Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Aucune date connue

 Conseils Municipaux à 9h

Aucune date connue

Commission Finances    7 septembre

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 14:03

A SAVOIR et FAIRE SAVOIR

selon le courriel en réponse ci-après:

L'esplanade VERDI est louable au tarif de 50€ de l'heure,

peut être même prêtable...

AVIS à la population/ aux associations: l'espace VERDI est louable.
AVIS à la population/ aux associations: l'espace VERDI est louable.

MAIS... avez vous remarqué?

Cette information pourtant officielle ne donne aucun détail.  Ni sur la délibération en référence de ce tarif, ni bien sûr, sur les conditions de prêts selon les organismes ou le type de manifestation.

Cette information n'est d'ailleurs étonnamment pas rendue publique sur le site internet "ville", ni par un autre moyen...

Les élus Aimer Ma Ville ont donc de nouveau interpellé l'administration municipale sur ces manquements par courriel le 5 novembre 2016.

Copie du courriel.

Monsieur,

Merci pour votre réponse.

En retour j'ai à minima une question et une demande de document.

J'ai bien noté le tarif de location à "l'heure" de l'espace Verdi et de la mise à disposition gratuite de mobiliers (tables municipales…).

J'aimerai bien avoir la délibération établissant ce tarif de location.

Je n'en avais pas connaissance et je note que cette possibilité de location ne figure pas sur le site municipal dans la page dédiée.

D'ailleurs je ne me souviens pas d'une utilisation par un organisme quelconque de ce lieu...(juste de manifestations municipales)

Peut on faire le nécessaire pour informer les administrés et qu'à l'avenir un tel lieu puisse être investi par d'autres personnes/ associations avec les mêmes facilités.

J'espère qu'il n'existe aucun autre lieu/ salle/ extérieur…prêtable ou louable pour lesquels aucune publicité n'est faites.

Si c'est le cas il me semble nécessaire de pallier au défaut d'information.

Bien cordialement

Christine BADINIER

Elue Aimer Ma Ville.

A suivre.....

 

 

Rappelez vous en pleine campagne des cantonales le binôme Bompard fils du maire/ Galmard adjointe au maire occupent l'espace verdi pour leur second apéro de campagne  "pinard-saucisson".

Nous nous étions étonné sur ce blog de cette mise à disposition du lieu et de mobiliers municipaux entre autres tables.

Les élus Aimer Ma Ville avaient interpellé la mairie par courriel le 23 septembre1 pour que leur soit communiqué les conditions de mise à disposition de l'espace verdi jeudi 22 septembre, du hall des expos le 24 septembre (au parti politique la Ligue Du SUD).

Le DGS leur a répondu ce 3 novembre 2016. Le courriel réponse présentait en PJ les décisions du maire et conventions adéquates.

Remarque amusante:  en pleine campagne des cantonales en 2015 le fils Bompard et Galmard avaient tenu une réunion électorale dans le foyer du Palais des Princes (cf photo site facebook du député-père). Là non plus pas de délibération (à fortiori de communication) rendant cette partie du palais des princes soit louable soit prêtable. Et là euh, pas de décision et convention...dans le recueil les actes administratifs publié/ mis a disposition le 10 septembre 2015, six mois plus tard...

Lors de ces dernières élections partielles cantonales, le troisième apéro pinard-saucisson (Cf. les tracts) devaient se dérouler dans ce même foyer... mais cela a été changé en dernière minute ...
 

 

1 Voir le courriel du 23 septembre

Convention établie in extremis..."signature le 21", décision "transmise" le 20?

Le paradoxe de cette place piétone! Grille, interdiction de jouer, trace de pneus, tache d'huile, pas un banc, rare piéton...Le paradoxe de cette place piétone! Grille, interdiction de jouer, trace de pneus, tache d'huile, pas un banc, rare piéton...Le paradoxe de cette place piétone! Grille, interdiction de jouer, trace de pneus, tache d'huile, pas un banc, rare piéton...

