Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Aucune date connue

 Conseils Municipaux à 9h

Aucune date connue

Commission Finances    7 septembre

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 09:26

Notre équipe d’Orangeoises et d’Orangeois est unie par un même esprit : ils aiment et veulent faire vivre leur ville.

Redynamiser le commerce du centre ville est une de nos préoccupations.

Le nombre de commerces qui sont fermés est impressionnant à Orange, le nombre de logements vides et dégradés aussi.

Aujourd’hui à l’initiative de l’union professionnelle artisanale quelques commerçants d’Orange arborent une affichette qui fait figure de faire part de deuil

 

"Sacrifiés mais pas résignés"

 

Un article est paru le 16 novembre dans le Vaucluse Matin à ce propos.

 

Les commerçants qui s’y expriment, s'élèvent contre les taxes trop chères, les banquiers qui ne font pas leur métier, ...ils accusent aussi la municipalité dénonçant un manque d'attrait d'Orange.

 

Labellisée ville d’art et d’histoire, jusqu’à l’arrivée de l’équipe Bompard, Orange est dotée d’un riche patrimoine historique qui suscite la curiosité de nombreux touristes. Mais les choix de la municipalité en place ont fortement dégradé l’attrait de la ville.

 

- Perte du label ville d’Art et d’histoire, de la fête votive, du festival de la BD, foire d'automne, piscines...

- Privatisation du Théâtre antique et du musée.

- Augmentation des taxes –taxe des ordures ménagères, taxe sur la consommation finale de l’électricité...Instauration de la taxe locale sur les enseignes...droit de places...

- Implantation d’un énième centre commercial là ou aurait du voir le jour une zone artisanale

- Abandon de toute initiative municipale dans l’animation de la ville, qui ne repose que sur la bonne volonté d’une poignée de bénévoles – entre autre l’association Loisir en Fête

-etc

 

Alors qu’à Orange on stigmatise les commerçant pas assez souriants, pas assez ouverts, pas assez ci ou ça..., ailleurs des municipalités se sont saisi du problème.

 

 

Notre équipe s’engage à être à l’écoute et c’est la moindre des choses.

Nos engagements:

- Un partenariat fort avec les associations locales de commerçants.

- Soutenir les manifestations collectives, braderies...

- Mise en place de mesures de soutien tel que Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC)

- Recruter un manager de centre-ville –dédié à la sauvegarde et la dynamisation du commerce de proximité

- Réaliser une étude dont l'objectif premier sera de fluidifier la circulation et faciliter l’accès aux commerces.

- Soutenir les commerçants - formations de merchandising, aide directe rénovation de leur boutique, mise aux normes.

- Mettre en place une opération novatrice "Ma boutique à l’essai »

Initiative qui permet aux personnes qui souhaitent ouvrir un commerce de tester leur concept au sein d’une boutique pilote située dans le centre-ville.

- Développement de boutiques des métiers d’art et d’animations autour de la démonstration de savoir-faire

- Créer une balade dans le centre-ville historique

- Soigner la signalétique directionnelle commerciale et touristique.

Enfin une ambiance accueillante, c’est aussi une ville plus fleurie, avec plus de bancs publics, une accessibilité handicapée de tous les trottoirs...

 

Il y a du travail mais ensemble rien n’est impossible...

Rendez vous le 23 mars aux urnes, décidons ensemble de prendre notre avenir en main.

Ensemble redonnons des couleurs à Orange.

Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 08:35

Lors du dernier conseil municipal, en préambule, le Député-maire Jacques Bompard a annoncé que l'association de l'éco-quartier St Eutrope avait effectué des sondages et des comptages afin de démontrer l'utilité de la création d'une route qui passerait sous la colline d'Orange.

Une liaison entre le rond point sur la route de Roquemaure desservant la voie Pinay et qui rejoindrait la N7 en passant sous la colline par la carrière de l'étang, finalisant le contournement en catimini de la ville par le sud. (solution avancée en son temps par la municipalité d'Alain LABE et peut être d'autres)

L'étrangeté de la situation, c'est que c'est une association qui finance et fait de son "propre chef" ces études. Cette association a en point de mire la promotion et le développement d'un éco-quartier dans la carrière de l'étang, quartier desservi par cette nouvelle route.

