Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2020 Anniversaire des ONZE ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

 

Conseils Municipaux à 9h

  Mardi 24 novembre annulé et 15 décembre date changée au 4 déc 2020

Commission Finances    24 nov à 9h!!! horaire nouveau

Commission urbanisme infrastructure  25 à 17h

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission  agriculture, viticulture, et culture ?

Commission communale de sécurité et d'accessibilité On ne sait pas si elle se réunit...

Commission communale des impôts direct: on ne sait pas si elle se réunit

Commission consultatives des services public Locaux: ?

Commission électorale nouvelle forme convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

Commission d’occupation du domaine public ?

 

 

 

14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 09:04
Les Cyclistes: Faudrait savoir Messieurs, trottoir ou pas trottoir.

Hallucinant.

L'adjoint à la sécurité est sorti des rails sans que ne pipe mot un Bompard totalement silencieux.

C'était en toute fin du conseil municipal le 8 novembre lors d'une très rare question orale concédée par la Bompardie dans cet ultime mandat.

Prenant à contre pied l'idéologie de son maitre monsieur Testanière, adjoint estimé de la sécurité, a fustigé les cyclistes qui roulent sur les trottoirs à Orange. "Même les vieux s'indignait-il" avec des tremolos dans la voix qui se voulait ferme. Et l'état tolère...patati patata

Dites donc monsieur Testanière vous êtes à ORANGE. ORANGE

EH! Oh faut pas nous piquer des vérités que l'on défend depuis toujours.

Inverser la vapeur, bien. Nous écouter encore mieux. Nous on est d'accord  les vélos n'ont rien à faire sur les trottoirs, c'est dangereux. C'est même très inconfortable pour eux et dissuasif

Faut pas se tromper de coupable. Ce n'est pas la faute des cyclistes. Le maire lui même les oblige à rouler sur les trottoirs à ORANGE.

Monsieur TESTANIERE ne leur cherchez pas des poux. Prenez en vous à votre maitre qui a institué cette pratique: "Les vélos sur les trottoirs ça ira bien". C'est sa "logique" sa solution pas la notre, pas celle des cyclistes. Vous étiez témoin comme nous, le maire a répété à l'envie que lui ça ne le dérangeait pas que les piétons et les cyclistes se partagent le même trottoir. En guise de réponse à la loi, le père Bompard fervent défenseur du tout voiture du siècle dernier, des places, de parking voitures à tout va, a maintenu sa solution durant tout ce mandat. Pourquoi? Mépris? Radinerie? Inconscience? Ne pas admettre son erreur?

Qui réclame à corps et a cris: Un plan vélo, Un développement en continuité des rares AMÉNAGEMENTS CYCLABLES acceptables, un cadre incitatif soit -garages à vélo, pistes cyclables de qualité,  sas vélo aux feux , communication etc. C'est nous. Un plan vélo était dans notre programme en 2001, en 2008, en 2014.

 

Il est trop fort qu'en fin de conseil ce 8 novembre 2019, en pleine campagne des municipales donc et sans doute sur fond de plaintes de son électorat, que le coupable désigné à la vindicte publique, soit le cycliste...Ce n'est que la victime de 25 ans de déni de la place du vélo à Orange.

Et le maire il fait le jacques? en regardant son assiette?

Ben MINCE ALORS

Repost0
26 octobre 2019 6 26 /10 /octobre /2019 12:22
Parking de la gare "provisoire" de la ville d'Orange: Vue de gauche à droite scandaleux
Parking de la gare "provisoire" de la ville d'Orange: Vue de gauche à droite scandaleux
Parking de la gare "provisoire" de la ville d'Orange: Vue de gauche à droite scandaleux

Parking de la gare "provisoire" de la ville d'Orange: Vue de gauche à droite scandaleux

A Orange la gare et ses abords sont en travaux. Des travaux tous azimut entrepris dans un tempo anormal ressemblant à de la « précipitation inquiète » en cette rentrée scolaire 2019.  Un tempo désorganisant plusieurs quartiers et services publics. Un tempo surtout soucieux de gommer l'inaction coupable de la mairie depuis 25 ans, et depuis 2014 de l'interco présidé à ce jour par le même homme. Un homme au plein pouvoir mais qui se dit impuissant devant la loi...alors que d'autres maires s'en accommodent et avancent  Un homme vieillissant certes mais qui n'est pas par hasard encore au pouvoir. Cf ses dernières magouilles, d'une pour rester maire en passant par la case député, malgré la loi sur le non cumul, de deux pour prendre le pouvoir à la communauté de commune. Ce sont ces grandes manoeuvre qui l'ont grandement occupé et surtout qui ont très largement paralysé l'action publique municipale et intercommunale durant tout ce mandat 2014/2020. D'où maintenant juste avant les élections municipales le planning des travaux surprenant, les multiples réunions où il répète à loisir, "ce n'est pas de ma faute", comme un gamin pris dans ses mensonges et qui n’arrive plus en s’en dépêtrer.

Dans ces travaux Argensol/Gare/Deymarde le summum du mépris pour l'usager se trouve dans le terrain vague ni fléché, ni organisé encore moins préparé à recevoir les véhicules des voyageurs et leurs bagages.

Le voici prit en photo le 25 octobre au soir.

Ce terrain n'a reçu aucun traitement permettant aux véhicules de rouler sans s'embourber. Merci de bien vouloir y remédier. Un modeste damage après l'apport d'un tout venant 0/40 serait un minimum. Ne parlons pas d'organiser le stationnement. Un "truc" de toute évidence inutile et trop couteux pour l'équipe en place

Ce terrain qui longe la voie ferrée ne dispose pas d'une voie piétonne donnant accès direct à la gare. Pourtant cela ne semble pas insurmontable. Merci aux lecteurs de cet article d'en aviser la mairie afin que notre homme tout plein de pouvoir puisse donner l'ordre d'y subvenir au plus tôt.

