Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2020 Anniversaire des ONZE ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

  lundi 3 février à 9h.

Conseils Municipaux à 9h

   21 janvier 2020

Commission Affaire sociale première convocation du mandat 25 nov 17h30

Commission Finances 17h30    Mardi 7/01 Annulée

Commission urbanisme infrastructure 17h    Mercredi 8/01

Commission éducation  Aucune programmée, quasi jamais convoquée

Commissions: Commerce, Colline st Eutrope, Propreté sont supprimées en avril 2017 car jamais convoquées depuis leurs création 10 avril 2014. 

Commission  agriculture, viticulture, et culture jamais convoquées...

Commission communale de sécurité et d'accessibilité On ne sait pas si elle se réunit...

Commission communale des impôts direct: on ne sait pas si elle se réunit

Commission consultatives des services public Locaux: On n'est jamais invité a cette commission...on n'est pas informé de la date de sa tenue.

Commission électorale nouvelle forme convocation aléatoire, la seule depuis la création a eu lieu le 2 mai 2019

Commission d’occupation du domaine public? Parait qu'il en existe une puisque des arrêtés municipaux placardés s'en prévalent??

 

 

 

12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 08:15

Suite à des erreurs dans les documents présentés hier en conseil d'administration du CCAS les membres de cette instance municipale ont reçu un correctif de la synthèse du budget primitif.

Parce que ce document est unique1 -la transparence2 au CCAS n'est pas de mise - et parce qu'il est important pour les élus de dimanche 15/21: la suite des événements, le voici.

Bémol pour la conclusion sur la baisse des résultats. Parce que durant ce mandat la ville a pris les rênes. Elle a recasé l'ex comptable " un brin plus indépendant" et la comptabilité est maintenant  totalement faite à la soupe Bompardienne.

 

1 Qui a des données sur le fonctionnement du CCAS d'Orange? Personne à part le conseil d'administration. Pourtant ce n'est pas du privé. Un centre communal d'action sociale est, en France, un établissement public administré par un conseil d'administration présidé par le maire de la commune. Largement subventionné notamment par la ville, la CAF, mais aussi reçoit des subsides du département lequel lui délègues des missions qui lui incombe localement. 

2 Par exemple le président du CCAS (le maire) et la vice présidente le CCAS ont refusé la transmission de manière dématérialisé du document 80 p "Analyse des besoins sociaux de la population relevant du centre communal d'action sociale de la ville d'Orange" . Un document qui n'est pas top secret et que Christine BADINIER avait demandé à des fin de communication aux personnes qui le lui demandaient En ce temps de campagne électorale quoi de plus normal que de chercher à se renseigner précisément sur les besoins sociaux de la population d'Orange. Le savoir est UNE ARME Bompard le sait bien cf ci dessous

                                                                                                              

 

 

BUDGET PRIMITIF 2020

CCAS

Orange
 

 

 

 

                                                                          

 

 

Indicateurs (milliers d'€)

31/12/2014

31/12/2015

31/12/2016

31/12/2017

31/12/2018

31/12/2019

Résultat de l’exercice (fonctionnement)

 

+ 136

 

 

 

+ 35

 

 

 

- 55

 

 

 

-

 

 

 

-56

 

 

- 382

Résultat à affecter

394

530

565

510

510

567

Actif immobilisé (patrimoine)

5 954

6 005

5 723

5 753

5 700

5 676

Dette financière

0

0

0

0

0

0

               

            Malgré la gestion rigoureuse du CCAS pour maintenir les dépenses, le budget primitif 2020 s’équilibre grâce à la totalité des excédents antérieurs.

Nous notons une baisse notable de cet excédent. Une extrême vigilance sera apportée cette année sur le fonctionnement du service à la personne, pour envisager un nouvel équilibre et maintenir le montant de la subvention de la Commune à 1 430 000 €.