A savoir, la municipalité a déjà investi plusieurs centaines d'euros dans le désenclavement de ce coin d'Orange. (élargissement de la rue du Bel Enfant, démolitions, reconstructions de garages...et création d'un pont de dimension extraordinaire sur le canal...).

Bien sûr aucun conseiller d'opposition n'a eu communication de quoi que ce soit.

Nous trouvons bizarre qu'un intervenant extérieur au conseil municipal puisse faire lire une communication par le maire durant le conseil concernant l’utilité de faire une nouvelle voie desservant entre autres un terrain sur lequel il a un grand projet immobilier.

Rappels:

1/ Les conseillers d'opposition n'arrivent quant à eux ni à être écoutés dans leur propos au cours du conseil, ni à simplement avoir des réponses à leurs questions, ou leurs demandes écrites en particulier sur la gestion, ou sur des projets d'urbanisation.

2/ Le commissaire enquêteur a donné un avis négatif concernant l'aménagement de la carrière (projet de l'association l'éco quartier de St Eutrope).

3/ Le PLU est remis en cause au tribunal par une association orangeoise  nous apprennent les décisions du maire du troisième trimestre.

 

Tout ces travaux sont-ils faits:

- En prévision d'un projet d'éco-quartier qui ne se fera peut-être pas là?

- Ou bien en prévision d'une future urbanisation des terrains de part et d'autre de la voie dont les terrains militaires du 1 er REC en surplomb?

- Ou bien d'un contournement par le sud pour éviter le passage devant le Théâtre Antique de véhicules en transit ( projets d'anciennes municipalités recyclés)?

Une ou plusieurs de ces hypothèses doivent bien trotter dans la tête des uns et des autres.

La colline se réduira-t-elle alors en un petit ilot de verdure et de tranquillité, obligée de défendre chèrement ses vestiges?

Quid des logements vides? Bientôt des ruines comme l'ilot Pontillac?

 

 

 

Pont sur le canal tout neuf très élargi au milieu de nulle part. Bien des ponts sur le canal à travers les quartiers sont étroits et dangereux. L'urgence de celui ci est ou?

Pont sur le canal tout neuf très élargi au milieu de nulle part. Bien des ponts sur le canal à travers les quartiers sont étroits et dangereux. L'urgence de celui ci est ou?

Repost0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 20:03

Plusieurs bornes incendies dans Orange nous ont interpellés par leurs états apparents. Ce qui nous a frappés c'est que sans y prêter attention ni les chercher au fil d'une même journée nous croisons vraiment beaucoup de ces bornes à l'aspect déglingué dans Orange.

Nous nous sommes interrogés, sur la responsabilité des différents protagonistes.

Ci-après quelques bornes pour illustrer notre propos.

Sécurité incendie à Orange, qui est responsable des bornes incendies?

Borne incendie devant le Gymnaste M Purpan à Fourchevielle.

Sécurité incendie à Orange, qui est responsable des bornes incendies?

Borne incendie: Stade Costa

Sécurité incendie à Orange, qui est responsable des bornes incendies?

Borne incendie: Collège Jean GIONO

Celle -ci semble vraiment hors d'usage...

 

Nous lisons sur http://www.info-maires.com/app/fiche.php?idf=31http://

"La prévention et la lutte contre l’incendie sont placées sous l’autorité du maire au titre de ses pouvoirs de police générale dans le cadre de la sécurité publique.

 

Les sapeurs pompiers doivent trouver systématiquement l’eau, en quantité suffisante, ainsi que le matériel de distribution en bon état, qui leur permettra d’éteindre le plus rapidement possible un incendie.

Le maire doit notamment veiller à :

  • fournir un nombre suffisant d’installations de lutte contre l’incendie compte tenu des risques à défendre ;
  • faire vérifier que la pression et le débit sont suffisants ;
  • maintenir l’accessibilité des pompiers aux installations ;
  • faire procéder au nettoyage et à l’entretien régulier des points d’eau ;
  • transmettre au SDIS un plan détaillé de la commune inscrivant les différents réseaux et points d’eau utilisable avec leurs caractéristiques ;
  • faire respecter les prescriptions techniques et les normes de fonctionnement relatives aux installations."

 

Le même document qui s'adresse aux maires met en garde:

"Le non respect de ces directives peut devenir une faute lourde.