Ce parking restera inutile tant qu'il restera un terrain vague, non fléché, tant que les voyageurs, auront un si long chemin à faire dans des rues défoncées par les travaux, rues inutilisables avec un bagage à roue, rues inutilisables pour des PMR etc

Quatre mois que ça dure...

...Est ce que notre charlot en est fier?

 

Repost0
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 13:46
Colonnes de tri et sécurité: Le STOP à la maison des associations.
Colonnes de tri et sécurité: Le STOP à la maison des associations.
Colonnes de tri et sécurité: Le STOP à la maison des associations.

Les nuisances liées à la pose des nouvelles colonnes de tri sont évidentes et ont été signalées dès le début du déploiement. Odeurs, empiétement sur les trottoirs, dépôts sauvages, colonnes débordantes, propreté des abords, disposition gênant la visibilité, accessibilité mal aisée, impossibilité de stationner à proximité avec son véhicule, bruits, multiplicité des incivilités tel que des incendies...

Voici un nouveau signalement arrivé fraichement sur notre adresse contact.

Depuis la "pose" des containers le long du grillage de la maison des associations,
Je voulais prendre une photo et vous faire part de la bêtise de celui ou de celle qui a décidé de cette installation. Samedi, j'ai fini par prendre la photo.

En effet, lorsque on sort de la cour de la maison des associations, un STOP est à effectuer au niveau du portail (panneau sans ligne au sol =  selon de code de la route un arrêt obligatoire au niveau du panneau STOP).

Or l'installation des containers empêche de respecter le Code de la Route
car si on est bien placée au "STOP",  il est IMPOSSIBLE de voir ce qui arrive à gauche.
Pour voir, il est OBLIGATOIRE de s'avancer avec son véhicule ce qui est à mon sens : DANGEREUX !
Je m'étonne qu'aucune école de conduite n'ait fait part de cet emplacement amenant un manque total de visibilité donc de sécurité."

Réponse: Oui c'est vrai beaucoup de ces paquets de containers impactes négativement notre cité.

Déployés en toute urgence sans concertation avec les habitants, il arrive de plus comme là qu'ils rendent la sortie d'un lieu dangereux .

Les auto école signalent bien sûr les points dangereux. Par exemple le panneau publicitaire enlevé près du rond point de la fontaine avait été amplement signalé comme nous l'ont confirmés les employés des autos écoles, mais sans suite, jusqu'aux accidents mortels de cet été.

La sortie de la cour de la maison des associations est très fréquentée tous les jours par des parents emmenant leur enfants à l'école de la Calendrette mais aussi les membres associatifs ou les convives d'un repas à la salle festive.

Alors merci a celui celle qui a pris le temps de nous écrire.

Et oui il serait judicieux spécialement à la sortie de la maison des associations de modifier l'emplacement de ces colonnes de tri, même si la circulation sur la route dans le sens concerné n'est pas dense.

Ou encore plus simple de tracer la ligne de STOP en bordure de la chaussée, la ligne est effacée mais on la devine encore. Elle se situe un bon mètre après l'arrêt à marquer au niveau du portail selon le code de la route en son absence

Est ce que quelque chose sera fait?

 

Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 14:06
Aménagement de la gare multimodale réunion mairie...15/10/2019

Débordé par le nombre de participant et de récriminations c'est l'impression que nous avons eu de la réunion d'information sur les aménagements autour de la gare SNCF.

La réunion c'est déroulée dans une salle du conseil municipal bondée. Au fond contre la table de nombreuses personnes debout, d'autres en rangs serrés adossées sur les cotés, des chaises disposées en surnombre dans les allées et sur le devant, une employée se dévouant à sortir des cadières de tous les coins...

 A peine 18h30 le maire piaffe dans l’entre deux porte. Pourtant sourire patelin aux lèvres, il vient d’accueillir chaque personne en leur serrant la main. Mais là soudain  il a l'air franchement agacé. C’est l’heure, clame t-il en faisant deux pas nerveux dans le hall...comme s'il cherchait à se donner contenance, se ressaisir. Attend t-il quelqu’un ? Dans les présents a-t-il repéré des indésirables…

Sur le devant de la scène pour introduire la réunion, le voilà "très classe" déclarant un truc du style, vous êtes très nombreux, la salle est trop petite, d’habitude y a pas tant de monde. Chouette hein en guise d’excuse pour les personnes debout. Puis il présente sans attendre comme responsable des travaux, la CCPRO dont son ami maire de Courthézon Alain Rochebonne vice-président aux voiries. Il termine en racontant sa fable préférée. Il y a 15 ans on avait prévu ces travaux mais la loi a changé patati patata. Nous les familiers on a l’habitude de ses fables. Du y a 15, y a 25 ans y a 50 ans, y a que c’est pas moi… nous est servi à longueur de temps depuis 25 ans : pour l’eau, l’assainissement, la Step , les inondations, le complexe aquatique, l’éco quartier, la colline, les déchets, l’incinérateur, la gare routière, le parking souterrain, Clodius, la déviation… C’est toujours la faute des autres, des maires précédents, de l’état, des institutions, de la paperasse, de la loi… des empêcheurs de tourner en rond. Ben aujourd'hui c'est au tour de la gare multimodales. Mais dit Charlot comment font donc les autres villes  qui y arrivent elles, bien que confronté aux mêmes lois qui changent… Christine Badinier premier rang avec un petit sourire moqueur le regarde débiter ses habituelles sornettes. Il l’aperçoit, ça mimique ne lui plait pas et il dérape aussitôt devant toute l’assemblée : «  Qu’est-ce qu’elle a celle-là, çà va pas? si ça va pas, faut vous faire soigner … » Elle répondra amusée et calmement : « balivernes habituelles ».

Enfin commence une longue présentation des travaux à l’aide d’un diaporama projetant des plans pas très lisibles pour monsieur tout le monde commenté par le technicien, lequel était épaulé de temps à autre par le gendre1 du maire.