11 mars 2020 : Vote du budget primitif du CCAS
Repost0
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 21:35
Logements sociaux: non respect de la loi les pénalités dans notre interco
Logements sociaux: non respect de la loi les pénalités dans notre interco

Repost0
28 février 2020 5 28 /02 /février /2020 15:26

Ce mercredi 26 février, c'était l'avant dernier conseil du mandat du CCAS avec deux questions à l'ordre du Jour, présentation du DOB et d'un marché conjoint avec la ville pour des assurances soit une première -après 25 ans c'est pas mal de s'apercevoir que c'est plus économique à dit ironiquement C BADINIER- enfin une info du CA sur une kyrielle de décisions d'aides en urgences, de nouvelles conventions de services - décisions administratives ...

Le conseil était prévu à 10h00 mais il a débuté à 9h55 et était fini à 10h03, 8 minutes. C'était court, du coup pour la présentation du point 2 l'adjointe aux finances arrivée après le début, madame Crespo, c'est montrée dépitée. Elle n'était pas là pour présenter son dossier "assurance". Le directeur financier de la ville (because fusion des services) quant à lui est arrivé à la toute fin de la séance, juste constater qu'il s'était interrompu dans son travail pour rien.

Bref mais de quoi a-t-on parler dans cette instance?

Oh de rien in fine, hormis que Madame Galmard avait prévu une petite intervention pour dénigrer encore une fois l'élue Aimer Ma Ville. Mais pas de chance cette dernière s'est rebellée, marre de leur mensonges. Car Non elle n'a pas perdu son document de 80 pages "Analyse des besoins sociaux de la population relevant du centre communal d'action sociale de la ville d'Orange. Elle en a demandé par mail, une version dématérialisée le 13 janvier afin de le partager avec des personnalités en campagne qui le lui demandait. Et incroyable au lieu de le lui fournir simplement en toute transparence un document public,  la vice présidente en fait une histoire comme si c'était top secret,  et même créé un scénario en plein CA un moi et demi après la demande pour mettre à mal l'élue. Elle fait distribué à la ronde des photocopies de sa réponse et a commenté mensongèrement la demande.

La fameuse réponse ne donne du reste, que partiellement les renseignements demandés.

Mais quel est donc le point d'achoppement dans l'aide en urgence qu'elle ne veut pas que nous dévoilions. Une aide en urgence au montant ridiculement faible, peu claire. Dont on ne sait toujours pas quelle proportion du  montant en est distribué directement par madame Galmard seule et directement...Y a t il là un problème? Christine BADINIER s'en était émue du temps où elle appartenait encore à la commission d'aide en urgence.

Bref vous trouverez la copie de la demande et de la réponse deux des documents distribués à la ronde avec pour la période 2012 et 2018:

  • Aucune donnée sur le nombre de demandes
  •  Le nombre de dossier instruits
  • Aucune donnée sur les montants "GALMARD seule"...montant le plus souvent directement en numéraire.

Attention il ne s'agit pas de contester le peu qui est donné, ni le travail des agents mais d'informer sur la politique de façade qui sévit partout. L'aide en urgence existe mais est distribuée d'une part d'une manière bien spéciale inégale avec un faux semblant de respect des règles et d'autre part en mode avarice mesquine, le tout permettant tout juste de dire que le service existe.

 

1 dans les nouvelles conventions le CCAS prêtera ? une salle pour des cours informatiques.

 

Réponse donné le 26 février 2020

Réponse donné le 26 février 2020

Question du 13 janvier et pré-réponse du 15 janvier.
Question du 13 janvier et pré-réponse du 15 janvier.

Question du 13 janvier et pré-réponse du 15 janvier.

Repost0
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 10:40

Courrier envoyé ce 13 janvier 2020

 

Bonjour madame,

 

J’aimerai éclaircir l’aide qui relève de la commission d’aides facultatives et j’aimerai savoir si votre document de juin 2019: Analyse des besoins sociaux de la population relevant du centre communal (81 pages) est disponible sous forme dématérialisé.

 

Pour l’éclaircissement sur les aides allouées par la commission d’aide j’ai essayé d’établir un historique et ai dû croiser plusieurs documents pour m’en approcher, mais ne suis pas sûre de mes données.

