Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2020 Anniversaire des ONZE ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

 

Conseils Municipaux à 9h

  Mardi 24 novembre annulé et 15 décembre date changée au 4 déc 2020

Commission Finances    24 nov à 9h!!! horaire nouveau

Commission urbanisme infrastructure  25 à 17h

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission  agriculture, viticulture, et culture ?

Commission communale de sécurité et d'accessibilité On ne sait pas si elle se réunit...

Commission communale des impôts direct: on ne sait pas si elle se réunit

Commission consultatives des services public Locaux: ?

Commission électorale nouvelle forme convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

Commission d’occupation du domaine public ?

 

 

 

3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 17:02

Ce blog existe en premier à cause des multiples façons dont le maire s'ingénie à restreindre la visibilité, la voix de ses opposants, comme le rappelle le texte en chapeau.

Les élues d'oppositions se sont battues jusque devant le tribunal - trois procédures durant ce mandat- pour faire valoir leur droit d'expression sur la revue municipale, les médias de la ville.

L'opposition a pour le moment:

  • En théorie 7 panneaux de libre expression mais mal placés. La communication d'opposition y est systématiquement recouverte à l'aide d'affiches événementielles vraies, périmées ou fausses "savamment" collées, une manœuvre malhonnête dénoncée sur ce blog. De plus ces panneaux ne sont pas assez nombreux par rapport à la loi... Ils sont rendus inutilisables.
  • Une tribune sur le journal municipal papier. Et il faut veiller au grain car tout y passe pour discréditer voire rendre invisible, illisible le texte Cf. Le dernier, N° 118, (pas encore disponible en papier, un lien sur la Newsletter du 30 juillet) qui publie les tribunes d'opposition en caractères minuscules parce que la majorité s'est octroyée en réponse plus que la demi page définie dans le RI.
  • une tribune sur le site internet et bien malin qui arrive à la dénicher sous l'avalanche des infos et même fausses pages -vides- du site.

Par courriel du 31 juillet 2019 la mairie entend restreindre ce dernier droit d'expression sur le site WEB de la ville. Comment? En le limitant dans les mêmes proportions que dans la revue municipale papier! Why? Totalement inadapté...et non conforme au RI.

Les élues ont envoyé un courriel en protestation, rappelant la loi et en profitent pour faire valoir une énième fois leur droit sur les supports médiatiques utilisés par le maire,  Facebook et la Newsletter. Cette dernière a été remise au goût du jour avant la période de campagne, comme de juste...

Ce faisant elles restent modestes dans leurs demandes et réalistes, évitant d'autres domaines de communications:  les nombreux moyens affichages publicitaires sucettes, électroniques, les 3/4, prospectus et communiqués sporadiques genre tutos, le stand et distributions sur le marché, les provocations politiciennes (monument de la terreur, inaugurations ronds points, université d'été du parti) qui sont tous autant de prises de positions politiques, cultuels fait avec les moyens municipaux qui n'ont absolument rien à voir avec le service dû aux orangeois, mais bel et bien avec l'ouverture d'une vitrine médiatique. Et bien plus car il y a  rupture du contrat entre les habitants et les règles théorique de notre République démocratique dont la laicité.  Le maire sans aucune retenue use et abuse, s'octroie des moyens toujours plus importants, mégotant sur les petits droits de l'opposition. Nos institutions malades n'arrivent même pas à réagir convenablement. L'opposition sans moyen reste démunie. Article du 26 /01/2016 La saga des tribunes "libres": ou l'histoire d'une censure permise par faiblesse institutionnelle

 

Voici  le courriel des élues Aimer Ma Ville Une juste protestation et une demande d'extension de droit d'expression aux autres médias dématérialisés utilisés par le maire.

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Rappel chronologique: cf article Tribune libre: premier rétro pédalage.

Pour ce mandat, le règlement intérieur du conseil municipal voté en avril 2014 laissait en suspend la question des tribunes des élus d'oppositions. Un simple "à définir" entre parenthèse.

