Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Groupe de citoyens de la ville d'Orange, soutenant deux élues au conseil municipal: Anne-Marie HAUTANT et Christine BADINIER. Opposition au maire d'extrême droite depuis 2001.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2017 Huitième anniversaire du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Les date ne sont pas communiqué à l'avance

Conseils Municipaux

  26 juin? annulé?? avancé au 9 juin 2017!


Commission éducation Plus aucune commission depuis deux ans

Commission Finances   13 Juin à17h30.

Commission urbanisme infrastructure  14 juin 17h00

 

 

 

 

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 15:15
L'eau, une gestion hussardesque, le vrai visage de la méthode Bompard.

Le conseil municipal du 30 mars a voté premièrement une forte baisse des tarifs de l’assainissement pour la part ville et secondement une augmentation équivalente de la part ville pour l'eau potable.

Baisser de 0,3344€/m3 la surtaxe "part ville" du service assainissement parce que ce service était excessivement excédententaire depuis des années, OUI, pas trop tôt et c'est juste de la décence,

Par contre augmenter en contrepartie d'autant; 0,3344€/m3 "la part ville" du service eau potable (soit une hausse de 126% ) en prévision de futures dépenses/ travaux qui n'apparaissent pas sur budget primitif 2015, NON !

Cette histoire d'eau illustre à merveille la gestion à la hussarde que nous subissons depuis 20 ans .

Petit rappel :

La loi prévoit qu'un maire prélève les taxes en regard de services rendus et contrôlables.

La METHODE bompard bafoue ce règlement et fait des prélèvements excessifs en regard des services rendus. Ainsi, un bas de laine s'est constitué au fil des ans, 30M€, qui servent une seule cause: "la propagande". Or, cette méthode renforce l’appauvrissement de notre territoire, car c'est au détriment du pouvoir d'achat de chacun et donc de l'économie locale que cette trésorerie gargantuesque pavane sans rien produire d'autre que des pertes et du vent car elle fond.

 

Pour nos histoires d'eau présentement, la "méthode bompard" a consisté à Orange à ignorer la réglementation ( jetant volontiers et populistement l’opprobre sur l’Europe au passage, c'est toujours commode et facile pour l'homme politique qu'il est)

- Ignorer donc la réglementation sur l'eau et l'assainissement - année 1991

- Mettre aux normes à reculons une station d'épuration courant 2009 ...avec 18 ans de retard et au passage emprunter inutilement 4M€? Qui sont remboursés par anticipation 3 et 5 années plus tard?

- Ponctionner immodérément et inutilement les usagers, les privant ainsi d'un précieux pouvoir d'achat; pour preuve les excédents -section exploitation 1 353 723 € en 2014 auquel s'ajoute celui de 2013/ 1 057 318€, section investissement + 496 044€...l'excédent de 2012 avait déjà remboursé en partie son crédit de 2009!

- Ne se préoccuper de l'eau potable que sous la contrainte en 2015??? ... avec 24 ans de retard. Résultats méconnaissance de la constitution des réseaux, soucis de fuites récurrents monstrueux, le retard est considérable = fuites, gaspillage, mauvaise notation et pénalités qui nous pendent au nez.

 

Où est le bon sens?

Micmac? Incompétences? Les deux mon amiral.

Est-ce une bonne gestion que d'emprunter 4 M€ pour rien?

Est-ce une bonne gestion que de transféré une surtaxe d'un service à un autre sans justifier la dépense ? Peur de perdre une recette?

Ajouter pour faire déborder la coupe les 6,5M€ de perdu en procès de l'eau../

En savoir plus? C'est un peu long mais vous pouvez nous questionner, lire les explications qui suivent, consulter les délibérations

L'eau, une gestion hussardesque, le vrai visage de la méthode Bompard.

Décryptage pour les lecteurs les plus courageux de cette politique hussardesque, arbitraire et totalement contraire à une gestion de bon sens.

Sur les notes de synthèse (cf. fichier 1 joint), fournies aux élus dans le cadre du conseil municipal du 30 mars 2015 on lit :

Délibération N° 19 (suite aux reprises des résultats 2014 délibération N° 17 et Budget primitif assainissement délib N° 18)

- "le budget assainissement devient très excédentaire" ( Plus d'UN MILLION PAR AN? 1,3m€ d’excédents pour la seule année 2014)

- l’excédent - soit 2 411 041€ + 496 044€ - remboursera la dette restante ( en effet la délibération N° 20 = remboursement de 2 025 806€ . A savoir l’excédent en 2012 avait déjà permis de rembourser par anticipation 2,6M€!!!)