 

Remarque une : l’aide d’urgence (CA ligne 6561 secours d'urgence)  correspond-t-elle aux aides octroyées par la vice-présidente dans la procédure d'urgences exceptionnelle prévu au règlement ?

Remarque deux : sur les CA les trois lignes, 6561 secours d’urgence, 6562 Aides, 6568 Autres secours correspondent-elles à la totalité des aides du CCAS via la commission d’aide facultative ? (CAD sans interférence avec des aides que le CCAS relaie d’autres organismes CAF département etc)

Et dans ce cas qu’est-ce qui différencie ces lignes ? 6568 = Autres secours: c'est à dire?

Remarque trois: Je n’ai pas pu établir faute de données continues sur les documents, le nombre de demande d’aides instruites et présentées en commission (sachant que ce nombre ne reflète pas le nombre de demandes, ni le nombre de dossiers ayant reçu in fine une réponse favorable (aide pécuniaire) et est de plus faussée par l'aide passant par la seule vice présidente. Où peut-on trouver cette donnée qui est bien présente pour 2012, 2013 et 2018

Remarque quatre: Dans le dernier document de juin 2019: Analyse des besoins sociaux de la population relevant du centre communal (81 pages) Chapitre solidarité/insertion p24 , sous-titre l'aide sociale facultative du CCAS p29 il est écrit Pour 2018, 148 dossiers de demande d'aide ont été présenté en commission ( avec celle passé hors commission par la seule présidente ?) La somme de 10000€ a permis à des plus démunis, d'accéder à des soins, à l'emploi, de compléter le montant des aides accordées par d'autres dispositifs. Pourquoi cette donnée toute ronde alors que l’aide sur le CA est bien établie à 11 735€ ?  10 000 € annuel c'est bien la valeur de référence?

 

Remarque cinq

Relevé sur les documents en ma possession

pour 2012 ; 151 dossiers instruits et montant d’aides trois lignes 11 136.24€

pour 2013 ; 175 dossiers instruits et 10 631.19€

pour 2014 je n'ai que  le montant 9 649 €  ?

pour 2015, nombre de demandes instruites ??? montant 11 190

pour 2016 pareil je n’ai que le montant total : 11 651€

pour 2017 idem montant: 11 026 €

pour 2018: 148 dossiers instruits, montant : 11 735 €

Est ce que ce récapitulatif est juste? Comment le compléter?

Remarque 6:  Le montant disponible, dit "dépense autorisé" par commission d'aide facultative mensuelle est si je ne m'abuse de 1 000€ est ce exact? Comment ce montant a-t-il été déterminé?

 

Avec mes meilleurs vœux pour 2020,

Très belle journée

Bien cordialement

 

Christine BADINIER

Repost0
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 07:10

Un conseil d'administration du CCAS a eu lieu le 27 novembre 2019, à 10h00.

Pour 10 points à l'ordre du jour plus désignation du secrétaire de séance, la validation des décisions de la présidente, des décisions de la commission d'aides facultatives, d'aides en urgence, une question écrite... la durée de cette instance fut de 15 minutes. Faut-il dire que le maire a zappé l'approbation du procès verbal de la précédente réunion?... Et que donc "on a gagné du temps" (ironique). Le plus long a été la séance salutation avec une bonne demi douzaine de bisous sur le front et les joues, d'une des dames de l'assemblée, une clownerie du maire qui les a bien fait rire.

Arrêtons nous sur trois points. Le projet expérimental d'ouverture en septembre 2020 d'un REAAP1, les aides facultatives et d'urgences, la question écrite sur la bourse au permis.

Le projet expérimental d'ouverture en septembre 2020 d'un REAAP.

Un Réseau d'Ecoute, d'Appui et Accompagnement des Parents sera installé rue du Noble, et ce sera une structure gérée par le RAM. C'était le dossier N° 9 qui nous en informait à travers une demande de subvention. Le maire a pris la parole succinctement pour donner son avis sur la destruction de la cellule familiale et sur ce dispositif qui n'en est qu'un replâtrage pointant ainsi la défaillance de l'Etat, une aberration de notre société.

