Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Groupe de citoyens de la ville d'Orange, soutenant deux élues au conseil municipal: Anne-Marie HAUTANT et Christine BADINIER. Opposition au maire d'extrême droite depuis 2001.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2017 Huitième anniversaire du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

lundi 25 septembre, 18h30, au 307 Avenue de l’Arc de Triomphe à Orange, Salle du Conseil du nouveau siège de la CCPRO.

Conseils Municipaux

  4 sept à 9h, 29 sept à 9h, 27 oct à 9 h, 27 nov à 10 h, 18 déc à 10h.


Commission éducation  Aucune commission depuis deux ans et pof en vlà une de programmée le 16 oct

Commission Finances   12 sept, 17 oct, 14 nov, 5 déc à 17h30.

Commission urbanisme infrastructure  13 sept, 18 oct, 15nov,  6 déc à 17h00

 

 

 

 

1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 05:44

Rappelez-vous l'échange de mail suite à une demande ordinaire:  la fourniture de la liste des marchés public de 2016. Une liste qui était jusque la publiée automatiquement sur le site de la ville de manière annuelle durant le premier trimestre de l'année suivante.

Relire l'article: C'est NIET NIET: Pas de communication sur les Marchés publics conclus en 2016.

Il semblerait que le maire d'Orange n'ait guère apprécié l'article de presse qui s'en est suivi. Voilà qu'il a fait déposer un courrier papier dans la boite aux lettres de l'élue Christine BADINIER.

Dans le courrier il prétend en s'en indignant que l'élue remet en cause le travail des fonctionnaires et lui renouvelle l'interdiction de communiquer avec eux... restreignant de plus son droit fondamental 1 à information, aux restrictives questions en conseil etc

La technique est connue, abjecte. C'est une basique stratégie de manipulation de l'opinion publique et de la société. Il s'agit de détourner l'attention du vrai sujet, culpabiliser, dénigrer l'élue, susciter l'indignation, court-circuiter l'analyse rationnelle, laisser à penser à la population, aux fonctionnaires qu'ils sont eux protégés par un défenseur émérite etc.

Nous ne nous en laisserons pas compter. Assez de boniments. Utiliser la stratégie de manipulation pour ne pas répondre est le véritable scandale.

Le droit à l'info est la règle. Ne pas laisser accéder, qui plus est, une élue à des documents administratifs, ne pas vouloir répondre aux questions 2 communiquer tout simplement, ne pas satisfaire une demande de documents tel que les marchés public est intolérable et suspect.

Dans cette histoire le scandale c'est bien le refus2 de communication, de transparence par le maire, soit en réalité avec tout le respect qui est induit par la fonction, le simple responsable de la gestion de la ville. Il n'est nul besoin de rappeler que les fonctionnaires sont sous ses ordres. Il le fait lui même. La lettre est d'ailleurs ambivalente.

Un maire qui se comporte comme un chef de gouvernement totalitaire faisant régner peur etc  est une honte, une injure pour la démocratie, une violence faite aux citoyens.

 

1.conseil-constitutionnel.declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789l  "Le contrôle du citoyen sur l’action des élus locaux est une composante essentielle de la vie démocratique locale. Il s’ajoute à ceux exercés par le préfet et la chambre régionale des comptes. Ce pouvoir de contrôle découle de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui édicte le droit, pour tous les citoyens, " de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique [et] d’en suivre l’emploi " (art. 14), et qui dispose que " la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration " (art. 15).

 

2 Les questions sont dues à l'opacité organisée par la méthode, la gouvernance familiale BOMPARD. Si la transparence était de mise, aucun questionnement de cet ordre n'émergerait, le débat deviendrait purement politique.

 

 

Marchés publics: la réponse "suite", confirme le scandale
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Marchés publics. COMMUNICATION
commenter cet article
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 11:41
Une publicitée éhontée pour la dernière conférence du cycle

Plus d'une dizaine de rappel de l'événement sur le site facebook municipal. Mais ou va s'arrêter ces abus. Il y a prise en otage du site municipal à des fins de propagande d'idéologique. Cette utilisation des moyens municipaux de l'argent du contribuable, affichages, publicité dans les médias, journaux, site internet n'est pas faite dans l'intérêt général.

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans COMMUNICATION Elections
commenter cet article
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 17:30
Capture écran du 26 avril, site ville; pas de publication du planning d'avril-mai, celui de mars est toujours à l'affiche! ???

Capture écran du 26 avril, site ville; pas de publication du planning d'avril-mai, celui de mars est toujours à l'affiche! ???

