Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2020 Anniversaire des ONZE ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

 

Conseils Municipaux à 9h

  Mardi 24 novembre annulé et 15 décembre date changée au 4 déc 2020

Commission Finances    24 nov à 9h!!! horaire nouveau

Commission urbanisme infrastructure  25 à 17h

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission  agriculture, viticulture, et culture ?

Commission communale de sécurité et d'accessibilité On ne sait pas si elle se réunit...

Commission communale des impôts direct: on ne sait pas si elle se réunit

Commission consultatives des services public Locaux: ?

Commission électorale nouvelle forme convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

Commission d’occupation du domaine public ?

 

 

 

24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 11:25
Antenne 5G le 23/09/2020 une réunion en dessous de tout.

A 18h30 pile le maire met un point final à ce qui a été une bien drôle de réunion publique. Une réunion écourtée comme si on avait bien autre chose à faire. Commencée à 17h56, elle a durée un brin plus de 30 minutes.  La plupart des élus majoritaires, convoqués pour l’occasion, sont restés au fond debout spectateurs fort détachés des débats, navigant en des mouvements pendulaires avec le hall, comme s'ils se disaient, je reste encore un peu ou pas, et paf plusieurs des anciens se sont esquivés avant la fin...(c'est qu'ils commencent à connaitre la musique)

Déroulé de la réunion? Oh ce n'est pas compliqué en gros trois phases.  La méthode Bompard dans toute sa splendeur. De l'improvisation, du ce n'est pas moi mais l’État, une écoute plus opportuniste que sincère et une décision "dans une pirouette finale, une sorte d'adaptation au public" mais irréaliste et sans conviction... Comme pour faire plaisir, en finir à moindre fais avec cette broutille en début de période électorale.

Donc trois phases:

1-un préambule fort peu clair (par exemple dans sa première phrase trois qualificatifs ânonnès de manière hésitante pour dire une banalité, les ondes 5G seront plus fortes que pour la 4G et???) suivit de l'argument phare Bompardien servi depuis 25 ans : ce n'est pas moi, c'est l'état, écrivez à Macron. Et le pompon alors qu'il en est responsable: " le PLU ne prévoit rien, je ne peux donc rien leur opposer" etc. Puis il a lu un courrier très très récent, clairement écrit suite à la polémique de ces derniers jours relayés par les journaux, mais on n'a pas bien compris la date bafouillée. Enfin il s'est targué d'une intervention de la député...  Ah bon? On n'a aucune trace sur les sites ad hoc, du coup on en déduit que ce doit être aussi plus que récent. Notons que le maire a cherché à donner la parole à la responsable juridique mairie qui l'a déclinée et c'est son gendre monsieur Lainé qui a du s'y coller à la volée. Répétant; le PLU n'a rien de prévu, on n'y peut rien...

2- Puis on est passé à la phase écoute des doléances/ demande d'expressions groupées à la queue leu leu des mécontents: les habitants premiers concernés, la présidente du collectif stop Linky C Arienti, des élus et ex élus minoritaires dont en particulier Patrick Savignant, Y Cuer qui se sont exprimés. Le déroulé de la réunion a été calqué sur le même procédé bâillon qu'en conseil. Une méthode qui lui permet de ( s'énerver en haussant la voix) corriger vertement les intervenants qui voudraient réagir à ses propos manipulateurs  Son truc, à chaque question, il saisit de travers une idée qui lui permettra de tirer avantage, puis il force le trait voir déforme totalement le propos pour ridiculiser l'intervenant. Et lorsque ce dernier veut corriger son idée le maire feint s'indigner qu'on ne le laisse pas parler, c'est pas poli. Si on insiste il finit par hurler Cette méthode laisser poser toutes les questions puis faire semblant de répondre sans autoriser la "reprise de parole" c'est le top de la manipulation Bompardienne et en sus cela lui permet d'écourter quand bon lui semble l'échange/ la rencontre, et zapper les problèmes qui l’embrassent.  Hier c'est Patrick Savignant en a fait les frais . On a vu un Bompard vert de rage le tancé devant les habitants concernés médusés car fort peu familiers de cette face caché du personnage.

3 Dans cette troisième phase de l'échange comme attendu, le maire entendant refuser la reprise de parole a égrené ses fausses réponses et de manière bien peu cohérentes. En dernière minute il a cédé devant le mécontentement d'une de ses connaissances concernée et fort remontée. Tout à la fin de cette courte rencontre et pour la clôturer le maire saisissant comme une boue de sauvetage le fait que l'entreprise avait fait réaliser le matin même des sondages, fit semblant, et ceci fort à contretemps, d'en prendre ombrage Style ah mais quoi un sondage malgré mon courrier. Quel affront! Alors saisissant cette excuse comme échappatoire le maire se tournant vers son gendre et la responsable du service juridique, un service juridique -bien embêté-  leur a commandé d'envoyer un courrier illico presto à l'entreprise. Euh, Jacques qu'avait elle fait l'entreprise si ce n'est que commander un sondage, il y a 15 jours, à un prestataire X, faisait remarquer quelqu'un dans l'assistance?  Ignorant bravement la remarque, il maintient yeux fuyants. Donc il réclame un courrier pour annoncer le retrait de l'autorisation a-t-on compris.