Christine BADINIER a souligné que cette structure était manquante à Orange et qu'en cas de besoin on était obligé d'orienter les familles vers la structure de CAMARET! Elle a également regretté le terme "expérimental" ainsi que le délai d'attente pour l'ouverture prévu en septembre 2020, a-t-elle appris.

Les aides facultatives et aides d'urgence.

Pour la période du 2 septembre au 6 octobre une réunion de la commission d'aide facultative/aide en urgence du 7 octobre montant total 600€. Depuis le 7 octobre il ne semble pas qu'il y ait eu de commission d'aide...puisque le CA n'en a pas été avisé.

Par contre les 17 septembre, 25 septembre, 16 octobre, 22 octobre madame Galmard a décidé d'attribuer des aides hors commission. Cela arrive en cas d'urgence... Le total de ces aides est de 580€.

La somme mensuelle disponible étant de 1 000€ ...

Christine BADINIER a déclaré que sachant comment travaille cette commission, qu'elle ne pouvait cautionner ces décisions d'aides facultatives d'aides en urgence. (Aucune cohérence d'action avec le rôle premier d'un CCAS, aucune équité de traitement,  les élus comme les membres des associations caritatives n'ont qu'un bien déplaisant rôle figuratif)

La question écrite: Bourse au permis de conduire.

La ville ayant fait un article élogieux sur la question dans son dernier Arrange la Vérité, l'élue Aimer Ma Ville a posé des questions écrites pour en compléter le tableau: bilan de l'action, les modalités d'accès et les personnes composant la commission d'attribution,  existe il des comptes rendus des réunions de cette commission, ainsi que le nom des bénéficiaire...

La réponse a été donné en fin du conseil d'administration du CCAS par une madame GALMARD triomphante agitant sa petite note. Rappelant que La bourse au permis a été voté en conseil municipal le 23 septembre 2016. Merci

Montant 300€ par personne, mise en place en septembre 2016.  "limité à 20 jeunes orangeois par an, âgés entre 18 et 25 ans, avec une proportion de 8 jeunes issus des Quartiers Prioritaires de la Ville. Un détail oublié dans le rappel fait à C BADINIER . Et donc dans les trois lignes du maigre bilan, c'est logique rien sur le respect du critère au moins 8 jeunes issus des quartiers prioritaires. La note reprenait presque la délibération et n'apprenait rien sur les membres2 de cette fameuse commission, ne donnait aucun arrêté de nomination...Qui nous prouve que cette commission fonctionne?

Alors accrochez vous bien voici tantan... le bilan tel qu'il a été remis à C BADINIER.

Nombre de bénéficiaires
2017 11 bourses
2018 16 bourses
2019 20 bourses

2016 zéro bourse parce que les instructions des dossiers ont débuté en 2017

 Combien de jeunes des quartiers prioritaire?

Pas de réponse et on ne veut pas donner les noms. Wouah quelle transparence Quand on sait que cette dame avait l'été 2018 embauché son petit fils en doublon à l'accueil...

 

Tient un petit dernier point ...sur les effectifs: le nombre d'agents titulaires 70 personnes 63.4 ETP et le nombre de contractuels 59 pour 51.4 ETP...une proportion que regrette C BADINIER sous un ironique Macron va régler le problème de M Bompard.

 

1 Les Réseaux d’Écoute, d’Appui et d’Accompagnement…créés par circulaire 9 mars 1999

En gros : Aide à la parentalité, aider les parents à poser un cadre structurant à son enfant dans les limites duquel il peut s’épanouir et grandir.  Savoir être: être en capacité d’écoute et de dialogue en se positionnant comme adulte responsable et bienveillant.

 

2 Composition de ladite commission:

- Le maire ou sa représentante Madame Galmard,

- La responsable du secteur action sociale et c'est qui SVP?

- Un représentant de la mission locale du Haut Vaucluse et c'est qui SVP?

- La chef de projet Politique de la ville  et c'est qui SVP?

-Un représentant des auto-écoles de la commune désigné par ses pairs et c'est qui SVP?

