Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Orange Autrement
  • Le blog d'Orange Autrement
  • : Association regroupant des citoyens de la ville d'Orange, créée pour soutenir les élus minoritaires et informer les orangeois-es sur la réalité de la gouvernance du maire d'extrême droite.
  • Contact

Pour aller plus loin

 

Gestion ahurissante = appauvrissement général.

2021 Anniversaire des douze ans du gâchis de la piscine des Cèdres!

80% du budget investissement = routes et trottoirs

Orange perd des habitants, des emplois, des entreprises.

Orange n'attire plus les touristes,

Prélèvements excessifs sans les services

lien vers facebook

Consulter les rapports de la chambre régionale des comptes.

2001 à 2010 clic ici

mais aussi

1990 à 2001 clic ici  

Rechercher

Soutien

Assurer votre soutien, c'est possible !

 

Contactez nous ou manifestez votre soutien en venant aux conseils municipaux. Nota : Les élus d'opposition au conseil municipal ont chacun une boite aux lettres à leur nom dans le hall de la Mairie.

nous écrire : orange.autrement@laposte.net

 

Archives

Agenda

Conseil communautaire

Aucune date connue

 Conseils Municipaux à 9h

Aucune date connue

Commission Finances    7 septembre

Commission urbanisme infrastructure 

Commission Affaire sociale  Aucune date

Commission éducation  Aucune date

Commission électorale nouvelle forme, convocation juste avant des élections une parodie de contrôle du boulo du maire

 

 

 

 

11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 07:21
La réunion: Une présentation du diagnostic du quartier par le bureau d'étude.

5 janvier 2017 sur ce blog nous annoncions la signature d'un protocole de préfiguration : objectif réhabilitation du quartier de L'Aygues. lien

Et bien hier soir 10 septembre 2018, 18h30, la réunion publique c'était en fait la suite. Un bureau d'étude était là, venu pour présenter très brièvement1 un diagnostic du territoire. C'est à dire brosser et détailler sur de beaux documents projetés sur un écran, leur quartier à une petite quinzaine d'habitants2. En conclusion, 18h54 le présentateur leur a demandé s'il avait oublié ou mal interprété un des trais de caractères.

Les habitants désabusés, ne comprenant pas bien la procédure en cours, qui en sus leur dit-on, devrait se terminer au plus tôt en 2020 ou 2021, soit avant de voir le moindre engin de chantier, ont exprimé leurs vives déceptions. Voir plus lorsque, la vice présidente du CCAS a cru bon devoir s'avancer et stigmatiser l'ensemble de l'Aygues en rappelant qu'elle avait avant peur de venir dans ce quartier de "sauvages" Rappelant qu'elle y avait été "caillassé". Que l'ancienne directrice du bailleur social n'avait jamais etc. Ben voyons... Mais qu'avait donc à faire ces remarques déplacées dans ce moment de partage d'un diagnostic?

Surtout que Jacques restait en retrait, disant même juste avant l'intervention de sa vice présidente: " si vous avez des questions posez les, moi j'ai rien à dire".

Jacques, donc jusqu'alors morose au fond, c'est réveillé et avancé au secours de sa vice Présidente empêtrée dans ses explications et en bute avec une vive réaction, pour? Ben pour refaire le monde avec son blabla habituel, mouchant le récriminant, coupant court pour ainsi dire aux échanges, et en appelant par trois fois à l'apéro. D'ailleurs 19h19, il piquetait seul déjà sa première olive verte, tous les habitants encore assis, interloqués et sur leur faim. La majorité des autres présents échangeait des regards, sourire significatifs, voire éberlués en rapport avec ce comportement, cette queue de poisson avec laquelle l'édile venait d'imposer la fin de la réunion publique.

 

 

1/ Avant la réunion, en aparté avec le bureau d'étude le maire a clairement râlé pour l’horaire tardif, exigé que ça commence à l'heure et que cela soit bref. L'exposé du diagnostic a été fait à vitesse grand V, de manière à peine audible, en moins d'une demi heure. L'édile en retrait visiblement n'était guère intéressé par la chose déclara à 18h54: "moi j'ai rien a dire, posez vos questions",  juste avant l'intervention incongrue de sa première adjointe vice présidente au CCAS. Du reste  à 19h19 il prenait l'apéro après trois essai d'interruption des échanges; 19h06 invite à l'apéro, 19h13 apéro et 19h19 apéro là il attend plus, il y va tout seul...

2/ En photo le tout début de la réunion avec quasi personne. En tout lorsque la réunion battait son plein, il y avait 21 personnes assises dont trois élus, plusieurs curieux, des personnes du milieu associatif, une quinzaine debout surtout des élus de la majorité, des employés dont le médiateur social. Une paire de couple du quartier se sont exprimés... En tout on estime a environ 15 personnes les habitants du quartier présents dont plusieurs de l'environnement immédiat comme du lotissement Titus.