Suite aux constats suivant : Le site municipal présente plusieurs soucis d'actualisation, et il n'est pas le seul, l'écran géant sur l'espace Verdi également... Nous avons interviewé Christine BADINIER, l'élue Aimer Ma Ville qui est souvent sur le terrain.

Orange AUTREMENT: "Il y a de nouveaux soucis au service communication de la ville."

Christine BADINIER: "Oui, c'est assez évident, on force sur la "Communication" en ce moment. Y a de nouvelle exigences, des nouveautés et le service communication peine. A ce jour l'agenda municipal sur le site de la ville n'est pas à jour. Je l'ai signalé. Le mois de mars reste affiché, or nous sommes le 26 avril...pas de mise à jour des actes administratifs non plus. Du reste nous avons une nouvelle interruption de la newsletter qui est revenu un court moment mais seulement toutes les deux semaines. Moins important mais significatif est toujours annoncé comme à venir le conseil municipal du 14 avril, la vidéo du conseil n'étant toujours pas publié. La revue municipale de février n'est pas publiée, elle a été distribué en retard... En nouveauté vous avez l'écran géant, or à peine mis en fonctionnement fin mars, il diffuse aujourd'hui les mêmes images dont des infos obsolètes comme l'expo de D Bowie du 1er avril, le conférence du 13 avril de Pascal CAMILLE... Ce manque d'actualisation, c'est bien signe qu'il y a un nouveau souci."

OA: "Le DGS Monsieur CANUTI vous a informé qu'une personne était partie du service communication au dernier conseil, c'est peut être à cause de cela?"

Christine BADINIER: "Oh je ne crois pas. Il y a eu, il y a dans ce service "embauches" en plus d'un sacré turnover. Et avec le départ d'AY Beck une perte de savoir faire.  Par exemple, il n'y a plus de mise à jour du tableau des subventions. C'est pourtant une obligation,  décret n°2006-887 du 17 juillet 2006. Le dernier publié est celui de 2012! Il manque ceux de 2013, 2014, 2015 et 2016. Le problème est bien plus important qu'une supposée personne en moins. En moins par rapport à quand? Hier? Qui d'ailleurs? Ils n'ont pas cité de nom. Si cela se trouve le DGS parlait de DE CAZENOVE parti y a plus d'un an. Je vous rappelle qu'il n'a pas voulu nous donner d'infos sur l'évolution des embauches entre 2014 et aujourd'hui.

O A : "Vous avez parlé d'un turnover "

CB : "Un moment nous avions un jeune homme barbu très discret avec un appareil photo, et Mr R De CAZENOVE. Ces deux personnes, on ne les voit plus. De CAZENOVE est parti, c'est sûr. L'autre personne, on ne sait pas trop. Ce qui est sûr, c'est qu'il a travaillé un temps à la prise d'image, relayé ensuite en cela par Mélanie FABRE. Elle au début on la voyait souvent avec un appareil photo. Dans le même temps on a eu affaire à un certain N DUMONT par mail pour nos "tribunes libres". Aujourd'hui  Mélanie FABRE le replace dans cette "fonction relai de notre tribune libre", lui on ne sait pas ce qu'il fait dans le service communication, il semble toujours là. Elle on la voit moins avec l'appareil photo, elle est remplacé sur le terrain une nouvelle figure arrivée en novembre. Elles sont l'une ou l'autre présentes pour couvrir (images) les "évènement mairie" tel qu'inauguration, réunion publique, conseil municipal et plus."

OA : "Qu'est ce que vous entendez par et plus."

CB:  "Et bien, je ne sais pas si vous allez sur les sites du maire, ceux de la ligue du Sud, le site municipal, les facebook de ces mêmes entités etc. Vous avez des séries d'interview filmées du maire, du député, d'élus, de sympathisants (lors de l'inauguration du local de campagne) du candidat Bompard et une à minima, des personnes du service communication de la ville est employée pour ces interviews... Pour ma part je ne saurais faire la différence entre le temps de travail financé par la ville et le temps de "militantisme" de ces personnes, ni si du matériel mairie -caméra, prise de son, montage, mise en ligne- est utilisé à des fins de propagande personnelle et c'est gênant...ou est la limite? Ce qui est sûr c'est que les photos prises durant les inaugurations d'événement municipaux sont publiées sur le site du "député "

OA: "Vous avez dit -ils forcent sur la communication-, c'est à dire".