 

extrait ODJ du CM du 23/09/2016

extrait ODJ du CM du 23/09/2016

Repost0
30 juillet 2019 2 30 /07 /juillet /2019 12:06

Mi-juillet le président (maire d'Orange) du CCAS a envoyé une note interne aux services, la vice présidente l'a relayée aux membres du conseil d'administration.

"Une nouvelle directrice est nommée au CCAS au premier Août 2019 ".

Toutes nos félicitations à la promue.

Cette soudaine nomination nous a questionné.

Parce que un conseil d'administration a eu lieu fin juin et un autre le 9 juillet 2019 et que cette information donnée par mail tombe quelques jours après ces CA, un brin comme un cheveu sur la soupe.

Qu'est ce qui a donc bouleversé l'organisation de cette instance municipale entre temps?

L'élue C BADINIER a écrit le jour même pour être éclairer. Le responsable de la comptabilité avait demandé à changer de poste dernièrement, y avait-il eu pour ce poste là aussi, un hic, une réorganisation entre le dernier conseil d'administration et cette soudaine nomination au premier Août?

Bien sûr aucune réponse au courriel.

D'une part c'est l'été, d'autre part apprenant qu'en fait il n'y avait plus de directeur au CCAS depuis le départ du dernier, il y a "ben oouh làlala.. de nombreuses années, on sait plus combien" nous dit notre informateur. Et qu'en plus ce dernier "directeur était le fils de la vice Présidente madame Galmard...qui s'entendait pas avec celle-ci"...

De fait on comprend mieux, pourquoi on n'a pas de réponse.

Alors oui il n'y avait plus de directrice/ directeur, mais c'est bien la promue qui faisait fonction de, depuis des lustres, bien que seulement titulaire du poste de responsable des ressources humaines qui en hérite. La qualité de son travail, son abnégation est reconnue...

Merci Monsieur T AMOUROUX le DGA de la ville de remédier à cette anomalie (ces anomalies). T Amouroux fait un travail de patience (convaincre le maire et ce n'est pas triste) en réorganisant l'encadrement des services.

Un encadrement lacunaire comme le souligne depuis trois rapports les magistrats de la CRC.

Lentement la ville remonte la pente dans ce domaine là aussi et c'est appréciable, même s'il a fallu le quatrième mandat pour raisonner le maire.

 

 

 

 

Une directrice au CCAS, nommée au 1er Aout 2019. Ah bon ?
Une directrice au CCAS, nommée au 1er Aout 2019. Ah bon ?

Ah oui . Juste pour la mairie SVP les adresses des groupes de diffusions ne fonctionnent pas toutes...

Repost0
6 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 11:58
L'association qui portait le centre social dissoute: fin d'une histoire, distribution des biens et fonds...

L'association qui portait le centre social Pierre Estève a été dissoute.

Ce n'est pas une surprise1, nous étions largement averti c'est la suite logique de la perte de l’agrément de centre social.

Et  tout ça ce n'est pas la faute à la CAF. Madame GALMARD l'avait accusée intempestivement en conseil municipal...

Non, non c'est bel est bien une faute de gouvernance aggravée par un climat d'hostilité et de défiance. Jacques par vagues successives a fragilisé la structure, surfant sur les animosités, les méfiances qui fleurissent et paralysent en terrain difficile, tranquille sur son coup,  attendant le naufrage, se gardant bien d'envoyer une bouée de sauvetage du haut de son poste de pouvoir et pilotage.

Soit disant que quelque chose d'autre allait voir le jour... GALMARD l'avait dit.  Devait-on la croire, elle qui n'avait pas digéré que le centre prennent le nom du fondateur? Un relent de grief contre qui ou quoi?

Soit disant que le centre ne fermerait pas dixit Bompard aux voeux en janvier 2019 et sur le site municipal  alors il le savait déjà que s'était inéluctable. Nous élues avions rencontré les autres acteurs en préfecture d'Avignon qui nous avaient expliqués.

Aujourd'hui les bénévoles de l'aide aux devoirs n'ont plus de local ...nous dit un encart de l'article du jour

Et oui on lit aussi que l'outil sera in fine complétement désossé.

