Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Groupe de citoyens de la ville d'Orange, soutenant deux élues au conseil municipal: Anne-Marie HAUTANT et Christine BADINIER. Opposition au maire d'extrême droite depuis 2001.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2017 Huitième anniversaire du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

lundi 25 septembre, 18h30, au 307 Avenue de l’Arc de Triomphe à Orange, Salle du Conseil du nouveau siège de la CCPRO.

Conseils Municipaux

  4 sept à 9h, 29 sept à 9h, 27 oct à 9 h, 27 nov à 10 h, 18 déc à 10h.


Commission éducation  Aucune commission depuis deux ans et pof en vlà une de programmée le 16 oct

Commission Finances   12 sept, 17 oct, 14 nov, 5 déc à 17h30.

Commission urbanisme infrastructure  13 sept, 18 oct, 15nov,  6 déc à 17h00

 

 

 

 

17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 06:33
Travaux sur la RD 976: Infos? Dangers!

La sortie de ville, Route de Roquemaure, est en travaux.

Rien sur les publications ou les sites municipaux ne signale ces travaux.

Il n'y a pas non plus de panneau à ce niveau indiquant qui fait quoi, durée des travaux etc.

 

Les faits:

Il y a 15 jours les bordures des ilôts de ce carrefour directionnel à "l'ancienne" ont été enlevées, les ilôts de gravier ont été rasés au niveau de l'actuelle chaussée. Un signalement a été mis en place par l'entreprise "BV" puis plus rien.

 

C'est une association du quartier qui a informé 15 jours après -le 16 octobre- les habitants par mail interposé en ces termes:

"Chers amis voisins bonjour,

Vous avez peut être remarqué que l'intersection entre la route du Grès et la RD 976 (rte de Roquemaure à hauteur de la cité DEBUSSY est en travaux.

 

Le Département a pris la décision de refaire la chaussée de cette route RD 976 depuis le pont sur l'A7 jusqu'à proximité de l'intersection avec la RD 72 (rte de Courthézon)

Un tapis d'enrobé va donc être réalisé ces jours -ci (ce n'était pas du luxe)

La chaussée ne sera toutefois pas élargie pour autant.

 

Le Département en profite pour réaménager le carrefour RD 976 / rte de Grès

Les îlots directionnels vont être modifiés afin de rentre ce carrefour plus conforme et faciliter le passage des gros véhicules en améliorant la sécurité.

 

Pas de piste cyclable prévue pour l'instant le long de cette route D 976 si ce n'est sur 200 m environ dans la portion comprise entre le chemin de la Gironde et la petite route de Caderousse (Via Rhôna)".

 

Commentaires:

Ce qui est bizarre, c'est qu'aucune communication n'émane de la municipalité en directions des usagers et des habitants, ni sur les sites, ni dans les publications papiers, ni panneaux de communications, ni dans la news-letter hebdomadaire.

 

N'est-ce-pas son rôle?

A la place de ces infos pratiques, utiles et courantes dans d'autres communes, à Orange nous avons les sempiternelle photos du maire et ses fils au marché, à l'AG de ..., à la distribution du compost...des droits de réponses reproduits semaine après semaine...thè dansant...

Bref inintéressant au possible.

Résultats:

Le habitants ne savent toujours pas si l'on profitera de ces travaux pour faire le rond point.

Ils ont bien pris note que rien ne sera fait question aménagements cyclistes, selon l'association de quartier qui a pris ses infos en mairie. -Pourtant c'est une priorité au moins pour l'entrée de ville avec les jeunes élèves du collège- 200 mètres ce n'est pas la mer à boire!

 

Enfin, il est urgent d'agir la signalisation provisoire est dangereuse pour tous, et ne permet pas la giration normale des bus /camions. Cf. Photos des divers mobiliers, déplacés, bousculés, écrasés...

 

 

Nota: Ce carrefour avait fait l'objet, il y a une dizaine d'année, d'une pétition recueillant plus de 1 500 signatures après un énieme accident. Objet: demande d'un carrefour giratoire.

Le maire avait renvoyé la balle au conseil départemental expliquant que ce carrefour n'était pas de sa compétence car hors ville. Le département avait installé un panneau de limitation de vitesse, un radar pour casser la vitesse excessive, génant les entrées et sorties du quartier... Ce quartier est aujourd'hui très peuplé -lotissements-, il s'est mis en place un transit transversal important, bus, camion...sa sécurisation est de la compétence mairie jusqu'à la route départementale et même à sa connexion avec l'entrée de ville. Étendre sa ville à ce point et refuser d'investir sur les quelques mètres de jonction du quartier pour la sécurité piétons/cyclistes n'est pas logique. Les textes d'urbanisme en attestent: Aujourd'hui un lotissement n'est possible que si ce genre d’aménagement est fait!