 

(ANRU) Agence nationale pour la rénovation urbaine -

www.vie-publique.fr/acteurs/agence-nationale-pour-renovation-urbaine-anru.html
 

    Établissement public industriel et commercial, l'ANRU a été créée par la loi d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er août Chargée de la mise en œuvre du Programme national de rénovation urbaine (PNRU) 2003-2015, l’ANRU est l’interlocuteur unique des collectivités locales et des organismes d’HLM qui souhaitent mettre en œuvre des projets de rénovation urbaine dans les zones urbaines sensibles (Zus). L’Agence apporte son soutien financier aux collectivités locales, aux établissements publics et aux organismes privés ou publics qui conduisent des opérations de rénovation urbaine. La loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine lui a confié la réalisation du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) 2014-2024.

    La réunion: Une présentation du diagnostic du quartier par le bureau d'étude.
    La réunion: Une présentation du diagnostic du quartier par le bureau d'étude.

    En gros le constat, enfin ce que nous en avons compris.

    Le quartier est enclavé. Ces quatre façades dont les horizons sont bouchés, méritent d'être ouvertes. La circulation doit devenir traversantes. Les pistes cyclables existantes prolongées et liaisonnées. Il faudra de la diversité sociale, mais aussi implanter de l'activité, de la vie, petits commerces, bureau etc. Remettre de l'ordre dans les parkings. Revoir les espaces communs, les terrains pour les jeunes. Un espoir dans la zone de la violette pour apporter du travail, c'est pille en face a même été souligné. La N7 doit devenir aisément traversable. Il existe des traits de caractères paysagés intéressant. Rien n'est rédhibitoire. On doit pouvoir rendre ce quartier attractif. Les logements sont grands et intéressants. Bref on ne se dirige plus vers la démolition. Il a été cité dans les atouts du quartier des équipements structurants comme l'école et le stade Clapier...

    La réunion: Une présentation du diagnostic du quartier par le bureau d'étude.
    La réunion: Une présentation du diagnostic du quartier par le bureau d'étude.
    La réunion: Une présentation du diagnostic du quartier par le bureau d'étude.
    Repost0
    10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 15:09

    Vendredi 7 septembre, nous découvrions, dans la première newsletter depuis plus de 6 mois, la tenue d'une réunion clairement indiquée autour de la politique de la ville. Aussitôt nous nous étions interrogées sur ce blog. En cette fin d'après-midi nous voilà éclairé en regardant le site facebook de la ville.

    En déduction. Le service communication de la ville a, semble t il rectifié le tir sur le site facebook - peut être le lendemain samedi 8 septembre à 12h et ce jour 9h-. La réunion de ce soir s'avère être qu'une banale réunion de quartier.

    Celui de L'Aygues avec un gros changement de priorité qui ramène à une réalité plus terre à terre la dite réunion.

    C'est une réunion publique autour des questions 1/ de rénovation urbaine et 2/de la politique de la ville. Et non pas une une réunion publique autour de la politique de la ville et la rénovation urbaine.

    Les précisions:

    - Réunion de quartier

    - Quartier concerné l'Ayque

    - et la rénovation urbaine étant devenu prioritaire, on comprend mieux ce qu'il en retournera ce soir. On ne parlera certainement pas du centre social qui risque gros...

    Tout de même la mairie semble mettre les bouchées doubles pour cette rentrée en terme de communications électoralistes. Faudra tenir le rythme hein, à 76 ans bientôt

    PS. sur le site de la ville à la UNE, agenda, actualité, événement, communiqué c'est le vide sidéral. Il n'y a strictement rien d'indiqué

    Précisions sur la réunion de ce soir 10 septembre 2018.
    Repost0
    7 septembre 2018 5 07 /09 /septembre /2018 20:23
    Effondrements dans la Meyne: Après les experts, un arrêté du Maire.

    Le maire aurait suite aux doubles effondrements de jeudi et samedi dernier fait une déclaration. De cette déclaration personne n'en a trace. Sur le site municipal, il n'y a pas de communiqué spécifique.

    La presse a rapporté dans son édition d'hier que des experts diligentés par le tribunal administratif de Nîmes étaient passés voir les dégâts. Et que le maire lui avait pris un arrêté obligeant les propriétaires à faire purger les maçonneries branlantes puis enlever du lit du cours d'eau tout ce qui l'encombrait. Ils ont pour cela deux mois.