Le compte sera vidé, distribution à des associations laïques " et qui ont les mêmes valeurs que nous" selon les statuts2 "

Les locaux seront vidés des meubles et autres fournitures, ils sont déjà fermés inutiles.

Les deux mini-bus,  tient  de ceux là (disputé par... ) ils n'en ont pas parlé...dans la presse

Dommage de ne pas avoir maintenu une petite activité, dans les locaux. Rebondir aurait été plus facile...

Pas possible de récréer quelque chose sans tout éparpiller aux quatre vents?

Quand on veut, qu'on a les sous, de quoi encadrer les ressources humaines, donner des garantie aux partenaires on peut. Mais faut vouloir.

Voilà Orange, seconde ville du Vaucluse sans centre social....

 

1 Lors d' une première réunion les membres présents avaient refusé cette dissolution. Deux personnes avaient annoncé vouloir reprendre l'association, en l'état, pensant au retour sans doute des financements. Mais ce n'est pas si simple que cela leur a t on expliqué entre temps. La liquidation inévitable? Donc ce vendredi 5 juillet beaucoup moins de monde, les deux personnes candidates à la reprise absentes. Repartir de zéro n'est pas facile.

2 Dans nos statuts, il est écrit que : nos biens doivent revenir à des associations qui ont les mêmes valeurs que nous. Nous adhérons à la fédération des centres sociaux  et des écoles laïques. Nous avons privilégié des associations qui adhéraient aux mêmes fédérations et avons élargi à celles qui ont des valeurs communes avec les nôtres » a explique un membre du conseil d’administration selon le journal.

3 Qui récupère quoi ?

7 associations ont été désignées et approuvées lors de l’assemblée générale, pour se partager 52 000 €.

Il s’agit :

- Théâtre du sablier normal il s’occupe de l’alphabétisation

- Café jardin, l’ex présidente en est la trésorière mais ce choix est-il pertinent?

-  Piaf normal insertion

-  Laisser-les-fers normal insertion

- USEP école de POURTOULE pourquoi pas… mais pourquoi pas les écoles des quartiers ou œuvrait le centre social soit CAMUS qui a été du reste vandalisé et dans laquelle y a eu un vol de collecte et celle Croix Rouge

- UFOLEP volley ball Ah ?

- d’initiative terre de Vaucluse. Un réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise

4  Le conseil d’administration avait décidé de nommer cinq personnes en charge de donner le matériel des locaux de l’AYGUES et de Fourchevieilles et  52 000 €. Sauf que la commune et la caisse d’allocations familiales deux financeurs du centre social ont demandé qu’un liquidateur judiciaire s’en charge. Car il n’est pas question que ce soient des membres de l’association bénéficiaire qui décident de distribuer les reliquats de fond publics… Un liquidateur judiciaire va être nommé

 

5 Décembre 2018 après 35 ans d'existence, le centre social et socioculturel Pierre Estève perdait son agrément et devenait un simple association. 8 salariés leurs emplois.

Les animations:  Aide aux devoirs (CLAS), alphabétisation, animations collectives, permanence administrative, sorties, cours de cuisine...

 

Ci dessous la capture d'écran février 2019 du site municipal.

Alors qui avait raison?

L'association qui portait le centre social dissoute: fin d'une histoire, distribution des biens et fonds...
L'association qui portait le centre social dissoute: fin d'une histoire, distribution des biens et fonds...
Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 15:53
Merci à l'équipe de la minorité mobilisée en soutien à C BADINIER.

Merci à l'équipe de la minorité mobilisée en soutien à C BADINIER.

Au conseil municipal de ce 28 juin 2019 sous un prétexte qui ne trompe personne le maire et son adjointe au social ont tenté d'évincer l'élue Christine BADINIER du conseil d'administration du CCAS.

Niant la manœuvre, le maire et madame Galmard en préambule ont bel et bien démontrer leur dépit devant le ratage1 à venir.