D'ailleurs, depuis le refus, dans la même configuration route de Chateauneuf, hors ville aussi, un rond point a fleuri au milieu de nulle part, preuve que quand on veut on peut.

Allez Monsieur le maire un petit effort, sur 200 mètres de montée et descente de ce pont pour faciliter la circulation des cyclistes et piétons. Merci.Allez Monsieur le maire un petit effort, sur 200 mètres de montée et descente de ce pont pour faciliter la circulation des cyclistes et piétons. Merci.

Allez Monsieur le maire un petit effort, sur 200 mètres de montée et descente de ce pont pour faciliter la circulation des cyclistes et piétons. Merci.

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 10:35

piste-cyclable-route-Caderouse.jpg

Entre le rond-point de l'autoroute d'Orange centre et la maison des associations, quatre mois de travaux ont permis de fluidifier la circulation pour les véhicules motorisés mais décidément toujours aucun progrès pour les aménagements dédiés aux cyclistes.


A Orange, les pistes cyclables sont aménagées en dépit du bon sens et sur le trottoir.


 Sur cette portion de sortie de ville, elles sont, bien qu'à double sens réduites à une étroite bande de macadam à même le trottoir, bordées de quilles très rapprochées devant les entrées de commerces, dangereuses par l’écart entre elles et  le comble, c’est que de temps en temps en plein milieu, se trouve planté un poteau de luminaire.

Une piste cyclable  sur un trottoir, c’est déjà une source d'incidents et d'accidents dus aux conflits d'usage entre cyclistes et piétons mais là faut le faire. voir la photo.

 

Aujourd’hui nous pouvons constater que les pistes cyclables d'Orange sont bâclées. Les cyclistes, qui les empruntent, sont à tout bout de champ désorientés, mis en danger. Bouts de piste cyclable sans lien,  intersections, fins d'aménagement peu lisibles voire rendues dangereuses par des quilles mal placées, des bateaux  (descentes de trottoir) en travers et trop haut.  De fait certains ont pris le parti de rouler sur la route en les ignorant . "Impossible de rouler là dessus rouspète Georges, fan de la petite reine avalant plusieurs dizaines de Km durant ses loisirs. Faut pas être bien malin...pas besoin d'être ingénieur pour pondre de telles pistes cyclables!"

 

Il est important de réussir les aménagements de déplacement doux pour en favoriser et en sécuriser la fréquentation. Les pistes cyclables d'Orange sont presque toutes à repenser, modifier ou refaire. 

 Voilà de l’argent public bien mal utilisé !

panneau-danger.jpg

                                                                            DANGER PISTE CYCLABLE NEUVE

 

article proposé par un lecteur...



Repost 0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 19:21
 

Pistes cyclables, tourisme vert et développement durable

 

La région PACA et le département de Vaucluse développent un réseau structurant de voies vertes de plus de 1500 km.

Il est composé de deux grandes voies nord-sud : un axe reliant le lac Léman à la mer Méditerranée ("La LémanMer") et un axe transalpin.

D’autre part, il comprend deux grandes voies régionales est-ouest : une littorale et une autre traversant le moyen pays ("La Provençale").

S’y ajoute, une voie vauclusienne ("La Via Venaissia") traversant le Comtat Venaissain reliant "La Provençale" à "La LémanMer".

 

Dans son actualité, le Conseil Général du Vaucluse nous informe que la réalisation de 16 Kilomètres de la «Véloroute Via Venaissia » qui relie Jonquières à Velleron débuteront en juin 2009.

 

La véloroute Via Venaissia est une piste cyclable qui empruntera le tracé de l’ancienne voie ferrée qui reliait Orange à l’Isle sur la Sorgue.

Hormis Orange, toutes les municipalités concernées participent à ce projet. De ce fait et avant de se mailler sur "La LémanMer" , "La Via Venaissia" reliera directement Jonquières à Châteuneuf-du-Pape en évitant la cité des Princes.

 

Orange autrement a proposé et propose toujours

un plan vélo et la piste cyclable des collégiens

 

Pour nous l'absence de plan vélo handicape le tourisme et le développement durable

Les Orangeois et les touristes sont de plus en plus nombreux à utiliser le vélo comme moyen de déplacement. Les effets positifs de la pratique de la bicyclette en termes de santé publique, d’accessibilité aux infrastructures, de qualité de vie et de développement durable de nos territoires sont évidents.

Des politiques ambitieuses sont conduites par les collectivités territoriales, des actions sont engagées, des véloroutes et des Voies Vertes sont aménagées ou en cours d’aménagement. De plus en plus, la France et le Vaucluse disposent de pistes cyclables équipées d’un revêtement goudronné, lisse et roulant, utilisant l'emprise d’anciennes voies de chemin de fer et de chemins de halage.