    Un cabinet d'étude sera chargé de faire effectuer des sondages de sol. Une hypothèse ayant été posée pour expliquer l'effondrement en deux points distincts, à deux jours et distant de plusieurs logements: l’existence d'une boucle du cours d'eau sous les bâtiments. Si cette hypothèse était vérifié, le sinistre pourrait être déclarer en catastrophe naturelle.

    D'un coté les propriétaires n'auraient plus la responsabilité financière sur le dos des dégâts, de l'autre selon l'importance de la boucle, son traitement possible ou pas leurs propriétés comme d'autres voisines pourraient subir une forte dépréciation et va savoir être amené à être démolies in fine.

     

    Effondrements dans la Meyne: Après les experts, un arrêté du Maire.
    Repost0
    1 septembre 2018 6 01 /09 /septembre /2018 20:29
    Quatre maisons affectées par deux éboulements, dans la Meyne.

    Jeudi 30 aout vers 10 heures, entre le pont de la Meyne Av Charles de Gaulle et l'impasse fermant la petite rue de la Victoire, un pan de mur en pierres formant la berge gauche de la Meyne et soutenant les habitations s'est écroulé dans le cours d'eau. Deux jours plus tard de nouveaux la berge cède juste à coté précipitant poutre et pierre au milieu du cours d'eau. En tout au moins quatre logements sont touchés, 11 personnes ont été relogées.

    Bien dommage que le projet d'aménagement des bords de Meyne n'ait pas encore trouvé le soutien de la mairie. Ce genre d'accident qui aurait pu être dramatique, aurait alors sans doute été évité.

     

    Repost0
    11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 15:08
    Révision du Règlement Local de Publicité sur la commune d'Orange: Avec ou sans prise en compte de l'intérêt général?l

    Dans le cadre de la révision du Règlement Local de Publicité sur la commune d'Orange1 un marché public a été lancé et relancé. La date butoir pour y répondre c'est bien ce lundi 13 aout . Nous espérons que cette révision soit au bout de la procédure, une bonne nouvelle pour notre cadre de vie.  Nous souhaitons depuis longtemps que soit défriché cette forêt de panneaux publicitaires (potelet) imposé par la mairie sur les voiries.

    Et spécialement nous posons la question.

    Est-ce que ce genre de panneau est autorisé, "autorisable" (photo ci dessus). N'y a t-il pas abus de pouvoir? Et bien si selon le règlement général en France, ci dessous, dont nous vous fournissons spécifiquement le paragraphe sur l'interdiction générale

    Est-ce que ce nouveau règlement Orangeois débarrassera définitivement le paysage de cet inesthétique panneau qui défigure notre patrimoine?

    Pas sûr le marché pour la révision du RPL fut bien long à sortir. La procédure demande en sus une enquête publique...

     

    Stop à l'utilisation de la ville pour la propagande politique d'un clan

     lien 2014/12/affichage-publicitaire-outrancier.

    lien 2015/05/affichage-publicitaire-nuisible-à-Orange

    1 Cette révision a été prescrite par délibération municipale le 11 avril 2018.

     

    Extrait de la loi

    Où est-il interdit d'apposer des publicités extérieures ?

    Interdiction générale:

     

    La publicité extérieure comprend tous les supports (panneaux d'affichage, par exemple), lumineux ou non, pouvant contenir une publicité (inscription, forme ou image), destinée à informer le public ou à attirer son attention et visibles d'une voie ouverte à la circulation publique. Elle est soumise à une réglementation stricte qui l'interdit dans certains lieux ou situations.

    La publicité extérieure est interdite :

    • en dehors des agglomérations, sauf dans les aéroports, les gares, les équipements sportifs d'au moins 15 000 places, et à proximité immédiate des centres commerciaux si un règlement local de publicité l'y autorise ;
    • sur les arbres, dans les parcs nationaux, les réserves naturelles, les sites classés et sur les monuments naturels ;
    • sur les poteaux électriques ou de télécommunication, les installations d'éclairage public ;
    • sur les équipements publics de la circulation routière, ferroviaire, fluviale, maritime ou aérienne ;
    • sur les monuments historiques ou aux abords des monuments historiques (c'est-à-dire sur un immeuble situé dans le champ de visibilité et situé à moins de 500 m d'un édifice classé ou inscrit) ;
    • à moins de 100 m et dans le champ de visibilité d'un immeuble présentant un caractère esthétique, historique ou pittoresque (après arrêté municipal ou préfectoral d'interdiction de publicité) ;
    • dans un site patrimonial remarquable ;
    • sur les murs des bâtiments (sauf quand ces murs sont aveugles ou qu'ils ne comportent qu'une ou plusieurs ouvertures d'une surface unitaire inférieure à 50 cm²) ;
    • sur les clôtures qui ne sont pas aveugles (c'est-à-dire qui sont ouvertes, ajourées, grillagées ou végétales) ;
    • sur les murs de cimetière et de jardin public.
    Révision du Règlement Local de Publicité sur la commune d'Orange: Avec ou sans prise en compte de l'intérêt général?l
    Révision du Règlement Local de Publicité sur la commune d'Orange: Avec ou sans prise en compte de l'intérêt général?l

    Qu'est-ce qu'un règlement local de publicité (RLP) ?