Le paradoxe de cette place piétone! Grille, interdiction de jouer, trace de pneus, tache d'huile, pas un banc, rare piéton...

Repost0
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 14:14

Vous avez signé une convention pour occuper une salle municipale pour un évènement mais  attention la mairie se réserve le droit de:

 

- modifier l'affectation des lieux mis à disposition de l'organisateur

- reprendre possession à tout moment des lieux "si le besoin s'en fait ressentir" belle définition du besoin!

- " sans que l'organisateur puisse prétendre à aucune indemnité de quelque nature que ce soit.

Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!

Les conventions de mise à disposition de salles municipales chagrinent les associations.

A Orange obtenir une mise à disposition n'est pas facile, et c'est même de plus en plus difficile.

Une demande préalable au maire a été imposée en milieu d'année 2016 en sus du remplissage d'un formulaire a adresser minimum trois mois avant la manifestation...

Puis vous attendez...attendez ...attendez sans limite de date jusqu'au dernier moment s'il le faut...

Si vous avez, dirons nous, "de la chance" vous voilà donc signataire, bigre à temps pour se retourner, d'une convention de mise à disposition à titre payant ou gratuit et affublé ou non d'un service de sécurité imposé plus ou moins couteux, selon... C'est selon quoi!

 

Bien.

Après la signature dans une ville "normale" à part un incident majeur, vous êtes tout à fait serein vous commandez traiteur, musiciens, troupes, faites la promo de votre manifestations, votre déclaration à la SACEM etc, tout roule.

A Orange c'est le stress car dans la convention que vous venez de signer la mairie se réserve le droit de:

- modifier l'affectation des lieux mis à disposition de l'organisateur

- reprendre possession à tout moment des lieux "si le besoin s'en fait ressentir" belle définition du besoin!

et comble de tout ; " sans que l'organisateur puisse prétendre à aucune indemnité de quelque nature que ce soit.

Il nous semble y avoir dans ces dispositions un abus de pouvoir manifeste.

 

Les élues Aimer Ma Ville ont donc voté contre la convention type le 3 octobre 2016.

 

 

 

PS Les élues Aimer Ma Ville ont réclamé le fameux cahier des charges dont il est fait mention dans la convention type ci après, ainsi que des copies des annexe 1, 2, 3 et 4. En vain à ce jour.

Le dossier des mises a disposition est complexe, trop complexe. Les délibérations se télescopent, les demandes sont redondantes contradictoires, non réalistes,etc.

Par ailleurs, Nous déplorons un manque caractéristique de transparence dans ce service public. Il n'existe aucun registre de contrôle des occupations, ni des paiements effectués, ni du taux de remplissage, ni de visibilité sur les créneaux libres, ni de raisons données lors des refus de prêt , (tel la salle DAUDET refusée aux écoles par exemple) Pas plus que d'explication sur l'utilisation de salles par le parti politique du Maire (mensuellement, et pour son université de rentrée)...Ni même le moindre respect du délai de demande de trois mois, ou de la délibération du 21 mars 2016 sur la sécurité incendie. Bref bref ce ne sont plus des amateurs mais bien une organisation organisée pour maintenir une pression, pour se servir en premier. Un maître chez lui quoi! Qu'est ce que t'as à dire, hein?

Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Salle municipale:  convention signée c'est donc Oui. Ben peut être que non!
Repost0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 12:54
Ancienne trésorerie: Achat en "urgence"

Lors du conseil communautaire du 19 septembre 2016 les élus ont voté la décision d'achat du bâtiment de l'ancienne trésorerie d'Orange et de la "Maison du Département" près de l'arc de triomphe pour la somme de 2M€. Une visite des lieux pour les conseillers communautaires est programmée le 13 octobre.

 

Le choix de cet achat quelque peu en urgence est expliqué par le fait que les villes de Sorgues et Bédarrides quittent la CCPRO au 1 janvier 2017. Les cinq communes restantes dans l'interco se retrouveront sans siège. Les locaux, bureaux, ateliers, hangars actuels sont situés à Bédarrides.

