l'excédent? Euh peut être pas.

Le budget du transport urbain est super excédentaire à Orange, depuis que le maire ne peut plus faire fondre les recettes transports dans les trottoirs et le macadam. Or cette taxe obligatoire est prélevée sur les entreprises pour organiser le transport urbain à destination de leur employés . (déjà expliqué par ailleurs)(Un excédent qui gonfle par le biais d'un budget dédié créé sur injonction en janvier 2014.)

Un excédent ! Qu'à cela ne tienne, les requins sont à l’affut de ce genre d'aubaine.

Voilà qu'une expérimentation qui montre certaines dispositions à faire fondre ce bénéfice, a été concluante explique l'adjointe au transport urbain sur son site facebook.

Pour nous c'est  un peu les mêmes questions que pour les fabuleux bus de nuit qui se posent:  Est ce du transport urbain? Pour y répondre la définition de l'usage de ces navettes manquent.

Les élues Aimer Ma ville n'ont aucune idée de ce dont il s'agit. L'adjointe parle de gratuité? De navette? Un tout petit véhicule qui a fait pour l'expérimentation un circuit touristique mais ne serait pas en concurrence avec le petit train. D'ailleurs la jauge, seize personnes debout ou sept assises (annonçait le constructeur à la présentation du prototype en septembre 2018), ne colle pas avec ce genre d'usage.

Serait-ce des navettes prévues entre les parking extérieurs et le centre? Ce serait pas si mal. ( c'était une de nos propositions dans nos programmes depuis 2001).

Serait-ce des véhicules dédiés aux touristes pour les monter à la colline? Nous voilà plus dubitatif.

Reste le souci du transport debout...qui plus est en monté

D'autre part ce véhicule tout récent encore au stade expérimental à l'automne 2018 est-il prêt? Est-il pertinent d'essuyer les plâtre? Autonomie, fiabilité, sécurité etc

Cette annonce n'est elle pas prématuré? Autrement dit ; Y a des sous ok, mais doit on les jeter par la fenêtre? Ah oui la fin du mandat de la colline...précipite sans doute aussi les choses.

A suivre donc

Le texte accompagnant les photos.

TCVO expérimente la mobilité électrique avec Cristal by Lohr & Transdev. Ce matin nous étions 12 personnes dans ce véhicule 100% électrique de 4m. de long afin de réaliser un parcours des lieux touristiques de la ville en passant par la colline St Eutrope. Essai concluant.

Transport urbain: ils ont trouvé comment faire fondre l'excédent? Euh peut être pas.
Repost0
10 juin 2019 1 10 /06 /juin /2019 21:38
Bus de nuit : Et la Légalité?

Ce service de bus de nuit semble une bonne idée.

Cependant deux problèmes nous sautent au yeux.

  • Seul les quartiers résidentiels et hôteliers1 seront desservit . N'y a-t-il pas là instauration d'une inégalité de traitement? Qu'est-ce qui justifie cette discrimination entre les quartiers?
  • D'autre part le service des bus urbains est financé par une taxe payée par les entreprises pour l'organisation d'un transport en commun à destination de leur employés.  Or la taxe est si disproportionnée par rapport aux services effectivement rendus que malgré l'achat de bus neufs pour remplacer l'intégralité de la flotte obsolète rendue en 2013 par le délégataire, elle génère chaque année (mis en évidence depuis 2014 création du compte annexe) un bénéfice si gros que la ville réfléchit aujourd'hui aux moyens de le faire fondre. (Achat de terrain pour le stationnement, le retournement des bus, utilisation pour créer des km de déplacement doux etc dixit M VIX en commission finance ) Est-ce que ce nouveau service servira à faire fondre ce bénéfice? Certes pas. Des millions ne fondent pas en quelques soirées. Mais n'y a-t-il pas détournement d'une taxe en faveur d'un service tout autre que celui pour lequel elle a été créée par le législateur, et prélevée sur les contributeurs sans qu'ils ne puissent s'y dérober, ni avoir communication de son utilisation?

Autrement dit : Est-ce que tout cela est bien légal?

1/On n'en sait pas plus. On ne sait rien sur les quartiers qu'il est prévu de desservi, ni sur le tarif. Remarquer les abus de langage Bus de nuit/ tout l'été puis flop réduit a deux événement.