    Vérifié le 09 avril 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de l'urbanisme

     

    Document de planification de l'affichage publicitaire sur le territoire communal ou intercommunal, un règlement local de publicité (RLP) permet d'adapter la réglementation nationale aux spécificités locales.

    Les publicités, enseignes et préenseignes, sont soumises à une réglementation protectrice de l'environnement et du cadre de vie. Leur installation doit être conforme à des conditions de densité et de format et faire l'objet de déclaration ou d'autorisation préalables en mairie ou en préfecture.

    Les communes (ou les établissements publics de coopération intercommunale) peuvent instaurer, dans des zones définies, des règles plus restrictives que la réglementation nationale, dans le cadre d'un règlement local de publicité (RLP).

    En présence d'un RLP, c'est au maire uniquement (et non au préfet) que reviennent les compétences d'instruction de dossier et de police.

    L'exploitant d'un dispositif de publicité qui souhaite installer, remplacer ou modifier un support de publicité doit, selon le dispositif, effectuer une déclaration préalable cerfa n°14799*01 ou une demande d'autorisation cerfa n°14798*01 auprès du maire. Toutes les enseignes sont soumises à autorisation lorsqu'il existe un RLP.

    Un RLP peut aussi définir des zones dans lesquelles tout occupant, ou propriétaire, d'un local commercial visible depuis la rue doit veiller à ce que l'aspect extérieur du local ne porte pas atteinte au caractère ou à l'intérêt des lieux avoisinants.

    Les RLP élaborés dans des unités urbaines de plus de 800 000 habitants prévoient des conditions et zones d'extinction pour les publicités lumineuses.

    Le RLP est pris à l'initiative du maire. Ses dispositions doivent être compatibles avec la charte du parc naturel régional (PNR) ou avec les orientations de protection, de mise en valeur et de développement durable applicables dans les communes situées dans l'aire d'adhésion d'un parc national.

    Après une délibération prescrivant un RLP, une concertation publique a lieu entre les acteurs concernés. Une fois le projet arrêté, une enquête publique doit être menée. Le RLP doit ensuite être approuvé et rendu public (par voie d'affichage, notamment).

    Le RLP est annexé au plan local d'urbanisme (PLU) s'il existe.

     

    Guide pratique La règlementation de la publicité extérieure - Avril 2014.pdf.

    Repost0
    3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 13:10
    Servitude du gazoduc s'impose au PLU

    Ce  2 août 2018 sur la page des arrêtés préfectoraux, un recueil des actes administratifs spécial DREAL PACA  confirme les servitudes d'utilité publique en regard des canalisations de transport de gaz naturel ou assimilé, d’hydrocarbures et de produits chimiques.

    Orange est concernée. Un gazoduc traverse la commune. La nouvelle voirie Hélie Denoix de Saint Marc joue à saute mouton avec ce gazoduc, crochets bizarre... Le gazoduc n'étant lui même pas linéaire en cet endroit?

    Le PLU fait figurer pâlement cette servitude, et de part et d'autre de la nouvelle voie répartit les terrains constructibles en mosaïques colorés. Verts foncé - l'habitat individuel pur, violet - habitat collectifs et couleur chair -habitat individuel groupé. Sur la carte qui était dans le rapport de présentation et sur un des panneaux dédiés a une des concertations publiques. Cf ci dessous

    Est ce que ce nouvel acte change la donne? Bof.

    Quel était donc le besoin, à l'origine du rafraichissement du tracé et de la servitude qui l'accompagne? Une idée?

    Bref.

    Que ce tracé s'impose au PLU ce n'est certes pas nouveau. Cet arrêté vient cependant pointer ce fait avec une acuité qui n'était pas évidente, là au milieu de l'extension de la ville dense en habitats particuliers ou logements pur.

    D'autre part cela point dans notre logique de suivit de l'évolution du PLU avant sont arrêt définitif,  les points à corriger suite aux diverses observations.

    La mairie laconique indique qu'elle en prend note dans le rapport du commissaire enquêteur ...

    Et ???

    Dans les faits qui contrôlera que ces points ont été bien pris en comptes? Corrigés?

