Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Aucune date connue

 Conseils Municipaux à 9h

Aucune date connue

Commission Finances    7 septembre

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 09:33

Après versement de 94 000€ par l'assurance pour dédommagement des dégâts sur des bâtiments à raser, les pelleteuses arrivent quand pour démolir les ruines, Monsieur le maire?

Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?

La première délibération du conseil municipal d'hier était l'approbation du versement d'une indemnité, 94 000€ par le département (son assurance) pour les dégâts causés par l'incendie du 21 mai 2015 sur un immeuble municipal désaffecté.

Plusieurs soucis et considérations se présentent tant en responsabilité et en moralité, qu'en identification précise de l'immeuble et du préjudice réel subit.

Quel est donc exactement l'immeuble dont on parle au milieu du pâté municipal. La plupart sont de très vieux bâtiments, maisons inhabitées depuis des lustres, granges ou de simples abris sans valeur à gauche et au fond. A droite l'ancien magasin de bricolage Feste Coulon.

Il semblerai que ce soit bien sur l'immeuble Feste Coulon que le sinistre a eu lieu.

 L'achat de la partie avant du bâtiment avait été décidé en conseil municipal en février 2015, donc la conclusion de l'acquisition auprès des notaires était soit très récente soit en cours au jour de l'incendie. Un autre bout la moitie du fond avait semble-t-il était acquis avant ...depuis juillet 2005 indique la délibération qui ne distingue pas les deux parties et indique seulement N° 131 qui correspond bien à cette moitié du fond.

Christine BADINIER a interrogé le maire sur la pertinence de cette transaction.

- parce que le pâté de maison en question est en état de délabrement avancé squatté régulièrement.

- parce que l'ensemble qui appartient aujourd'hui à la ville a été acheté1 au fil des ans dans le seul but d'être démoli et de créer une liaison Parking Sully - Bd DALADIER.

Quel bien dans cet ensemble hyper hétéroclite délabré avait alors une valeur?

Arguer de peinture endommagée,...on rêve, de toiture? Peut être encore que... dans le cadre d'une démolition... la moitié du travail est fait...

Continuant d'avancer ses arguments, l'élue a expliqué : le département c'est également nos impôts, des actions, un budget contraint. Puis elle ajoute devant les ricanements: " parce que cela pourrait ressembler à une escroquerie à l'assurance" et qu'elle ne veut pas en être complice.

D'autant que si des jeunes gens désorientés ont pu s'introduire dans ces bâtiments et y mettre le feu c'est qu'il ne devait pas être bien difficile de s'y introduire.3 C'est, a-t-elle relevé, exactement la même chose pour bon nombre de propriétés municipales qui restent vides, abandonnées qui prennent feu, sont squattées, dépouillées. Par exemple l'ex piscine des Cèdres, la ferme Devine à coté de l'ex-incinérateur (les chineurs ont tout emporté, démonté), la clinique Mistral, les villas du coté de la Violette etc 

D'où question: Avait-il été pris toutes les précautions anti-intrusions et de sécurisation?

 

Wouah, wouaf, wouf fut la réponse du maire assortie de: "moi j'ai calculé, les orangeois contribuent aux recettes du département pour 1/20, nous récupérons dans le dédommagement, 19 parts payés par les autres communes, c'est donc une bonne transaction. Ce n'est pas moi qu'ai condamné le département c'est le tribunal... On ne peut rien contre un pied de biche, je ne vais pas mettre un policier devant chaque bâtiment municipal"...

Certes le tribunal de Nîmes en appel2 a statué...Combien ces procédures ont-elles coûté?

Quel est l'objectif d'une municipalité?  Les buts de cette manoeuvre et les enjeux ne sont pas ceux qui sont attendus d'une municipalité.

Les élues Aimer Ma Ville ont voté contre.

Elles avaient écrit au président du conseil départemental le 11 décembre à ce sujet...

Enfin dernière remarque alors que c'est au final tout ce qui devrait intéresser l'édile tout comme nous Orangeois: Aujourd'hui le projet de liaison lui, il en est où?