Repost0
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 05:55

Dans notre série point sur les comptes, suite au conseil du 11 avril, voici le budget transport.

Avec son excédent de clôture 2017 de

2 417 138,18€.

Compte annexe Transport (bus urbain) délibérations du 11 avril

Ce budget annexe a été créée en 2014 sur la demande du trésorier payeur.

Avant cette date, la taxe dédiée au transport était noyée dans le budget général. Cet état de fait avait été dénoncé sur ce blog et par les élues.

Le service périclitait. Indécent, d'année en année était supprimé des lignes, des arrêts, des services à la demande. Aucun investissement n'était fait, aménagement des arrêts, mobilier urbain hétéroclite hors d'usage etc. Le service avait été délégué pour une somme dérisoire qui n'a laissé aucun moyen au prestataire pour renouveler les véhicules. Au bout de la délégation après plusieurs prolongement, et l'espoir déçu de se débarrasser de ce service sur l'interco, la ville a récupéré des bus en bout de course ne répondant pas aux norme accessibilités...et a dû se mettre enfin au boulot.

En trois ans d'énormes progrès on été fait (rien de glorieux, on est parti de bien bas), et bien d'autres sont en attente comme des arrêts de bus décent à Pourtoules.

C'est possible et ce n'est pas les moyens qui manque, juste la volonté.

Car en trois ans d’existence le budget transport a engrangé plus de deux fois sa recette de 2014- taxe versement transport- (prélevé sur les entreprises de plus de 11 employés) .

La cagnotte transport se monte à 2.4M€!!!

Le maire consent (voire est obligé) une baisse de 2% de cette taxe mais refuse et dans le conseil du 11 avril et dans le précédent de nous donner le montant du cadeau fiscal dérisoire consenti.

En a-t-il honte!

Compte annexe Transport (bus urbain) délibérations du 11 avril

Transport d'enfant de maternelle et primaire dans des bus de ligne? Est-ce adapté ? Les bus de ligne (avec ceinture de sécurité) trop vieillot sont en pannes?

Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 16:52

Monsieur le maire d’Orange                                           le 19 février 2018

 

La revue municipale de février 2018 nous annonce dans un article sur les performances du transport en commun, une baisse de 2% de l’impôt sur les entreprises, nommé : «  Versement Transport ».

C’est une bonne nouvelle pour les entreprises, et somme toute bien logique dans le contexte du budget annexe transport orangeois, créé en 2014.

Une baisse de 2% . Pouvez-vous nous dire concrètement combien cela représente. Comment, par qui, pourquoi cette décision a été prise, parce que nous n’en retrouvons pas trace dans le recueil des actes administratifs Orangeois.

A partir de quand s’applique-t-elle.

En vous remerciant pour vos réponses,

 

Veuillez recevoir mes plus respectueuses salutations

 

Pour les élues Aimer Ma Ville

 

Christine BADINIER

Rappel la première année le budget transport avait généré 456 799€ de résultat... sur une recette Impôt versement transport de 1 166 436€!!!

http://www.orange-autrement.fr/2017/03/le-transport-urbain-renait-de-ces-cendres-grace-a-la-loi.html

Quand Orange Autrement s'insurgeait de l'usage de l'impôt VT

http://www.orange-autrement.fr/2015/07/transport-en-commun-du-mieux-a-tout-petits-pas.html

Visionner les articles sur le transport urbain de ce blog à l'aide du sous ongle colonne de droite "catégorie" Transport Urbain.

Dossier N° 8 du 26 mai 2015.

Dossier N° 8 du 26 mai 2015.

Repost0
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 16:51

Un propos trompeur citant le maire est reporté en plein milieu du trac destiné à expliciter le fonctionnement des nouveaux horodateurs.

Il est aussi destiné a faire apparaître le nom du maire là ou il n'a pas lieu d'être...

De la com BOMPARD dans toute sa splendeur 

Ce n'est pas la première fois que le maire affirme trompeusement que les amendes de police n'enrichissement pas la commune c'est récurrent .

En 2005 nous le relevions. http://www.orange-autrement.fr/le-jeudi-ce-n-est-pas-gratuit-…-et-ça-peut-rapporter-gros

Les nouveaux horodateurs, choix politiques et déni de responsabilité...