Ce bâtiment a usage de bureaux, salle de réunion vient pour partie d'être libéré -trésor public- et pour l'autre est toujours loué au département pour 200 000€ par an explique la délibération.

Le département locataire a un bail qui se termine décembre 2017.

Le bien a été estimé par France domaine à 1.660 000€ occupé et 1.780 000€ vide.

 

Pourquoi donc surpayer ce bien?

Il est expliqué que " la SCI-AGO" propriétaire et vendeur en voulait beaucoup plus et que finalement puisque le département verse 200 000€ de loyer le surcout en était d'autant minoré...

Le département ferme-t-il ses services Orangeois? Les employés ne le savent pas Quelques uns n'ont pas en rentrant de vacances rejoint leurs postes... Et leur travail est resté en plan véritablement nié.

 

Pourquoi précipiter cet achat? L'opportunité de vastes locaux vides ou presque ?

Constats.

Ces locaux ne sont que des bureaux.

Il n'y a ni hangar, ni atelier, ni parking même si les nouveaux parkings de l'arc ne sont pas loin...

Les photos du siège1 de la CCPRO (neuf 2004) montre que l'actuel siège dispose d'autres bâtiments que de seuls bureaux administratifs.

Est-ce que le lieu absorbera toute l'activité de l'actuel siège de la CCPRO ? Faudra-t-il en dispatcher/héberger ailleurs?

N'y avait-il vraiment aucun autre lieu plus propice?

Quels sont les véritables enjeux et intérêts? La proximité avec l'hôtel de ville Orangeois?

Les employés du département découvrent l'affaire sur les journaux.

Ils savent que la nouvelle majorité au département veut et a "rapatrié" (économies) en septembre dernier sur Avignon des services du pôle solidarité installés à Orange eux depuis 2004 (proximité- facilité d'accès à l'usager) tels:

- l'unité territoriale d'actions sociale

- le service aux personnes âgées et aux personnes handicapés

- la mission Alzheimer. (entre autre des formations pour les aidants familiaux...)

 

Mais quid de la Maison du département" qui avait ses propres missions de proximité:

 

Des missions d'informations, d'accueil des services publics, - permanences AMAV, CDAD, CIDFF, Médiateur, APROVA 84...(28 permanences en tout, tels conseils juridiques gratuit, formations pour l'entourage de personnes atteinte d'Alzheimer, soutiens de jeunes entrepreneurs...)-

MDD sert aussi de relai associatifs, boite aux lettres d'associations, prêt de salle d'expo/conférence/ réunions publiques.

MDD c'est un espace numérique, (formation et accès libre gratuit)

Pour le moment personne ne semble savoir si la Maison du Département, va disparaitre totalement du paysage Orangeois.

 

1/ 27 sep 2004 délibération décidant de fixer le siège à Bédarrides suite au déménagement des locaux administratifs et techniques dans des batiments tout neufs. http://www.ccpro.fr/Ressources/Deliberations/2004-128.pdf

Le siège actuel

Le siège actuel

Repost0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 22:29
Le cirque parking Casino,

Le petit cirque qui était sur le parking du Casino en centre-ville est parti. Du 13 au 28 février, il s'était installé là parce que la municipalité ne lui a pas laissé d'autre alternative.

Elle lui a demandé 1 800€ par jour pour stationner sur le terrain de la foire, plus un chèque de caution de 1000 € pour ses affiches.

Ce petit cirque a été la seule attractivité durant les vacances de février des petits Orangeois.

Depuis deux ans déjà la patinoire n'est plus à l'honneur devant l'ancien hôpital. Il n'y a plus d'animation pour les enfants à Orange, en dehors des quelques places à l'école municipale des sports. Ou bien l'organisation cette année pour de très petits groupes de stage à la piscine organisé par un club sportif.

Comment occuper les enfants durant les vacances, leur offrir un petit plaisir qui change de l'ordinaire? Ce cirque a été le bienvenu pour beaucoup de parents, et même des écoles à la rentrée des vacances de février ont pu en profiter.