    Les élues Aimer Ma Ville n'ont pas été destinataire d'un document PLU au moment de son arrêt... Les documents ont disparu du site mairie dès la fin de l'enquête publique...Le document définitif même s'il leur est remis, demanderait un examen approfondie, (sans compter une expertise) que ne leur laisse pas le timing d'un conseil...

     

    L'arrêté N° 44 sur le site de la préfecture est un document complexe qui concerne toutes les communes traversées. Orange figure dans le tome 6,  page 16 à 25. Clic ici pour accéder au tome 6 concernant Orange

    Servitude du gazoduc s'impose au PLU
    Repost0
    1 août 2018 3 01 /08 /août /2018 17:22
    Le plafond une cloison... à quand la bâtisse ? La lézarde sur la façade plus le renflement ne sont pas de bons augures.
    Le plafond une cloison... à quand la bâtisse ? La lézarde sur la façade plus le renflement ne sont pas de bons augures.

    Le plafond une cloison... à quand la bâtisse ? La lézarde sur la façade plus le renflement ne sont pas de bons augures.

    Cet article indique qu'au 7 rue Condorcet il y a eu une déflagration ...et pas de blessé tant mieux. Le drame n'était (n'est cf lézarde) pas loin... lisez le.

    Un fait divers anodin ?

    Nous ne sommes pas d'accord. C'est symptomatique. Notre patrimoine est mal en point par la faute de choix désastreux.

    De ces immeubles dans un état de délabrement certain la ville en possède beaucoup. Elle en a acquis énormément mais pas toujours à bon escient. D'autre part ils sont pour la plupart laissés à l'abandon...à tel point qu'ils en sont dangereux, menace de s'effondrer.

    C'est qu'il y aurait tant à dire et redire sur cette gestion municipale spéciale des vieux logements et commerces en ville.

    Cf.Les établissement Feste Coulon qui s'effondrent sur eux même...

    Rue du Tillet presque tous les bâtiments sont à la ville, on attend la réhabilitation.

    La ville a acheté partout même rue de la République (le Grillon et l'institu de beauté à coté), et place de la maire (Min's)... Quasi aucun coin d'Orange n'est épargnés par de subits achats obstructifs... (Essai raté au coin des rue des étudiants / rue du limousin)

    Bd Daladier, la mairie dispute tous fonds de commerces et mur aux repreneurs qui n'ont pas la bonne tête. (Le bar la Comédie a ainsi été acheté, or ça fait plus de deux ans que la ville cherche un repreneur qui ait la bonne tête).

    Rue Auguste Lacour, la ville a même délogé début 2018 une boucherie et le resto le Marrakech, alors que pile à coté un logement est à la vente depuis des lustres et que la ville ne bronche pas

    En se moment, la ville bataille au tribunal pour acquérir un commerce à l'angle de la rue de l'ancien hôtel de ville et de la Rue Victor Hugo.

    etc

    Que dire de ces bâtiments qui étaient à elle avec des projets logiques de remise en valeur du patrimoine intégré dans un parcours patrimonial et ont été revendus sans plus de façon. Tel que ceux nommés "ilots Pontillac" aujourd'hui un projet privé à l'abandon. Une méchante lézarde annonce un danger d'écroulement dans la rue passante (conservatoire) mais personne ne bouge en mairie...

    Que dire de l'entrave au projet de mise en valeur de la Meyne "trame bleu" de la ville. Entrave signée par une réhabilitation pour le coup inadéquate du vieux hangar du secours populaire au 43 rue Paul Bert. Réhabilité fin 2016 début 2017, il sert de local officieux pour le parti du maitre. Il avait été acquis pour être démoli dans le cadre de la mise en valeur de notre trame bleu...

    Que dire du projet de mise en valeur de l'ancien hôtel de ville (Maison Romane Façade blanchie mais toiture n'a pu être refaite vue l'état de délabrement du bâti...)...On attend là aussi que tout s'écroule? Ce sera moins couteux?

    Que dire des propriétés de la plaine des sports achetés pour la réalisation de ce complexe mais vendues en 1997 et qui ont tant fait coulé d'encre lors de la réalisation de la tranche N°2 de la voie Pinay. Et dans cette même zone, du bâtiment appelé les anciens abattoirs, la toiture menace de s’effondrer. Pas grave: un panneau et tant pis pour les imprudents?

    Que dire du cinéma qui enjambe la Meyne à coté de Midas et de la police municipale depuis 2006 pose du panneau de démolition on attend...12 ans

    Que dire dans le quartier de l'Arc des hangars propriétés de la ville et vendus dans les mêmes années à divers entrepreneurs. Propriétés qui ont 15 ans après handicapé et handicape toujours la réhabilitation du quartier de l'ARC.