Chers lecteur attentif quand vous aurez une réponse vous nous ferez signe. Merci.

 

 

Le lieu aujourd'hui est dans un état de délabrement très avancé et est dangereux. Seul signe d'utilisation, un panneau à l'entrée: "service manifestation" et depuis fin mars 2017, un bungalow de la CCPRO est installé dans un coin de la cour (où se réfugient au chaud pour la pose méridienne trois agents chargés de la propreté de l'hyper centre . Ce qui leur évite les allers-retours aux services techniques de la ville et donc une perte de temps avait expliqué monsieur CANUTI pour justifier cette curieuse implantation, surplombée par des hautes toitures, haut murs, pas très "sécurisante" ...)

Au fond de la cour des portes éventrées, dedans sur fond sombre sur le sol quelques vieilles décorations de rues de noël. Aucun endroit ne semble hors d'eau et pour certains depuis bien longtemps. A gauche en entrant un logement vétuste inoccupé depuis au moins 50 ans dont une partie des poutres sont si rongées qu'elles ont l’apparence d'étranges pieux épointés vers le sol. A droite les ex bâtiments Feste Coulon, vitrines explosées, toitures inexistantes, visiblement ils ne sont pas utilisés. Un bout des parkings est occupé par trois voitures...

1 http://www.orange-autrement.fr/2015/02/dossier-n-3-achat-de-l-immeuble-feste-coulon.html

2 Le recueil des décisions du maire, l'acte  N° 393 du 31 mai 2017 fait état de la nomination d'un cabinet d'avocats pour une procédure en appel au tribunal de Nîmes...

Après ce genre de manège, étonnons nous que des assurances cherchent à résilier leur contrat avec la ville.

La délibération note 97 000€ mais une modification à été faite la ramenant à 94 000€ en tout début de conseil. Suite à une remarque faites par le président du département M Chabert ...

3 http://www.actucity.com/infos-locales/autres-regions/orange-un-incendie-important-dans-la-quaincaillerie-feste-coulon-abandonne-et-squatte-et-deux-jeunes-interpelles.html

Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?

Le N° 131 c'est un N° de rue attribué pour le facteur à la parcelle du fond, parce que la boite aux lettres et l'entrée du magasin était là . La parcelle devant n'a quand à elle aucun N° de rue. Mais l'ensemble forme une unité structurelle évidente. Pourquoi avoir choisi dans cette affaire l'identification par le N° de rue et non comme d'habitude ceux administratif de parcelles? Il y a confusion évidemment de savoir de quoi on parle.  Surtout avec une date d'acquisition fournie à juillet 2005. Date discordante donc avec l'acquisition du devant du bâtiment qui a peut être été acquis en 2015? Peut être car entre une décision du conseil et un acte notarié il y a une différence... Si par hasard cet acte n'était pas passé au jour de l'incendie l'ancien propriétaire se retrouverait lui avec une ruine dévalorisée...Rappelons qu'en février 2015 la décision parlait de plus de 400 000€...

Bâtiments Feste Coulon et incendie,  euh, la suite c'est pour quand?
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 13:40

L'avis défavorable de la CNAC est paru ce matin dans le recueil des actes administratifs de la préfecture du Vaucluse.

Le voici.

Un avis défavorable à l'unanimité, 10 voix contre, 0 pour, 0 abstention.

Les arguments (chiffres et données) sont édifiants.

SUPERAZUR  et SAS MSB OBI ont effectué le recours, en fait carrefour et Weldom, d'un sens leur action est logique...

 

Zone de la Violette AVIS de la Commission nationale
Zone de la Violette AVIS de la Commission nationale

SUPER AZUR, société par actions simplifiée est en activité depuis 2 ans.Sur l'année 2016 elle réalise un chiffre d'affaires de 196 117 600,00 €.

Le total du bilan a augmenté de 913746,67 % entre 2015 et 2016.