CB:  "Suffit pas d'installer un écran géant puis sortir un film de promotion de la ville, de le faire tourner en boucle et basta. Un film qui tourne avec des infos obsolètes est contreproductif. Tous ces moyens de communication, la multiplication de sites sur la toile, l'écran géant, la revue, les newsletters, doublés par la "propagande électorale" demandent de la réactivité en temps réel, énormément de travail d'actualisation sur le terrain mais aussi devant un écran d'ordi. Or aujourd'hui la mise à jour simple du site municipal premier service dématerialisé aux orangeois, n'est pas faite. Manque de personnel ou personnel employé à autre chose? Rien ne se fait en un claquement de doigt. En sus de toute cette débauche de communication, il est évident que la période pré législative a engendré un surcroit de travail. Oui pour moi les équipes de communications sont surbookés. Ce qui se répercute sur la non actualisation du site municipal...la non publication de la newsletter etc"

 

1http://www.orange-autrement.fr/2014/05/service-de-communication-retard-defaillances-incompetence.html

http://www.orange-autrement.fr/2015/11/a-quoi-sert-le-service-communication.html

 

http://www.orange-autrement.fr/2016/02/organigramme-ca-valse-dur.html

 

Des infos pas à la page, le service communication serait-il surbooké?
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans COMMUNICATION
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 09:05
Mais combien nous coûtent ces conférences fort spéciales!
Mais combien nous coûtent ces conférences fort spéciales!
Mais combien nous coûtent ces conférences fort spéciales!
Mais combien nous coûtent ces conférences fort spéciales!
Mais combien nous coûtent ces conférences fort spéciales!
Mais combien nous coûtent ces conférences fort spéciales!

Le listing ci-dessus est particulier. Ce sont des décisions du maire d'Orange, collectées sur les listes ad hoc en moins de six mois. Il montre une multiplication de conférences fortement orientés

Que penser de ces programmations1 successives ?

Les vrais coûts de ces conférences ne sont pas visibles, estimables. Les dommages ne sont pas que des imputations financières immédiates sur le budget de la ville.(dédommagement du conférencier, affiches, écran géant, encart publicitaire dans les journaux, employés, locaux municipaux mobilisés).

Ils sont beaucoup plus insidieux. S'ils ne nous coutaient que le poste du député...mais les dégâts sont bien plus larges.

Il y a propagation, banalisation d'idées dangereuses avec:

- Potentiel "dommages matériel/humain/humanité" peut être immense, exponentiel.

- Atteinte, entorse au bien vivre ensemble de la république.

A la liberté, l'égalité, la fraternité, la laïcité, la dignité, la justice.

le tout dans une certaine indifférence ...

La programmation carrément revendiqué par l'édile non pas de manière privée mais à travers une institution, est inadmissible.  L'élu prend en otage l'institution "mairie", déroge donc à ses devoirs, aux valeurs de la constitution française.

"Les extrémismes nationalistes et islamistes se nourrissent l'un de l'autre et prennent en tenaille les démocraties européennes" : Alain Chouraqui.

Ca va vite, très vite. Qui aurait pu penser, il y  a seulement quelques années que ce genre d'abus serait possible en France. Qu'en aurait pensé les fondateurs de l'Europe? Le Général de GAULLE que beaucoup mettent à toutes les sauces pour leur propre notoriété.

Ne restons pas passif, indifférent à ces abus insidieux, abjects.

Rappelons, nous les leçons de l'histoire.

"Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome: Albert  Einstein"

"Noublions pas que l'élection ne suffit pas à donner une légitimité démocratique à un pouvoir puique la démocratie est un régime qui comprend bien d'autres principes que le suffrage universel ( respect des droits et liberté, des contre-pouvoir, des minorité...)" Alain Chouraqui  Huffington Post 27 mais 2015

Résistons à l'engrenage des extrémismes, des racismes en tout genre. Pour nos anciens, nous, nos enfants, pour les générations futures. Merci.

 

1 http://www.orange-autrement.fr/2017/04/un-site-municipal-au-service-de-quoi.html

 

 

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Politique COMMUNICATION
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 10:59
Mais si la revue d'avril est distribuée. Euh pas partout.

Ce matin toujours pas de revue en mairie, pas de revue sur le site municipal.

Or la revue est bel et bien distribuée!

Le 12 avril? C'est une distribution tardive1 certes, mais elle dépasse bien des boites aux lettres enfin de certaines boites2 aux lettres...

La tribune des élus d'opposition AIMER MA VILLE est bien présente. En dessous, une tribune de la majorité, la première3. Et plus fort le titre et l'introduction de cette tribune de la majorité, (premier paragraphe) nous aurions pu le signer car c'est tout à fait ce que l'on revendique.

Un mandat de maire est un mandat de gestionnaire soucieux du patrimoine qu'on lui confie pas de propriétaire princier, d'enfant gâté qui casse son jouet. Or que fait à longueur d'année notre député-maire exactement le contraire de ce qu'il indique en titre et intro de sa tribune!