Incompréhensibles toutes les tracasseries administratives qui lui sont tombées dessus.

La municipalité aurait pu saisir cette opportunité pour animer ce temps de vacance. Ce ne fut pas le cas.

Le cirque parking Casino,
Repost0
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 00:53

Mois après mois depuis plusieurs années, notre maire et ses amis, font une réunion le premier lundi du mois, dans des salles municipales.

Cette réunion s'est longtemps tenue à la maison des associations. Depuis un certain temps, elle se déroule au théâtre municipal.

Cette réunion de sympathisants, à laquelle nous ne sommes pas bienvenues, s'est mutée en réunion des adhérents à la création du parti "ligue du sud" puis travestie, depuis que nous l'avons dénoncé, en réunion de la IV. Entendez par là, la réunion de la quatrième circonscription, celle que représente le député . Ce devrait être une réunion publique ouverte à tous ses administrés. Sauf que nous ne sommes toujours pas les bienvenues et que plus aucune pub, dates ne transpirent de leur communication interne.

Ce qui est gênant la dedans, c'est que notre maire prête au député (soit à lui même) une salle municipale, tout en étant incapable depuis de long mois de nous fournir la plus petite décision légalisant cette utilisation d'un bien communal. Nous avons fait plusieurs demandes...

Alors que faire?

Et bien déjà le dire.

Où est l’intérêt général? La gestion en bon père de famille dans cette affaire?

 

 

Photo de la réunion du lundi 4 janvier.

Photo de la réunion du lundi 4 janvier.

Il y a les réunions mensuelles et les universités d'été. En Juin 2013, la ligue du Sud avait carrément investi le palais des Princes pour son université, et en septembre 2015 c'était le palais de la foire. Le tarif de location de ces lieux ? Avantageux pour l'université d'été en 2015 à gratuit...

Repost0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 10:45

Justifiez quoi?

Premier lundi du mois, le 7 décembre, le rendez-vous ... la voiture sur le parvis, le service d'ordre à la porte pour filtrer les invités(?) à la réunion publique mensuelle...

La famille " ligue du sud" mois après mois, s’arroge DES droitS . Occupations d'une salle municipale mensuellement, ou pour des meeting, pots de fin de campagne... les rencontres/ mise en avant du duo départemental, qui est par ailleurs sur la sellette...

Force est de constater que les élus "Aimer Ma Ville" au conseil municipal, malgré leurs demandes répétées et la consultation très attentives des actes administratifs disponibles, n'ont à ce jour obtenu aucun document justifiant de l'utilisation par la famille ou par le parti ou par le député de salles municipales.

N'en existe t-il point? C'est bien là la question.

Certes, ces rencontres s'annoncent de manières plus prudentes aujourd'hui dans les publications et média de la petite famille politique...Et la mise en avant dans le hall de la mairie d'Orange de la revue des élus orangeois au département a disparu après notre article en faisant état. Petite victoire de notre patiente veille citoyenne.

Mais...toujours aucune justification pour l'utilisation qui perdure des salles municipales.

Pourquoi?

Rappelons simplement la déclaration du député maire Jacques Bompard au conseil de la CCPRO: "Quand on est honnête on répond point par point aux questions sinon c'est malhonnête".

Tirez(en vous même la conclusion.

Bref, lundi 7 au soir dans la plus grande salle du théâtre municipal, l'esprit n'était pas à la fête. La douche froide de la veille aux régionales ne permettant pas de pavoiser. Les mines sont graves sur les photos mises en ligne (facebook du député uniquement!) S'apercevoir que l'on ne pèse que 0.56% des inscrits et que l'on enregistre dans sa commune moins 4 514 voix, c'est vraiment beaucoup, beaucoup ... entre son élection en mars 2014 et cette candidature...

Comment justifier ? 2365 le 6 déc par rapport au 6879 voix d'il y a un an et demi?

Pas d'idée? Ah! Ah!