  • Reprochant à l'élue son courrier d'alerte à la préfecture,
  • Moquant l'article de presse sur le journal La Provence
  • Raillant les interventions en conseil d’administration du CCAS de l'élue.

Puis a eu lieu proprement dit l'élection. Moment où le maire, ayant déjà expliqué le déroulement en tout début de conseil (cf article précédent), a cru bon de simplement préciser qu'il vérifierait personnellement que chacun ne dépose qu'une enveloppe dans l'urne! Un souvenir le tarauderait-il?2

L'ouverture de l'urne, et le dépouillement s'est fait en tournant le dos aux élus de la minorité, au public et rapidement. Une voix machinale édictait "liste majorité", "liste majorité", "liste majorité" etc à peine a t on entendu "liste minorité" une fois ou deux et blanc

En fait les élus de la minorité confiants ne se faisaient pas de souci ...

Et à l'annonce officielle des résultats du vote, surprise puis confusion la plus totale. Pour une élections aussi simple figurez-vous qu'il fut annoncé deux résultats forts différents

Premièrement

  • deux voix pour la minorité
  • trois blancs
  • 29 voix pour la majorité.

D'un seul cœur l'ensemble des élus de la minorité ressortant les bulletins qu'ils n'avaient pas mis dans l'enveloppe ont prouvé qu'il y avait erreur, tromperie, étourderie ?

Mettant un terme à la confusion, C BADINIER s'est levée, avancée à la table des dépouillements ou comme par magie des bulletins pour la minorité sont ressortis du paquet majorité Ben voyons. Les trois blancs? Faisaient-ils parti de la manœuvre? Ou sont-ils des fatigués des manipulations Bompardienne.

Seconde annonce les vrais résultats :

  • cinq voix pour la minorité
  • trois blancs
  • 26 voix pour la majorité.

 

Rebelote pour le calcul, cafouillage et confusion, avec arrivée à la rescousse de la cheffe du service juridique... A l'issue aucune annonce claire car un désaccord persistait sur le calcul proportionnel.

Le scrutin de liste à la représentation proportionnelle au plus fort reste, fait abstraction des blancs.

La liste majoritaire obtient 7 sièges et la liste minoritaire 1 siège.4

Christine BADINIER est donc ré-élue au conseil administratif...

En tous les cas ce sketch démontre qu'avec Bompard dans toutes les circonstances la vigilance s'impose et qu'il faut vraiment se serrer les coudes si on veut se sortir de l'entreprise familiale.3

 

 

 

1 Au préalable, ré-informé entre la transmission de l'ordre du jour et le conseil par des messages clairs ( dont de la préfecture) les cinq élus de la minorité qui siègent encore.⃰, s'étaient entendu pour faire liste commune (ceci en protestation de la non représentation de la minorité mais aussi de  l'ostracisme fait par les dirigeants du CCAS à l'encontre de C BADINIER) Du coup il n'y avait plus aucun doute sur le résultat. D’où le dépit On peut parler d'ostracisme dans la mesure où cette élue particulièrement assidue aux diverses instances a été déjà évincé par le conseil d'administration du CCAS de la commission d'aide facultative. ( janvier 2017) Une commission qui distribue des miettes de manière peu ..euh dirons nous compatissante, autour d'un thé matinal à 9h, une fois par mois ou plus discrétionnaire par le biais de la vice présidente...

.⃰  Alexandre HOUPERT sans démissionner fait défection depuis plus deux ans. Ce qui arrange bien la majorité...Du coup là elle ne cherche pas à l'évincer d'une commission, du conseil, etc bien que cela soit fondé et prévu en tel cas par la loi.

2 Au conseil de l'interco cette négligence a coûté sa présidence à Alain Millon. Comme quoi même les plus habiles y perdent des plumes avec l'équipage Bompard.

3 Le dernier fiston planté à la porte du conseil (Facile le bureau d'attaché parlementaire pile adjacent à la salle du conseil). Les neveux et beau fils en embuscades prêt à tout. Et au service juridique une cousine ? ...et qui d'autre

4 En 2014, les listes des commissions et autres étaient d'office constituées ainsi faisant une place à la minorité selon ce calcul de la représentation proportionnelle...Et cela avait été présenté comme cela d'office par l'équipe majoritaire. Qu attendait donc le chef de file en changeant le jeu?