La responsabilité pénale du maire peut être engagée"

 

Trouver sur notre commune autant de bornes incendies en piteux état est incompréhensible .

Rappelons ici que le maire dispose de 33 millions d'euros sur les comptes de la ville, prélevés de surcroît dans les poches des Orangeois pour entre autre garantir leur sécurité.

Nous espérons qu'ainsi alerté il fasse le plus rapidement possible le nécessaire.

Sécurité incendie à Orange, qui est responsable des bornes incendies?

Centre ville sur le Boulevard Daladier

Sécurité incendie à Orange, qui est responsable des bornes incendies?

Devant l'entrée du Lycée de l'Arc.

merci aux contributeurs pour ces deux photos.

Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 05:33

La délibération N° 21 du dernier conseil municipal a donné lieu à des interrogations et des réponses pas très claires.

Il s'agit de la cession à titre gratuit à la mairie par la société d'HLM Vaucluse Logement d'un terrain  de 644 m2. Celui-ci est principalement une placette ombragée où se rencontrent les jeunes et moins jeunes du quartier populaire de Fourchevieilles. Il est situé juste devant les trois commerces à coté de la Chapelle de Fourchevielles.

Ce bout de terrain n'est actuellement pas à vrai dire entretenu comme du reste l'ensemble des extérieurs de ce quartier populaire, mais il a toute son importance en terme de lieu public fréquenté par les habitants. Il comprend des arbres, quelques rochers, l' emplacement d'une ex cabine téléphonique, une vingtaine de places de parking de part et d'autre.

"Que veut en faire la municipalité?"

La question a été posée par Anne Marie HAUTANT.

La réponse: "Cela servira pour le réseau pluvial."

Elle insiste: "C'est à dire, faire un bassin de rétention ?"

Réponse en riant de Mr PASERO : "C'est possible, c'est possible..."

Plus tard le maire à affirmé que non ce ne serait pas un bassin de rétention,et qu'un bassin d'un hectare serait fait plus au sud sur le terrain vague à l'entrée de l'avenue de Fourchesvielles.

Bref, on ne sait pas à l'issu du conseil ce qu'il va advenir de ce lieu.

Voilà tout le problème.

Rappelez-vous.

Devant la Mosquée en pleine ville les travaux d'aménagement ont été particulièrement long presque deux ans. Aujourd'hui , les alentours de la Mosquée, le trottoir et la rue ne sont toujours pas finis. Une partie des terrains dégagés par les démolitions d'immeubles sont grillagés, pour en interdire l'accès, rendant le tout pour un coin réhabilité pas très engageant, ni esthétique(1)...

Revenons à notre achat.

Les habitants du quartier de Fourchevieilles craignent que la finalité de cet achat soit juste un moyen de les priver en plein devant ces commerces d'un lieu de rencontre et de places de parking.

Faute de réponse claire nous attendrons l'aménagement en question pour pouvoir juger de la pertinence et du but réel de cet aménagement "pluvial".

 

 

1 lire http://orangeautrement.over-blog.com/article-la-mosquee-d-orange-116833379.html

http://orangeautrement.over-blog.com/article-travaux-autour-de-la-mosquee-96904964.html

le terrain en questionle terrain en question

le terrain en question

Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:12

Aujourd'hui deux projets de la municipalité Bompard font polémique sur le choix de leur implantation.

1/ Le complexe aquatique, c'est entendu il n'a pas sa place sur la colline.

2/ Le Yéti parc, un immense projet immobilier qui ne veut pas dire son nom. Il se cache sous l'image d'un éco quartier, ça fait bien. Il n'a pas sa place dans la carrière de l'étang en contrebas de la colline d'Orange, le commissaire enquêteur l'a confirmé. Mais cette évidence n'est pas encore comprise par tous.

 

Une idée toutefois est à retenir, parmi tous les propos entendus.

Implanter le complexe aquatique à coté du palais des sports.

Pourquoi et où ?

Parce que ces deux structures paraissent utiles aujourd'hui dans un même laps de temps à Orange, elles pourraient voir le jour sur un même lieu pour profiter des mêmes réseaux voiries, eaux usées, eau potable, des mêmes aménagements parkings, hôtels...

En fait pour nous Orange Autrement l’intérêt du projet Yéti parc est le pôle sportif, dont principalement le palais des sports. C'est diamétralement l’opposé de l’intérêt des financiers privés qui ne voient que le coté rentable des logements et de la maison de retraite.