Societe.com recense 96 établissements

SOCIETE D'EXPLOITATION AMIDIS ET COMPAGNIE est président de la société SUPER AZUR.

https://www.societe.com/societe/super-azur-808597447.html

MSB OBI, société par actions simplifiée est en activité depuis 14 ans. Sur l'année 2016 elle réalise un chiffre d'affaires de 105 640 200,00 €.

Le total du bilan a augmenté de 5,14 % entre 2015 et 2016.

Societe.com recense 30 établissements

Daniel IRIARTE, est président de l'entreprise MSB OBI.

https://www.societe.com/societe/msb-obi-444609986.html

 

Zone de la Violette AVIS de la Commission nationale

Et puis rappelez-vous 2010 suppression de la ligne de bus de la Violette!!!!

Repost0
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 11:53

Depuis plusieurs années, à l'est d'Orange, la Via Venaissia relie Jonquières à Loriol. Cette piste cyclable reprend le tracé de l'ancienne voie ferrée Orange – Carpentras. Elle est sur le point d'atteindre Carpentras.

A l'ouest, le tronçon de la Via Rhona entre Piolenc et l’écluse de Caderousse, totalement dévolu aux vélos, a été inauguré en juillet dernier : 12 km pour se promener au bord du Rhône, prolongés par la piste ombragée qui rejoint Caderousse. Et le tracé continue au nord vers Montélimar et au-delà, et vers le sud, par Châteauneuf du Pâpe, l'île de l'Oiselay, Avignon...

Entre les deux, le néant, c'est-à-dire Orange, très en retard sur les petites communes qui l'entourent et qui offrent aux cyclistes locaux et extérieurs, aux familles, des équipements permettant de faire du vélo, du roller, du skate… en toute sécurité.

Et aucune intention de combler ce vide ne se manifeste au sein de la municipalité. Orange n'est pas lanterne roue du peloton, la ville n'est même pas en selle.

 

Devant ces faits indiscutables, nous nous posons de nouveau la question. Quelle place pour les déplacements doux dans la cité et inter cité ? Cette question n'est pas une lubie d'écolo...

 

En ce temps de bouclage du PLU, nous avons posé la question au maire, à son service urbanisme. Plus précisément nous leur avons demandé ou se trouvait dans le PLU le schéma de déplacement doux...

On nous a répondu: le quoi? Non le PLU ne dispose pas à notre connaissance de plan de déplacement doux...Mais vous avez écrit, on va vous répondre...

C'est grave docteur? Oui c'est grave, pour la santé, pour l'autonomie du plus grand nombre, pour rendre la ville plus attractive, pour lutter contre les pollutions automobiles évitables, pour le tourisme.

Bien sûr les pistes cyclables, il y en a, puisque la loi oblige le maire à les réaliser sur toutes les voiries neuves. Mais on le voit bien, ce n'est pas une priorité. Mal conçues, non liaisonnées, en concurrence sur les trottoirs avec les déplacements piétons, dangereuses etc.

 

C'est un fait, la cité d'Orange n'est pas à la pointe du déplacement doux.

 

Merci à la municipalité de bien vouloir inscrire sur ses cartons l'intégration d'Orange dans ces projets.

 

 

 

 

Orange autrement a proposé et propose toujours

un plan vélo et la piste cyclable des collégiens clic pour lire un article dans ce blog de 2009

http://www.orange-autrement.fr/2017/07/a-caderousse-la-ccpro-a-installe-un-point-info-velo-tourisme.html

 

http://www.orange-autrement.fr/article-danger-pistes-cyclables-neuves-103343570.html

 

http://www.avignon.fr/ma-ville/environnement/plan-de-deplacements-doux/

Pistes cyclables à Orange : le trou noirPistes cyclables à Orange : le trou noirPistes cyclables à Orange : le trou noir
Repost0
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 14:12
La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.

Ci-dessus la photo est prise depuis une place de parking...

Enfin un ex parking goudronnée marquage au sol en témoigne.

En fond on aperçoit Intermarché à droite, poste à essence Bricomarché à gauche au milieu les toits des voitures des clients...