A la suite de quoi les questions des présents ont fusé, dans une certaine cacophonie, un écran qui remonte redescend, un technicien répond puis le maire revient sur la réponse, une élue de la majorité se fait remarquer en rajoutant une couche par derrière: " l’ancien parking n’était qu’un parking sauvage, là vous aurez un vrai parking, style soyez reconnaissant, content" Y avait les jeux de micros défaillants qu’on avait peine à passer dans la salle bondée. ETC Le mécontentement était palpable, aucune prise de parole positive.

La 1re question parlait de l’accessibilité2 handicapé par un grand monsieur au premier rang.  Sur le même sujet un aveugle, une maman qui a peur lorsqu'elle se rend à pied, de la rue des blanchisseurs jusqu’à l’école, une personne âgée pour le docteur et la pharmacie, de part et d'autre d'une rue défoncée...Puis il y a eu les pistes cyclables. Ben oui elles sont sur le trottoir mais si vous n’êtes pas content changez de trottoir, un sur les deux n’accueillera que des piétons répliquera avec délicatesse le maire, faisant ainsi du reste la leçon au technicien qui n'avait su avancer cette réponse. Une question bassin pluvial qui a changé de place. Plein de petits points difficiles à situer. Espace vert? Oui oui y en a des taches vertes. Jeux des gamins? Euh. Inondation d'un lotissement, voirie privative, elle est en cours de transfert à la ville…En fait une affaire alambiquée qui traine au grand désespoir des habitantes du coin venues en nombre. Le dialogue qui s'établira viendra contredire point par point chaque nouvelle affirmation municipale. On a compris que rien n'était clair ni juste dans les réponses avancées et que ça traine ainsi depuis 15 ans. Euh ou 25 ou 30... Car plus on avançait sur le sujet, hoouuu là là, plus le souci était ancien et donc indubitablement pas de leur faute. Vous comprenez pas ou vous le faite exprès quoi.

A la question de la gratuité des places de parking av de l’Argensol?  Ah ça, on ne sait pas faudra voir avec le décideur politique; dira en se tournant vers le maire, le gendre. Du tac au tac du beau milieu de la salle Serges Marolleau l’écolo fera valoir qu’un des atouts qui faisait la renommée de la gare d’Orange était son grand parking gratuit, Question : celui qui sera construit sera-t-il gratuit ? Ah oui affirmèrent en cœur le technicien et le chef du pôle technique. Sauf que le maire reviendra par deux fois sur le devant de la scène pour expliquer que ça dépendra des utilisateurs. Texto : «  Si dans un parking quel qu’il soit, il n’y a plus de place libre pour se garer, on est obligé de mettre payant parce que y’ a trop de voiture ventouse... » Ben voyons belle vision du service public que voilà. Sachant qu’une partie du terrain acheté par la ville est d'or et déjà réservé pour une opération immobilière. Il nous semble nous que si le parking s’avère trop petit, il faudra l’agrandir…

L'exercice nous a laisser une drôle d'impression d'une équipe vieillissante qui ne maitrisait pas le sujet, pas bien à l'aise dès lors que les contradicteurs sont plus nombreux, mécontents et donc moins manipulables. Pourquoi cette réunion intéressant les compétences de la CCPRO c'est déroulée en mairie?

 

1 Le gendre employé municipal a fait parti du wagon des employés mairie basculés à la CCPRO en 2014. Il s’occupait des déchets, il a atterri , chef du pôle technique (V organigramme en lien). Le fils Yann était à la porte de sortie comme à chaque conseil municipal, ou réunion publique...il est omniprésent comme un droit y compris dans les réunions en petit commité ou privées du maire son père. Il est attaché parlementaire de la député et à ce titre occupe un grand bureau à coté de la salle du conseil, pour trois francs six sous. En fait il est plus au courant de la gestion de la ville que quiconque, prêt pour la succession. Pendant que Guillaume le fils ainé de Marie Claude lui en a été écarté après plusieurs bévues. Conseiller municipal, il travaille au conseil général. Dans le hall le chef de la com municipale du moment.

2. L’accessibilité est le parent pauvre à Orange . Malgré la loi les élues n'ont aucune nouvelle de l'agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP) parlons pas du plan de financement, supprimé, ni de la coordination chacun fait ce qu'il peut dans sa commune  point, circuler, avait répondu Rochebonne du temps ou il était président de la CCPRO. Financement:

  Les AP/CP Autorisation de programme et crédit de paiement, sont des outils  permettant de planifier sur plusieurs années un investissement couteux en concordance avec les recettes ( impôts/subventions) mais aussi d'en suivre l'avancée. A orange sur les 4 AP/CP, une seule respecte le calendrier celle du Théâtre Antique. En fait elle est piloté par l'état. Deux glissent d'une année sur l'autre; c'est a dire que bilan dépense annuelle affichait de beaux zéro en 2016 et 2017..., ce sont celles de la mise en valeur de la colline et du parcours patrimonial.  La quatrième n'existe plus, c'est celle sur la mise en accessibilité de la ville...Elle a été supprimée le 23 janvier 2018 en conseil municipal. Du coup aucun moyen de suivre l'avancée de l' agenda d'accessibilité programmée... Le 2 février 2017 les élues Aimer Ma Ville avait demandé un bilan de l'année écoulée... Aucune réponse...si ce n'est la mise en place en mars d'une AC/PC qui est supprimée neuf mois plus tard...

L'agenda d'accessibilité programmée (Ad'AP) est un outil de stratégie patrimoniale de mise en accessibilité adossée à une programmation budgétaire . rappelons que cette programmation découle d'un engagement qui avait été pris pour échapper aux pénalités pour non respect de la loi!  Planification envoyée en préfecture le 15 décembre 2015 Lire clic ici 

 

Accessibilité une réponse de la CCPRO, Jacques sourit.

Accessibilité obligation légale: On avance ou ça piétine?