 

A partir de notre diagnostic, le remède s'impose naturellement.

Le palais des sports ne peut voir le jour qu'à coté des sorties centre ou sud des autoroutes, à cause des très nombreux et ponctuels déplacements de personnes extérieures à Orange que ce genre de bâtiment génère, et des difficultés à circuler dans Orange

Le complexe aquatique profiterait avantageusement de l'une ou l'autre des sorties. Cependant pour le confort des usagers Orangeois, pour l'ensemble des réseaux eau potable, d'eau usée,... nous y préférons la sortie centre des autoroutes A7/A9

Et justement que voyons nous sur les cartes du PLU dans une Zone 5UAI de plus d'une dizaine hectares? Un terrain de 3, 5 hectares d'un seul tenant parfaitement carré, non inondable situé tout contre l'autoroute . 5AUI est un code repris du POS expliquant qu'en fait la zone est réservée justement pour des aménagements sportifs...tiens donc.

 

Le terrain alentour est en partie inondable qu'à cela ne tienne, on crée des bassins de rétention, supplémentaires en reprenant les courbes de niveau des zones inondables et d'autres aménagements en aval et en amont pourraient être étudié et parachever le dispositif.

En attendant voyons les autres avantages, pas moins de trois grands hôtels, plusieurs parkings à proximité, la possibilité d'utiliser le champ de la foire, et l'emplacement du marché aux primeurs en parking. Bonus pas de terrain à acheter, ils sont à la mairie pour la plupart, pas une seule voirie à créer, pas de terres agricoles sacrifiées inutilement. Un complexe aquatique, un palais des sports près du centre ville facilement accessible par les visiteurs comme les locaux., avec des aménagement des extérieurs en parcours de santé piéton/ cyclo autour de la Meyne

Voilà une idée qui mérite au moins une étude. Le palais des sports le complexe aquatique seraient bien moins coûteux pour les Orangeois, sur tous les plans, financiers, environnementaux, ... et dont la facilité d'accès, la proximité avec le centre ville favoriseraient une meilleure fréquentation...

 

 

Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 23:13

pulvial r point chateauneufL'ancien canal de Pierrelatte désaffecté et bouché en centre ville d'Orange subit actuellement une transformation.

Il s'agit de l'utiliser pour le transformer en collecteur d'eau de pluie.

 

Pourquoi?

 

Premièrement un réseau pluvial est obligatoire. Il fait défaut sur une grande partie de la ville.

Deuxièmement la toute nouvelle station d'épuration prévue pour 45 000 habitants voit sa capacité de traitement dépassée très régulièrement et pas seulement à cause des pluies. En 2010   la capacité de la station a été dépassée 245 jours sur 365, presque autant en 2011, on attend le rapport d'activité de 2012. lien vers un précédent article Station d'épuration: Bilan décevant

Troisièmement un pluvial suffisamment dimensionné dans les quartiers concernés limitera leur inondabilité.

 

Le choix de la transformation de ce canal en collecteur d'eau pluviale semble au premier abord raisonnable.

Il aurait pu aussi servir de délestage de la Meyne qu'il croisait avant d'être bouché route du Parc à peine quelques mètres en amont des travaux. (C'était un projet de la municipalité LABE et du syndicat de la Meyne)

Les deux n'étant pas incompatibles suivant les dispositifs choisis.

 

pluvial-derriere-legion-copie-1.jpg  pluvial-copie-1.jpg

 

 

Deux petites réflexions suite à la visite du chantier s'imposent.

 

 1/ Aujourd'hui le choix de caissons drainants recouverts d'un géotextile conjugué au débit des conduites les traversant ne parait pas convenir à un délestage possible dans le futur pour la Meyne. Mais bon nous ne sommes pas des experts, et nous souhaitons nous tromper.

 

2/ Les berges du canal sont fragiles, le canal est de très faible pente et doit franchir l'A7 par un siphon.