Tout autour de nous des montagnes d'ordures de déchets végétaux, des camions de ruines, des ronces, sur des milliers de mètres carrées et un survivant le magasin de moto HONDA

Le tout sur fond de maisons éventrées...de voiries, rond point, même une voie condamnée passant sous le chemin de fer. Par qui? pourquoi?

On trouve de tout...un coffre fort forcé, un squat...

et de dessous les ronces émergent de pauvres vestiges, photo ci dessous d'un compteur posé en prévision d'aménagement ...qui n'ont jamais eu lieu...

Un terrain vague? / une décharge sauvage? abandonné, oublié par le maire d'Orange...comme d'autres, comme le quartier qui le jouxte de l'autre coté de la N7...

La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.
La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.
La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.
La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.La Violette, faut aller voir comment c'est pour prendre la mesure de la chose.
Repost0
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 20:04
Préfecture contre la ville: permis Y COQ
Repost0
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 12:52
capture écran du site https://www.entreprises.gouv.fr/cnac

capture écran du site https://www.entreprises.gouv.fr/cnac

Le projet de réaménagement d'Intermarché de la Violette vient d'essuyer un nouveau revers, ce coup-ci de la part de la commission nationale d'aménagement commercial...

La zone commerciale de la Violette au nord d'Orange souffre d'une absence d' aménagement. La restructuration tarde. Dans l'optique d'un réaménagement de nombreux bâtiments, commerces ont été démoli après n'avoir existé que très peu de temps... En subsiste de grands terrains et espaces vagues depuis plus d'une décennie. La ville semblait vouloir restructurer la zone notamment pour "fluidifier" la circulation à partir du pont franchissant l'Aygues l'unique entrée nord d'Orange, (qui donc restera un point noir l'été). Pour ce faire elle a acheté des terrains et villas pour établir une jonction le long de la voie ferrée. Mais rien n'avance...tout semble suspendu à une demande de déplacement du magasin Intermarché Nord.

Or Intermarché vient d'essuyer un second refus. Ils avaient dû revoir leur copie pour passer le barrage de la CDAC1. Et victoire le 3 mai 2017, la CDAC avait finalement donné son accord, sauf qu'un recours était en même temps déposé auprès de la CNAC... Et c'est ce recours qui le 20 septembre dernier a suspendu les rêves d’extension de cette enseigne à la faveur de son déplacement forcé de quelques mètres...

Dans toute cette histoire, nous pouvons légitimement nous demander qu'en est-il de la volonté municipale

  • de faire avancer le dossier de la zone commerciale?
  • d'améliorer la circulation,
  • de redorer l'image de ce quartier

Rappelez-vous la délibération d'achat par la ville du magasin Honda pour 2M €, tombé à l'eau...Parait qu'ils n'ont pas pu concrétiser l'achat... Christine BADINIER avait posé la question en conseil municipal en début d'année.

Que se passe-t-il? On aimerait bien le savoir.

Intermarché a-t-il été trop gourmand? 15 912m2 Est-ce beaucoup trop? Combien fait le magasin actuel? (Inter et Brico marché) Si ce point a pesé, il est facile de deviner qu'il n'y a pas que cela.

La création d'Orange les Vignes pourtant postérieure au problème de la zone de la Violette est certainement un des paramètre qui freine cette restructuration. En effet si l'on raisonne en nombre de mètres carrés de zones commerciales par habitant en Vaucluse et à Orange on bat des records. (On ne remercie pas notre édile qui a largement contribué à cela)

Cependant si l'on raisonne en terme de répartition géographique, existence temporelle, la donne change. Cette zone de la Violette relativement ancienne, éloignée du centre ville se trouvant à l'opposé des deux autres zones commerciale et desservant des quartiers populaires, aurait avantage à être pris en considération pour supprimer un phénomène de moins valu, un sentiment d'abandon, d'habiter un quartier de seconde zone, pour limiter des déplacements pendulaires malaisés et aggravant les soucis de circulation.