Des équipements et des services sont accessibles tout au long de ces itinéraires : sanitaires, points d'eau et d’informations, aires de stationnements, de pique-nique, de loisirs et de détente, ...

 

Le plan vélo d’Orange

Il faut établir un plan d’action qui aura pour objectifs :

. de favoriser l’utilisation du vélo comme moyen de transport alternatif à la voiture et comme véhicule de loisirs,

. d’améliorer et de sécuriser les infrastructures cyclables existantes,

. de structurer un réseau composé de pistes nouvelles et de voies vertes entièrement réservées aux modes de déplacement non motorisés,

. de réduire le nombre de vols de vélos et d’augmenter les possibilités de stationnement en réalisant des garages spécifiques.

 

La piste cyclable des collégiens

Il faut créer une piste cyclable arborée, entièrement sécurisée et d’un seul tenant, entre les 4 collèges de la ville.

De l’avenue de l’Argensol, son origine, elle desservirait le collège du même nom. Puis, elle emprunterait l’emprise du canal de Pierrelatte jusqu’à la colline, où elle se maillerait à une bretelle desservant le collège St Louis. Ensuite, elle enjamberait la colline et rejoindrait le collège Jean Giono. Les voies Pinay, Charles Dardun, Félix Ripert et Ambroise Croizat aménagées, et la piste de l’avenue des Etudiants, la conduirait au collège Barbara Hendricks. Après cela, elle poursuivrait son chemin par le lycée, l’Arc de Triomphe, la piste du Merderic et se terminerait au rond-point de la Croix de Champlain.

Cette création qui utiliserait en partie l’emprise de la dérivation de la Meyne et celle du bassin de l’Etang d’Aglan, au pied de la colline Saint Eutrope, obligerait à la réalisation de ces derniers. Aux abords de l’étang qui servirait de bassin écréteur de crues serait créé un parc naturel et un arboretum.

 

Les véloroutes et les voies vertes

Les véloroutes sont des itinéraires pour cyclistes de courtes, moyennes et longues distances, d’intérêt départemental, régional, national ou européen, reliant les régions entre elles et traversant les agglomérations dans de bonnes conditions. Elles empruntent tous types de voies sécurisées, dont les voies vertes.

Les voies vertes sont des aménagements en site propre, réservés aux déplacements non motorisés. Elles sont destinées aux piétons, aux cyclistes, aux rollers, aux personnes à mobilité réduite et, dans certains cas, aux cavaliers, dans le cadre du tourisme, des loisirs et des déplacements de la population locale. Elles doivent être accessibles au plus grand nombre, sans grande exigence physique particulière, sécurisées et jalonnées.

 

La Via Venaissia : un projet intercommunal

La nouvelle véloroute Via Venaissia est une piste cyclable en site propre qui empruntera le tracé de l’ancienne voie ferrée qui reliait Orange à l’Isle sur la Sorgue, en passant par Jonquières, Sarrians, Aubignan, Loriol-du-Comtat, Carpentras, Pernes-les-Fontaines et Velleron. Ouverte le 3 novembre 1894, la ligne de chemin de fer d’Orange à l’Isle-sur-la-Sorgue, longue de 38 km, a cessé son activité ferroviaire en 1987. Cette ligne possède à Orange, son ouvrage historique le plus remarquable, une rotonde à locomotives avec un pont tournant à mains.

Dans le cadre d’un plan de continuité cyclable, la future Via Venaissia sera maillée sur la voie verte reliant Genève à Port-Saint-Louis-du-Rhône et de ce fait sur sa bretelle Beaucaire-Sète. Par ailleurs, elle sera connectée à la véloroute du Calavon allant de l'Isle-sur-la-Sorgue à Apt et sur sa liaison avec le pays de Forcalquier. 

 

La Via Venaissia et la rotonde à locomotives

Pour relier la véloroute "Via Venaissia" à la voie verte "Du Léman à la Mer", Orange Autrement propose d’utiliser la piste cyclable des collégiens en la maillant par une bretelle allant du collège de l’Argensol à la rotonde à locomotives équipée en halte cyclo-touristique, et en la raccordant à la voie verte des bords du Rhône par les berges de la Meyne depuis le collège Jean Giono. 

L'aménagement de notre ville est un travail vaste, complexe qui pourrait nous projeter dans un avenir meilleur, sur beaucoup de plan : favoriser le confort des habitants, les commerces et le tourisme comme préserver notre environnement. A Orange il nous manque  de la cohérence dans les créations, les restructurations des voiries comme des quartiers. Nous pouvons tous le constater, dernièrement la voie Félix RIPER, bientôt le quartier de Fourchevielle. Cette vision d'un aménagement à long terme incluant des modes de transports alternatifs ne nous semble pas saisi. Dommage nous ratons un train qu'il sera difficile de rattraper!

Repost 0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.