 

 

 

Aménagement de la gare multimodale réunion mairie...15/10/2019
Aménagement de la gare multimodale réunion mairie...15/10/2019
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 06:07

La SNCF avait besoin d'une salle pour organiser une réunion d'information envers les habitants les usagers sur la mise aux normes "accessibilités" PMR  (Personnes à Mobilité Réduite) de la gare d'Orange. (Orange 30 000 hbts )

La ville lui a proposé la minuscule salle du conseil municipal et ses 25 chaises...et ça pose question en ce temps de campagne. Un buffet dressé au fond de la salle, le maire et des adjoints étaient donc là...pour l'accueil et le coup à boire.

Exposé des transformations des quais - relativement simples- :

  1. ascenseurs, suppression du passage sur les rails -PMR et valides passeront par le même souterrain-,
  2. enrobé neuf,
  3. démolition du bâtiment sur le quai central remplacement par des abris légers . Ceci afin ajuster le passage aux largeurs PMR.

Précision les travaux se dérouleront de nuit pour restituer les quais en journée aux voyageurs- soit de 22h -5h30; sauf du 18 mai au 12 juin 2020 et du 27 juillet au 21 août 2020 ou les horaires seront 8h-16h.

Cet exposé a été suivi par un ensemble de questions et contestations sur les nuisances liées aux chantiers.

Et oui au pluriel, car il y a deux chantiers. Celui des quais qui va commencer le 23 septembre 2019, jusqu'au 31 août 2020 mais surtout celui de l'interface municipal au pôle multimodal, la modification des voiries/trottoirs/rond point, l'aménagement des parkings: véhicules, bus, taxis, vélos... Ce chantier mené par la ville a débuté lui en juillet et occasionne plusieurs mécontentements, objet de la présence in fine de la plupart des personnes dans la salle.

Le premier intervenant un aveugle représentant des PMR, a soulevé la question pratique de l'accessibilité à la gare. En ce temps de chantier les repères ont changé et cela occasionne des désorientations aux malvoyants, aveugles.. La réponse ne nous a pas illuminé, du coup la personne a gardé la parole un bon bout de temps, sans grand résultat.

Les autres intervenant étaient des riverains mécontents et mécontents du chantier en cours pas de celui qui allait voir le jour. Chacun était pressé de faire valoir ses récriminations: nuisances du chantiers actuel mais également à celles persistant post aménagement de la zone intermodale.

Les travaux sont bruyants:

Première vigoureuse protestation, une dame: Les bip bip bip incessant des engins de chantier en mode marche arrière en période de canicule, c'est insupportable. Un été infernal, supporter cela encore un an...

Puis, il y a eu une série de récriminations nourries sur la conséquence sonore de la suppression d'un bâtiment de 112 mètres de long. Cet immense hangar "inutile" a été démoli cet été. Or il faisait un parfait mur antibruit.... Visiblement la "SNCF" n'a pas prévu de mur anti bruit mais une simple clôture grillagée... En réponse la demande de mur antibruit ne fut pas promise car l'intervenant n'en avait pas le pouvoir décisionnel, vu le budget supplémentaire. Il soumettra le problème, convenant qu'il était compréhensible...bien que le mur antibruit n'existait pas en tant que tel et que les normes SNCF pour en construire un, sont l'augmentation du trafic -triplement-, ce qui n'était pas le cas là... La question de la dévalorisation des biens en cas de vente a été soulevée, mais personne dans les interlocuteurs présents n'a relevé.

A coté un point particulier sur la circulation dans une rue / impasse impactée...qui sera fermée: un aléas du chantier géré ...Très rassurant.

Enfin des personnes âgées beaucoup moins audibles car bien trop discrètes devant la cacophonie se sont émues du changement dans la circulation. La nouvelle gare, sa liaison Av Frédéric Mistral, Av de l'Argensol, via la gare, et un nouveau rond point ouvrant des possibles : des quartiers quasi fermés vont voir leur relative quiétude fortement chamboulée.

Entre les deux nuisances sonores, celles ponctuelles du chantier et celles permanentes conséquences non anticipées de la nouvelle configuration, les piques fusaient. Les unes interjetant vigoureusement celles de court terme due au chantier relativisé comme bien secondaire et parfaitement compréhensibles...

Réunion décevante. Bien peu de réponses concrètes et pour cause la plupart des problèmes soulevés étaient liés au chantier "mairie" d'aménagement de la partie accueil des voitures/ bus/ taxis/ vélos- et non sur le sujet de la réunion, la mise en accessibilité des quais de la gare SNCF...

A savoir pour pallier aux nuisances sonores générer par le chantier "mise aux normes des quais et qui il se déroulera quasi exclusivement de nuit avec des consigne strictes par la SNCF de limitation des bruits  faites aux prestataires, il a été dit que des bouchons d'oreilles seront disponibles à la gare pour les riverains...par le représentant de la SNCF responsable de la présentation.

Bref...

En annexe mais non sans importance pour notre part. Le technicien mairie responsable du chantier "mairie" à l'interpellation d'un habitant a confirmé: oui un bout du terrain "communal acheté à la SNCF" pour l'aménagement de la gare multimodale est réservé à une future opération immobilière... Ce point mérite attention sachant que les parkings semblent sous dimensionnés tant pour la gare routière des bus que pour celle de véhicules particuliers...Et que gréver un bout du terrain pour une affaire immobilière ne parait pas judicieux. Encore qu'un plan serait bienvenu pour apprécier la chose

 

 

 

Réunion mise aux normes accessibilités PMR de la gare en maire d'Orange.
Réunion mise aux normes accessibilités PMR de la gare en maire d'Orange.