Ce que nous avons retenu concrètement.

1 Alors si le maire n'y peut rien,  là présentement, parce que l'état, le PLU, et que c'est sur un terrain privé, patin couffin, il a bien été obligé de reconnaitre que près des terrains de Tennis au beau milieu de lotissements, où une bien moche antenne se dresse depuis cet été, camouflée grossièrement en arbre, c'était sur un terrain municipal...qu'il y avait autorisé le même ouvrage contesté hier soir par les résidents du coin. Et qu'il l'a fait réaliser dans un timing ... juste après l'élection...Au cas où hein Jacques

2 Le courrier qu'il entend faire envoyer sera facilement retoqué par l'entreprise, qui gagnera, il en est sûr, malgré les exemples que les contestataires lui donnaient. Ah bon . C'est sûr qu'en s'y prenant comme un manche..., il pourra continuer son jeu du " je n'y peux rien" et laissera les riverains fort démunis.

Hein Toto il est bien le maire il a reçu les contestataires.

3 Les questions de Y CUER accompagné de D Marseille, sur le schéma global des autres implantations et celle de C Arienti (présidente Stop Linky) demandant l'information de la population sur les boitiers relais tous les 100 mètres sont restées sans la moindre réponse, bien qu'ils aient insisté.

Notre impression. Bompard semblait fort diminué rabougri sur sa chaise et bien peu au fait de cette question qu'il a traité sans la moindre conviction.

En attendant on rassure faussement l'électeur peu concerné à travers les journaux. Dans le fond de cette histoire ce qui c'est joué c'est bien la perpétuelle campagnes Bompardienne qui soigne sa communication, les régionales et départementales ne sont plus très loin.

Hein Toto il est bien le maire, t as vu même pas peur, il a reçu les contestataires.

 

 

A la tribune de gauche à droite la responsable juridique, C Lainé (le gendre), Y Bompard le jeune fils successeur, Bompard, D Sabon.

 

Le nombre total de personnes était de 48, mais en déduisant journalistes, élus majoritaires, le personnel municipal, le service de propagande du maire, en fait le public se réduisait à moins de 20... Virevoltait un photographe du service communication et le nouveau chef de cabinet Augustin Raffray (depuis juin 2020 avant il était chargé de communication - on le retrouvait sur la campagne des municipales avec plein de tracts. Et tien disparu des radars l'ex dir-cab

 

aucune trace de l'intervention dont s'est targué hier Bompard sur le site recensant les actes imputables à la député

aucune trace de l'intervention dont s'est targué hier Bompard sur le site recensant les actes imputables à la député

Repost0
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 21:47

C'est de nouveau confirmé:  La newsletter de la ville est pour notre maire sans conteste un outil de communication politique. Elle ressort opportunément et s'adapte aux calendriers électoraux successifs (cadence irrégulière puis qui se régularise, presque, cela juste quelques temps avant des élections.)

Cette discontinuité depuis longtemps nous fait soupçonner un abus d'usage d'un moyen communal à des fins de communication électorale.

Ici plus de doute la Newsletter de ce 13 mars 2020 à 19h38 contient bel et bien au milieu d'informations qui pourraient, vu le contexte, se justifier, un très long article politique caractéristique d'un tel abus. Il est intitulé : Réponse aux épidémies. Combien de personnes touche cette newsletter?

Du coup nous dénonçons ce fait comme à notre habitude. Au bout du bout ça en fait des abus...

Sachez Orangeois que les élues que nous sommes sont évincées de ce moyen de communication et que la revue municipale dans laquelle il nous réserve 499 signes n'est pas parue en décembre ni en février bien que l'on nous ait demandé notre tribune libre...

Il a osé pondre un communiqué politique à deux jours du premier tour!
Il a osé pondre un communiqué politique à deux jours du premier tour!

Nous reproduisons le texte en entier histoire de le conserver au chaud au cas où il disparaitrait. En taille de lettre 8, la taille que ce charmant bonhomme nous a eu réservé dans son arrange vérité

Réponse aux épidémies

Ces dernières semaines, la réalité a de nouveau frappé avec dureté les tenants du mondialisme, optimistes béats qui nous avaient promis monts et merveilles, richesses infinies et croissance éternelle. Après le terrorisme, l’insécurité globale, les crises financières, la destruction systématique des frontières et la libéralisation absolue et incontrôlée des échanges ont accouché d’un nouveau monstre : l’épidémie mondiale.