27 juin 2014 conseil municipal, la tribune d'opposition dans la revue municipale est fixée à 71 signes par élu. Soit un mi-tweets.  (Avenant au RI N°1)

Durant plus de deux ans pour leurs "tribunes libres" les élus d'opposition ont été soumis aux caprices du prince d'Orange; de la censure totale à de ridicules mises en page des 71 signes, tailles typographies illisibles, fonds sombres, commentaires railleurs etc (rappel: un espace = un signe...)

22 août 2014 le groupe Aimer Ma Ville saisi le tribunal administratif. (délai de recours administratif deux mois)

Le tribunal donne 60 jours à la mairie pour faire ses observations...

L'affaire traîne car nous avons un champion de la procédure qui n'a que faire des délais.

26 mai 2016, le jugement du TA est rendu ...

Le juge impose une modification du règlement intérieur dès le prochain conseil.

17 juin un CM annulé reporté au 23 Juin 2016. Les deux ODJ du conseil municipal ignorent superbement la demande du juge. Aucune sanction

Le groupe aimer ma ville saisit le préfet. Le juge lui demandait de s'assurer de l'application du jugement.

26 août au matin conseil exceptionnel, la préfecture veille et l'écrit aux élus Aime Ma Ville. De fait la question de la tribune libre est enfin à l'ordre du jour.

Le règlement intérieur est modifié.  Les élues d'opposition ont une demi page, sans autre détail.  c'est a dire que singulièrement il manque la définition du contenu, un nombre de mot, de signes, photo,couleur de la police ... La majorité s'octroie dans son magazine de 24 pages l'autre demi page comme si elle avait besoin d'un espace en sus.

26 août après midi, les élus reçoivent une demande du service communication, pour leur tribune libre d'octobre leur donnant 680 caractères police calibri, en taille 11 et ce par élu. Le tout 6x680 selon le message entrant parfaitement dans l'espace alloué: Une demi page.

4 septembre 2016, les élus Aimer Ma Ville envoient leur première tribune libre "internet".

7 septembre 2016 les élus Aimer Ma Ville envoient leur tribune libre pour la revue municipale .

23 septembre la revue est disponible en mairie, le 26, elle est dans les boites aux lettres.

29 septembre 2016 la tribune libre pour le site internet "est en ligne".

21 octobre 2016 message du service communication, plus que 499 caractères par élu en 11 taille, police calibri...Ils n'avaient, soit disant, pas décompté les marges...

Et depuis lors c'est la règle ou presque demi page, 499 caractères par élu, taille 11, police calibri pour la revue papier...

5 janvier 2017, le maire censure la tribune AMV pour la revue de février 2017. Le TA saisit en urgence référé donne tord sur la forme de la saisie aux élues AMV et les condamne à 1 000€ le 11 janvier 2017. Sur le fond le jugement du TA sera rendu le 12 février 2019, la mairie est simplement condamnée à publier la tribune censurée, et les élues en restent pour leur frais... brave justice! Deux poids deux mesures.

Dernier épisode donc

31 juillet 2019, message du service communication, "En l’occurrence, si votre groupe demeure à 2 élues, vous disposerez de 640 caractères en 10 pts et de 950 caractères en 8 pts (taille minimale de la police)." C'est quoi ce bintz? L’amalgame taille de la tribune papier, et taille de la tribune dématerialisé. Est ce que les sites dématérialisés sont limités à 24 pages A4?

 

 

Ci dessous le courriel reçu le 31 juillet et en suivant un extrait de l'avenant N°2 en question.

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!
Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Et la position de Régine Pellegrin, qui succède au démissionnaire du PS

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Ci dessous la capture d'écran avec nos tribunes libres. Les autres groupes n'utilisent que peu ou pas ce moyen d'expression qui reste de toute façon confidentiel par la volonté du maire. Le chemin d'accès n'est pas direct. Les tribunes ne sont pas valorisées car postées en PDF. Aujourd'hui c'est la longueur du texte contenu par le PDF que le maire nous conteste...Vraiment rien d'autre à faire que de nous pinailler ce minuscule droit. Sans compter que plus le texte est long moins le lecteur accroche... Alors qu'il nous laisse tranquille.

 

Tribune libre nouvel essai de restriction...Non mais incorrigible!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.