Les questions des élus d'opposition sont toujours centrés sur la gestion communale, les abus de gestion constatés. Lui en face, aligne de pseudos réponses aux élus. Lesquelles invariablement tombent à coté. C'est pas ma faute. Regardez, la gestion nationale, régionale, départementale... Dernier exemple en date le fils (à l'école Bompard) qui a copieusement fustigé (sous le regard paternel) Anne Marie HANTANT lundi 10 en conseil communautaire (mais aussi Claudine MAFFRE de Jonquières ou Gilles LAROYENNE) Et ce bien hors propos (trajets en hélicoptères de ?) Gestion de la région ? Dont elle serait redevable/ responsable...Et elle n'est pas responsable de la guerre de 14, par exemple, monsieur? (monsieur qui a continué son harcèlement post conseil jusqu'à ce que papa vienne lui dire stop)

Cependant rappelons au maire qu'une municipalité a toutes les compétences nécessaires aux développements économiques de son territoire. (C'est même la seule institution qui a les compétences générales. Et peut si elle le veut se saisir de toutes causes) Le réfuter, et ainsi se dédouaner de ses responsabilités (sa politique locale, = gestion de celui qui enterre son "talent", réf biblique) n'est pas bien sérieux.

"Bien mal appris qui croyait prendre."

1 la distribution c'est selon la saisonnalité électorale, soit en avance, soit en retard.

2 les élus d'opposition n'ont pas cette prose mais bien le paquetage pub qui y est ailleurs associé...sans doute une erreur de distribution.

3 le droit d'expression redéfini, suite au jugement du TA en conseil d'Aout 2016, permet à la majorité de s'exprimer. La première fois elle a usé de ce droit pour faire l'apologie du parti Ligue du sud, ce qui n'était pas d'intérêt communal, et donc ne compte pas. Puis elle a oublié qu'elle s'était octroyée ce droit jusqu'à présent...

Pas de revue en mairie le 12 avril, pas de publication sur le site le 12 avril midi.

Mais si la revue d'avril est distribuée. Euh pas partout.
Mais si la revue d'avril est distribuée. Euh pas partout.
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans COMMUNICATION Tribune libre
commenter cet article
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 19:45

Le site municipal serait-il un alibi ? Une fabrique de "notoriété"? Une vitrine idéologique? (Avant tout)

Si vous répondez Oui:

- Approuvez vous l'utilisation de l'argent du contribuable à ces finalités ? (bien éloignées du service public, de la neutralité administrative, de l'intérêt général)

Ils ont le pouvoir, les outils, l'argent du contribuable, la ville est leur terrain de jeux, nous avons notre liberté de penser, dire, servons-nous en!

Oui ça suffit!

 

Ci-dessous ce que l'on trouve sur le site orangeois depuis quatre mois.

Un site municipal au service de quoi?Un site municipal au service de quoi?Un site municipal au service de quoi?

Une mairie est par définition le lieu d'administration d'une cité, de ses espaces publics, de ses services aux publics.

Un site municipal est le reflet de cette administration avec en ligne de mire  l'intérêt général.

Par exemple:

- rendre le service public plus proche, plus pratique pour les administrées.

- Informer par exemple des conséquences de travaux, marchés, événement sur la circulation.

- Permettre la réservation d'un service, inscription cantine, centre aéré, publication d'un événement associatif sur les panneaux mairie, réservation d'une salle...

- Mettre en avant une concertation en rapport avec la modification en cours du plan d'urbanisation...

A Orange rien de cela. Tous ces services qui devraient être premiers sont considérés comme subsidiaires. Ce qui prime c'est les événements particuliers ceux qui vont donner une notoriété à l'édile et sa famille, favoriser orienter nourrir une pensée politique. cf capture d'écran ci dessus

Une visite sur le site de la ville et la comparaison avec ceux d'autres cités est édifiante.

En ce moment, il y a une concertation de première importance: la révision du PLU. Euh c'est affiché aux services techniques de la ville...

Combien d'orangeois en sont informés par le site? Aucun! On a beau fouiller dans Actualité, A la une, Informations, Communiqués, Agenda etc Rien de rien. Idem pour la newsletter du 31 mars (elle parait tous les 15 jours)

Par contre tout un chacun au premier coup d'oeil sur le site de la ville sait (information présente depuis juillet 2016) que Zemmour a été invité d'Orange 3 nov 2016. On peut même regarder par un lien direct depuis cette première page une vidéo de sa conférence faite il y a 5 mois...A coté de cela les Orangeois ont eu connaissance en première page également du passage de plusieurs (on ne les compte plus) autres auteurs d'ouvrages de la sensibilité politique du maire, certains avec vidéos en première comme pour Zemmour...