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:43

Oui hier soir 19 h00, il a osé! Il a osé faire campagne en lieu et place de l'hommage aux victimes, avec lequel il avait attiré les Orangeois, abonnés benoitement à la newsletter municipale. L'acte un s'est joué à l’extérieur avec un long et indigne discours. L'acte deux à l’intérieur, mais bien peu de monde a eu le cœur d'entrer pour écouter d'autres discours politichien...

Dans la centaine de personnes qui s'était rassemblée au pied des marches du Théâtre municipal, des étrangers les jeunes du parti, des élus de son conseil, des colistiers et des Orangeois . Beaucoup dans ces derniers se sont sentis trahis, abusés. Comment oser les convier en tant que maire à un hommage aux victimes des attentats, mais endosser son costume de chef de parti pour tenir un discours de campagne régionale?

Bien sûr, c'était prémédité, calculé. Car si l'invitation reçu par la newsletter municipale s'était bien gardée de rentrer dans le détail du programme concocté par la ligue du Sud pour la soirée, ce programme figurait en toute lettre sur le site du parti!

Dans tout cela jouant sur la confusion de ses mandats, le chef de ce parti c'est encore attribué à nos frais la mise à disposition du théâtre municipal pour la deuxième fois ce mois-ci, et ce sans acte administratif comme d'habitude, pour tenir en fait un meeting de campagne.

N'est ce pas de nouveau de l'abus de bien public?

Il a osé faire campagne!
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 08:01
Orange: Notre ville fleurie...

Cette année la ville renoue avec un fleurissement hivernal. Saluons la nouveauté.

Si c'est remarquable, c'est parce que cela rompt avec une habitude, une économie comme d'autres, qui avait fini par s'installer sans plus de façon. La ville fleurissait ses bacs et quelques parterres une fois l'an, fin mai début juin et laissait le tout en place l'hiver durant jusqu'au milieu du printemps suivant. Nous l'avions souligné1, et donc un petit changement s'opère.

D'une fleur, cette année la ville a annoncé sur ses médias se présenter au concours villes et villages fleuries de France pour obtenir la seconde fleur. C'est bien. Il est toujours appréciable pour nous habitants, pour les touristes d'avoir un beau cadre de vie.

Le 16 octobre nous notions avec intérêt la fin du nettoyage de vieux plants dans les bacs à fleurs " ton fausse pierre hexagonaux, le retrait des suspensions aux lampadaires... 6 novembre des plantations sont faites dans les bacs au sol, mais les parterres sont encore vides.

Bien sûr ça va venir, par contre bien des coins restent comme oublié. Par exemple la place Pourtoules et l'espace devant l'ancien hôpital sont incolores. C'est dommage. Fleurir quelques bacs en centre ville, sur le cours St Martin, le rond point du cours soit , mais cela suffira-il pour acquérir la seconde fleur?

Notons pour être juste dans le relevé des efforts entrepris que le rond point du mirage sortie N7 vers Avignon est en rénovation. Il était temps, un mirage rouillé en entrée de ville ce n'est pas top.

 

1http://www.orange-autrement.fr/2015/06/fin-du-printemps-mais-ou-sont-les-fleurs.html

http://www.orange-autrement.fr/article-a-y-est-la-ville-est-fleurie-ou-presque-105673812.html

 Platebande de mauvais arbustes, place Pourtoules.

Platebande de mauvais arbustes, place Pourtoules.

6 nov Prêt pour la plantation ou la décoration de noël.

6 nov Prêt pour la plantation ou la décoration de noël.

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 07:39

Pour avoir une vision d'ensemble des logements, commerces, locaux... détenus par la commune, du cadre de leur acquisition, de l'actualité des projets ou utilisations - occupations à titre gratuit/location- voire en vente, nous avons écrit à la municipalité.

A la vue des réponses, la pertinence de notre questionnement n'est plus à démontrer.