Comme chaque fois que nous sommes confrontés à l’inconscience et l’incurie de nos dirigeants, nous réagissons avec bon sens, calme et efficacité. La sécurité matérielle fut une réponse à la tranquillité des Orangeois ; la coopération et la préparation seront notre réponse aux alarmes d’aujourd’hui.

Ainsi certains nous ont interpellé sur l’action de la commune contre l’épidémie qui semble se répandre et je veux d’abord rassurer mes concitoyens : l’épidémie, si elle a touché la France, semble encore très circonscrite dans notre pays.

Ensuite il faut rappeler que la Santé est une compétence de l’Etat : les hôpitaux, les distributions de médicaments, les confinements et quarantaines sont réglés, réglementés, décidés par l’Etat et, concrètement pour le Vaucluse, par la préfecture. Ce n’est donc pas notre compétence mais les Orangeois sont notre responsabilité et je veux redire notre souci du bien de chacun qui passe donc par une coopération entière et parfaite avec les services de l’Etat.

Concrètement la coopération communale ne se fera pas dans le désordre et la panique, au gré des alarmes, mais elle est prévue et planifiée par les services publics avec beaucoup de bonne volonté, d’engagement et de sens du service depuis plusieurs années. Plus précisément, voici ce que nous avons fait et que nous pouvons faire :

LA COOPÉRATION ENTRE LES AUTORITÉS

La mairie s’attache à entretenir de bons rapports, réguliers, avec les autorités civiles, militaires, médicales, …

En fait tous les services de l’Etat sont en contact régulier avec le maire, son équipe et les services municipaux. Aujourd’hui encore, je rencontrais le directeur de l’hôpital d’Orange afin de maintenir ce contact cordial qui permet d’être plus efficace en cas de nécessité.

Pour répondre à l’inquiétude qui pourrait apparaître ces derniers jours, j’ai également adressé une lettre à la préfecture, rappelant les dispositions prises et la coopération totale de nos services, notamment par les plans de sauvegarde.

LE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

La commune a toujours fait face aux aléas météorologiques, humains ou médicaux grâce à la préparation méthodique d’un plan communal de sauvegarde.

Ce « PCS » a pour objectif de répondre à toutes les urgences possibles en appliquant les consignes préfectorales, en avertissant et accompagnant les populations civiles, en mobilisant toutes les ressources du territoire pour répondre à l’urgence.

Dans le cadre d’une épidémie éventuelle, le PCS se tient donc prêt, en cas de nécessité et seulement sur ordre de la préfecture, à mobiliser les services. En prévention et sans alarme inutile, j’ai demandé à mes services d’équiper le « PCS » de masques médicaux et de liquide antibactérien. Mais le cœur d’action est la mise à disposition de ressources matérielles et humaines : le matériel médical ne peut être prévu par la mairie, il est de la compétence exclusive de l’Etat.

LE PLAN DE GESTION DE CRISE

Ce dernier outil dont dispose les services territoriaux est élaboré cette fois au niveau de l’intercommunalité : le « PGC » est une cellule de « commandement » permettant d’organiser la coopération entre les plans communaux de sauvegarde et la préfecture sur l’ensemble du territoire. Ainsi, en cas d’urgence, les communes ne sont pas isolées, la préfecture n’a pas à se multiplier mais la CCPRO coordonne les actions afin d’être efficace et de répondre précisément aux besoins.

Ainsi, la mairie ne peut se substituer à l’Etat et n’a aucun moyen d’action contre une épidémie mais est toujours prête à se mettre à la disposition des services compétents pour apporter son aide efficace et entière. Les rapports entretenus de longue date avec les autorités nous assurent une coopération et une communication efficace pour travailler au bien de tous.

Enfin, je tiens à vous rappeler que la situation n’est pas alarmante et qu’aucune consigne de confinement ou simplement de prévention particulière ne nous a été transmise. Je sais les responsables de santé très attentifs aux évolutions et aux signes mais rien n’indique que nous devrions nous alarmer aujourd’hui

 

 

 

Repost0
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 08:22
Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!

Ce carton d'invitation aux armoiries de la ville a été mis en ligne discrètement sur le site de la ville et le Facebook dans la matinée du samedi 2 novembre.

Au début du mandat il y avait encore un agenda mensuel "particulier"1 aux élus d'opposition, puis rapidement, il a disparu, plus aucune informations n'est fournie aux élus d'opposition en ce qui concerne les événements municipaux. Les cartons d'invitations ne leur sont pas plus destinés, pourtant d'autres en sont inondés.