Méthode de calcul :

 

Le Quotient électoral (QE) correspond au nombre de voix qu’il est nécessaire d’obtenir pour avoir 1 siège.

Il est obtenu en divisant le nombre de suffrages exprimés (voix) par le  nombre de sièges à pourvoir.

 

-          Nombre d’électeurs théorique 35, ce jour 31 (personne n’a vérifié les pouvoirs de la majorité)

-          Nombre de sièges à pourvoir = 8

-          Suffrages exprimés  (nombre de bulletins de vote valide) = 31

-          Quotient électoral (QE) : 31 / 8 =  3, 875

 

 

Le dépouillement a donné les résultats suivants :

-          « Liste majorité » : 26

-          « Liste minorité » : 5   

 

1 er attribution : Attribution au Quotient,

-          la « liste majorité » obtient 26/ 3,875 = 6.70 donc 6 sièges

-          la « Liste minorité » 5/3.875 = 1.29  donc 1 sièges

Il restait donc encore 1 siège à attribuer

 

2 ième attribution : attribution au plus fort reste

-          la « Liste majorité » : 26 – (3.875 x  6) =  26 - 23.25 = 2.75

-          la « Liste minorité » : 5 – 3.875 = 1.25

 

La « liste majorité » ayant le plus fort reste : elle obtient donc le siège .

Repost0
27 juin 2019 4 27 /06 /juin /2019 09:25

Le 25 juin 16h04 - 16h16 s'est déroulé un conseil administration du CCAS en mairie d'Orange salle du conseil.

Madame GALMARD, vice présidente du CCAS a demandé à intervenir au préalable.

Son intervention consistait à expliquer fièrement que le CCAS avait déclenché le matin même le plan canicule.  240 personnes à Orange sont inscrites sur un registre spécial, elles ont toutes été contactées et des bouteilles d'eau ont été distribuées.

Bien! ...

Sauf que

L'activation du plan canicule est une réponse à la demande de la préfecture le jour même

"Le préfet de Vaucluse a déclenché le niveau 3 « alerte canicule » du plan départemental." Cf ci dessous

 

Et que

des endroits tel que le local de la principauté "foyer du troisième age" pour employer le vocabulaire de l'époque manque comme espace rafraichi,

et qu'on attend encore la communication des lieux et espace municipaux où ceux qui en auraient besoin pourraient se réfugier, une paire ou deux d'heures.

 

 

Plan canicule à Orange aussi. Et oui normal non... Et merci qui ? La préfecture...

"Le 27 le préfet à placé le Vaucluse en vigilance rouge Canicule : Le niveau de vigilance rouge se distingue du niveau orange par le fait que la canicule peut avoir un effet sanitaire sur l’ensemble de la population"

Et alors à Orange y a t il des locaux ouverts pour se mettre au frais,assurer l'accueil des populations fragiles ?

Il semblerait que non.

Aucune info dans ce sens sur les sites municipaux...

Plan canicule à Orange aussi. Et oui normal non... Et merci qui ? La préfecture...
Plan canicule à Orange aussi. Et oui normal non... Et merci qui ? La préfecture...
Repost0
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 07:01
Le président du CCAS a peur de la minorité, d'un témoin: virons là se sont-ils dit!
Le président du CCAS a peur de la minorité, d'un témoin: virons là se sont-ils dit!

Ci après la liste présenté par la majorité. (Une capture d'écran de l'ordre du jour.)

Sachant que selon la représentation faussée (française) à la mairie d'Orange sur 35 élus la liste qui gagne l'élection (majorité) obtient 50 % des sièges et les 50 autres % sont distribués à la proportionnelle entre tous.

Soit en mairie minorité a 6 sièges, la majorité 29... ben là ce sera la représentation zéro...

Le président du CCAS a peur de la minorité, d'un témoin: virons là se sont-ils dit!
Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.