Autre question, on a l'impression que le maire assujettit la voirie de délestage spécifique à la ville à la seule reconstruction dans cette zone d'Intermarché (Est ce exact?)  Mais pourquoi donc? (faire contribuer l'enseigne financièrement?)

In fine qu'est-ce qui cloche dans cette affaire? Lorsqu'on voit à quelle vitesse se construit des voies en plein bois pour l'extension de la ville coté du Coudoulet, alors que le centre ville se vide, on se pose vraiment la question de l’intérêt qui prévaut aux décisions municipales?

En 22 ans de gouvernance, ne pas être arrivé à quelques résultats que ce soit en terme de requalification de la zone commerciale ou de voirie municipale dénote d'une bien mauvaise volonté municipale. Doit on lui adjoindre une intention inavouable?

 

1 http://www.orange-autrement.fr/2017/02/la-violette-pas-un-refus-une-demande-d-annulation.html

  http://www.ccpro.fr/Ressources/Deliberations/2016-40.pdf

 

Zone commerciale de la Violette décidément ça sent pas bon.
Repost0
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 11:28

Hier 9 oct, nous inventorions dans une petite brève, pour mémoire, les 5 et 6ème modifications du planning des commissions et conseils municipaux.  Des modifications sans aucune explications et du jour au lendemain. Et ce matin voilà la 7ème.  Un revirement en moins de 24h.

La commission annulée hier le 9 à 11h41 aura bien lieu demain soir le 11 à 17h  parce que l'arrêt du PLU est à l'ordre du jour du prochain conseil municipal...

Nous qui pensions à un impératif de l'élu et donc un changement de date à venir en fait ils avaient juste annulé et oublié le PLU...

Plan Local d'Urbanisme en pleine révision depuis 30 avril 2015...

Décidément le PLU est un vrai trou noir à Orange.

http://www.orange-autrement.fr/2015/08/plu-revision-choix-de-l-agence-c-est-fait.html

http://www.orange-autrement.fr/2017/09/demain-18h-reunion-sur-le-reglement-du-plu.html

 

Demain la "Commission Urbanisme" aura bien lieu... A cause du PLU!

Le conseil du 23 oct de la CCPRO a lui été annulé ce même jour, 10 oct 2017,

Explication reçu:

"Devant le faible nombre de dossiers recensés à l’ordre du jour, il a été retenu d’annuler le Conseil de Communauté initialement programmé lundi 23 Octobre 2017, à Châteauneuf-du-Pape.

Les points initialement prévus ne représentant aucun caractère urgent seront reportés à la séance du Lundi 20 Novembre 2017, à 18h30, à Orange (au Théâtre Municipal)."

Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 15:05
La suppression de la ZAC dite des Costières, pose questions...

La ZAC des Costières, 44 hectares, avait été créée en 2001, (modifié en 2008) par le conseil municipal, pour accueillir des activités liées au terroir, artisanales et commerciales...

Suite à cela, la zone Orange les Vignes1 idéalement bien placé à l'entrée de l'autoroute d'Orange Sud et destinée à l'origine à accueillir artisans, entreprises a été transformée en une énième Zone commerciale... -Laquelle depuis s'est révélée un fiasco complet, (pas pour tous) pendant que les entreprises d'Orange déménagent faute de place...-

Enfin après un blocage de 17 ans de ces terrains nommés "Zone des Costières" durant lesquels les propriétaires ont été spoliés du plein usage de leur bien, la ville abandonne (sans même avoir acquis un seul bout de terrain?) purement et simplement son projet, reclassant la zone en zone agricole?! "Pourquoi pas en Zone Verte? Avait demandé Xavier Marquos en commission Urbanisme - Pas possible ce sont des terrains agricoles. Avait répondu la directrice du service Urbanisme."

La procédure nous laisse perplexe. Surtout lorsque l'on a rencontré un propriétaire, qu'on connait l'histoire, le terrain, les besoins, les voisins.

La raison principale évoquée en conseil le 29 sept fut le coût total du projet, jugé déraisonnable, la qualité des sols mauvaises...bref quand on veut tuer son chien on l'accuse de rage.