Présentement, le maire a-t-il peur que leur présence ne ternisse son show, sa photo, que sa manipulation, sa récupération, sa réécriture de l'histoire soit dénoncé? En tous les cas clic clac la photo sur tous les médias de la ville, sa bobine bien cadrée pour redorer son propre blason...

Les exemples sont florissants.

Ainsi le site Facebook de la ville diffuse depuis le 1er nov, un jour férié pourtant à 9h, une série de photos appelée rétrospective du 40è événement du monde bouliste "Supranational d’Orange". Il y figure sur une photo sur deux, avec ce commentaire: "Cette année était la quarantième édition du Supranational d’Orange" Les festivités ont débuté en fin de semaine dernière, en présence du maire et de son adjoint aux associations."Pas bien français ...

Au commentaire d'un visiteur du site s'étonnant de cette com post événement, il est répondu que c'est un usage, tel un article de presse de publier des images rétrospectivement. Un autre commentaire de ce jour dimanche, ne leur a pas plu et a disparu dans la foulée...(v plus bas capture écran)

Sauf que sur 7 images une sur deux montre la bobine du maire, mais et c'est ça l'incongruité de la chose, rien sur nombre de participants montrant le succès de l'événement, ni de données sur les résultats, ni de photos des gagnants. Seul chose à savoir le maire en touriste venu justement faire la photo souvenir à publier rétrospectivement en boucle sur les sites de la ville. Tous les événements ne sont pour lui qu'une vitrine médiatique à exploiter, les gens, les bénévoles, le succès de leur événement, leurs difficultés ...rien à faire? Comportement méprisable .

Euh monsieur le tres occupé par sa com, les boulistes, ils attendent le boulodrome celui qui avait été annoncé comme commencé en aout dans l'édito de l'arrange vérité mais qu'on ne voit point sortir de terre...Une manipulation de plus! Affligeant.

 

1 un agenda particulier car lacunaire contrairement à celui des élus de la majorité

 

Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!
Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!
Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!

Ajout de 15 h ce 3 nov le post du 1er nov sur la pseudo rétrospective de l'événement "Bouliste" a été des-épinglé vers 12h en replacement le service comm donc actif même le dimanche, lequel service remet une couche sur la pose d'une plaque commémorative à la maison des associations bigre ils bossent vraiment 24h/24 fériés dimanches compris.

Cet événement sur lequel ils ont déjà communiqué a eu lieu le 26 octobre et là vers midi le dimanche 3 il réapparait ?

Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!
Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!

Ah voilà ci dessous qui est enfin intéressant comme quoi les critiques portent leur fruit. bon ce n'est pas épinglé en haut donc faut descendre avec le petit ascenseur pour tomber dessus...Publication du dimanche 3 novembre ils bossent vraiment le dimanche pourquoi? pas le temps en semaine? Ah qu'on est mauvais... c'est juste pour contrebalancer leur récupération affligeante précédente qui a été des-épinglée.

Une publication entre 9 h et 10h du matin qui a suivi le commentaire critique effacé sur le site mairie...dont vous avez une capture d'écran...

Carton d'invitation vous l'avez eu? Les élues Aimer Ma Ville Non!
Repost0
25 octobre 2019 5 25 /10 /octobre /2019 15:15
Répugnant, utilisation de ses élus, qui se laissent faire!?
Répugnant, utilisation de ses élus, qui se laissent faire!?

Nous sommes en campagne municipale .

Le site Facebook personnel du maire publie un soit disant communiqué d'un certain X MARQUOT

Ceci suite au ralliement d'un chef d'entreprise à une liste adverse, explique le communiqué.

Pour nous une pression pas piqué des vers, même inique.

Mais comment ces élus peuvent ils le laisser utiliser leur image, leur faire tenir de tel propos?

De plus s'il y a eu problème de pollution qui a laissé faire durant 25 ans?

 

 

Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 21:15
Café citoyen demain 8 octobre
Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 15:49
Coup de projecteur sur les "activités séniors" au CIE: Propagande électorale?

Besoin d'étoffer le conseil municipal? Besoin de faire oublier son bilan nullissime... Besoin de corriger un dispositif bien peu fréquenté? Besoin de caresser dans le sens du poil certains électeurs?

C'est à l'une, euh disons plusieurs de ces hypothèses que nous font penser un acte administratif paru dans le recueil ah hoc d'Aout 2019 comparé à la délibération N° 20 du prochain conseil, et aux anciens tarifs que nous connaissions par ailleurs pour un bien maigre service aux séniors.

Pour bien apprécier la décision du maire et la délibération, il nous manque des éléments comme l'ancien tarif, la fréquentation, le bilan financier, le calendrier des activités, les facilités /capacités de transport jusqu'à boisfeuillet ...