Alors quel est le but de ce service public? Promouvoir la pensée unique, celle qui convient à l'édile? A ses idées? Celles de son parti?

Pour bien saisir l'étrange exploitation du site municipal, allez donc voir ceux d'autres citées, la comparaison est édifiante. (cf. Un échantillon ci-dessous)

Un site municipal au service de quoi?
Un site municipal au service de quoi?
Un site municipal au service de quoi?

Et oui contrairement au notre, ailleurs y a des édiles qui choisissent de mettre les moyens de la communauté aux services de leur administrés, de gérer en toute transparence...Bizarre hein!

 

Un site municipal au service de quoi?

Juste pour le fun? Pas tout à fait. Mais pour nourrir votre réflexion.

Ci dessous une capture d'écran du site Ligue du sud du 24 septembre 2016. (la publication est donc du 23.)

Les Bompard père et fils posent devant une affiche payée par la ville. (la ville est couverte de ces affichages, de la pub est faite dans la presse payée par la ville...)

Ici c'est une conférence de presse? Du Maire et du fils délégué à la culture? Ou bien des membres d'un parti politique? Qui prend les photos une employée mairie! Et le tout est publié sur le site Ligue du SUD !

(Moi, vous, nous) La ville paie, fait la pub, organise des conférences pour le parti Ligue du sud ??? En tous les cas qui alimentent largement ce site! Comme d'autres média "Ligue du sud". Lesquels sont tenus/publiés/imprimés depuis l'hôtel de ville? Sur des horaires de travail?

Un site municipal au service de quoi?
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans COMMUNICATION
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 07:23

Entre nos photos du 24 mars, fin d'après midi et dimanche 26 mars, les panneaux d'affichages libres expression ont été visiblement nettoyés jusqu'à la tôle par ?? (la pluie qui avait  détrempée les affiches, a facilité la tâche).

Et...

Dimanche 26 mars matin 9h00, Av des étudiants les affiches Marine et Macron se partageaient l'espace des deux panneaux successifs. Un peu plus tard les affiches "Asselineau" ont dû s'y ajouter, on les aperçoit encore par dessous (panneau devant Giono, panneau devant Lycée) .

Jusqu'à quand cette "pluralité1" a-t-elle pu s'y maintenir? A quelle heure ont-ils été recouvert?

Petit tour du lundi 27 mars, en Photo

 

1Un bien grand mot, nous vous l'accordons mais si nous relevons cette pluralité partielle c'est à cause de son caractère exceptionnel, C'est même la première fois que nous apercevions autre chose que les habituels placards d'affiches "X utilisées pour couvrir" ou les placards excluants de l'édile Orangeois.

L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.
L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.

C'est clair l'édile ne tient pas à partager ses panneaux "Libre expression" et contrôle parfaitement l'espace orangeois.

L'affichage libre: la loi/ la conception orangeoise.

Donc le feuilleton "affichage libre à Orange" continu.

Rappel sommaire: En 2006, la mairie avait fini par définir une liste de "panneaux libre" expression Ce jour 6 sur 8 des panneaux de la liste ne sont plus des panneaux d'Affichage Libre. Ils existent toujours mais sont réservés à de l'affichage municipal sous peine d'amende. Ce sont ceux barrée de rouge.

Dates des changements? On ne sait pas trop, ce que l'on sait c'est que les nouveaux emplacement ont été choisi pour leur moindre visibilité et leurs facilités de contrôle.

Repost 0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 13:13
Trois demandes, en trois mois, à trois élus, mais ils m'embêtent, je réponds plus, NA!

 

Mais quel numéro de cirque que voilà, pour trois demandes adressées au maire, fort anodines, en trois mois, en somme une par élu Aimer Ma Ville, ce n'est pas la mer à boire.

Les élus Aimer Ma Ville ont osé faire des demandes par écrit.

Parce que leurs demandes d'explications orales sont ignorées.

Parce que leurs questions écrites en conseil restent lettre morte.

Ils ont eu le culot d'importuner directement l'édile en prenant à témoins la presse et la préfecture.

La sanction est tombée: Dorénavant silence radio. "Tiens donc nous ne savions pas que le maire nous répondait". s'amusent-t-ils!

Quelle mauvaise foi ces élus "Aimer Ma Ville" quand même.

Parce que sur les trois demandes:

- une a fini par un : "la question est à l'ordre du jour du prochain conseil du 14 avril". Ne doutons pas un seul instant qu'il en aurait été de même sans le courriel du 20 mars. (ça ne fait qu'un an que JP Maton Weismann a démissionné).