Le dernier état prévisionnel des dépenses date de 2009, il se monte à 18 328€...nous informe en annexe au conseil un exposé des motifs de la suppression cf ci dessous...

Et donc en 2017, d'un coup on abandonne tout?

La ZAC des Costières est un immense trou laissé par l'enlèvement de matière pour remblayer  autoroutes ou routes. Géographiquement en gros elle est bordée au Nord par la route de Jonquières au sud par Orange les Vignes- Décathlon à l'ouest par delta Déchets (flèche rouge sur la photo)...

Personne n'a donc idée de ce que deviendra cet espace?

Une zone agricole? Et bien à la vue des déchets2 (en bleu sur la photo) qui s'y trouve déjà, de la montagne de déchets (photo fluo jaune au fond delta déchets) nous en doutons un peu. Rdv dans un avenir plus ou moins proche.

 

 

1 le 11 mai 2010 le parc commercial Orange les Vignes, était inauguré par le Directeur général délégué de Bouygues Immobilier, Eric Mazoyer, en présence de François Bertière, Président-directeur général de Bouygues Immobilier et de Jacques Bompard, Maire de la ville d'Orange, Conseiller Général du Vaucluse.


Ce nouveau parc commercial, d'une superficie de 31.630 m², accueille plus de cinquante enseignes nationales parmi lesquelles Jardiland, Intermarché, (fermé une paire d'années après) C&A, Kiabi, ou CASA. Implanté au sein d'un bassin d'activité de 100.000 personnes,....destiné à recevoir plusieurs millions de visiteurs par an qui disait... son ouverture engendre la création de 250 emplois. Pompé en partiesur la Zone commerciale aval du COUDOULET

Situé à la limite de la communale le parc offre, une vue sur le vignoble coté Ventoux et Delta déchet coté ville d'Orange

Le parc commercial Orange les Vignes possède une toiture photovoltaïque d'une puissance de 2.163 kWc 12.000 panneaux photovoltaïques répartis sur 18.600 m². Il était annoncé que ces panneaux  produirait 1.185 kWh/m²/an, soit l 'équivalent de la consommation électrique domestique annuelle d'une ville de 3.500 habitants.

2 La question des déchets sur la zone des Costières n'a pas trouvé réponse... Anne Marie HAUTANT s'est prononcée contre l'abandon pur et simple de l'ensemble de la zone. Il y a quand même des besoins et ces terrains ont un potentiel.

La suppression de la ZAC dite des Costières, pose questions...
La suppression de la ZAC dite des Costières, pose questions...
La suppression de la ZAC dite des Costières, pose questions...
La suppression de la ZAC dite des Costières, pose questions...

En bleu l'ex zone des Costières. Vue par google map. Les zoom sur toute la zone sont instructifs...

En rouge surmonté de points d'interrogations trois zones ou sont déchargées des gravas, celle le plus à gauche est aussi un dépôt de bennes diverses et autres matériaux, matériels...

La croix rouge le point de prise de la photo.

Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 08:59
La condamnation sans procès d’un marronnier séculaire
La condamnation sans procès d’un marronnier séculaire
Beaucoup d’entre nous ont connu un arbre dans la cour d’école ou devant la maison. Châtaignier, marronnier, platane, etc. Nous avons grandi avec, lui plus que nous. Il est resté un repère, une valeur sûre dans un monde qui bouge sans cesse.
Derrière le lycée de l’Arc, rue de Rome, il y avait un marronnier de 15/20 mètres de haut environ. Quel âge pouvait-il avoir? Chaque année, il embaumait de ses fleurs, nous faisait de l’ombre. Mais, ce marronnier avait un sale défaut : il faisait des marrons ! Et des marrons, c’est dangereux, c’est sale, il faut nettoyer !
Alors, ce lundi 25 septembre, vers 9 heures, une équipe d’employés municipaux, cordes et tronçonneuses en mains, est arrivée au pied de cet arbre majestueux, et s’y est attaqué !
Les passants étonnés se sont arrêtés en disant : « mais qu’est-ce qu’il vous a fait cet arbre ? Il est là depuis toujours, il est en bonne santé, il ne dérange personne ! » « On l’aime bien cet arbre, et il n’en reste plus des vieux comme lui, le saule a déjà été abattu ! »
Mais les employés avaient une seule réponse : « nous devons l’abattre, ordre du maire ! » Cela ne satisfaisait en rien les passants choqués.
En 3 heures, branche après branche, le pauvre marronnier a été réduit en sciure à travers le broyeur. Des branches de 15 cm de diamètre tombaient au sol avec un bruit lourd et en faisant tout vibrer, puis étaient avalées pour se retrouver en tas de copeaux, à l’arrière du camion.
Pourquoi ?
Tous les passants se le demandaient, oui, pourquoi ?
Il paraîtrait que les marrons sont dangereux ! La proximité de la crèche en serait l’excuse.
Combien d’accidents ont été relevés à cause de marrons avalés ? Quelqu’un peut le dire ? La crèche est là depuis quelques années!
S’il en était tombé un dans la cour de la crèche, quelle horreur ! Pas un adulte du lieu ne l’aurait vu et un enfant se serait précipité pour l’avaler ! Pour cela, il aurait fallu un sacré vent du sud et qu’il vole sur 15 mètres vers le nord et saute par dessus le local de chaufferie!  Difficile à envisager quand on voit que les marrons, depuis quelques jours et malgré le mistral, sont tous tombés au pied de leur arbre. Pas un ne s’est échappé.

Ce lundi midi, un tronc nu, condamné, attendait qu’on en finisse avec lui, que les énormes lames viennent l’achever.
Plus de fleurs, plus d’ombre… et plus de marrons !
Ce mardi matin, l’équipe des employés municipaux est revenue terminer son travail avec une tronçonneuse de plus d’un mètre de long, taille du diamètre du tronc. Ce tronc, il ne montre aucun signe de maladie, il aurait pu vivre encore longtemps. Condamné parce qu'il avait la sale manie de laisser tomber quelques marrons? Pourtant pas de voiture en ce lieu ? De quel droit une personne peut-elle prendre seule une telle décision ? Vraiment notre patrimoine végétal aura payé un lourd tribut aux années "Bompard".
La condamnation sans procès d’un marronnier séculaire
La condamnation sans procès d’un marronnier séculaire
La condamnation sans procès d’un marronnier séculaire
Repost0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 13:52
Des mini-ovnis sur les trottoirs à Orange?

D'étranges marques rondes jalonnent les trottoirs de la ville.

Aurions nous été envahis par de mini-objets volant non identifiés sans nous en rendre compte???

Pas tout a fait c'est juste le retrait de mobilier urbain sans tambour ni trompette.

Vous avez touvé quoi?

Allez on vous aide.

Ces rons sont les traces les vestiges laissés par feu les cendriers publics installés début 2016 avec publicité à l'appui dans deux N° d'Arrange Vérité d'alors - 101 et 102-

Ce mobilier a disparu, il a tenu a peine un an et demi...

Bien dommage

Des mini-ovnis sur les trottoirs à Orange?
Repost0

Culture à Orange

Association "Ben Lèu"

Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

Calendreta .

mardi 18h00-19h30.

Contact 04 90 34 94 47

 

Chorégies 

 

AGORA
16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

http://www.agorange.net/


THEATRE DU SABLIER

37, Crs Aristide Briand à Orange

Tel 04 90 51 14 03

Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

http://www.theatredusablier.com/


Le Café Littéraire

Association  Culturelle

Soirée autour d'un livre ...

Le site du café littéraire

  

Ciné  Forum
Impasse du parlement 84100 Orange

Librairie Elan Sud

Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

Association ELU
pour les amoureux du livre
http://elansudeditions.over-blog.org

 

Orange Bleue Librairie

Lectures, débats, expos, signatures

http://www.orangebleue-librairie.com

 

  L’écran Magique.