Vous l'avez compris cette réunion s'inscrivait dans un contexte plus large un programme de modernisation de la Gare SNCF et d'aménagement hors Gare SNCF pour obtenir un produit cohérent, un pôle multimodal. Les responsables des différents chantiers sont bien identifiés mais le projet multi-partenarial associe l'Union Européenne avec le fonds Européen de Développement Régional (FEDER), l’Etat, la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur, la Communauté de Communes du Pays Réuni d’Orange (CCPRO), le Département de Vaucluse, SNCF Réseau, SNCF Gares & connexions et SNCF Mobilités. Le fait que notre ville n'a pas réussi à fédérer les communes de sont basin de vie proche impacte à la hausse d'autant la somme dédier à l'aménagement relevant de la CCPRO. La politique imposée par le monarque d'Orange, le fameux chacun paie les aménagements fait chez lui montre là une limite ... Qui va donc payer les voiries, le rond point...

Au delà de ces discussions et soucis secondaire qui n’honore pas notre monarque, il ne faudrait pas rater la cible. Et oui l'objectif est bien autre.

Il s'agit de mettre en avant et faciliter l’usage des transports en commun, des déplacements doux , et ainsi réduire l'impact de nos modes de vie sur les ressources terrestres et le changement climat. 

Dans cette optique il faut bien entendu ne pas se tromper et risquait rater la cible. Or en sous évaluant les besoins de parkings, bus /voiture, en rendant payant celui des usagers dans une logique de rentabilité, et bien on risque de ne pas être en adéquation aux besoins des bus, ni attractif et dans un premier temps de voir les rues et ruelles adjacentes prises d'assaut.

En attendant ces travaux trainent depuis plusieurs décennies et là encore par manque de volonté pour la part ville via la CCPRO, ils dureront trois ans...jusqu'en juin 2021. Bon courage aux riverains et usagers.

 

Réunion mise aux normes accessibilités PMR de la gare en maire d'Orange.
Réunion mise aux normes accessibilités PMR de la gare en maire d'Orange.

Ci dessus capture d'écran du site CCPRO nombreuses imprécision: la mise en accessibilité PMR n'est pas identifié comme chantier SNCF, le coût est globalisé ne permet pas de relier les sommes aux différentes phases, du coup l'addition est peut être faussée...grossie

 

 

Travaux ville via la CCPRO, à noter aucun plan de masse aucune info au conseil municipal

  • Démolition d'un hangar de 112 mètre de long,
  • Voiries et bassin de rétention pluvial.
  • Aménagement du parking voitures 205 places, d'un abri-vélos , espaces dédié aux deux-roues motorisées, nombre de places, sécurisation, abri des intempéries...précisions non communiquées pour ces deux structures
  • Création d’un giratoire avec un emplacement pour l'arrêt minute des bus urbain
  • Création d’une gare routière de 6 quais bus interurbain 
  • Aménagement du parvis, dépose-minute, emplacements taxis, végétalisation

fin prévue juin 2021!

Travaux SNCF:

  •  restructuration et la modernisation travaux de jour de la gare SNCF.

  •  mise en accessibilité des quais travaux de nuit.

  • reconstruction du bâtiment technique.

fin prévue nov 2020

 

Repost0
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 08:35
AD'AP une décision fort à propos.

Relevons1 une dépense de 98 997, 76 HT imputé au poste de la programmation AP CP de l'AD'AP.

Et interrogeons-nous car:

- le centre de Boisfeuillet a été entièrement réhabilité, il y a peu! Vu la loi sur l'obligation de mise en accessibilité du 11 février 2005! Le travail n'aurait-il pas été fait à ce moment là??

- le bâtiment étant de plain pied cette somme conséquente parait élevée. Cependant, nous n'avons aucune idée des modifications prévues.

- Lors de la dernière commission urbanisme, janvier 2018, une réflexion du maire explique que le principal problème pour l'AP/CP de l'Ad' Ap réside en la difficulté de différenciation dans la facturation entre une dépense à imputer à l'Ad'Ap en lui même et une dépense relative à la seule rénovation d'un bâtiment municipal X: "Vous comprenez sur trois sac de ciments combien doit on en compter pour l'Ad'Ap?. Alors on va supprimer cette programmation..." Ah bon c'est possible ça?

-la page p 59, ci dessous du ROB présenté en NOV 2017 en amont des BP 2018, affiche pour pour  l'AP CP accessibilité investissement  Zéro. Or rappelons que cette programmation découle d'un engagement qui avait été pris pour échapper aux pénalités pour non respect de la loi!  Planification envoyé en préfecture le 15 décembre 2015 Lire clic ici 

Que cherche-t-on a faire au niveau de l'accessibilité?

Justifier gonfler les investissements à imputer à l'Ad'Ap pour 2017 ?

A savoir l'ingénieur qui s'occupait de l'accessibilité a été discrédité par rapport à ce travail qui n'est pas considéré par l'édile à sa juste valeur et mise à la porte...par un procédé détourné, un petit tour par l'interco...et puis s'en va...

Aucun bilan annuel ne nous a été fourni ni en 2016 ni en 2017. Et ce n'est pas faute de l'avoir réclamé courrier en début 2017 au maire et à la CCPRO. Faut il en faire un au préfet?

 

1/ C'est également une décision du maire qui vient de nous être révélé, dans la mise en ligne le 16 janvier 2018 des décisions du maire. Décisions rappelons le que personne ne peut consuter avant! En sera t il rendu compte aux élus lors du conseil municipal du 23 janvier? Peut être ou peut être pas bien souvent ce n'est qu'au conseil de février que le mauvais listing de plusieurs centaines de décisions du maire est donnée en début de séance...non lu du reste  Deux petits détails qui en limitent fortement la discussion. On peut donc légitimement s'interroger sur la volonté logique sous jacente: Le refus de transparence...

Depuis le 1er janvier 2015, les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) permettent à tout gestionnaire ou propriétaire d’établissement recevant du public (ERP) ou d'installation ouverte au public (IOP) de poursuivre ou de réaliser l’accessibilité de son établissement après cette date et dans le respect des obligations fixées par la loi du 11 février 2005. Un Ad'AP correspond à un engagement de réaliser des travaux dans un délai déterminé, de les financer et de respecter les règles d’accessibilité, en contrepartie de la levée des risques de sanction.