Apparemment nous avons à faire à une campagne pour booster un service qui vivotait. Le pass est semble t il l'occasion d'une double baisse de tarif une affichée, une cachée. Un cadeau aux séniors

Et pourquoi pas. Sauf que pourquoi juste maintenant la veille des élections1? Ah oui ça fait tache...et vous allez pas rouspéter... Non? Oh! C'est pour les séniors...

Le service existe depuis 2001 et on ne sait rien sur sa fréquentation...Sauf qu'il a détourné les animateurs sportifs communaux de l'école municipale des sports et des interventions dans les écoles...

Pourquoi est-on si suspicieux?

C'est qu'on a eu le temps d'étudier les manigances du bonhomme en 25 ans.

Lequel durant le mois d'août a peaufiné et adapté sa communication, tout en s'assurant de rendre encore plus invisible que d'ordinaire la tribune libre des élus de la minorité.

Par exemple distribution de deux revues en août 2019. Or d'habitude aucune distribution au mois d'aot  et c'est une double, que dis je, une triple première. Une pour le N° de l'Arrange Vérité distribué début Aout et une pour la toute nouvelle la revue intercommunale fin Août. Autre nouveauté le soin pour la diffusion:  fourniture de présentoirs haut cartonné dans les commerces, aux couleurs de la ville chargés de l'Arrange Vérité pour que le maire en photo de couverture trône sous les yeux de tout un chacun...Alors que dans le même temps il prévoyait de supprimer carrément la revue privant de la micro tribune libre les oppositions Cf la délibération N° 10 du conseil du 23 (remplacée par la délib N° 10 du 24 , mais c'est pire, on vous en dira plus, plus tard)

 

 

1 Et oui depuis le 1er septembre 2019 nous sommes sous un régime spécial, celui d'une communication municipale codifier par la période électorale. - les élections municipales  en 2020. Une période préélectorale nouvelle mouture raccourcie mais mais y aurait peut être un hic d'aucun déclame « La règle des “un an” s’applique à toute nouvelle action de communication. Celle des 6 mois concerne l’interdiction de promouvoir l’action de la collectivité ».

A voir donc si l'attitude du bonhomme sera correcte ou pas...durant le conseil, dans sa communication future pour promouvoir son tout nouveau pass. Les séances du conseil municipal sont largement prises comme des porte voix/ vitrine médiatique et ce paradoxalement à grand coup de canif dans le respect du débat démocratique.

aille

Animations, sports, pour les aînés ; ancien tarif sur un article de 2011 : 3.5€ la demi journée 7,50 € la journée

Repost0
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 13:04
Newsletters de la ville du 13 août 2019, zappe une info importante...

La newsletter est arrivée dans les boites mail. Examinons là.

Date 13 août 2019 à 12h 04, donc un mardi de nouveau avec un intervalle de 15 jours avec la dernière.

Dommage une info d'hier de la préfecture pour cette journée du 13 y est zappée et pourtant elle est de première importance. 

"VIGILANCE FEUX DE FORÊTS RISQUE EXCEPTIONNEL 13 août 2019 : Interdiction d’accès et de circulation dans l’ensemble des massifs forestiers du Vaucluse."

Le lien pour le compte "Instagram" n'est toujours pas valide. Le sera-t-il la veille de la campagne?

La page newsletter est toujours en construction sur le site de la ville...

Une info importante vis à vis du délai de déclaration aux assurances sur la reconnaissance de l'état de sécheresse 2018 est bien répercutée. Espérons que les personnes qui se sont signalées en amont en mairie auront été averties par un autre biais...

Les infos de cette newsletters ne comporte pas d'article polémiques politiciens mais ratissent large dans les nouvelles sans nouveautés. Les newsletters nouvelles formules sont laconiques, lapidaires. Elles ne comportent que des liens peu explicites qui vous revoient sur le site de la ville. C'est une économie de temps pour le service com mais remet en cause l’intérêt de la newsletter, affecte sans aucun doute l’appétence du public. Les élues Aimer Ma Ville avaient demandé un lien vers leur tribune libre, ce n'est pas fait.

Présentation simpliste des sujets: bandeaux photos tronquées de taille uniforme et petits entrefilets illisibles en dessous sur fond noir...Wouah 

Les sujets traités dans l'ordre;

  1. Martin Solveig au Théâtre Antique, 17 août.
  2. Sécheresse : Orange reconnue en état de catastrophe naturelle. Commentaire dans cette phrase qui comprend que l'on ne parle pas d'aujourd'hui mais de 2018 et des dégâts sur les maisons à travers ce titre lapidaire?
  3. INFO TRAVAUX : Quais de la gare d’Orange. Une info de la SNCF ce n'est pas mis en avant... Une info prévenant des dates du chantier qui débutera fin septembre et prévenant de la prochaine réunion du 5 septembre. Là encore il faut cliquer sur le lien pour apprendre.
  4. Ouverture d’un parking de substitution à la gare . Une vielle info du mois de juin de la part de la ville. Même remarque trop lapidaire et lacunaire. Par exemple on aimerait aussi savoir que l'arrêt de bus de la gare pour les interurbain a été déplacé à l'arrêt école mistral, mais non y a rien...
  5. Marché des producteurs . Ben oui et ...y a du neuf qui va attirer le chaland?
  6. Les jeudis d’Orange
  7. Braderie de la Saint-Barthélémy . C'est les commerçants qui organisent cette braderie, à noter l’appellation malheureuse envers la communauté protestante qui en est choquée.
  8. De La Samba à Rio
  9. Repas américain de la libération d’Orange.