De deux choses l'une,

- soit ils ne savent pas ce qu'ils ont, pourquoi ils achètent ceci ou cela, où en est le projet ici et là, à qui ils vendent, à qui ils louent, qui occupe tel bien à titre gratuit etc,

- soit ils ne peuvent pas le dire parce que leur politique n'est pas très claire voire par certains cotés clientéliste, ou plus grave discriminatoire.

Jugez par vous-même à travers les courriels reçus.

La première réponse s'est fait attendre ce qui pourrait être compréhensible pour un travail fin, mais ce ne fut pas le cas. Loin de là.

On nous a renvoyé un simple tableau -PDF- du cadastre " propriétés communales bâties "(14 pages inexploitables sans cadastre)...,

accompagné du mail ci-après en réponse:

19/10/15 10:13

Objet : Gestion des Biens

Madame,

Faisant suite à votre demande par mail relative au patrimoine immobilier d'Orange et sa mise à disposition ou location, nous vous apportons les éléments de réponse suivants:

- Concernant votre demande de listing des biens de la Commune mis à disposition, nous nous permettons de vous informer de la procédure à respecter lorsque la Ville doit établir une mise à disposition d’un bien du patrimoine communal :

Toute mise à disposition d’un bien de la commune auprès d’une personne ou d’une association ou autre… doit faire l’objet d’une décision de Monsieur le Maire conformément à l’article L 2122-22 du CGCT et à la délibération N°134/2014 du 10 avril 2014.

Lors de chaque Conseil Municipal trimestriel, un récapitulatif des décisions prises par Monsieur le Maire vous est remis. Par conséquent, nous vous laissons le soin de vous reporter aux présents documents afin d’y retrouver les informations dont vous avez besoin.

- nous vous prions de trouver ci-jointe la liste des biens bâtis de la Commune issues de la base de données du service du Cadastre

Vous en souhaitant bonne réception,

Cordialement

Nous avons insisté.

Voici la seconde réponse, qui est très amusante quand on sait que ce monsieur, incapable de répondre à la plupart de nos courriers, à défaut de présence dans l'hémicycle parisien s’enorgueillit d'être très actif en tant que député, en inondant l’État de questions écrites (855 ce jour) plus que douteuses.

le  04/11/15 12:00

 

Objet : RE: Gestion des Biens

 

Madame,

Suite aux échanges de mails concernant le patrimoine immobilier de la ville d’Orange, sachez que la réponse qui vous a été transmise n’est ni incomplète, ni incompréhensible.

Je vous serai donc gré de comprendre les éléments qui vous ont été transmis et de comprendre que les services de la ville n’ont pas vocation à vous donner des cours de droit (ou d’urbanisme).

Les informations transmises et le détail indiqué dans le mail sont parfaitement clairs et votre groupe a accès à l’ensemble des documents cités.

Concernant votre dernier mail, je passerai sur les interrogations douteuses quant à notre façon de gérer la ville d’Orange et vous demanderai, dans la mesure du possible, de poser des questions précises et claires.

Enfin, plus généralement, sachez que les services de la ville – et moi-même – n’avons pas vocation à passer autant de temps à traiter vos demandes et surtout à vous en expliquer les éléments de réponse.

Dans l’espoir que ce message nous permettra de solidifier des relations constructives pour le bien commun des Orangeois, je vous prie de croire, Madame, à l’assurance de mon entier dévouement.

Jacques Bompard

Député-maire d’Orange

Bref nous ne pourrons pas apprécier du haut de nos mandats, ou en tant que simples administrés la pertinence de la politique municipale, en terme des propriétés bâties. Entre autres: Pourquoi tel commerçant est jeté dehors par procès d'un local communal? Pourquoi un tel est logé dans un logement municipal? Pourquoi telle association verse un fort loyer, quand une autre dispose de structures/logements gratuits?

Quand on se réclame, de bon sens, se gargarise de mots comme, "bien public, intérêt général, gestion en bon père de famille", c'est bien dommage de ne pas pouvoir justifier sa gestion, ses décisions par une honnête réponse, qui ne relève que du simple devoir de transparence.