AP/CP =  procédure des autorisations de programmes et crédits de paiement. Un programmation (étalement) des investissements constitue une réponse organisée pour permettre de mettre en œuvre la pluri-annualité des investissements publics en respectant les principes budgétaires tout en renforçant la sécurité des engagements vis-à-vis des tiers. Nous adorons cette  dernière précision définition trouvée ici 

AD'AP une décision fort à propos.
Repost0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 09:00

Hier soir 21h35 une réponse au questionnement "accessibilité" du 4 février parvient aux élus.

Saluons ici, cette manière de travailler qui tranche quand même avec celle d'Orange.

Ici la réponse traite tous les points qui plus est dans un délai raisonnable.

Un sentiment de compétence, considération, quasi de gêne d'avoir "fait travailler" si tardivement.

Voici la réponse,

nous re-publions à la suite les questions pour que chacun puissent jauger de la qualité de cette réponse.

Accessibilité: Réponse de la CCPRO
Accessibilité: Réponse de la CCPRO
Accessibilité: Réponse de la CCPRO

Bonsoir Madame,

 

Je vous prie de bien vouloir excuser le retard de ma réponse mais j’étais en congés la semaine dernière.

  • Concernant la commission accessibilité de la CCPRO, vous vous interrogez sur le fait qu’elle n’a-t-elle pas été créée lors du CC du 23/01/2017 comme toutes les autres commissions de la CC ainsi que sur les délais de sa création.

La Commission accessibilité, fixée par l’article 46 de la loi du 11 février 2005 codifié à l’article L.2143-3 du CGCT a bien été constituée.

La CCPRO avait déjà délibéré le 26 juin 2014 pour la mise en place d’une telle commission et les communes avaient été consultées pour désigner leur représentant.

Compte tenu de l’évolution à venir du périmètre de la CCPRO remettant en cause la structuration de la Commission Intercommunale d’Accessibilité, la CCPRO avait souhaité anticiper la révision des règles et les modalités prévalent à la mise en œuvre de cette dernière de la manière suivante :

  • Le collège des représentants de la Communauté de Communes sera composé d’un membre par Commune,
  • Le collège des représentants des personnes handicapées sera composé d’associations représentatives dans chacun des 4 domaines de handicap suivants : visuel, auditif, mental et moteur,
  • Le collège des représentants des associations d’usagers comprendra un représentant par commune.

Le Conseil de Communauté a donc en date du 19 septembre 2016 (délibération n°2016077) :

  • Modifié la composition de la commission intercommunale pour l’accessibilité aux personnes handicapées (CIAPH) comme suit :
    • Collège des représentants de la Communauté de Communes : 1 membre par Commune,
    • Collège des représentants des personnes handicapées : 1 association représentative pour chacun des 4 handicaps suivants : visuel, auditif, mental et moteur,
    • Collège des représentants des associations d’usagers présents sur le territoire : 1 association par commune.
  • Autorisé le Président à inviter toute personne qualifiée à se joindre à cette commission,
  • Décidé que la composition nominative de cette commission sera définie par arrêté du Président de la CCPRO, également Président de la CIAPH,
  • Habilité le Président à signer tous documents relatifs à ce dossier et la gestion de cette commission.

La procédure de consultation des communes et des associations est en cours, et la commission sera donc constituée par arrêté du Président, dès lors que toutes les désignations préalables auront été opérées.

 

  • Vous dites que l’organigramme fourni ne met en évidence aucun service susceptible de travailler sur ce sujet très important.

 

Il s’agit d’une erreur de lecture de votre part. Le Pôle Centre Technique comporte bien un Service Bâtiment / ERP / HEL. La notion d’ERP (Etablissement recevant du Public) correspond précisément à ce que la loi de 2005 entend de la mise en accessibilité, ce qui correspond à la seule obligation actuelle de la CCPRO.

C’est donc Monsieur Patrick PLACE, responsable des bâtiments, qui a en charge l’accompagnement de cette importante thématique.

 

  • In fine, pour le futur proche, l’accessibilité des espaces publics extérieurs sera de la compétence de qui : CCPRO ? Communes ?

Comme évoqué préalablement, cette clarification relève de la définition de l’intérêt communautaire qui n’est à ce jour pas finalisée.

La CCPRO est un outil au service des communes. Elle sera donc compétente si les communes le décident.

  • Concernant les bâtiments de l’Arc, siège de la future CCPRO :
  • Pourriez-vous nous rappeler l’estimation des domaines et le montant de l’achat du bâtiment ?

Comme figurant dans la délibération n°2016092 du 19 septembre 2016 :

 

« France Domaine a communiqué une estimation le 2 août 2016 sur la base d’une fourchette allant de 1 780 000 € (valeur vénale libre) à 1 660 000 € (valeur vénale occupée).

Au terme d’une négociation financière menée avec le propriétaire, les parties ont trouvé un accord de principe sur le prix de 2 000 000 €.

Ce prix est certes supérieur à l’estimation haute des Domaines, mais l’accord est d’une part motivé par l’urgence pour la CCPRO à trouver un nouveau siège, et d’autre part par le fait qu’elle est susceptible de bénéficier - jusqu’au 31 décembre 2017 au minimum - du loyer annuel versé par les services du Conseil Départemental, locataire, soit 200 000 € environ. »

Je vous confirme par ailleurs que des échanges sont en cours pour envisager le maintien d’une cohabitation pérenne avec le Conseil Départemental, dans un esprit de mutualisation et d’optimisation des deniers publics.

 

  • Pourriez-vous également nous préciser le montant des travaux nécessaires pour accueillir les services de la CCPRO dont bien sûr la mise en conformité PMR ?

 

Le dossier de consultation a été réalisé par le cabinet A&CO maitre d’œuvre à Sorgues (84).