Bref une newsletter sans saveur, ni odeurs, ni travail, pour ? Sans contexte avoir sous le coude un moyen de communication commode en cas d'entrefilet important de désinformations municipales durant les municipales.

 

Newsletters de la ville du 13 août 2019, zappe une info importante...
Repost0
3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 17:02

Ce blog existe en premier à cause des multiples façons dont le maire s'ingénie à restreindre la visibilité, la voix de ses opposants, comme le rappelle le texte en chapeau.

Les élues d'oppositions se sont battues jusque devant le tribunal - trois procédures durant ce mandat- pour faire valoir leur droit d'expression sur la revue municipale, les médias de la ville.

L'opposition a pour le moment:

  • En théorie 7 panneaux de libre expression mais mal placés. La communication d'opposition y est systématiquement recouverte à l'aide d'affiches événementielles vraies, périmées ou fausses "savamment" collées, une manœuvre malhonnête dénoncée sur ce blog. De plus ces panneaux ne sont pas assez nombreux par rapport à la loi... Ils sont rendus inutilisables.
  • Une tribune sur le journal municipal papier. Et il faut veiller au grain car tout y passe pour discréditer voire rendre invisible, illisible le texte Cf. Le dernier, N° 118, (pas encore disponible en papier, un lien sur la Newsletter du 30 juillet) qui publie les tribunes d'opposition en caractères minuscules parce que la majorité s'est octroyée en réponse plus que la demi page définie dans le RI.
  • une tribune sur le site internet et bien malin qui arrive à la dénicher sous l'avalanche des infos et même fausses pages -vides- du site.

Par courriel du 31 juillet 2019 la mairie entend restreindre ce dernier droit d'expression sur le site WEB de la ville. Comment? En le limitant dans les mêmes proportions que dans la revue municipale papier! Why? Totalement inadapté...et non conforme au RI.

Les élues ont envoyé un courriel en protestation, rappelant la loi et en profitent pour faire valoir une énième fois leur droit sur les supports médiatiques utilisés par le maire,  Facebook et la Newsletter. Cette dernière a été remise au goût du jour avant la période de campagne, comme de juste...

Ce faisant elles restent modestes dans leurs demandes et réalistes, évitant d'autres domaines de communications:  les nombreux moyens affichages publicitaires sucettes, électroniques, les 3/4, prospectus et communiqués sporadiques genre tutos, le stand et distributions sur le marché, les provocations politiciennes (monument de la terreur, inaugurations ronds points, université d'été du parti) qui sont tous autant de prises de positions politiques, cultuels fait avec les moyens municipaux qui n'ont absolument rien à voir avec le service dû aux orangeois, mais bel et bien avec l'ouverture d'une vitrine médiatique. Et bien plus car il y a  rupture du contrat entre les habitants et les règles théorique de notre République démocratique dont la laicité.  Le maire sans aucune retenue use et abuse, s'octroie des moyens toujours plus importants, mégotant sur les petits droits de l'opposition. Nos institutions malades n'arrivent même pas à réagir convenablement. L'opposition sans moyen reste démunie. Article du 26 /01/2016 La saga des tribunes "libres": ou l'histoire d'une censure permise par faiblesse institutionnelle

 

Voici  le courriel des élues Aimer Ma Ville Une juste protestation et une demande d'extension de droit d'expression aux autres médias dématérialisés utilisés par le maire.

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Rappel chronologique: cf article Tribune libre: premier rétro pédalage.

Pour ce mandat, le règlement intérieur du conseil municipal voté en avril 2014 laissait en suspend la question des tribunes des élus d'oppositions. Un simple "à définir" entre parenthèse.

27 juin 2014 conseil municipal, la tribune d'opposition dans la revue municipale est fixée à 71 signes par élu. Soit un mi-tweets.  (Avenant au RI N°1)

Durant plus de deux ans pour leurs "tribunes libres" les élus d'opposition ont été soumis aux caprices du prince d'Orange; de la censure totale à de ridicules mises en page des 71 signes, tailles typographies illisibles, fonds sombres, commentaires railleurs etc (rappel: un espace = un signe...)