    Ainsi depuis 25 ans notre patrimoine commun est malmené, des projets sont bloqués par des opérations contraires à nos intérêts, des propriétés communales menacent de s'écrouler sur elles même, certaines sont devenues des dangers publics. Ilot Pontillac menace d’effondrement dans la rue de l'ancien collège.

    Et oui lorsque nous qui aimons notre ville, lisons de tel petits encart voir ci dessus, sommes toute il paraissait bien anodin, et bien nous nous soupirons car nous connaissons tous les méfaits de la gestion actuelle

    Nous savons qu'ORANGE attend que l'on finalise à minima les projets:

    • de la plaine des sports
    • du parcours patrimonial
    • de l'aménagement des bords de Meyne en parcours piéton
    • du musé de site (Clodius)
    • d'une halle aux fruits et légumes
    • d'un contournement d'Orange
    • d'une gare multimodale
    • d'une mise en valeur des vestiges de la colline.

    Mais en sus d'avoir scléroser tout ces projets nous savons que l'équipe de la majorité:

    - empêche certaines activités culturelles, économiques. Et pas que des moindres. cf les aventures des Chorégies en 25 ans...

    - salit, dénature (Cf Clodius...) 

    - efface du paysage, démoli la piscine des Cèdres; le parcours sportif le parcours botanique, l'arborétum, la gare routière, la fontaine de la place de la République.

    Nous aimons notre ville et n'aurons de cesse de réclamer ce qu'un bon gestionnaire nous doit. La ville a un potentiel exceptionnel il est plus que gâché, cela nous fend le cœur.

    Dans la force de l'age cet homme qui se déclare de bon sens, n'a pas su seulement faire avance les projets inscrits sur les tablettes. Que croyez vous qu'il fera maintenant à plus de 75 ans...Il a laissé, laisse et laissera notre patrimoine s'écrouler, devenir dangereux pour nous nos enfants. Il nous a trompé moultes fois. Une des dernières et plus flagrante tromperie étant son élection comme député.

    Il a failli dans sa fonction élective de maire, trahi la bonne gestion qu'il nous devait pour des tours politiciens, pour se maintenir. Il ne mérite nullement la confiance des administrés.

     

    Article du journal le Vaucluse Matin du 28 juillet 2018

    le 43 rue Paul bert destiné a etre démolie pour la Mise en Valeur de la Meyne...Aujourd'hui sa réhabilitation nous a couté 100 000€ pour un usage privé non déclaré. C'est un abus doublé d'une entrave à la mise en valeur prévue.

    le 43 rue Paul bert destiné a etre démolie pour la Mise en Valeur de la Meyne...Aujourd'hui sa réhabilitation nous a couté 100 000€ pour un usage privé non déclaré. C'est un abus doublé d'une entrave à la mise en valeur prévue.

    Gare routière  disparue depuis 2003

    Gare routière disparue depuis 2003

    Le patrimoine s'écroule: ce coup-ci rue Condorcet...
    Le patrimoine s'écroule: ce coup-ci rue Condorcet...
    musé de site vitrine vendue

    musé de site vitrine vendue

    les ancien abatoir sur la plaine des sports attendent leur démolition depuis 25 ans; le projet de plaine des sports vient d'être déterré

    les ancien abatoir sur la plaine des sports attendent leur démolition depuis 25 ans; le projet de plaine des sports vient d'être déterré

    façade ilot Pontillac immeuble communal acheté car patrimoine remarquable de la ville, mais vendu en 2001 ... Travaux débuté puis abandon du chantier. C'est depuis une ruine qui menace. A été cloturé par des bardage de tole seulement après nos dénonciations durant la capagne des municipales de 2014
    façade ilot Pontillac immeuble communal acheté car patrimoine remarquable de la ville, mais vendu en 2001 ... Travaux débuté puis abandon du chantier. C'est depuis une ruine qui menace. A été cloturé par des bardage de tole seulement après nos dénonciations durant la capagne des municipales de 2014

    façade ilot Pontillac immeuble communal acheté car patrimoine remarquable de la ville, mais vendu en 2001 ... Travaux débuté puis abandon du chantier. C'est depuis une ruine qui menace. A été cloturé par des bardage de tole seulement après nos dénonciations durant la capagne des municipales de 2014

    Repost0
    18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 13:40
    Jonction rue du lycée St Louis - chemin du bel enfant. A travers l'ex-carrière.

    La jonction rue du Lycée St Louis au chemin du bel enfant est sur le PLU orangeois. De nombreux opposants au projet ont apporté leur arguments lors de l'enquête publique... Enquête dont on attend encore le rapport du commissaire enquêteur...