- Il parait opportun de diminuer la surtaxe afin que les recettes de ce budget soient plus en rapport avec les dépenses. (Il est légitime de se demander pourquoi avoir tant surtaxé jusque là)

- le montant de la surtaxe "part collectivité" passe de 0,9196€ à 0,5852€ (lire) moins 0,3344€ par m3

Et là l'histoire d'eau se corse, car dans la tête de "l'élu", impossible de "perdre" une recette...

et comme un long fleuve tranquille, il déroule.

La délibération N° 21: eau potable reprise des résultats 2014, soit encore un excédent + 272 247€ section exploitation et + 127 439€ section investissement

La délibération N° 22: eau potable c'est le budget primitif 2015 suivez bien .

- Section d'exploitation les recettes dépenses s'équilibre à 650 988€ . EN BAISSE par rapport aux prévisions 2014 où le BP affichait 900 729€

- Section investissement les recettes dépenses s'équilibre à 810 427€ . EN BAISSE par rapport aux prévisions 2014 où le BP affichait 944 107€

Ici, le raisonnement de notre édile montre ses limites, il n'y a aucune corrélation entre cette baisse et l'affirmation de la délibération N° 23:

- le budget eau potable manque de recettes, c'est préjudiciable aux investissements : "amélioration du réseau et mise en place de nouvelles canalisations"

- conséquence il décide :

1/ "pour 2015 une augmentation de la surtaxe eau part ville de 0,2656€ à 0,6000€" soit pile 0,3344€

2/ Or c'est bien "une baisse" qui est affiché dans le budget primitif en besoin planifier de financement pour 2015.

Et la nouvelle recette/dépense? Elle n'apparait pas dans le budget pourquoi???

La boucle est bouclée.

Il est totalement incohérent de prévoir un budget primitif pour l'eau potable en baisse et juste après prévoir d'AUGMENTER la recette de ce même budget au travers de la SURTAXE PART VILLE de 0,2656€ à 0,6000€/m3.

Autre interrogation pour un si bon gestionnaire: quels sont ces besoins de travaux impérieux soudain? Pour quel montant prévisionnel?

Ni plus ni moins que la remise en état du réseau d'eau potable, complétement abandonnée durant ces 20 dernières années et dont le rendement est vertigineusement catastrophique.lire ici Ce que nous dénonçons depuis toujours à la lumière des indicateurs de performance fixés par la loi sur l'eau. Nous sommes très mauvais et faisons parti de la queue du classement des villes, contraintes aujourd'hui par la loi

L'aberration de cette gestion chaotique, sans vision d'ensemble, sans prévision des besoins, sans ambition, sans prise en comptes des lois, se révéle ici dans toute sa splendeur

Surtaxer l'eau potable sans avoir clairement calculer les besoins = la méthode bompard = une gestion en dépit du bon sens!

 

Et l'emprunt STEP? Ce n'est pas difficile encore une "erreur de gestion", petite mise au point;

Emprunt pour la STEPc'est  4 millions d'euros en 2009 .

Sur ces 4M€ : 3,6M€ restaient inutilisés sur les cahiers des comptes en 2012 et donc a donné lieu à un remboursement anticipé de 2, 6M€ en 2012 sur déjà des "excédents réalisés". Théoriquement donc un emprunt de 1, 4 million aurait été donc suffisant?

Lors du conseil du 30 mars 2015 l’excédent cumulé du service assainissement permet de rembourser en avance encore PLUS DE 2 M€ et de quand même clôturer le compte de 2014 avec +500 000€ ...Combien nous a coûté en intérêts / pénalités de cet emprunt FINALEMENT INUTILE.

N'aurait il pas été opportun d'ajuster la surtaxe à la réalité financière du service assainissement, épargner le pouvoir d'achat des Orangeois de cette surtaxe visiblement inadéquate, reconnue comme telle à travers ce micmac!

 

Ordre du Jour du conseil du 30 mars 2015, délibérations eau/assainissement

Ordre du Jour du conseil du 11 avril 2014, délibérations eau/assainissement

Lire la délibération N° 10 remboursement emprunt par anticipation de 2,6M€ sur 3,6 non utilisés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Orange Autrement - dans Eau assainissement
commenter cet article

commentaires

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.