- Une autre des demandes: "accès aux actes administratifs". Notamment la communications des actes qui ont récemment permis le prêt de la salle du conseil aux quatre élus Ligue du Sud du département pour leur conférence de presse paru, le 10 février dans la presse. En somme un simple accès (communication) à des actes administratifs pour des élus.

Et bien aussi loin qu'elles s'en souviennent, les élues "Aimer Ma Ville" expliquent qu'il est extrêmement difficile d'avoir accès à ces actes dans la "belle, propre, sécure démocratie Bompardienne". A cette heure, elles ne peuvent pas consulter les actes de février 2017, (n'ont jamais aperçu ceux de 2014, n'ont jamais eu accès à aucun arrêté individuel) alors que la plupart des villes, intercos, départements, régions, préfectures de France et de Navarre,  arrivent à les publier, si ce n'est instantanément, avec seulement un délai de quelques jours.

- La troisième demande, celle qui a fâché l'édile et provoqué le clash, est également une vieille querelle qu'on lui fait. C'est l'affichage "Libre Expression" d'opinions par panneaux communal interposés. Lesquels doivent être mis à disposition selon un article de loi. (Article qui définit les surfaces/ nb habitants, la répartition géographique). Oh que c'est pas gentil pour un député de ne pas appliquer la loi...

Récapitulons: Donc les vilains élus "Aimer Ma Ville", ils embêtent le pauvre édile, avec trois questions à la noix, posées par trois élus et en trois mois.

- Que dire de ces manières?

- "892!"

- Quoi?

- "892 oui oui tu as bien entendu".

892 questions écrites au compteur du maire d'Orange durant son mandat de député dont certaines fort peu classe.  55 en juillet 2014 soit deux par jours ouvré.

Parallèle édifiant! Comment alors se déclarer saturé pour trois simples demandes? (d'accès à des documents administratifs, voire de simples demandes de respect de la loi?) De plus la loi serait appliquée à ORANGE, et bien les demandes n'auraient jamais importunées notre édile .

ALORS?

Alors, il est grand temps à Orange d'appliquer la LOI de la REPUBLIQUE, la transparence est un droit Républicain. Et pour l'édile fatigué par ses questionnements qu'il quitte la place. De plus jeunes élus respectueux de notre république démocratique seront eux contents, heureux de faire le job.

REMARQUE: Toujours pas d'actes administratifs! POURQUOI?

Trois demandes, en trois mois, à trois élus, mais ils m'embêtent, je réponds plus, NA!

Ci-dessus l'encart de la revue N° 52 Arrange Vérité municipale. Sur cette liste de 8 panneaux n'en subsiste plus que deux...

Ceux barrés de ROUGE ne sont plus des panneaux de libre expression.

Etat des lieux:

- Panneau devant le "CES Jean GIONO" (Collège) de petite taille deux affiches de candidat et il est plein.

- Panneau Av F Mistral, taille intermédiaire 3 affiches, il est plein.

Les autres panneaux de cette liste ont été remplacés par des panneaux soient surveillables facilement soient placés en des endroits fort peu fréquentés/visibles.

- Av des étudiants, panneaux en face l'entrée du Lycée, et un autre quelques mètres plus loin sur le parking des bus du Lycée, deux panneaux sous la surveillance facile du fils G qui habite le lotissement accès par le dit parking et adjacent au Lycée de l'Arc.

- Av J H Fabre petite taille deux affiches et demi, facilement contrôlable sur le chemin domicile de l'édile, et un sympatisant habitant à coté se chargerait de sa surveillance concomitamment avec le panneau Av Mistral (situés à 100 m l'un de l'autre)

- Route du Parc un panneau posé à contre sens, face à la clinique du PARC. L'avantage affichage deux faces, une face une affiche, l'autre deux et demi.

- Panneau à l'entrée du Gymnase PURPAN, un cul de sac, il est totalement invisible de la rue, le seul qui reste  ouvert aux autres candidats...

En tout donc 7 panneaux, le plus grand semble être un ancien panneau publicitaire qui peut accueillir quasi 8 affiches ...  voir ci dessous (celui devant le Lycée de l'ARC)

 

Et ci-dessous un exemple des actuels affichages qu'on aperçoit sur les panneaux dit de "Libre expression"

Trois demandes, en trois mois, à trois élus, mais ils m'embêtent, je réponds plus, NA!

Un anonyme plaisantin nous a écrit: Ah mais moi je sais pourquoi il s'est fâché: il veut pas partager ses panneaux, sa ville, ses sièges d'élu etc

Attention ce n'est qu'un anonyme. Vous en pensez quoi vous?