    Aujourd'hui une décision du président nous informe (drôle d'info: il faut scruter les marchés publics et les décisions du président, ou celles du bureau des maires, ou bien encore celles du maire d'Orange pour apprendre les choses et ce même en tant qu'élues) qu'il s’avère nécessaire de faire faire un diagnostic du milieu naturel piscicole et terrestre.  Pour ce faire le président a choisi une SARL NATURALIA Environnement... (la Dir MOP avait lancé une consultation)

    Cette jonction se fait à travers une ancienne carrière de sable. Des soucis d'éboulements de la falaise, d'écoulement et d'évacuation d'eau sont également à considérer. lire entre autre l'avis de mrae.developpement-durable

    Enfin rappelons que dans ce lieu non répertorié comme inondable un pseudo écoquartier est en dessous de table. Même si la zone reste classée en 2AUt,(2 = différé) il n'en reste pas moins qu'elle restait identifié sur le projet de PLU en zone urbanisable.

    A suivre

     

    A noter: L'étude sera rendue en juillet 2019.

    Extrait de la décision du président de la CCPRO du 11 juin 2018 N° 95/2018

    Jonction rue du lycée St Louis - chemin du bel enfant. A travers l'ex-carrière.
    Repost0
    18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 12:39

    La gare d'Orange enclavée vieillotte peu pratique doit se refaire une beauté. C'est sur les rails depuis longtemps.

    Un peu comme l'arlésienne cette opération qui comprend une requalification totale du lieu prend du retard. Pourtant d'autres villes ont elles avancé1.

    Aujourd'hui à travers deux petits actes administratifs nous faisons le constat d'un timide démarrage, ralenti par de bon coup de frein les bisbilles à la CCPRO depuis 2014...

    Le premier acte, extrait ci-dessous, nous apprend que la subvention sollicité en 2016 du fond FEDER - fonds européen de développement régional- a bien été attribué par cette instance. Soit de 1.830 207,65€. Sauf que tout a pris du retard à la CCPRO, vu les derniers chamboulement administratifs, déménagement de site etc .

    Lire ci après le détail du pourquoi dans l'extrait de la décision parue dans le recueil le 12 juillet 2018. C'est une décision du bureau des maires N° 2018 018, (séance du 17 mai 2018)

    La même décision explique que les travaux s'étaleront sur 4 ans 2018-2021 et qu'une AP/CP  sera créée... (autorisations de programme et des crédits de paiement ).

     

    1Lien article du 22 janvier 2012 ! déjà comme le temps passe ; Titre de l'article Que-savez-vous-sur-le-role-d-un-pole-multimodal?

    Le pôle d’échanges multimodal de la gare de Cavaillon a été inauguré en mars 2015

    Carpentras. Pôle d’échanges Multimodal et Gare livrée en mai 2015.

    Même l’ancienne  gare routière d’Avignon, sale, insalubre, a fini par être transformé en un pôle d’échanges multimodal. (inaugurée officiellement en septembre 2014.)

    2 février 2017: Orange choisie pour le projet "quartier gare" de la Région.

     

    Gare multimodale à Orange de petites avancées...

    Le second acte, une décision du président, N° 108 du 21 juin 2018, nous informe que la maitrise d'oeuvre est choisie - pour la démolition d'un vieux bâtiment- 

    Gare multimodale à Orange de petites avancées...
    Gare multimodale à Orange de petites avancées...

    Mais que tout cela est long.

    Avant 2014 Orange est dans sa position favorite, statique et isolationniste. Jacques stérilise le projet : facile c'est la victime du système pour tout.

    Après 2014 la CCPRO, est trop occupée à régler tous les soucis engendrés par Jacques dont des soucis de trésorerie...

    Jacques qui avait dit en conseil municipal: "ce n'est pas encore demain que la CCPRO aura les moyens de... A savoir lui Jacques bloque 40 millions sur les comptes de la ville.

    C'est fou le retard, l’appauvrissement, la régression même que subit notre ville sous la gouvernance pépère Bon plan pour ma com et plus.

    http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/F09314P0247_note_complementaire_cle657b25.pdf

    Gare multimodale à Orange de petites avancées...
    Gare multimodale à Orange de petites avancées...

    Mi 2018 La CCPRO pour avancer est obligée, elle, de créer une ligne de trésorerie, de 2 M€, par décision du président 101-2018 et on a appris qu'elle emprunte 2 M€ cf la délibération N° 13 du conseil communautaire du 5 juillet.

    Questions :

    C'est 2 fois 2 M€ ou une seule et même chose?

    Un des deux est en rapport avec la subvention FEDER qui ne viendra que rembourser l'investissement une fois le travail fait?  Ou autre ? Si quelqu'un en sait plus...