L’estimation des travaux s’élève à 320 000 € HT :

Afin de répondre aux grands principes de la commande publique, une procédure adaptée a été mise en place.

Il s’agit d’un marché alloti :

Lot n°1 : Gros œuvre

Lot n°2 : Menuiseries extérieures Aluminium - PVC et Serrurerie

Lot n°3 : Cloisons - Faux plafonds

Lot n°4 : Revêtement de sols carrelages et sols souples - Faïences

Lot n°5 : Menuiseries intérieures

Lot n°6 : Peinture

Lot n°7 : Plomberie / CVC

Lot n°8 : Electricité - Courants faibles

Un avis d’appel à la concurrence a été lancé le 05 décembre 2016 pour une remise des offres fixée au 28 décembre 2016. 65 entreprises ont téléchargé un dossier de consultation, 26 ont fait une offre.

Le pouvoir adjudicateur a ouvert les plis le 29 décembre 2016, et les a remis au maître d’œuvre afin d’analyser les offres.

La Commission d’appel d’offres s’est réunie en formation MAPA le 9 Janvier 2017, puis le 27 Janvier 2017 pour étudier les offres ayant fait l’objet de négociations..

Le bureau du 9 février a procédé à l’attribution du marché selon les préconisations émises par la CAO.  Une moins-value significative a été constatée par rapport à l’estimatif initial. Par ailleurs une demande de subvention a été sollicitée par le Bureau auprès des services de la Préfecture dans le cadre du FSIPL 2017 (dossier déposé le 10/02).

 

  • Nous aimerions également connaître le montant des frais divers induits liés à cette opération.

 

Un point pourra être fait sur le coût du déménagement au terme de ce dernier. A ce jour nous ne pouvons vous communiquer que les coûts déjà engagés (marché de travaux).

 

  • Merci également de nous préciser le planning des travaux et de la mise en route du nouveau siège. Nous serions chagrinés de rater l’inauguration de cette superbe opération !!

Le planning des travaux constituera une pièce contractuelle du marché. La durée de ces derniers est estimée à 3 mois, ce qui permet d’envisager une inauguration dès la rentrée de septembre 2017.

Le conseil de communauté sera bien entendu convié comme il l’avait précédemment été lors de la découverte des locaux le jeudi 13 octobre 2016.

  • Vous avez la désagréable impression que la période 2014-2016 est une période perdue pour le développement de notre territoire intercommunal et pour le service que nous devons à nos concitoyens.

Il est manifeste, sur la base d’éléments concrets et chiffrés dont vous pourrez prendre connaissance dans le ROB, que les exercices 2015 et 2016 ont permis un redressement significatif de la CCPRO sur bien des aspects (mise en place d’un pacte financier, accompagnement au redressement du déficit public, refonte et optimisation de l’organisation, refonte des statuts).

En tant que Services Communautaires, nous rappelons que le processus de sortie de Sorgues et de Bédarrides relève d’une décision exclusive des communes concernées et du Préfet de Vaucluse .

On ne choisit pas ce qu’il nous arrive, mais on peut faire en sorte de le gérer bien. En la circonstance, cette sortie a pu être accompagnée de manière consensuelle grâce à un effort important des parties, dans une parfaire continuité du service public.

  • Vous n’avez jamais eu le moindre document ni la moindre délibération relative à un quelconque PAVE orangeois

Le PAVE étant d’initiative et de compétence communale, nous vous invitons à vous rapprocher à cet effet de la Ville d’Orange.

***

Vous souhaitant bonne réception des présents éléments,

Respectueusement

 

Pour le Président de la CCPRO,

La Directrice Générale des Services

Cécile GLEYZON

Repost0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 07:00

Le chef du pôle accessibilité a vu son poste supprimé du nouvel organigramme de la CCPRO.1

Vu les obligations contractuelles qu'implique ce domaine dans un laps de temps court,

Vu l'absence de communication (rédaction?) des rapports accessibilités ville et CCPRO,

les élus Aimer Ma ville avaient questionnés le président de la CCPRO et le maire d'Orange2.

 

A savoir la DGS de la CCPRO a répondu aussitôt, les élus attendent encore la réponse de la ville d'Orange.

 

Nous vous proposons de prendre connaissance de la réponse de la DGS de l'interco et à la suite du questionnement/réponse des élus Aimer Ma Ville qui en a découlé.  Envoyées le 4 fév, ces dernières questions restent elles sans réponse.

Et précisons que du coté municipal, les élus n'ont aucune réponse/ information concernant l'état des lieux "accessibilité" des biens/espaces communaux restant à la charge de la ville.

L'accessibilité n'est pas un "détail", la suppression de ce poste dans l'organigramme et le retard que nous avons pris dans ce domaine, nous est et nous sera à tous préjudiciable. C'est la marque d'une volonté. D'une politique d'exclusion de l'autre. Celui qui est pauvre. Celui qui est étranger. Celui qui est différent.

Assez de la politique opportuniste de notre édile qui manipule les esprits dans le seul but d'engranger les voix d'électeurs, non pas enfermé dans leur bulle mais bel et bien enfermé dans leurs égoïsmes.

 

1 C'est un cadre A, employé à Orange avant 2014, en disgrâce, qui s'était vu proposé en 2014 un temps partagé avec la CCPRO, puis un temps plein. Les Ooohhh moqueurs et sourires des élus d'Orange ne laissent aucun doute sur leurs satisfactions de cette situation.

 

2 http://www.orange-autrement.fr/2017/02/accessibilite-obligation-legale-on-avance-ou-ca-pietine.html

Accessibilité une réponse de la CCPRO, Jacques sourit.

Le questionnement

Accessibilité une réponse de la CCPRO, Jacques sourit.
Accessibilité une réponse de la CCPRO, Jacques sourit.
Accessibilité une réponse de la CCPRO, Jacques sourit.
Repost0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 07:37
Quais bus, accessiblité PMR, infos à la limite du mensonge.