Nous on est sorti malgré la pluie pour contrôler.

Résultats à 17h le 24 mars 2017  sur les sept panneaux restant dédiés à la  Libre Expression et bien un seul n'est pas saturé du feuilleté d'affiches du candidat BOMPARD. L'est fort quand même.

 

A moins d'un mois du premier tour des élections présidentielles (23 avril 2017) voilà à quoi ressemble les panneaux libre expressions d'OrangeA moins d'un mois du premier tour des élections présidentielles (23 avril 2017) voilà à quoi ressemble les panneaux libre expressions d'Orange
A moins d'un mois du premier tour des élections présidentielles (23 avril 2017) voilà à quoi ressemble les panneaux libre expressions d'OrangeA moins d'un mois du premier tour des élections présidentielles (23 avril 2017) voilà à quoi ressemble les panneaux libre expressions d'Orange

A moins d'un mois du premier tour des élections présidentielles (23 avril 2017) voilà à quoi ressemble les panneaux libre expressions d'Orange

Trois demandes, en trois mois, à trois élus, mais ils m'embêtent, je réponds plus, NA!
Repost 0
Published by Orange Autrement - dans COMMUNICATION
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 08:12
Affichage: la libre expression d'opinions en question!
Affichage: la libre expression d'opinions en question!

Le courrier ci-joint a été envoyé le 23 mars à 16h. Copie à la presse et à la préfecture.

Il était accompagné d'un message et d'une photo d'un panneau saturé par un affichage illustrant les excès antidémocratiques d'affichages d'opinions ainsi que de l'encart publié sur la revue municipale  N° 52 "Arrange vérité".

Vous trouverez également exclusivement donc pour nos lecteurs des exemples d'affichages antidémocratiques. Une spécialité orangeoise en très notablement développement (une nette amélioration de la tactique - alternance mixage méthodique et systématique des trois exemples -) depuis le début de ce mandat pour interdire la pluralité d'opinion et donc invalider le rôle des dits panneaux de libre expression.

Un grand merci à tous pour la surveillance et les nombreuses photos que vous nous avez fait parvenir des panneaux dit de "libre expression".

 

Ci dessous le message accompagnant la lettre

Monsieur le maire,

 

Nous vous soumettons ci-joint un projet de mise en conformité des panneaux libres expression de notre commune à moindre frais.

Il est dommage qu'en pleine campagnes électorales présidentielles et législatives notre ville ne dispose pas de la surface légale affectée à la libre expression.

Du reste, il me semble antidémocratique la manière de faire de certains, qui saturent l'ensemble des surfaces de tous les panneaux restant, empêchant la pluralité des opinons/ évènement.(Principalement sont utilisées à cette fin vos affiches de campagne pour les législatives, les affiches de l'ASON, ou celle d'ARENA ) Je tiens à votre disposition une impressionnante collection de clichés photographiques de ces affichages excluant très désagréable et dégradant. Il serait bon de réglementer l'usage de ces panneaux à une affiche de taille réglementaire par candidat.

Enfin, il semble nécessaire de faire respecter votre arrêté (Cf revue N°52) qui explique que ces panneaux sont réservés à la libre expression d'opinion et aux évènements d'associations orangeoise à but non lucratif. Et donc quid des affichages d'une boite de nuit de Sarrians?

Affichage: la libre expression d'opinions en question!

Pourquoi ne reste-t-il que deux panneaux libre expression de cette liste? Celui devant Giono , celui rue Frédéric Mistral. Les autres ont tous été débaptisés, quand? Ils sont devenus des panneaux d'affichage réservé à la mairie sous peine d'amende.

Cette liste ci dessus était publiée par le maire sur sa revue  N°52 p 21. Une revue de 2006. Cette liste de panneaux de Libre Expression avait été obtenu après une longue bataille de C BEROUD élu PS entre 2001-2008. Il lui avait fallu attendre 2006 pour obtenir gain de cause 5 ans!

Second document joint au courriel. Cette campagne d'affichage excluante commnence mi-décembre 2016. Au nombre d'affiches employées par ce candidat pour empêcher les autres d'apparaitre, y a des suspicions qui naissent.

Second document joint au courriel. Cette campagne d'affichage excluante commnence mi-décembre 2016. Au nombre d'affiches employées par ce candidat pour empêcher les autres d'apparaitre, y a des suspicions qui naissent.

Affichage: la libre expression d'opinions en question!
Affichage: la libre expression d'opinions en question!

Photo ci dessus du 06 sep 2016. 

Début de cette campagne "ARENA" qu'on appellera ainsi pour les besoins du présent article: Fin Août.