Juste pour que vous puissiez mesurer la réalité Orangeoise. Le gestionnaire municipal lors de la dernière commission des finances, le 26 octobre 2015, a expliqué qu'ils avaient établi un inventaire municipal des biens communaux transmis à la CCPRO très précis, détaillant jusqu'au sécateur et au mètre carré près de macadam (correspondant à sept tas de 40 cm de paperasses) dans le but de faire rendre compte à la CCPRO de l'évolution des biens transmis...

26 et 28 Rue de la République: commerces et logement préemptés décisions N°401 et N°402 de juillet 2015

26 et 28 Rue de la République: commerces et logement préemptés décisions N°401 et N°402 de juillet 2015

Le dos de cet immeuble 18 rue du Pont neuf. Préempté pour contrecarrer le projet jugé inopportun d'un futur acquèreur

Le dos de cet immeuble 18 rue du Pont neuf. Préempté pour contrecarrer le projet jugé inopportun d'un futur acquèreur

Puisqu'on doit éplucher les décisions et bien faisons l'expérience sur quelques mois avec celles qui nous sont disponibles. Juste pour voir et établir le constat.

Octobre 2014

Décisions N° 424, 426, 427, 428, 429/2014 attribution de logements communaux à l'ASON. Contrairement à d'autres mises à disposition, à cette association, ici c'est contre un loyer. (à noter la décision N° 425 n'est pas communiquée? On passe dans le registre de la 424 à la 426)

Décision N° 522/2014 attribution d'un logement communal "attaché parlementaire" décision qui n'est pas consultable. De plus elle n'était pas dans le registre dématérialisé de 2014 (registre disponible durant une semaine en juillet 2015). Une omission plus que bizarre. Lorsque, in fine, nous apprenons que c'est un logement pour l'attaché parlementaire par hasard. Au détour d'une autre décision sept mois plus tard : Décision d'annulation prise en Aout 2015....http://www.orange-autrement.fr/2015/08/l-attache-parlementaire-loge-par-la-ville.html

Le Décision N° 521 est aussi une décision non consultable, on passe de la N°520 à la 523??? Cette décision attribue un logement communal à??? nous apprend le listing du 4ième trimestre 2014 remis aux conseillers le 20 février ...Pour cet acte administratif, pas de chance, aucune décision d'annulation pour nous apprendre quoi que ce soit !

Décision N°10/2015 procédure d'expulsion...

Décision N°116/2015 préemption bail commercial 147 rue pont neuf

Décision N° 138/2015 préemption fond de commerce, saisir juge de l'expropriation en vue de la détermination du prix du fond de commerce de ...

Décision N° 171/2015 expertise judiciaire indemnité d’éviction sans offre de renouvellement de bail commercial...

Décision N° 188/2015 préemption bureau pôle emploi, 101 allée d'Auvergne

Décision N° 245/2015 expertise judiciaire indemnité d’éviction sans offre de renouvellement de bail commercial

Décision N° 261/2015 expertise judiciaire indemnité d’éviction sans offre de renouvellement de bail commercial

Décision N° 326/2015 préemption commerce et habitation 28 rue République

Décision N°418/2015 expertise judiciaire indemnité d’éviction sans offre de renouvellement de bail commercial...

Décision N° 419/2015 procédure au TA défendre ville contre une demande d'annulation de la décision de préemption N° 188

...

C'est clair moins on en sait, mieux ça vaut non!

Repost0
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 07:56
Nouvelle occupation d'une salle municipale.

Hier soir, les élus du canton organisaient une réunion suivie de l'apéro dans une salle du théâtre municipal.

Dans ce même lieu, le parti du député-maire occupe une salle municipale une fois par mois pour des réunions privées. Le Week-end dernier, 26, 27 septembre, il avait organisé l'université de rentrée de son parti au palais de la foire.

C'est pour nous une iniquité de traitement.

Remarque : Qualifié de "publiques" ces réunions ne le sont pas car le public est filtré à l'entrée. Quant au tarif ?? On attend encore les réponses et justificatifs.