    Juste pour le constat:

    Les élus ont reçu comme information sur cette décision de création d'une ligne de trésorerie interactives de 2 M€ pour 365 jours, ces trois mots dans le listing des décisions du président remis pour le conseil communautaire du 5 juillet 2018: Souscription Ligne Trésorerie . Avouez que c'était hyper explicite hein!

    Un petit jeu cherchez donc ces trois mots dans le listing publié le 2 juillet dernier en lien ci dessous. Listing d'une quarantaine de décisions du même acabit, non lu, c'est de la pure transparence... le Nombre de décisions à triplé voire quadruplé entre la gouvernance Millon et cette belle transparence.

    Ordre-du-jour-du-conseil-de-la-ccpro

    Repost0
    1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 21:04

    Le courrier ci dessous a été adressé au maire il y a 15 jours.

    Jacques propose, promet, se vante mais force est de constater qu'aucune réponse ou communication n'est parvenu à Anne Marie HAUTANT.

    A la suite du conseil du 29 juin nous vous prenons à témoin et renouvelons par cette publication la demande.

    Cette réponse polie du préfet, si élogieuse pour sa gestion, à fortiori puisqu'il l'avait si aimablement promise, pourquoi ne pas la communiquer en toute simplicité?

     

    Cœur de ville: Courrier du Préfet SVP. Merci.
    Cœur de ville: Courrier du Préfet SVP. Merci.

    Encore1 un coche raté. Ne cherchons pas pourquoi. C'est évident...

    Mais arrêtons les affabulations Bompardesque.

    Dans le cadre d'un projet redynamisation des cœurs de ville l'état a débloqué une somme conséquente pour les villes les plus sinistrées du territoire. Cette subvention exceptionnelle ciblée, nous à Orange n'en profiterons pas. Le maire dépité s'en était ému -une colère- le 11 avril 2018 en conseil municipal (Ses propos et ton montraient qu'il était piqué au vif, un énervement récriminatoire amusant pour qui déroge sans complexe et sans cesse à la démocratie et quand ça l'arrange s’émeut d'une soit disant entorse à la démocratie de la part du préfet).

    En conseil communautaire le 31 mai 2018, revenant sur le sujet, (décidément il digère mal cette "offensant échec") il a dit : " je vous ferai passer la réponse polie du préfet" Expliquant que dans l'argumentation développée par le préfet il est avancé que notre commune est bien gérée et n'a pas été choisie à cause de sa bonne santé financière... Bonne gestion??? Pour nous une sclérose maladive qui bloque plus de 40M€ sur les comptes et par exemple torpille totalement les actions du contrat de ville...

    Les élues Aimer Ma ville s'étonnent que cette promesse publique n'ait pas été suivie d'effet. Aussi Anne Marie HAUTANT élue communautaire a écrit au maire d'Orange le 17 juin 2018.

    D'une part pour demander la dites réponse "polie du préfet" selon le terme même de Jacques, d'autre part pour prendre connaissance du dossier de candidature transmis pour ce projet Cœur de ville ... On ne peut en effet jauger totalement du bien fondé de ce rejet qu'à la vue des diverses candidatures, mais simplement l'ambition, la faisabilité de celui d'Orange peut à lui seul expliquer beaucoup de chose... Du reste un projet de redynamisation du centre ville est intéressant à lui seul.

    Jacques ..... dis tu nous fait languir! Esperem !!!.

    1 Encore car ce n'est pas la première fois que notre commune ne profite pas de manne financière . Cf la réhabilitation d'un ilot à Carpentras devant la Porte d'Orange avec 33M€, dont une bonne part de subventions nous semble-t-il.

    Repost0

    Culture à Orange

    Association "Ben Lèu"

    Cours de Provençal pour adulte, pour débutant.

    Pour ceux qui n'y connaissent rien!  

    Calendreta .

    mardi 18h00-19h30.

    Contact 04 90 34 94 47

     

    Chorégies 

     

    AGORA
    16 Rue reine Wilhelmine 84100 Orange 04 90 51 71 18

    http://www.agorange.net/


    THEATRE DU SABLIER

    37, Crs Aristide Briand à Orange

    Tel 04 90 51 14 03

    Ateliers et Week end de théatre, danse, écriture, peinture. Spectacles

    http://www.theatredusablier.com/


    Le Café Littéraire

    Association  Culturelle

    Soirée autour d'un livre ...

    Le site du café littéraire

      

    Ciné  Forum
    Impasse du parlement 84100 Orange

    Librairie Elan Sud

    Rue de Rome(ancienne rue des Phocéen)  lien 

    Association ELU
    pour les amoureux du livre
    http://elansudeditions.over-blog.org

     

    Orange Bleue Librairie

    Lectures, débats, expos, signatures

    http://www.orangebleue-librairie.com

     

      L’écran Magique.