22 août 2014 le groupe Aimer Ma Ville saisi le tribunal administratif. (délai de recours administratif deux mois)

Le tribunal donne 60 jours à la mairie pour faire ses observations...

L'affaire traîne car nous avons un champion de la procédure qui n'a que faire des délais.

26 mai 2016, le jugement du TA est rendu ...

Le juge impose une modification du règlement intérieur dès le prochain conseil.

17 juin un CM annulé reporté au 23 Juin 2016. Les deux ODJ du conseil municipal ignorent superbement la demande du juge. Aucune sanction

Le groupe aimer ma ville saisit le préfet. Le juge lui demandait de s'assurer de l'application du jugement.

26 août au matin conseil exceptionnel, la préfecture veille et l'écrit aux élus Aime Ma Ville. De fait la question de la tribune libre est enfin à l'ordre du jour.

Le règlement intérieur est modifié.  Les élues d'opposition ont une demi page, sans autre détail.  c'est a dire que singulièrement il manque la définition du contenu, un nombre de mot, de signes, photo,couleur de la police ... La majorité s'octroie dans son magazine de 24 pages l'autre demi page comme si elle avait besoin d'un espace en sus.

26 août après midi, les élus reçoivent une demande du service communication, pour leur tribune libre d'octobre leur donnant 680 caractères police calibri, en taille 11 et ce par élu. Le tout 6x680 selon le message entrant parfaitement dans l'espace alloué: Une demi page.

4 septembre 2016, les élus Aimer Ma Ville envoient leur première tribune libre "internet".

7 septembre 2016 les élus Aimer Ma Ville envoient leur tribune libre pour la revue municipale .

23 septembre la revue est disponible en mairie, le 26, elle est dans les boites aux lettres.

29 septembre 2016 la tribune libre pour le site internet "est en ligne".

21 octobre 2016 message du service communication, plus que 499 caractères par élu en 11 taille, police calibri...Ils n'avaient, soit disant, pas décompté les marges...

Et depuis lors c'est la règle ou presque demi page, 499 caractères par élu, taille 11, police calibri pour la revue papier...

5 janvier 2017, le maire censure la tribune AMV pour la revue de février 2017. Le TA saisit en urgence référé donne tord sur la forme de la saisie aux élues AMV et les condamne à 1 000€ le 11 janvier 2017. Sur le fond le jugement du TA sera rendu le 12 février 2019, la mairie est simplement condamnée à publier la tribune censurée, et les élues en restent pour leur frais... brave justice! Deux poids deux mesures.

Dernier épisode donc

31 juillet 2019, message du service communication, "En l’occurrence, si votre groupe demeure à 2 élues, vous disposerez de 640 caractères en 10 pts et de 950 caractères en 8 pts (taille minimale de la police)." C'est quoi ce bintz? L’amalgame taille de la tribune papier, et taille de la tribune dématerialisé. Est ce que les sites dématérialisés sont limités à 24 pages A4?

 

 

Ci dessous le courriel reçu le 31 juillet et en suivant un extrait de l'avenant N°2 en question.

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Et la position de Régine Pellegrin, qui succède au démissionnaire du PS

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Ci dessous la capture d'écran avec nos tribunes libres. Les autres groupes n'utilisent que peu ou pas ce moyen d'expression qui reste de toute façon confidentiel par la volonté du maire. Le chemin d'accès n'est pas direct. Les tribunes ne sont pas valorisées car postées en PDF. Aujourd'hui c'est la longueur du texte contenu par le PDF que le maire nous conteste...Vraiment rien d'autre à faire que de nous pinailler ce minuscule droit. Sans compter que plus le texte est long moins le lecteur accroche... Alors qu'il nous laisse tranquille.

 

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Repost0
31 juillet 2019 3 31 /07 /juillet /2019 19:56

Pour cette revue les élus des minorités avaient été invitées à fournir leur tribune libre le 28 mai 2019, pour une parution fin juin, était-il écrit sur le mail.

Respectant le délai imparti les élues Aimer Ma Ville avait envoyé leur texte le 10 juin 2019. Il a donc fallu plus d'un mois et 20 jours à l'équipe municipale pour pondre dans leur N° 118 une "revue réponse" à nos remarques.

Cette revue n'est pour le moment disponible que de manière dématérialisé et seul ceux qui ont reçu la newsletter ce mardi 30 juillet dans la soirée ont le lien ...

Pour les autres la revue papier sera disponible?  Courant août...

Mais pourquoi tant de lenteur? Trop de travail de propagande? (Les frais de campagne municipale à prendre en compte démarre au 1er septembre 2019 une revue en Aout et c'est une pub gratuite bien placée)

Question au service com pourquoi les newsletters ne sont pas disponibles sur le site de la ville ? L'onglet reste vide? Comme celui Actualité d'ailleurs...