Lorsque le maire d'Orange ne fustige pas l'état, les institutions, les autres communes, pour leurs choix politiques, il se victimise, se trouve des excuses.

Dernier déni de responsabilité en date, ses choix en rapport avec l'installation des nouveaux horodateurs.

Des nouveaux horodateurs, dont le fonctionnement inquiète, et exclura encore un peu plus les plus anciens du centre ville, viennent d'être mis en fonctionnement. Orange n'a pris aucun retard dans ce chamboulement .  La loi MAPTAM adoptée en 2014 prévoyait une réforme du stationnement payant sur la voirie à partir du 1er janvier 2018. C'est fait.

A Orange, les places de stationnement en centre ville et au delà, auparavant payante restent toutes payantes, et la pénalité de 17 € en cas de non paiement passe à 30 euros dès la première minute de stationnement dépassée.- 10€ si vous payez  sur le champ  (dans la journée) -50 si vous outrepassez la date limite...

Le législateur a prévu de confier aux villes à partir du 1er janvier 2018, la gestion du stationnement payant. Et de dépénaliser le non paiement du stationnement qui était jusque là considéré comme une infraction pénale avec une amende à la clé dont le taux et le recouvrement étaient gérés par l'Etat.

Avec cette loi, les villes deviennent maîtresses de l'intégralité de leur politique de stationnement.

Le maire devient donc totalement responsable.

- Du choix d'installer ou non des horodateurs

- Des tarifs appliqués

- Des zones (Gratuit, verte, orange, rouge) et temps maxi par zone.

- Du forfait de post stationnement 1 30€ à Orange2

- Du délai pour payer un forfait minoré.

- De la gestion du tout; agents, entretient du parc horodateurs, frais divers par exemple aux banques (paiement par carte)...

- De conventionner ou non avec Agence nationale de traitement automatisé des infractions et ce service a un coût.4

Est ce que le maire pouvait faire d'autres choix. OUI

Il n'y a qu'à regarder comment ont géré cette affaire les autres communes.

Il y a les communes comme Carpentras qui n'ont toujours pas d'horodateurs.

Il y a les communes comme Vierzon qui ont supprimé tous les horodateurs et ont choisi le disque bleu. Choix fait par rapport aux coûts totaux: des nouveaux horodateurs, la gestion, le coût du traitement automatisé des infractions.

Il y a des commune qui instaurent des redevances d'occupation à paliers , gratuit sur une heure, payant la seconde heure mais tarif doux, puis un bon escalier troisième heure histoire de favoriser vraiment la rotation des véhicules.

Il y a les communes comme Nice, Nancy qui ont un forfait de Post stationnement plus bas que les actuel 17€ d'amende.

Il y a des commune qui laissent un délai plus important jusqu'à trois quatre jours pour régler le forfait minoré de post stationnement,

etc

Alors quand C BADINIER fait remarquer le panel des possibles et demande les coûts, estimation des services de refacturation de l'ANTAI, les études, les chiffres qui ont motivé ses propres choix au maire, il est bien dommage qu'elle n'obtienne pas plus d'éclaircissement qu'un mauvais 140 000€5 pour le coût d'installation des nouveaux horodateurs. Bien court comme explication. Comme d'habitude nous n'aurons jamais le bilan de la chose, ni aujourd'hui ni demain...

Mais encore que dire de l'inexistence à Orange d'une politique de mobilité durable ? (transport en commun, en vélo ou à pied)

1 A partir du 1er janvier 2018, le paiement du stationnement devient une redevance d'occupation du domaine public et le PV se transforme en un forfait de post-stationnement 

2 Parce que en dessous de 30€ les frais de recouvrement sont bien trop onéreux et que la chose couterait à la commune...explique la mairie dans sa newsletter de vendredi (Attention semblerai que ce soit 50 € ensuite qui soit facturé par les services de l'état selon l'article de presse)

3 La totalité des bénéfices sera reversée aux collectivités. Actuellement, les municipalités ne perçoivent que 66 % du produit des amendes.  

Cette prestation est refacturée aux collectivités à coût complet. Elle s'inscrit dans la continuité du procès-verbal électronique, en partenariat avec la Direction générale des finances publiques.

 

5 un montant faux d'ailleurs la décision du maire du 02/06/17 N ° 398 indique 208 175€

Les nouveaux horodateurs, choix politiques et déni de responsabilité...
Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.