Le canal de Pierrelatte désaffecté depuis les années 80, n'a pour le moment subi aucun autre entretien qu'un débroussaillage grossier, même pas un désensablage. Les arbres et broussailles ont été simplement coupés, leurs racines ayant fortement abîmé les parois de l'ancien canal, déjà "clafi" (comme on dit chez nous en Provence) de fuites dans les derniers temps de ses bons et loyaux services

De plus les berges les plus fragiles surplombent en plusieurs endroits des terrains habités et des constructions récentes ont même contribué à fragiliser l'ensemble par l'ignorance des propriétaires en ce qui concerne le projet actuel d'aménagements décidés en mairie .

 

Est-ce opportun de prévoir l'évacuation d'eau pluviale sans consolider au préalable l'ouvrage restant en aval?

 

Souhaitons qu'aucun orage du style de celui de 2002 responsable d'une inondation d'occurrence décennale ne survienne avant de "futurs travaux de consolidation".

Parce que sinon il y aura forcément de dégâts.

En sachant que ces travaux ne sont pas encore programmés, il faudra beaucoup de chance à tous ceux qui sont en aval.

 

Alors bonne chance!

Repost0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 16:32
photo de 2009

photo de 2009

2009 la municipalité s'équipait d'une dizaine de vélos électriques pour le déplacement des agents entre ses services: services techniques, service des sports (à coté de la médiathèque), services funéraires, mairie...

 

A priori une bonne idée.

Moins de véhicules municipaux en activité.

Moins d'encombrement et de nuisances: parkings, gaz d'échappement...

Des économies d'énergies, de maintenance ...

Et en prime un déplacement éco-responsable exemplaire et déstressant.

Bref que des plus pour une ville comme Orange, assez peu étendue mais dont les déplacements inter-services à pieds sont tout de même trop dispendieux en temps.

 

On n'en a pas vu longtemps des employés municipaux à Vélo, très vite remisés car faute d'entretien, de piles chargées ils ne fonctionnaient plus Que sont ils devenus? au garage aux services techniques? où ont ils disparu?

 

A la place, nous avons de plus en plus de véhicules de tous les services de la mairie qui stationnent allègrement sur les espaces normalement réservés aux piétons.

  • C'est assez nouveau: sur l'espace Verdi. Vous savez, là où aurait dû être la patinoire en ces vacances d'hiver...
  • C'est habituel et l'avions déjà dénoncé: près de l'escalator en panne de la médiathèque. Vous savez là, où il y a 17 ans aurait dû être construit un beau hall d'entrée mettant en valeur le Palais des Princes. Vous pouvez aisément en observer le manège. Ils sont souvent plus de quatre véhicules. Ils badgent un portail automatisé et entrent et sortent par la rue de l'ancien Hôpital.
  • C'est très courant: sur les dalles devant la mairie. Vous savez où!

 

Dire que l'espace Verdi pourrait être un square paisible et vivant mais qu'il est vide de promeneurs, mortifière par le choix minéral, l'absence de bancs publics et par dessus le marché il est maintenant dégradé par des tâches de graisses noires laissées par les véhicules municipaux et les traces de pneus.

 

Vivement les élections.

Nous rendrons ces lieux aux piétons et les agrémenterons avec beaucoup de plaisir de merveilleux bacs à fleurs, beaux bancs publics, et de superbes places de stationnement vélos.

Et mettrons pourquoi pas une flotte de solides vélos sans pile en service pour les agents municipaux qui choisirons ce mode de déplacement.

Notre stratégie ne sera pas qu'effet d'annonces prestigieux aussitôt nés aussitôt jetés aux oubliettes.

 

 

 

 

Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 08:49

Vous avez peut être aperçu l'entreprise Cofely ineo gdf suez intervenir sur la ville.

Que font-ils?

 

La ville d'Orange a commandé une refonte et une extension du dispositif de vidéoprotection et une extension des réseaux fibre optique et câblage des bâtiments de la ville d'orange. 

Un appel d'offre à bon de commande a été publié sur le site dématérialisé de la ville.

Le montant minimum de ce marché est de 800 000 euros.

Ce marché a été attribué le 5 octobre 2012.

Six entreprises avaient répondu.


Historique:


Début de l' équipement en vidéosurveillance en 2003:

Douze caméras

 

en 2005:

neuf caméras de plus qui furent installées dans le parking souterrain de Pourtoules.

 

en 2008:

quatorze appareils supplémentaires en centre ville.

 

en 2012:

onze nouvelles caméras disposées au Collège Jean Giorno, à l’Arc de Triomphe, sur l’avenue des Étudiants et sur la Nationale 7.