Le rythme de parution prévu n'est pas respecté pourquoi?

Pourquoi les élus des minorités doivent-ils fournir presque deux mois à l'avance leur texte? 

Le magazine municipal a changé de rythme durant ce mandat. Les publications sont aléatoires dans le temps. De 5 numéros par an, on est tombé à 4. Le RI, règlement intérieur du conseil municipal, qui régie le droit de l'opposition en matière de visibilité, et d'expression, en promettait 6 une tous les deux mois...

De plus ce même RI expliquait que la majorité se réservait sur la page tribune libre des oppositions, la moitié de la page, en leur laissant avec largesse l'autre moitié... Or sur ce numéro 118 la police de nos tribunes a été réduite pour laisser la place à une tribune hyper longue de la majorité. Pour faire rentrer le tout, c'est la taille de la police a été impacté réduite. Les tribunes d'opposition sont illisibles. Nous protestons contre cette nouvelle entorse à notre visibilité.

 

merci de respecter la ligne rouge!

merci de respecter la ligne rouge!

La revue municipale N ° 118 est enfin en ligne.

Ci dessus capture écran d'une partie de la newsletter du mardi Notez l'heure d'envoi 21h25...les pauvres.

D'habitude les newsletters sortent le lundi, tous les 15 jours... Sur cette newsletter un lien pour le magazine municipal... Une info sur de prétendues subventions aux chorégies d'Orange. Les Chorégies recevait au mieux 152 450€(le reste étant des dons en nature surévalué . Cette année on verra bien . En avril cette subvention était absente du tableau voté...

 

Ci dessous la capture d'écran du site municipal ou l'on ne voit pas encore apparaitre le lien vers la nouvelle revue...

 

La revue municipale N ° 118 est enfin en ligne.

Rectifions le complément ci dessous

La ville apporte son concours en nature certes mais l'estimation de ce complément est fantaisiste. Cette année il avoisine 600 000€ certaines années cette même prestation dépassait les 800 000€ dans la bouche de l'édile affabulateur.

Ces prestations en nature valorisés généreusement ne sont que communication manipulation la preuve.

La revue municipale N ° 118 est enfin en ligne.
Repost0
15 juillet 2019 1 15 /07 /juillet /2019 05:59
Orange vitrine de ses convictions privées? Un abus de pouvoir indigne de plus

La mairie d'Orange a mis le drapeau Français du fronton municipal en berne à partir du 12 juillet, jusqu'à ce lundi 15 juillet au matin. Pourquoi ?

Parce que sans aucun complexe le maire utilise les moyens municipaux, le symbole national, récupère une bien triste affaire: Le décès de Vincent LAMBERT, pour sa propre gloire.

Il n'a pas hésité une seule seconde à se servir d'un mort pour se mettre en avant lui, faire parler de lui, par le biais de ses prétendues intimes convictions: Indigne et abject.

Sans respect du mort, de la famille, des proches et toujours en prenant en otage les orangeois, mais aussi sans cohérence1 avec lui même, par exemple avec ses prises de position dans les drames humains qui se jouent en méditerrané; 

pour un affichage politicien devant la bienpensance de sa bulle artificielle; il déclare ni plus ni moins Vincent;  "victime du matérialisme et de l'égoïsme national" . Ahurissant.

A la suite de G Laroyenne nous lui contestons la direction de nos consciences.

Un maire du reste condamné par le tribunal correctionnel, n'a pas de leçon de morale à faire à ses administrés. Il n'a pas à utiliser le lustre de sa position, un symbole de la république, ni les moyens municipaux nos impôts pour ce genre de communication qui n'entre pas dans le champ de compétence que nous lui déléguons à travers sa fonction de maire

Un drapeau français en berne, c’est l’expression d’un deuil national.. Mettre un drapeau en berne est un acte de concorde nationale, de compassion générale et unanime. En aucun cas, un acte de division idéologique, de déchirement des consciences.

Jacques Bompard n'a de cesse2 de violer l’unité républicaine pour ses intérêts politiques et électoraux, il n'est pas digne de sa fonction. ASSEZ . Retirons lui le pouvoir de nous nuire.

 

 

1 Revendiquer que chaque vie a du prix... Et refuser l'accueil des migrants? se satisfaire de toutes les vies perdues en méditerranée? avoir la nostalgie du bon passé colonial? tout autant d'incohérence de ce monsieur qui instrumentalise ce qui le sert.

2 Seconde fois de la semaine la première étant son mémorial de la terreur 8 juillet. Sachez que les catholiques ne se retrouve pas dans ce message et qu'ils en ont assez qu'il instrumentalise leur foi, les mettant en porte a faux avec les autres et leur conscience.

Orange vitrine de ses convictions privées? Un abus de pouvoir indigne de plus
Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.