Elle débute après la prise de contrôle inappropriée (et dénoncée sur ce blog par de l'affichage d'événements municipaux par ailleurs largement couverts), la tactique change.

Se succède alors à une vitesse effrénée cet affichage "ARENA". Toutes les couleurs y passent, blanc, bleu, jaune, rouge, noir. L'avantage sur l'ancienne tactique tous les lieux d'affichages sauvages passent sous ce contrôle très efficace. Zone commerciale Coudoulet Orange les Vignes. Coffret technique EDF etc 

En ligne de mire du contrôle de ces panneaux "Libre Expression" les élections des cantonales.

Puis il a eu panachage dans les affiches employées.

 

Affichage: la libre expression d'opinions en question!

Au pied de ce panneau, av des étudiants (photo prise ce 20 mars 21 h) ont été retrouvées des affiches d'un autre candidat HAMON, chiffonnées en boule quasi intactes car encore toutes mouillées de colle fraîche. Pour dire à quel point à moins de trois mois des élections présidentielles cet affichage "libre" est en fait contrôlé de manière très serré sur ce territoire orangeois. Pas plutôt apposées aussitôt arrachées/recouvertes. Pas touche à mon "Y A Bon".

Le mille feuilles JB LDS

Le mille feuilles JB LDS

Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 07:53
Selon Guillaume: Continent responsable de la desertification commerciale.

Le fils élu municipal a fait fort, en conseil mercredi1. Selon lui: "Orange n’est pas en déclin durable de commercialité. Ce classement2 est erroné. Il ne concerne que la rue du Pont neuf laquelle doit son statut à l’ouverture de « Continent3 » et donc aux socialo-communistes et donc à Anne Marie4 .

Une logique dans la pure lignée Bompardienne (en mairie les petits y sont comme à l'école) qui vise à rejeter sur d'autres les travers de leur gestion. 22 dernières années, ou les seules performances remarquables sont le nombre de kilomètres de voirie, tuyauteries, lotissements pavillonnaires. (Lesquels ont largement amplifié le phénomène)

Ce déni, pour des responsables, est peut être crédible dans les premières années mais s’y arque bouter 22 ans après, en ayant « pêché »3 plus que tout autre élu, ressemble non pas à de la bêtise mais à de la folie.

Pour nous la démonstration est habituelle. Elle ne vise jamais plus haut que leurs propres intérêts familiaux (« postes » politiques) dans le jeu antidémocratique de celui qui censure et s’arroge tous les jours depuis 22 ans le pouvoir de communiquer avec l’argent des contribuables. s'autoproclame en boucle le meilleur gestionnaire de France: "ville belle, propre, la plus sécure" et discrédite, disqualifie ses détracteurs, voire de simples citoyens actifs, perçus tous comme autant de concurrents potentiels.

Présentement, il fallait le faire3 et au passage quel aveu d'impuissance, d’égarement, de non sens. Il n'y a vraiment que chez les mauvais politiques populistes que l'on retrouve de tels raisonnements retors. En conséquence la maladie des rideaux qui tombent à de beau jours devant elle.

1 Il a eu l'autorisation de papa pour prendre la parole, attention une parole sous contrôle. Il a nié l’évidence et la conclusion d'une étude nationale plaçant Orange dans le Top 10 des villes en déclin durable de commercialité. Aujourd'hui absolument toutes les rues, places commerçantes sont touchées par la maladie des vitrines fermées.

2 Etude nationale revitalisation centre ville publiée en octobre 2016, commenté sur les journaux tel le Monde...http://www.orange-autrement.fr/2017/03/le-centre-ville-d-orange-fait-partie-des-plus-desertifies-de-france.html

3 Sachant cela, les inconscients ils ont multiplié par trois les mètres carrés de moyenne et grandes surfaces depuis 1995.  Les centres commerciaux de petite taille ont fleuris avec leur complicité. Plus grave ils ont amputé Orange d'une zone artisanale, industrielle en permettant a sa place la création d'Orange les Vignes. Une zone qui selon leur logique renforce la désertification du centre, mais surtout a empêché un développement économique sur notre commune. Bon il se fait ailleurs...tant mieux pour les autres.

4 Sa cible en la  personne d' Anne Marie HAUTANT, était particulièrement mal choisie puisque celle-ci n'a jamais été en position de détenir ce pouvoir de décision, ni seulement d'adhérer à un parti détenant ce pouvoir. Du reste elle n'habitait pas Orange à l'ouverture du centre commercial Continent d'Orange, ni n'était investie au niveau politique. Elle s'y est investie qu'en 2001 dans son premier mandat d'opposition à Orange.

 

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans COMMUNICATION
commenter cet article

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.