 


 

Les parkings, les places, les rues commerçantes, les carrefours sont ainsi observés 24h/24 par 46 caméras, depuis le poste central de contrôle installé dans les locaux de la Police municipale.

 Mais nous ne savons toujours pas très clairement par qui.

Car pour faire des économies et par manque de personnel à la police municipale, le soir et la nuit ce n'était pas des agents assermentés mais un simple vigile d'une société de surveillance qui effectuait cette tâche, tout au moins au début selon le rapport de la chambre Régionale des Comptes.

 

Qu'en est-il aujourd'hui?


Depuis 2003 nous aimerions bien savoir:

à combien nous est revenu ce dispositif très couteux?

pour quel résultat?


 

 

Police municipale

427, boulevard Daladier
84100 ORANGE
Tél. : 04.90.51.55.55.

Horaires d'ouverture au public
8h-12h / 13h-17h du lundi au vendredi.

 

Extrait de l'avis d'attribution du marché.

 

SECTION V : ATTRIBUTION DU MARCHÉ

LOT n°: 1 - INTITULÉ: Refonte et extension du dispositif de vidéo protection, extension des résaux fibre optique et câblage des bâtiments de la ville d'orange
V.1) DATE DE LA DECISION D'ATTRIBUTION DU MARCHÉ :
04/10/2012
V.2) NOMBRE D'OFFRES REÇUES :
Nombre d'offres reçues : 5.
Nombre d'offres reçues par voie électronique : 1.
V.3) NOM ET ADRESSE DE L'OPÉRATEUR ÉCONOMIQUE EN FAVEUR DUQUEL UNE DÉCISION D'ATTRIBUTION DU MARCHÉ A ÉTÉ PRISE :
Cofely ineo gdf suez, Zi les estroublans-24 boulevard de l'europe-b.p. 62, 13742 Vitrolles, FRANCE. E-mail: michel.chotard@cofelyineo-gdfsuez.com. Tél. +33 442776036. Fax 0442776033.
V.4) Informations sur le montant du marché :
Valeur totale finale du marché:
Valeur : 800000 EUR.
Hors TVA.
V.5) LE MARCHÉ EST SUCCEPTIBLE D'ETRE SOUS-TRAITÉ :
Non

 

 

Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 08:47

Le nombre de logements sociaux à Orange pose question. Pourcentage de logements sociaux? Nous avons reçu une réponse de la municipalité à notre courrier du 7 novembre 2012.

 

Repères.

La municipalité répond une première fois ( lettre du 18 avril 2012) à Anne Marie HAUTANT et annonce dans le PLU que le nombre de logements sociaux d'Orange est de 2548, soit un peu moins de 21% juste au dessus du seuil légal de l'époque pour une commune de plus de 3 500 habitants.

Elle en établit même un tableau reportant un nombre précis de logements par bailleur social.

Puis en octobre 2012, elle ajuste ce nombre aux nouvelles exigences prévues par la nouvelle ministre du logement Cécile DUFLOT: 25%. De fait 300 logements sont ajoutés à 2 548. C'est donc le nombre de 2 848 logements sociaux qui est fourni à la préfecture, qui est donné en réponse à notre courrier du 7 novembre et qui est  publié sur la revue municipale d'octobre 2012.

En quelques mois la ville d'Orange passe de 2 548  à 2 848 Logements sociaux. Cela nous a interpellés.

Nos recherches montrent qu'en réalité nous sommes largement en dessous des 20% de logements sociaux.

Selon les données de l'INSEE et divers renseignements  nous serions seulement à 14% de logement sociaux.

 

Vous conviendrez qu'il y a un écart, qui pose question.

 

Analysons la  réponse de la municipalité à Anne Marie HAUTANT.

La mairie s'est contentée de confirmer par écrit ce nouveau chiffre sans autre explication. Pas de tableau comme dans le précédent courrier. Un nombre sec, c'est tout.

Elle sous-entend que les services du préfet à qui elle a donné la même information n'ayant pas réagi, cautionne par là même cette nouvelle donnée.  

 

Nous n'en sommes pas si sûr.

 

Pour notre part, nous ne nous contenterons pas de cette simple réponse si peu explicite et non corrélée avec d'autres informations officielle.