Vendredi 25 c'était le fameux repas du maire, paella à Daudet.

 

Depuis leurs premiers mandats les élus de ce parti passent énormément de temps à soigner leurs images sur le terrain, par des publications... à promouvoir leur parti avec entre autres l'utilisation des salles municipales, des lieux municipaux (mise à disposition sur les présentoirs mairie des revues d'élus du parti).

Aujourd’hui, on relève une accélération de ce phénomène promotionnel, nouvelles revues, charte graphique, réseau sociaux facebook, twitter... sites, pages sur Internet, chasse aux fenêtres médiatiques...

Lorsqu'on examine cela dont les agendas de ces élus on peut penser que le plus clair de leur temps est gaspillé en communication. Gaspillé car ils sont payés par nos impôts pour gérer un territoire par pour serrer des mains, taper sur l'épaule, paraître sur des "unes", envoyer un tweet, publier une photo sur facebook, à des fin de promotions et de pérennisation de leur mandat. Il n'y a qu'à examiner le contenu de cette communication effrénée pour voir qu'elle n'est pas de la simple communication d'un élu de terrain rendant compte de son travail ou décisions à ses administrés.

Revenons aux salles municipales. Nous interrogeons régulièrement notre maire sur ces mises à disposition: payante ou pas? tarif? titre de paiement? En effet, ce sont des facilités dont d'autres orangeois parfaitement légitimes ne bénéficient pas. Par exemple, les associations, les écoles orangeoises (kermesses, lotos, vide greniers, animations diverses ) ont besoin de lieux, car elles doivent s'ingénier à récolter les fonds nécessaires à leur survie faute de distribution de subventions municipales adéquates, SCO, RCO etc (cf baisses des subventions relevées par la CRC) Mais elles sont contraintes, elles, par une réglementation draconienne et floue... ( délais de demande, un prêt par an gratuit le suivant payant, dans des salles certains peuvent manger d'autres pas, salle interdite (DAUDET) à certaines écoles, mais permise à d'autres écoles...)

Oui cette question de l'utilisation des salles municipales n'est pas anodine. Les associations sont bridées dans leur besoin de lieux, tandis que la famille en place en toute ingénuité est chez elle partout. C'est à se demander si dans sa course à la communication, le député-maire n'en oublierait pas son devoir de gestion communale en bon père de famille au bénéfice de sa famille politique et plus. Nous ne demandons qu'a être rassurés sur ce point par la communication en temps et en heure des décisions du maire octroyant les salles municipales et par la fourniture du titre de paiement édité par le trésor public. Ce qui ne serait que le minimum de transparence . Et il est pour le moins singulier de devoir réitérer cette demande depuis si longtemps sans obtenir satisfaction.

A savoir: A la rentrée Christine Badinier a demandé un état des lieux des biens communaux vides/loués et un rapport sur le taux d'occupation des salles communales...Elle attend la réponse.

Aujourd'hui, 2 octobre 2015, après une série de demandes; des recueils des actes administratifs mensuels sont disponibles en ligne. Ceux de Janvier à Juillet 2015. On avait espéré que celui d'Août soit communiqué au moins fin septembre, mais force est de constater que pour ce genre de communication, on n'a pas le temps!

La décision du maire de prêt de la salle d'hier sera communiquée à postériori?

Nota: durant une semaine 11 août au 19 août certaines décisions du maire d'Août ont été communiquées via le site municipal puis l'onglet est resté inactif un mois et il y a eu un changement de la procédure de communication des actes à la rentrée: Ils sont communiqués par recueil mensuel sans formalisme de la date de mise à disposition qui reste aléatoire. cf Onglet actes administratifs colonne de droite pour l'historique)

Les élus ne peuvent plus se rendre en mairie consulter ce recueil depuis le 17 septembre 2014. Ils sont astreints à quémander et attendre...

 

 

 

Nouvelle occupation d'une salle municipale.
Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.