Dans la revue municipale, la lecture de l'article, page 7, relativement aux quais accessibilités PMR des bus urbains pose questions

(Voir les passages surlignés)

 

Une quarantaine ou une douzaine?

Création ou simple mise au norme?

il faudrait savoir...

 

Madame Gaspa en conseil municipal fin d'année 2016 indiquait que la ville avait réalisé, la mise au norme d'une douzaine de quai de bus en 2016. Soit un par mois. Une "zélèrité"1 (dont mode opératoire) qui laissait songeuses les élues Aimer Ma Ville.

 

La revue Arrange Vérité municipale de février nous précise page 7 :  Titre Travaux- Bus sous titre - paragraphe : De nouveaux quais de Bus:  "Une quarantaine de quais de bus ont été aménagés dernièrement pour les personnes à mobilité réduite..."

Ce texte laisse entendre que 40 quais ont fait l'objet de travaux de mises aux normes PMR tout récemment.

Voilà qui est bien contradictoire.

Alors 40  ou 12 ?

Il semblerait selon un appel d'offre publié sur la plateforme dématérialisée que la ville ait réalisé en 2016, 13 mises aux normes accessibilité de quai de bus.

40 semblerait donc être le nombre total de quais aux normes...faits au fils des ans réhabilitation des rues...(pb de date?)... dont des réalisations pour rien, comme l'arrêt en face de Raoul Rose, rue Félix Ripert déplacé depuis à coté de l'EHPAD du Sacré Coeur.

Combien d'arrêts en tout, combien restent à mettre aux normes PMR, la question a bien été posé par Christine BADINIER au conseil de nov 2016. La réponse a été une douzaine de quai ont été mis aux normes cette année. Réponse de Mme GASPA.

Le 2 Février les élues demandaient le rapport annuel accessibilité ...aucune réponse à ce jour. (Donc ce 16 février nouveau courrier...à Mme Gaspa, le DGS et le Maire)

Seconde surprise alors que le marché emploie les termes: " La présente consultation concerne:  les travaux de mise aux normes des zones PMR d'arrêts de bus - Année 2017",  l'article péremptoirement emploie celui de "création".

Est-ce que donc en plus de la mise aux normes des arrêts existants, il y aurait extension significative des circuits de bus et/ou création de 10 arrêts supplémentaires? 

Du point de vue transport urbain ce serait une excellente nouvelle si effectivement nous avions de véritables extensions des circuits/ créations d'arrêts.

Mais peut-on parler de création lorsqu'au final on autorise simplement le chauffeur à faire monter des passagers sur le lieu même où depuis des années, il effectuait une rotation et une pose... Cf les dénommés "nouvel arrêt Crématorium" et "nouvel arrêt Piscine L'attente"...Peut-on parler d'extension lorsque l'arrêt Carita est supprimé?2

Gardons nous d'être trop septique et attendrons donc de voir s'il y avait bien lieu de parler de création. 

Reste que l'information municipale dans la revue fait des amalgames bien arrogants, arrangeant vis à vis de la réalité. Le tout étant strictement d'intérêt municipal et non électoral n'est ce pas!

 

 

1 Entre zèle célérité un mot improbable inventé qui colle à la situation.

2 Les taxes transports versées à la ville par les institutions étatiques présente sur Carita est-elle toujours versée? Car c'est bien peu cohérent les plus gros contributeurs voient leur seul arrêt supprimé. La taxe est versée à la ville, l'organisateur transport urbain pour un service! Lequel service n'est plus rendu...Bizarre enfin nous on trouve cela bizarre.

copie d'écran de la page "marché public" du site municipal en ce début 2017.

copie d'écran de la page "marché public" du site municipal en ce début 2017.

Repost0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 11:02

Voici nos courriers en la matière accessibilité au président de la CCPRO mais aussi au maire d'Orange.

Pour Orange, par exemple:

Le dernier "point" soit le  rapport annuel commission accessibilité c'est celui de 2014. Fourni le 26 juin 2015 en conseil municipal,  délibération N° 32.

Puis fin 2015, est validé, un gros document de demande d'approbation D'AD'AP .

Un document1 largement lacunaire et fortement imprécis, mais obligatoire censé lister et planifier (entendre contraintes et contrôles)  la mise en accessibilité de la commune. Choix de pallier de 3 ans ou 6 ans ou 9 ans .

Les rapports annuels émanant des commissions pour l "accessibilité" communale et intercommunale sont une obligation. Les commissions handicaps communale et intercommunale ne sont pas facultatives mais imposées par la loi . Et chacune de leur côté doivent produire des rapports annuels à présenter dans leurs conseils ad hoc.

Alors??? on en est où, côté accessibilité? On attend les réponses, mais on ne doit pas être les seuls à attendre...

 

1 Dossier trois cm de papier non paginé, rubrique souvent vide...pas daté ni de référence sur qui l'a produit etc . On a compris juste que c'est une doc point zéro obligatoire pour disposer de temps supplémentaire vis à vis du délai dépassé de la mise en accessibilité rue et ERP . Disposer de temps pour éviter la sanction, mais disposer de temps avec des contraintes hic. Sur ce gros document, seule date fiable:  "tampon  préfecture" indique qu'il a été transmis en préfecture le 15/12/2015...

Accessibilité obligation légale: On avance ou ça piétine?
Accessibilité obligation légale: On avance ou ça piétine?
Accessibilité obligation légale: On avance ou ça piétine?

Emblématique le basique cheminement piéton n'est même pas accessible en fauteuil roulant à Orange. Ici Av Verdun / Av du Parc au feu devant l'ancienne garnison de la légion un trottoir non surbaissé en bout d'un bien mauvais passage piéton. Ce n'est pas le seul ils sont légions ces points noirs...

Extrat ODJ CM 26 juin 2015. En 2016 aucun rapport si nous ne nous trompons pas.

Extrat ODJ CM 26 juin 2015. En 2016 aucun rapport si nous ne nous trompons pas.

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.