 

Nous avons d'ores et déjà interrogé par écrit la préfecture et la ministre recevra de même un courrier.

Nous vous tiendrons au courant des réponses de l'une et de l'autre.

 

liens vers articles précédents

Article 24 mai 2012   20.75% et non 26% ! 

Lettre au Député- Maire 7 novembre 2012   Pourcentage de logements sociaux?

Lettre au Préfet 11 décembre   Alerte sur le nombre de logements sociaux à Orange

 

 

Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 12:17

Orange Autrement

et

 Anne marie Hautant

Conseillère municipale de la ville d’Orange

Vice Présidente du Conseil Régional de Provence Alpes Cote d’Azur

 

À  l’attention de                 

 

Monsieur Yannick Blanc

Préfet du Vaucluse

Direction départementale

de la cohésion sociale (DDCS)

84905 Avignon Cedex 09

 

 

Orange, le 3 décembre 2012

 

 

Objet : Alerte sur le nombre de logements sociaux à Orange 

 

Monsieur le Préfet

Nous avons l'honneur de solliciter votre bienveillante attention sur le présent courrier.

Le nombre de logements sociaux relève de la loi SRU qui prévoit selon la réponse des villes, soit des sanctions, soit des mesures financières compensatoires.

Nous nous sommes émus de la vertigineuse baisse du taux de logement sociaux à Orange et nous avons interpellé notre maire de nombreuses fois à ce propos sans obtenir de réponse satisfaisante.

 

A notre courriel du 11 avril le maire répondait :

Votre deuxième question concernait les logements sociaux ; pour votre information la ville d'Orange compte

 au 1 janvier 2012, 20,75% de logements sociaux décomposés comme suit:

- ERILIA: 259

- NOUVEAU LOGIS PROVENCAL: 361

- OPHLM MISTRAL HABITAT: 913

- SA VAUCLUSE  LOGEMENT: 975

- UN TOIT POUR TOUS : 40

- TOTAL 2 548.

 

Au conseil municipal du 23 mai 2012, il affirmait qu’il était de 26%.

Ce taux  de 26 % est confirmé dans la revue municipale d’Octobre 2012 par le nombre de 2 848 logements (page 11)

Nous avons écrit à nouveau au maire, le 7 novembre, pour comprendre comment 300 logements très précisément étaient apparus.

 

 

A ce jour, sans réponse de sa part nous vous faisons part de notre émotion, d’autant plus vive que selon les chiffres de l’INSEE le taux d’HLM d’Orange serait de 14.86%. Il dépassait les 30 % en 1995, selon l’ancien maire.

Sources : Insee, RP1999 et RP2009 exploitations principale: http://www.statistiques-locales.insee.fr/FICHES/DL/DEP/84/COM/DL_COM84087.pdf

 

Extrait du tableau page 13:

LOG T7 - Résidences principales selon le statut d'occupation

Nombre en 1999 : 11 087 (= base 100)
dont de logements HLM loués vides  2 151 soit 19,4%

Nombre en 2009: 12128 (= base 100 ne sont pas compté les logements vacants 1559 et les résidence secondaire 199 à Orange en 2009 le nombre total de logement était de 13 926)
dont de logements HLM loués vides 2 070 soit  17,0 %

Sources p13 : http://www.statistiques-locales.insee.fr/FICHES/DL/DEP/84/COM/DL_COM84087.pdf

 

Les chiffres ci-dessus ne tiennent compte pour la base 100 que des logements occupés et des seules résidences principales. Or si on compte aussi les logements non occupés et résidences secondaires, ce qui est logique, le taux diminue encore. Pour 2012 avec donc les chiffres de 2009 soit 13 926 logements pour la base 100 et 2 070 pour la base HLM, le calcul donne un taux de 14.86% d’HLM.

Le taux réel est aujourd’hui encore réduit. Le nombre de logements depuis 2009 a encore augmenté et il y a moins d’HLM : ventes et logements murés...

 

Il nous semble pouvoir affirmer que la ville d’Orange en ce qui concerne le taux légal des logements sociaux se trouve bien en deçà du taux demandé par la loi.

En conséquence, nous espérons que vous serez en mesure de nous donner le plus précisément possible le taux actuel de logements sociaux à Orange ainsi que l’évolution de ce taux depuis 1995.

En vous remerciant,  nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de notre haute considération.

Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.